JOUEURS PROles anecdotes de l'histoire du golf à travers les grands pro

Discutez ici de vos joueurs favoris

Modérateurs : ALP, Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Re: les anecdotes de l'histoire du golf à travers les grands pro

Message par eglishadow » 08 janv. 2018, 19:47

Malalindex a écrit :
08 janv. 2018, 19:04
eglishadow a écrit :
30 déc. 2017, 21:11
Je te remercie mon Jeune Ami ! Venant de toi c'est encourageant et très apprécié.
Alors n'oublie pas que si tu veux passer quelques vacances un peu plus au Sud, ne te gêne pas, la maison est ouverte :wink:
j'espère que tu vas bien et te souhaite le meilleur pour 20018
J'avais pas vu ce message.
Meilleurs voeux à toi aussi.


Pour le sujet actuel, on voit quand même qu'à un moment, ils ont décidé que le bois du trophée, c'était trop rustique... ou pas assez clinquant...
en fait ce que tu vois en dernier c'est ce que le joueur garde
sinon c'est ce que détient Montgomery
Rory en a eu un autre à un moment, 2014
Image
Modifié en dernier par eglishadow le 14 mars 2018, 10:04, modifié 1 fois.
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 18 janv. 2018, 11:34

Coucou ! :D
j'avais pensé faire un sujet sur la Ryder Cup et j'avais cherché un peu, mais on a le temps et si quelqu'un a envie de s'y coller j'en serai ravi.
Cependant, un événement est passé inaperçu sur le fofo, c'est la disparition d'une grande figure du golf européen, introduit au Hall golf Of Fame en 2000
John Jacobs nous a quitté le 13 janvier 2017 à l'âge de 91 ans
Image

le golf lui doit énormément.... il a été un professeur extrêmement talentueux, un grand coach et surtout il est à l'origine du Tour européen
Sans lui tous ceux qui sont éclos lors de ces tournois auraient eu plus de difficultés à se faire un nom.
Il en a été le directeur entre 1971 et 1975 dont la saison inaugurale fut en 1972.
Il a fondé sa propre académie et écrit beaucoup de livres que l'on peut encore facilement se procurer et aussi le manuel d'entrainement de la PGA.
On peut aussi trouver ses vidéos d'enseignement sur des chaines vidéos connues

En tant que joueur pro il a été talentueux, fils d'un pro qui fut un excellent joueur mais atrocement blessé pendant la première guerre mondiale (on père se suicida lorsqu'il avait 9 ans, en raison de son infirmité de guerre)
Famille de golfeur car son cousin Jack fut 16 au British Open de 1935 et second au Senior Open Championship en 1958 et 59

John a servi dans la RAF puis à la fin de la guerre devient pro, et assistant de son cousin Jack.
Succès modéré avant 1957 où il gagne le Dutch Open et le tournoi de Match Play Sud Africain où il battra 2&1 Gray Player sur le final de 36 trous.

Il n'a jamais remporté de tournois importants dans son pays mais a échoué souvent d'assez peu, 7ème de l'ordre du mérite en 1955 (12 ème au British) il gagne sa place en équipe de Ryder Cup pour gagner ses deux matchs
Image

en 1979 et en 1981 il sera capitaine de l'équipe Européenne de Ryder Cup (sans jouer)


Il fut aussi le coach recherché de bien des tops joueurs
Voici une vidéo présentée par Sean Connery (hcp 7) que connaissait bien ce coach et aussi Jimmy Freeborn (MP si vous voulez savoir)



c'est une Duke vidéo donc venant de la production de Goeff Duke, société qui tourna de très nombreuses vidéos pendant de non moins nombreuses années.
Geoff habitait l'Isle de Man, il a été 6 fois champion du monde moto a remporté 6 TOurist Trophy
le rapport moto golf me semble évident non ? :mrgreen:
je retire la vidéo si on se plaint
Modifié en dernier par eglishadow le 20 janv. 2018, 20:21, modifié 3 fois.
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 18 janv. 2018, 13:23

J'oubliais

le John Jacobs Trophy est décerné au vainqueur de l'European Senior Tour Order of Merit


Ici avec Sam Torrance, ex héros de la Ryder
Image
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 20 janv. 2018, 19:23

Coucou (sale temps non ? sauf pour Garicou :mrgreen: )
Bon nous aurons le temps de voir la Ryder

en cherchant pour John Jacobs, j'ai vu un de ses avis sur YouTube concernant Lee Trevino, et, de là, m'est apparu un couple golfique étonnant, Lee et son caddie, Hermann Mitchell, "Big Mitch".
On oublie souvent les cadies, on en parle assez peu bien qu' ils aient une grande importance dans le jeu et les performances de leur golfeur.

Mitchell est un afro-américain, qui n'est pas allé à l'école, a pris les sacs des autres très jeune dès 1957 et a adoré être caddie pour n'importe quel bon golfeur, avec une passion immense pour le golf... peu importe les gains du moment que le beau jeu était présent
Il faisait pas loin de 170 kg, une hygiène de vie assez médiocre et un caractère qui s'est accordé très vite avec Trevino et sa famille, à tel point qu'il en faisait partie.
Image
Il commença à porter le sac de Lee en 1977.
Bon, il s'engueulait avec son "patron" sur le terrain, à tel point que l'on pouvait penser qu'ils allaient se battre... ce n'était que de la passion
Quand Trevino jouait mal il lui disait fort " tu joues comme un chien, même pas capable de gagner ton steak, tu finiras chez Mac Do " :mrgreen:
Un jour une spectatrice demande à Trevino : " il est souvent comme ça ? Vous le laisser vous traiter ainsi ?"
et Big Mitch de répondre : "Non M'dame, aujourd'hui c'est un de ses meilleurs jours"

Image[youtube]
les relations entre le "merry Mex" et Mitchell étaient passionnelle, très affective, il s'aimait beaucoup, blaguant, réagissant ensemble, hurlant les victoires etc...
Pour "Supermex", c'était son copain, sa famille et lors de sa victoire en Majeur Senior, Trevino a ressenti énormément son absence.

ici on peut les voir ensemble
[


Mais Mitchell était trop gros et avec un cœur faible, Trevino le fait admettre à l'hôpital alors qu'il était malade mais refusait l'évidence, à son entrée il pesait 146 kg.
Avec l'aide des médecins (Trevino et lui était trop proches pour qu'il puisse avoir de l'influence sur lui) son patron lui fait voir la réalité.
Le médecin annonce qu'avec 50 kg de moins il pourrait vivre plus longtemps.
A sa sortie de l'hôpital il ne pesait plus que 102 kg
Lee lui interdit de reprendre le sac avant d'arriver à 100 kg... et cela l'a sauvé

Mais Trevino du choisir de prendre le caddie de Don Bie, sans pour autant prendre un caddie à plein temps, car il estimait que cela n'était pas correct vis à vis de Big Mitch même s'il était possible que ce dernier ne reprenne jamais le sac du champion.

