JOUEURS PROles anecdotes de l'histoire du golf à travers les grands pro

Discutez ici de vos joueurs favoris

Modérateur : Modérateurs

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Re: les anecdotes de l'histoire du golf à travers les grands pro

Message par eglishadow » 18 oct. 2018, 13:56

Malalindex a écrit :
18 oct. 2018, 12:55
Donc, si j'ai bien suivi.
Samuel Ryder crée une coupe pour aider les golfeurs, et ne peut même pas s'y rendre finalement? :(
Image

oui mais avant il y eût une rencontre en Angleterre où les Américains prirent la fessée alors que tous les membres leur équipe ont été empêchés de venir et ce en 1926 à Wentworth et donne 5 livres à chaque compétiteur (à l'époque c'est une grosse somme).
c'est en 1929 qu'il peut y assister en Angleterre.

en fait il devient amateur au Verulam Golf Club… Il y est membre du comité, puis devient capitaine en 1911