Trevino finit par mettre son caddie à la retraite tout en lui offrant de le payer encore sans qu'il ne travaille pour lui... ce qui fut fait

Image
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2793
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 20 janv. 2018, 19:48

eglishadow a écrit :
18 janv. 2018, 11:34


c'est une Duke vidéo donc venant de la production de Goeff Duke, société qui tourna de très nombreuses vidéos pendant de non moins nombreuses années.
Geoff habitait l'Isle de Man, il a été 6 fois champion du monde moto a remporté 6 TOurist Trophy
le rapport moto golf me semble évident non ? :mrgreen:
je retire la vidéos si on se plaint

En effet , tu prends un grand risque , celui de voir formulé sur l'excellent thread Fofo : je t'aime.....Je n'aime pas les vidéos qui n'ont pas de rapport direct avec le golf ..... :wink:

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 20 janv. 2018, 20:07

Bon je l'enlève ?
ben il jouait aussi au golf :mrgreen:
dis moi

Je l'ai retirée ...retire la tienne alors , je ne peux pas le faire :wink:
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2793
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 20 janv. 2018, 20:16

eglishadow a écrit :
20 janv. 2018, 20:07
Bon je l'enlève ?
ben il jouait aussi au golf :mrgreen:
dis moi

Je l'ai retirée ...retire la tienne alors , je ne peux pas le faire :wink:
Dom , c'est de l'humour au moins au 3 e degré voyons ! :D Remets illico c'est belle vidéo of course !

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 20 janv. 2018, 20:18

ALP a écrit :
20 janv. 2018, 20:16
eglishadow a écrit :
20 janv. 2018, 20:07
Bon je l'enlève ?
ben il jouait aussi au golf :mrgreen:
dis moi

Je l'ai retirée ...retire la tienne alors , je ne peux pas le faire :wink:
Dom , c'est de l'humour au moins au 3 e degré voyons ! :D Remets illico c'est belle vidéos of course !

8 )

Alain :D
excuse moi, je bosse en ce moment sur des dessins casse pieds et la pluie incessante m'enlève un peu le sens de l'humour
au fait, il y a en cemoment l'American Latin Championship, des Colombiens Argentins, Brésiliens etc..., sympa

ils jouent en bermuda avec des chaussettes basses ! :mrgreen:
Modifié en dernier par eglishadow le 20 janv. 2018, 21:17, modifié 1 fois.
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2793
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 20 janv. 2018, 20:21

Je vois ! Oui je sais , j'ai des potos qui le jouent ...Que je verrai dans quelques semaine en Argentine :D

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 20 janv. 2018, 20:55

ah super (alors bon "viage" comme on dit en Normandie)

Il y a 9 parcours à L'Isle de Man , dont Castletown est un parcours fondé par Old Tom Morris puis redessiné après la seconde guerre mondiale par Philip MacKenzie Ross, un Ecossais.
Image

il jouait à Musselburg Golf Links et a rencontré Tom Simpson après une victoire amateur avec qui il travailla, il a aussi restauré Turnberry après la guerre.
Pour lui aucun trou ni green ne doit ressembler à un autre sur un parcours


Image



Puis Ramsey Golf Club établi en 1891 et redessiné en 1929 par James Braid que je présente plus 8) etc...

Donc c'est encore Old Tom qui dessine 12 trous en 1892, puis en 1905, 18 trous par John Morris de Hoylake (un neveu de Tom)

en 1928 se sont James Braid Harry Vardon et JH Taylor à qui on demande un projet et ce sera le premier qui fera l'affaire pour 20 guinées en 1929
et voici une pub golf et Isle of Man

ou comment balancer un sujet Motogolfique :mrgreen:

Modifié en dernier par eglishadow le 21 janv. 2018, 09:12, modifié 1 fois.
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

vincemomo
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 6140
Enregistré le : 11 juin 2009, 16:59
Index : 4,7

Message par vincemomo » 21 janv. 2018, 13:01

ALP a écrit :
20 janv. 2018, 20:16
eglishadow a écrit :
20 janv. 2018, 20:07
Bon je l'enlève ?
ben il jouait aussi au golf :mrgreen:
dis moi

Je l'ai retirée ...retire la tienne alors , je ne peux pas le faire :wink:
Dom , c'est de l'humour au moins au 3 e degré voyons ! :D Remets illico c'est belle vidéo of course !

8 )

Alain :D
rappel: le 3° degré contient un fond de vérité
vince
nike vaporfly pro aldila nv 65 stiff , ou diamana 60 white stiff
xr16 pro 16 °speeder 765 stiff
ping g400 i crossover 19° alta tour 85 stiff apex 20 degrés kurokage 80 regular
3/pw titleist Ap2 716 xp 90 s300[:-)/b] 3/pw Bridgestone j36 pc px 5.0
nike engage 50 54 56 58
rife renegade white ice sabertooth

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 21 janv. 2018, 13:07

Bon je vais passer à la Ryder Cup, si quelqu'un veut s'y coller ! :wink: je laisse volontiers la place :D

Bon en 1927 c'est un an avant l'achat de HRD par Pillip Vincent !, bon je dévie , je dévie :mrgreen:

revenons à nos clubs ,à suivre...
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 21 janv. 2018, 19:35

Coucou !
Bon, chose promise ....
l'année 2018 est l'année de .... ???? que personne ne souffle !
la Ryder Cup, bravo !

Image

Image

la première édition c'était en 1927 au Worcester (comme la sauce) Country Club aux USA (Massachusset)

voici un portrait de Samuel Ryder, golfeur amateur (oh la belle moustache de morse) on voit les deux capitaines au fond

Image

Sam Ryder en statue
Image


Comme on peut s'en rendre compte ici, ce sont les USA qui ont remporté la première Ryder Cup
Vous pouvez reconnaître certains (j'espère au moins 2 :mrgreen: )

Image
Image

Bon aller je ne suis pas méchant :
les noms sont là

Image

l'équipe Britannique :
sur le bateau (ils ont pris Duncan à Cherbourg au passage)

Image

pas facile de mettre des noms avec leurs chapeaux :roll:

Bon on va vous aider (pour les américains nous verrons cela plus tard, ça fera un feuilleton)

Image

de gauche à droite :George Duncan, Archie Compston, le capitaine Ted Ray (Jersey, ami de Vardon ), Fred Robson, Sam Ryder (avec le toutou)), George Gadd, Charles Whitcombe, Arthur Havers, Abe Mitchell, et le team manager George Philpot.

la suite c'est une autre histoire
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 21 janv. 2018, 20:28

personne ne dit : "qui est le type grand à côté de ..." :mrgreen:
Bon je vous raconterai l'histoire Ryder etc.. ensuite (à moins que quelqu'un ne l'écrive)
En attendant mon petit fils qui voudrait être comme Zorro (même mieux) en équitation sur poney silhouette bombonne; m'appelle pour voir son héros
(il commence le golf, je rassure le fofo... non pas Zorro pfff !)
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 22 janv. 2018, 10:51

Bonjour :D !

continuons avec la Ryder Cup, ses acteurs , sa genèse... admettons que cet événement mondial se dispute davantage pour le prestige que pour les gains pécuniaires.

Qui est le personnage qui coiffe cette merveilleuse coupe ?
- Harry Vardon , star de l'époque qui est souvent sur certains trophées dont celui de la Race To Dubai ?
- un personnage simplement golfeur pour souligner que c'est du golf ?
- Un personnage connu du golf des années 20 ?

Image

et bien il s'agit de la troisième solution Abe Mitchell (Henry Abraham Mitchell) , meilleur pro de son époque n'ayant jamais remporté l'Open Championship, grand théoricien britannique du golf et meilleur enseignant des années 20, né en janvier 1887.

en fait il fut le pro de Samuel Ryder, amenant ce nouveau golfeur qui adopta le golf sur le tard (Sam était un joueur de cricket avant cela) au handicap de 6....donc cette statuette n'est guère étonnante.
Abe devait être le capitaine de l'équipe britannique en 1927 mais il eût une grave appendicite.

Image

A Mitchell a d'ailleurs laissé des ouvrages sur le golf :

Image


On peut comparer son swing à celui de Lee Trevino



une autre vidéo d'un match très importante en 1925


puis :
une Ryder de 1933 (pas pu resister, le départ de Hagen est rigolo)

un fan actuel du style d'Abe Mitchell :wink:
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 24 janv. 2018, 08:32

Coucou,
je viens de m'apercevoir que la vidéo sur la Ryder de 1933 a été oubliée (excusez moi), sa qualité n'est pas mauvaise



On verra que le Walter (the "Haig") est plutôt décontracté comme affirmait un des ses contemporain : "il pouvait rester cool , même assis sur un poêle brûlant"
et puis nous avons là le plus grand joeur de Match Play de l'histoire d'après certains (il est vrai qu'à cette époque on jouait beaucoup en Match Play)
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Fumsek
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2154
Enregistré le : 26 nov. 2015, 18:23
Index : Non classé

Message par Fumsek » 24 janv. 2018, 08:50

j'avais raté le dernier sujet sur Trevino et son caddy : excellent :D
Bang Death Kiss 9,74° - shaft Golden Glaoui
Bois 13&15 Hookitmate – shaft Baramine Steel
Série H. Hanzo Kill Bill edition forged – shaft Black Mamba
Wedges Spinitmore 50/54/58
Putter Somelikeit Hot
Balles Bottomlake
J'ai un point commun avec Bubba Watson : au drive, le bunker de fairway à 250m n'interfère pas vraiment avec ma ligne de jeu

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 24 janv. 2018, 09:55

Fumsek a écrit :
24 janv. 2018, 08:50
j'avais raté le dernier sujet sur Trevino et son caddy : excellent :D
merci !
je suis en train , peu à peu, de "restaurer" ce qui a été effacé par le nouveau forum : images youtube... pas simple :mrgreen:

Avez vous remarqué dans la vidéo de 1933 que l'on ne marque pas la balle et donc que l'on doit passer par dessus la balle de l'adversaire , ça met du piment ?
:mrgreen:
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2793
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 24 janv. 2018, 11:02

eglishadow a écrit :
24 janv. 2018, 09:55
Fumsek a écrit :
24 janv. 2018, 08:50
j'avais raté le dernier sujet sur Trevino et son caddy : excellent :D
merci !
je suis en train , peu à peu, de "restaurer" ce qui a été effacé par le nouveau forum : images youtube... pas simple :mrgreen:

Avez vous remarqué dans la vidéo de 1933 que l'on ne marque pas la balle et donc que l'on doit passer par dessus la balle de l'adversaire , ça met du piment ?
:mrgreen:
En effet bonne remarque Dom . C'était chaud en effet . Toutefois les putters de l'époque permettaient la manœuvre avec un léger coup de poignet , ce qui a proscrire de nos jours soit dit en passant . A propos de l'autorisation de relever la balle sur le green , à la base , ça a été instaurés par les officiels afin de permettre aux joueurs de nettoyer leurs balles . C'est devenu t le seul endroit , sur le green , où c'était autorisé . Néanmoins , de nos jours ,dans l'absolu rien n'oblige de relever la balle sur le green, si ce n'est pas convenance et habitudes prises ou la demande expresse des partenaires de jeu .
Mais aussi , à l'époque on ne relevait pas la balle sur le FW comme maintenant c'est parfois autorisé par les instances officielles du tournoi,et ce en cas de terrain " gras " . A ce propos et pour la petite histoire parce que j'y étais, ça d'ailleurs fait débat aux cartes LET qui se sont déroulées dernièrement au Maroc ( Marrakech) sur deux parcours différents pour les premières manches . Le même jour , sur un parcours , pas d'autorisation de relever sur le FW , sur l'autre parcours autorisation de relever ...! :shock: Les parcours sont à qqs km l'un de l'autre à vol d'oiseau , c'est dire que les conditions météo étaient identiques avec des parcours construits dans le même esprit de drainage ....

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 24 janv. 2018, 11:20

Tu veux dire : relever la balle sur FW mais en cas 'eau fortuite, ou mauvaises conditions(règles de l'organisation ?

mais il est vrai qu'en 1929 ou 33 on jouait avec des putters à face ouverte, quoique, si on regarde certains autres tels le SHENECTADY (ancêtre du putter à shaft centré , interdit par St Andrews après la victoire au British Amateur 'un Américain, voi page 2), on ne pouvait guère lever la balle et on prenait un petit fer plus ouvert, on chippait !
Aux débuts du golf on devait même repartir du green joué pour jouer le trou suivant, aïe le s greens :mrgreen:
je ne me souviens plus quand cette règle fut changée (pour les greens et marquer la balle) je crois assez tard dans les années 40 ou 50, faut que je cherche
D'ailleurs il y avait un nom pour l'action de passer par dessus la balle... ah mon Alzheimer ! :mrgreen:
Modifié en dernier par eglishadow le 14 mars 2018, 10:09, modifié 1 fois.
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2793
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 24 janv. 2018, 11:45

eglishadow a écrit :
24 janv. 2018, 11:20
Tu veux dire : relever la balle sur FW mais en cas 'eau fortuite, ou mauvaises conditions(règles de l'organisation ?

mais il est vrai qu'en 1929 ou 33 on jouait avec des putters à face ouverte, quoique, si on regarde certains autres tels le SHENECTADY (ancêtre du putter à shaft centré , interdit par St Andrews après la victoire au British Amateur 'un Américain, voi page 2), on ne pouvait guère levé la balle et on prenait un petit fer plus ouvert, on chippait !
Aux débuts du golf on devait même repartir du green joué pour jouer le trou suivant, aïe le s greens :mrgreen:
je ne me souviens plus quand cette règle fut changée (pour les greens et marquer la balle) je crois assez tard dans les années 40 ou 50, faut que je cherche
D'ailleurs il y avait un nom pour l'action de passer par dessus la balle... ah mon Alzheimer ! :mrgreen:
Indépendamment de la règle relative à l'eau fortuite qui est appliquée par tous , on ne va pas se mentir et suis bien placé pour le savoir en le vivant chaque semaine ou presque, que la tendance actuelle , celle observée sur les tournois officiels des différents tours pros ,est clairement de faciliter le lie de la balle reposant sur le FW et ainsi ,penseront certains , faciliter le jeu des tour pro en conséquence. Du coup , il est fréquent d'observer que l'orga officielle d'un tournoi pro autorise de placer la balle sur FW , si le joueur juge de le faire, et ce en cas de FW "gras , meuble .

Ensuite concernant les greens de l'époque , ils s'apparentaient à nos avants, colliers de greens de maintenant , du coup cela nécessitait une technique de putting plus proche du chip roulé en effet , avec des clubs loftés . Bien entendu , tout ceci est d'un autre temps , les greens sont devenus bcp plus roulants et les techniques de putting ainsi que les clubs on bien évolués , comme chacun ici le sait ..

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 31 janv. 2018, 09:48

Coucou :D
laissons de côté le sujet de la Ryder (on y reviendra) et venons en au "skin games" (que j'appelais syndicat en son temps, que nous faisions avec 3 clubs en attendant les résultats) qu'a joué Maxinpar (très intéressant CR au demeurant)

Il s'agit de remporter un trou auquel on a donné une valeur (cela peut être de l'argent, des points etc) et on reporte le gain sur le prochain trou en cas de partage du trou entre deux des participants (il peut y avoir plusieurs adversaires)

l'origine des "skin games" au golf est assez incertaine, on parle d'un jeu de golf écossais d'il ya des siècles fait par des marins revenus de long voyage après des privations qui auraient récupéré en organisant ces fameux skin games, c'est assez peu probable car dans ce cas on pense qu'ils seraient davantage enclins à avoir du confort , à se restaurer, prendre un bain etc...

Une autre origine (USGA) serait que cela viendrait du verbe "skining an oponent", ce qui signifierai "escroquer quelqu'un" le "tondre", un joueur qui a perdu un trou qu'il devait gagner aurait été "skinned alive" (pelé debout :mrgreen: ) c'est plus raisonnable comm explication.

du fait du caractère très spectaculaire du "skin game" on offrit des prix élevés pour ces matchs de stars

certains sont très célèbres
Image

En 1987, c'est Lee Trevino qui fait un trou en à PGA West ... à tel point que Jack Nicklaus dit "après qu'il eût rentré ce coup, il y eût un grand silence, c'est la première fois de ma vie que j'ai vu Lee la fermer" :mrgreen:




Un autre c'est Greg Norman, mais cette fois les choses ont changé, le joueur qui a remporté le trou doit reporter le suivant pour empocher le gain, donc il faut valider le gain
Il gagne en 2001 les 800 000 dollars sur le 17 mais partage le 18 donc play off où on ajoute 200 000 dollars qu'il remporte aussi

Bien des joueurs ont joué avec réussite les skin games : Curtis Strange, Fred Couples qui en gagné beaucoup (et perdu encore plus), Payne Stewart etc..
en 1995 Fred Couples arrive au 18 à Bighorn sans avoir rien gagné, heureusement personne (Corey Pavin, Tom Watson, Peter Jacobsen) ne gagne le 18 et il remporte en play off sur un putt pour birdie de 3 ,5 m

Image

le Grand Jack gagne contre Arnold Palmer, Gary Player (les Big Three) plus Tom Watson sur le green du 18 , birdie putt de 3,3m

Image
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Malalindex
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1130
Enregistré le : 15 juin 2015, 21:00
Index : 18,8
Localisation : Lille
Âge : 35

Message par Malalindex » 31 janv. 2018, 13:37

Merci pour ces informations.
Intéressantes comme d'hab.

Je ne connaissais pas le skins plus que ça, jusqu'à ce que je le vois pratiqué dans une vidéo de Mark Crossfields et dans le CR de Maxinpar.

Je pense le proposer à la prochaine partie avec mes partenaires habituels (on est 3), ça pourrait être sympa!
Les bunkers, c'est quand même beaucoup moins chiant quand c'est les autres qui y vont!
Gamegolf par ici

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 31 janv. 2018, 14:04

je te remercie jeune ami nordiste

On faisait cela parfois en attendant les résultats parfois à 6 ou 8 (trois clubs, le plus éloigné du drapeau joue en dernier, on a le droit de chambrer pendant le coup de l'adversaire... :mrgreen: ça apprend le détachement ) mise de 50 Cts ou 1 € .

La première femme à avoir joué un skin games (en 2003) 6 mois après avoir été la première à jouer dans un tournoi homme du PGA.
On reconnaît Phil , Couples, et Mark O'meara
Image

au premier tour les trous 6, 7 et 8 sont partagés donc il ya 175 000 § sur le 9, lel rentre une sortie de bunker de 35 mètres

N'oublions pas que c'est la seule femme avoir shooté 59 sur un tournoi LPGA

là un autre skin game où elle apparaît

Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

clement34
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 957
Enregistré le : 06 août 2015, 14:40
Index : 21,2
Localisation : Montpellier
Âge : 36

Message par clement34 » 31 janv. 2018, 14:40

Tu dis qu'il y a 175 000 dollars en jeu.
Question idiote : c'est les organisateurs de la partie qui allongent les billets ou alors ce sont les joueurs eux même?
Driver TM R7
Rescue 2 TM
Bois 3/5/7 Maruman Shuttle
Fer du 3 au PW : TM RAC LT graphite
Wedges Cleveland : CBX (52°), CG10 (56°) et Reg.588 Tour action (60°)
Putter Odyssey White steel #2 CS

Index 2018 : 54>>>34>>>30.5>>>28.5
Index 2019 : 28.5>>>27.5>>>26.5>>>24.8>>>24.8>>>21.2

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 31 janv. 2018, 17:40

Il y avait surement davantage, on ramasse la somme si on gagne le trou dans ce cas là alors, c'est un cumul des sommes sur chaque trou qui ont été partagés soit 43 750 dollars le trou je suppose
Ce sont les organisateurs qui allonge le pactole... très suivi aux USA tel celui-ci avec Nicklaus
ça générait de la pub TV tel Trevino et Toyota etc...
....
c'est un peu long :mrgreen:
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

clement34
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 957
Enregistré le : 06 août 2015, 14:40
Index : 21,2
Localisation : Montpellier
Âge : 36

Message par clement34 » 31 janv. 2018, 17:53

Kitchissime!!! :D
Driver TM R7
Rescue 2 TM
Bois 3/5/7 Maruman Shuttle
Fer du 3 au PW : TM RAC LT graphite
Wedges Cleveland : CBX (52°), CG10 (56°) et Reg.588 Tour action (60°)
Putter Odyssey White steel #2 CS

Index 2018 : 54>>>34>>>30.5>>>28.5
Index 2019 : 28.5>>>27.5>>>26.5>>>24.8>>>24.8>>>21.2

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 01 févr. 2018, 08:45

Petite précision
La formule générale reste la même mais il peut y avoir des adaptations comme lorsque Norman l'a gagné en play off...parfois la somme alouée sur chaque trou peut aller croissante, comme par exemple : 20 000 dolars sur les 3 premiers trous, 25 000 sur les trois suivants, 40 000 sur les trous 7 à 9 etc
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4738
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 44

Message par Franc38 » 01 févr. 2018, 12:24

Si je ne m'abuse les skins games ont été joués de tout temps mais le PGA d'Amérique organisait un gros skin game chaque année à la fin de la saison, généralement entre les meilleurs de la saison. Et puis ça a été remplacé par les trucs actuels, FedEx/Riad to Dubai, moins fun mais plus rentabilisables.

Sent from my A0001 using Tapatalk

Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 01 févr. 2018, 12:51

Franc38 a écrit :
01 févr. 2018, 12:24
Si je ne m'abuse les skins games ont été joués de tout temps mais le PGA d'Amérique organisait un gros skin game chaque année à la fin de la saison, généralement entre les meilleurs de la saison. Et puis ça a été remplacé par les trucs actuels, FedEx/Riad to Dubai, moins fun mais plus rentabilisables.

Sent from my A0001 using Tapatalk
Et oui ! :D :wink:
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 01 févr. 2018, 18:38

un petit rappel du nombre de tournois PGA gagnés par un champion X (les années 1900 ne sont pas mentionnées) :

Sam Snead - 82 (le champion à la carrière très longue)

Image
*Tiger Woods - 79

Image
Jack Nicklaus - 73
Ben Hogan - 64
Arnold Palmer - 62
Byron Nelson - 52 (lui ce fut en une très courte période)
Billy Casper - 51
Walter Hagen - 45
*Phil Mickelson - 42
Cary Middlecoff - 39
Tom Watson - 39
Gene Sarazen - 38
Lloyd Mangrum - 36
*Vijay Singh - 34
Jimmy Demaret - 31
Horton Smith - 30
Harry Cooper - 29
Gene Littler - 29
Lee Trevino - 29
Leo Diegel - 28
Paul Runyan - 28
Henry Picard - 26
Tommy Armour - 25
Johnny Miller - 25
Gary Player - 24
Macdonald Smith - 24
Johnny Farrell - 22
Raymond Floyd - 22
Jim Barnes - 21
*Davis Love III - 21
Willie Macfarlane - 21
Lanny Wadkins - 21
Craig Wood - 21
Hale Irwin - 20
Greg Norman - 20
Johnny Revolta - 20
Doug Sanders - 20
Ben Crenshaw - 19
*Ernie Els - 19
Doug Ford - 19
Hubert Green - 19
Tom Kite - 19
Modifié en dernier par eglishadow le 01 févr. 2018, 19:18, modifié 2 fois.
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4738
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 44

Message par Franc38 » 01 févr. 2018, 19:10

Oui le great American triumvirat est super impressionnant. Snead évidemment, mais aussi Nelson sur une période très courte et Hogan sur une période assez longue mais en jouant très peu chaque année du fait des suite de son accident...


Sent from my A0001 using Tapatalk

Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 07 févr. 2018, 09:49

Coucou :D en ces jours enneigés on peut rester au chaud (pas de golf ! aujourd'hui)

A la lumière des réflexions sur la couverture TV de "Lefty" par Stoon et Benninho lors de l'Open de Phoenix au détriment parfois de certains de ses collègues bien placés, je me suis fait la réflexion du pourquoi de la préférence affichée des TV et si cela avait déjà eu des racines par le passé.
Du coup j'ai un peu cherché et je suis tombé sur un golfeur à la carrière remplie et réussie qui a souffert aussi de l'éclairage insistant sur les champions majeurs de son époque
Je voulais d'ailleurs faire un sujet sur lui il y a longtemps mais du coup on apprend davantage.
J'ai attendu aujourd'hui car c'est l'anniversaire de sa disparition en 2015

Image
Il s'agit de Billy Casper, un joueur américain de 1956 à 1970 années pendant lesquelles il remporta 51 tournois PGA (7 ème rang des victoires PGA de l'histoire)

En effet, la couverture médiatique des "stars" en privilégiant les têtes d'affiche et accessoirement en les choisissant ne date pas d'aujourd'hui : autrefois c'était les journaux qui faisaient la loi sur le public, comme pour Alan Roberston (dans une moindre mesure puisque c'était des journaux Ecossais et des affichages, mis à l'origine indirecte du British Open) puis Harry Vardon première star Internationale par le biais des journaux, des exhibitions , des tournées, du cinéma.
Arrive la télévision (tout cela génère des rentrées d'argent de la part des annonceurs) qui donne un essor supplémentaire au golf, au buisness, met le doigt sur untel ou untel et favorise les agents tel McCormack, leur influence, l'engouement croissant du public
Donc la ou les stars sont les phares et les autres un peu dans l'ombre
Cela ne signifie pas que les têtes d'affiche soient injustement mises dans la lumière, mais...

Billy Casper a souffert de la starisation des "Big Three" (un terme dont l'origine fut prise sur "the Great Triumvirat : Vardon ,Taylor, Braid) soit Arnold Palmer, Jack Nicklaus et Gary Player.
Donc les confrontations entre les 3 furent exacerbées parfois au détriment des résultats car les foules et les enjeux pouvaient fausser certaines lucidités aux moments cruciaux de certains majeurs.
Image

Cet effacement relatif face aux trois offrit une injustice relative à Casper que Nicklaus souligna plusieurs fois.
D'ailleurs un livre "me and the big Three" marque bien cette situation, certains ont même nommé les 4 "the Fab Four"

Il avait un swing naturel bâti par mimétisme car il était autodidacte, caddy dans ses jeunes années au San Diego Country Club, avec pour exemple Ben Hogan , et comme lui parcourant les tournois avce sa caravane attelée à sa voiture.

Son copain de San Diego était Gene Littler ("Gene la Machine" ) de San Diego aussi (29 victoires dont le Phoenix devant Palmer, on y revient :mrgreen: ) PGA au swing parfait qu'il battit en 1970 en Play Off au Masters
veste remise par Joe Archer
Image

là avec les juniors amateurs Sand Diego (Casper en haut à Droite et Litller en bas second à partir de la gauche)
Image

Son père Earl et son oncle avaient construit un petit golf de 3 trous dans un pré à vache, la famille était assez pauvre (origine allemande du grand père et suisse de la grand mère)
Modifié en dernier par eglishadow le 07 févr. 2018, 18:16, modifié 2 fois.
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 07 févr. 2018, 10:28

complément sur Billy Casper

Casper était généreux et très compatissant, lors de sa victoire sur Arnold Palmer à l'US Open de 1966, en retournant au club house, il passa son bras sur ses épaules il lui dit qu'il était vraiment désolé pour lui et il le pensait malgré la joie de sa victoire
Image
quelques chiffres et histoires :
- il commence le golf à 4 ans
- 51 victoires PGA (Phil est juste derrière a encore pouvoir rattraper)
- 3 majeurs (US Open 1959 à Windge Foot et 1966 the Olympic Club, et Masters 1970)
- Johnny Miller à propos de Casper : "le golfeur le plus méconnu de tous les temps"
- meilleur pourcentage de victoires en tournoi en relation avec ses participations après Nicklaus et Tiger
- entre 1964 et 1970 il remporte 27 tournois ; 2 de plus que Nicklaus :shock: et 6 de plus qu'en additionnant ceux de Palmer et de Gary Player
- 5 fois vainqueur du Vardon Trophy (seul Tiger fait mieux avec 9 )
-Trevino : "Quand je suis arrivé à maturité, j'ai pu constater que Casper était deux fois meilleur que moi, donc j'ai regardé comment il s'entrainait et me suis entrainé trois fois plus"
- du San Diego Country Club sont aussi sortis Gene Littler et Mickey Wright
- Casper est considéré comme le meilleur putter de son ère
- il a 11 enfants dont 6 sont adoptés
- Dave Marr : " C'était un tueur sur le parcours, il vous donnait ce terrible sentiment de ne jamais faire de faute, et cela envahissait votre cœur, à l'aide de son putter"
- il a joué 13 Ryder Cup et est le joueur américain ayant marqué le plus de points de l'histoire de la Cup (23,5)
- Capitaine en 1979 pour l'équipe Us de Ryder
- Pendant 16 années consécutives Casper remporta au moins un tournoi PGA chaque année (seul Nicklaus et Palmer ont une stat plus importante : 17 ans consécutifs)

Image



Casper remporta aussi 8 tournois seniors et construisit plus de 140 parcours
Il était ambassadeur du Golf Marocain ami d'Hassan II
Modifié en dernier par eglishadow le 14 mars 2018, 10:18, modifié 1 fois.
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Malalindex
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1130
Enregistré le : 15 juin 2015, 21:00
Index : 18,8
Localisation : Lille
Âge : 35

Message par Malalindex » 07 févr. 2018, 20:31

Comme toujours.
Super intéressant.

Pauvre Billy, qui a connu son apogée au mauvais moment... Alors que clairement, vu le palmarès, c'était pas un sliceur du dimanche :lol:
Les bunkers, c'est quand même beaucoup moins chiant quand c'est les autres qui y vont!
Gamegolf par ici

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 14 mars 2018, 10:55

Coucou !

peut-être que cette petite histoire portera chance à nos couleurs en Ryder Cup !
Quel fut le premier match par équipe nationales ? :roll:
Avant, la Ryder Cup, la Curtis Cup, la Canada Cup, la Walker Cup il y eût un match play par équipe opposant l'équipe des USA et... celle de France ! si si, la même année où Ouimet remporta l'US Open en play off contre Vardon et Ted Ray !

Et voici le pemier tournoi officiel en MP entre équipes nationales et qui remporta ce match ?
Et bien les USA ??? , ET NON la France 6 à 0 !

ce fut juste avant le championnat de France amateur à La Boulie, le lundi 30 juin et le mardi 1er juillet 1913.

Au départ il était question d'y ajouter les Ecossais et les Anglais, donc une formule qui devait ressembler davantage à notre actuelle Ryder européenne, mais cela tourna à un match France /USA.



le lundi nous avons les foursomes , deux :
- Arnaud Massy associé à Louis Tellier remporte 3 & 2 leur match contre John McDermott associé à Tom mcNamara
Image

Louis Tellier (qui a fini T4 à l'US open de 1913 et finit ses jours aux USA, tristement pendu sur le parcours où il était pro)
Image

McNamarra ("Tommy Mac") était né à Brookline (le lieu du fameux US open 1913)
Image

et Mc Dermott y était aussi, le premier vainqueur de l'US open, et aussi le plus jeune vainqueur de majeur après Tommy Morris Jr et qui termina fou (ce jeu rend fou)

Image

Image


la seconde partie opposa les Français Jean Gassia et Pierre Lafitte à la paire américaine Alex Smith et Mike Brady, victoire des Français 3 & 2
Alex Smith est un américain venu (avec ses frères) de la grande migration golfique de Carnoustie.
Image

Mike Brady

Image

Voici donc le début des ces rencontres avant la première Ryder Cup de 1927
Modifié en dernier par eglishadow le 14 mars 2018, 11:30, modifié 3 fois.
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 14 mars 2018, 11:07

Suite ! les match simples du mardi 1er juillet 1913 :


Arnaud Massy 2 & 1 Tom McNamara
Louis Tellier 6 & 4 Alex Smith
Jean Gassiat 5 & 3 Mike Brady
Pierre Lafitte 3 & 2 John McDermott
voili voilou

EDIT :

il faut aussi savoir que le premier World Match Play eût lieu aussi en 1913 (c'est d'actualité non ?) sur le parcours de Walton Heath Golf Club

c'est George Duncan qui battit James Braid 3 & 2 (sur 36 trous), un match entre Ecossais
il y avait 32 concurrents (étaient absent Vardon et Ray, aux USA et pour cause) sur des matchs sur 18 trous du mardi 7 octobre au jeudi 9.
seule la finale se déroulait sur 36 trous, les matchs précédents étaient disputés sur 18 trous

Duncan gagna l'Open Championship en 1920 après avoir été distancé de 14 coups au deuxième tour (il gagna 2 coups devant Sandy Herd) et disputa pas mal d'US Open, il dessina aussi de beaux parcours en disparut en 1963

Image
Modifié en dernier par eglishadow le 14 mars 2018, 11:20, modifié 2 fois.
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

momo30
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1711
Enregistré le : 18 févr. 2008, 09:26
Index : 12,9
Âge : 59

Message par momo30 » 14 mars 2018, 11:11

Je viens de lire le post sur Lee Trevino et son caddy Big Mitch ....

c'est vraiment une belle relation entre ces deux hommes et un bien beau comportement de la part de Trevino, super ...

merci encore pour ces anecdotes :wink:

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 20 mars 2018, 13:20

Coucou ! :D

Nous avons laissé de côté la Ryder Cup mais revenons y un peu par le biais d'un joueur américain d'origine écossaise qui participa à la première rencontre entre Américains et Britanniques :
Jock Hutchinson ! Si si !
Image
ici en compagnie du fabuleux Walter Hagen

Image



Petites parenthèses : date de la première Ryder Cup : 1927, personnage sur la Coupe : Abbe Mitchell (pour une fois ce n'est pas Vardon), première année avec des Européens autres que Britanniques et Irlandais 1979 (avec Severianao Ballesteros Sota et Antonio Garido)

En fait, à l'origine on joue toujours en Match Play du moins le plus souvent et le British Amateur l'épreuve reine des gentlemen) est en Match Play, l'US amateur aussi
Le stroke Play du premier majeur en 1960 n'est du qu'à la volonté de trouver un successeur à Alan Roberston décédé en 1959 à St Andrews et considéré comme le meilleur joueur de l'époque, la formule n'eût pas trop de succès au départ mais avant la fin du siècle et notamment grâce aux Morris, ce majeur devint la référence. En attendant on joue le plus souvent en MP et on parie gros.

Donc, un journal américain, le Golf Illustrated, se désolant qu'aucun natif n'ait encore remporté l'Open Championship émet une souscription pour permettre d'envoyer 10 à 20 professionnels américains jouer le British I'Open de 1921 à St Andrews.
Du coup, D Harnet, un journaliste du même journal propose une rencontre par équipe entre Britanniques et Américains, voilà le début de l'affaire !

En fait il devrait y avoir 11 joueurs de part et d'autres jouant la veille du "Glasgow Herald 1000 Guinea" tournament de Gleneagles, précédant de deux semaines l'Open
Il y aura 10 joueurs, 5 foursomes le matin et 10 simples l'après midi,
des médailles en or sont offertes par la Duchesse d'Atholl , représentant au revers les drapeaux des deux nations, croisés
Evidemment le Jock est du voyage et fait partie de l'équipe américaine et Mitchell de la Britannique.

9 à 3 pour les britanniques plus 3 matchs partagés, voici le départ de l'idée de la Ryder.

Malgré la défaite, les Américains réussirent le but premier de leur voyage, un des leurs remporta pour la première fois le British Open, énorme succès et retour triomphal.

Image
Modifié en dernier par eglishadow le 20 mars 2018, 13:37, modifié 1 fois.
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 20 mars 2018, 13:35

les équipes de 1921:



les British s: George Duncan (capitaine), James Braid, Arthur Havers, Abe Mitchell, James Ockenden, Ted Ray, James Sherlock, J.H. Taylor, Josh Taylor, et le grand Harry Vardon.
Les Ricains: Emmet French (capitaine), Clarence Hackney, Walter Hagen, Charles Hoffner, Jock Hutchison, Tom Kerrigan, George McLean, Fred McLeod, Bill Melhorn et Wilfrid Reid

Image



revenons à Jock Hutchinson : il est né à St Andrews en juin 1884 (imaginez, gagner l'Open dans sa ville natale),
Son nom , John Watters (nom de sa mère) Hutchinson
En 1901 on sait qu'il est caddie, et il émigre pour adopter la nationalité américaine en 1920
Il était connu aux USA comme Jack Falls Hutchinson devenu Jock Hutchinson
il remporta deux majeurs, le PGA Championship de 1920 (il était joué en match play après un stroke play de qualification) et l'Open Britannique en 1921

Il a aussi remporté le premier PGA SENIOR Championship à Augusta en 1937 (puis celui de 1947)

Image
Depuis il fut l'un des starters honorés durant le Masters.
Il remporta aussi 14 tournois PGA dont le Western Open considéré comme le quatrième majeur à son époque
Il est mort à l'âge de 93 ans dans l'Illinois
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Malalindex
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1130
Enregistré le : 15 juin 2015, 21:00
Index : 18,8
Localisation : Lille
Âge : 35

Message par Malalindex » 20 mars 2018, 13:43

Gagner à St-Andrews
Gagner à Augusta
Jouer la Ryder Cup (ou son ancètre)
Vivre vieux.
Vivre du golf.
Dis comme ça, elle a l'air sympa la vie qu'à eu Jock!
Les bunkers, c'est quand même beaucoup moins chiant quand c'est les autres qui y vont!
Gamegolf par ici

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4738
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 44

Message par Franc38 » 21 mars 2018, 11:37

Oui, sur le papier au moins c'est dur de trouver mieux...
Cela dit peut avoir une vie longue et pleine de succès mais malheureuse ou inversement une vie courte et en apparence vide, mais très heureuse...

Sent from my A0001 using Tapatalk

Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 21 mars 2018, 11:40

Franc38 a écrit :
21 mars 2018, 11:37
Oui, sur le papier au moins c'est dur de trouver mieux...
Cela dit peut avoir une vie longue et pleine de succès mais malheureuse ou inversement une vie courte et en apparence vide, mais très heureuse...

Sent from my A0001 using Tapatalk
Nous entrons dans un débat philosophique dont nous ne maîtrisons pas toutes les données de la vie de chacun :wink:
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 21 mars 2018, 12:36

Bon continuons dans la gestation de la Ryder Cup !

Walter Hagen qui faisait beaucoup d'exhibitions en match play pour financer un train de vie fastueux, dont un match contre Bobby Jones sur deux fois 36 trous (chez l'un puis chez l'autre) qu'il remporta très nettement, avait annoncé en février 1926 qu'il monterait une équipe d'Américains pour jouer contre une équipe britannique avant le British Open...serait-ce pour laver l'affront de 1921 ?

Image

les Frères Ryder sponsorisaient déjà des événements dès 1923.

Il était déjà habituel dans les années vingt d'aller disputer des tournois hors de ses frontières, les Américains pour le British Open et les autres pour L'US Open ou des exhibitions


Donc en 1926 , Hagen monte une équipe de 10 joueurs qui rencontrent les Britanniques à Wentworth
edit
Image

On annonce aussi qu'un généreux donateur anonyme offrira une coupe (c'est la généreux Samuel :mrgreen: )
les Brit gagnent 13 à 1 (avec un match partagé) mais Golf Illustrated souligne que c'est Hagen qui a choisi les joueurs et non la PGA et pas mal des joueurs US ne sont pas nés aux USA.
Donc on considère assez largement que ce n'est pas officiel.

les équipes :
les Britanniques Ted Ray (Capitaine), Aubrey Boomer, Archie Compston, George Duncan, George Gadd, Arthur Havers, Herbert Jolly, Abe Mitchell, Fred Robson et Ernest Whitcombe.
les Américains: Walter Hagen (Capitaine), Tommy Armour, Jim Barnes, Emmet French, Joe Kirkwood, Fred McLeod, Bill Mehlhorn, Joe Stein, Cyril Walker et Al Watrous.
tandis que els 10 Britanniques jouèrent laRyder Cup seulement trois des Américains la jouèrent (Hagen, Mehlhorn and Watrous). Armour, Barnes, Kirkwood, McLeod et Walker furent exclus par le règlement demandant des natifs du sol américain

En 1927, Ryder accepte de remettre la Coupe en jeu, le journal émet un appel de fond de 3000 dollars, Ryder donne 100 livres et on trouve en plus 200 livres pour l'épreuve de Worcester.
Donc les équipes sont réduites aux natifs du sol, et on veut la jouer tous les ans, mais en 1928 on s'aperçoit que ce rythme impose quelques difficultés, ce sera donc tous les deux ans

à cette date on a 4 foursomes sur 36 trous et 8 simples aussi sur 36 trous, forme qui sera conservée jusqu'en 1959


Modifié en dernier par eglishadow le 21 mars 2018, 17:42, modifié 1 fois.
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Beninho95
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1686
Enregistré le : 05 oct. 2016, 07:46
Index : 23,6
Localisation : Val d'Oise (95)
Âge : 37

Message par Beninho95 » 21 mars 2018, 15:42

Merci Egli pour TOUT ce sujet ! Moi qui n'ai que peu de culture golfique, c'est hyper intéressant. :D
GAUCHER ! & proud of it !
Niveau : 24 // Index Off. : 23.6
2017 : 54 > 42 // 2018 : 41 > 24,4 // 2019 : 24.4 > 23.6 (obj. 18)

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 21 mars 2018, 17:38

je t'en prie ! c'est un plaisir.
j'ai peu de culture golfique mais bien moins que celle qui est écrite (ou étalée :mrgreen: ) sur ce post, elle ne me sert qu'à chercher un peu plus profondément et en plus la curiosité aidant j'apprends beaucoup aussi grâce à ces petites recherches (souvent en Anglais), c'est amusant :wink:
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 03 avr. 2018, 08:37

Le Masters 2018 est là , évidemment le seul majeur qui se joue sur le même parcours Augusta.

Quel meilleur début (à part le British pour mon avis perso :mrgreen: ) que de remporter son premier majeur ici à Augusta.

Il y a un peu plus de 20 ans la planète golf fut secouée par un événement fabuleux qui changea le golf pour les 15 futures années , c'était le 21 avril 1997
Avec le score suivant : 70-66-65-69 :270 coups soit moins 18 , avec un record sur l'histoire de ce tournoi et la marge la plus importante face au suivant, Tom Kite (élève de H Penick) : 12 coups
Seul Old Tom Morris avait 13 coups d'avance sur le suivant en 1862.
Nicklaus avait shooté moins 17 et ce record avait tenu 32 années.

Imaginez donc un jeune joueur remportant son premier majeur, le Masters en plus, et avec les records cités plus haut : un ovni, le golf s'en trouve secoué très logiquement.
EDIT : EN 1996 il était encore AMATEUR :shock:
La presse en est impressionnée, surtout pour les longueurs car le peuple aime les distances et Tiger Woods, car c'est de lui dont on parle, n'a jamais joué au-delà d'un fer 7 en second coup et même un wedge sur le 15 par 5 de 500 yards

La domination évidente de Tiger Woods est déjà dans les airs bien avant et Nicklaus lui-même pensait qu'il devait remporter 10 Masters : déjà un en poche et de quelle façon !
Un des plus impressionné est Jesper Parvenik qui pense que même si on recule les départs de 45 m il gagnera les 20 prochains (évidemment ça ferait beaucoup)
Les 7 birdies du samedi sont faits autour du fer 9 jusqu'au SW

Lors de ses 6 apparitions au Masters en tant qu'amateur il n'avait jamais joué sous le par, principalement en raison de coups de fers qui "flyaient" (survolaient en français) les greens et de ses putts chargés pour birdies
Mais il a été préparé , partageant des parties à Augusta National avec les grands de l'époque, Nicklaus, Norman, Couples
Là, il ne prend jamais trois putts durant la semaine



Son putter

Image

après la victoire au Masters le Scotty Cameron (nommé Scotty par le Tigre, pas très original) a été vendu en réplique numérotées jusqu'à 270 unités, une blinde sur la Baie à près de 20 000 dollars

Image


Ne croyez pas que votre Newport 2 est fait comme celui du Tigre, il est en acier inox 303 alors que celui de Tiger est en acier spécial GSS très coûteux venu d'Allemagne.
Mais ça n'empêchera pas de bien putter, car ce sont d'excellents putters du commerce

La sublime victoire de Woods suit celle de Nick Faldo qui émerge lorsque Greg Norman perd toute son avance du samedi (6 coups)
Vous remarquerez que le dernier jour il joue en rouge, cela depuis ses jeunes années et Stanford, son université a cette couleur dominante... superstition, certainement, mais talent exceptionnel sans aucun doute
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 05 avr. 2018, 08:37

Coucou ! le Masters c'est pour ce soir :D

Il ne viendrait à l'idée de personne de mettr en favori un amateur bien qu'il y ait toujours eu des amateurs au Masters... issu du rêve du plus grand amateur de l'histoire et un des plus grands champions de tous les temps, le parcours a résisté même à son initiateur

En 1954, c'est Sam Snead qui l'emporte sur Ben Hogan en play off
mais un certain William Joseph dit Billy Joe Patton rate le play off en prenant le risque de jouer le 13 en 2 coups ce qui lui vaudra un double boggey et un place de troisième à un coup de Snead et Hogan... c'est le gars à lunettes

Image

et là vous reconnaissez le type à gauche à côté de la star Patton ? hein ? Walker Cup
Image

juste avant cela en 1947, le fan de body building Frank Stranahan rate aussi le trophée (on en avait déjà parlé plus haut) il est à égalité avec Byron Nelson à deux coups derrière Jimmy Desmaret

ici c'est le gars au micro :
Image

Ensuite en 1956 c'est un Ken Venturi qui mène les trois premiers tours du tournoi mais échoue, alors qu'il a le record de score sur un tour avec un premier tour à 66

ici avec Patton à Augusta

Image

là Coe en compagnie du vainqueur Jack Burke qui était à la messe le dimanche et n'a eu que 15 minutes pour se chauffer mais réussit à remonter les 8 coups qui le séparait de Venturi.
Ce dernier fit un décevant 42 sur les 9 derniers trous

Et puis nous avons l'amateur Charlie Coe, qui avait réussi pas mal de top 10 mais se voit battu d'un seul coup par un Gary Player,.
Coe n'apparaît sur le podium qu'au soir du troisième tour et finit à égalité avec Arnold Palmer

Image

là avec Jack :
Image

Gary Player,en 1961, est le premier non américain à remporter le Masters


Voici donc les trois seconds , joueurs amateurs, de l'histoire de ce tournoi...

le premier Européen à avoir inscrit son nom sur les archives du Masters d'Augusta est mon chouchou : Severiano Ballesteros Sota :D
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Malalindex
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1130
Enregistré le : 15 juin 2015, 21:00
Index : 18,8
Localisation : Lille
Âge : 35

Message par Malalindex » 05 avr. 2018, 12:55

Vu la concurrence cette année... pas sur que ça soit pour 2018 qu'un amateur inscrive son nom sur le trophée :lol:
Les bunkers, c'est quand même beaucoup moins chiant quand c'est les autres qui y vont!
Gamegolf par ici

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 05 avr. 2018, 15:36

il y avait aussi de la concurrence aux époques citées :mrgreen:

1947 : Demarest , Tonney Penna, Byron Nelson, Carry Middlecoff, Horton Smith, Ben Hogan, Gene Sarazen, Henry Picard...

1954 : Sam Snead , Ben Hogan, Peter Thomson, Byron Nelson, Loyd Mangrum, Jack Burke, Craig Wood...

1961 : Arnold Plamer, Gary Player, Byron Nelson, Jack Nicklaus, Ken Venturi, Billy Casper , Gene Littler etc...
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Répondre

Retourner vers « JOUEURS PRO »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité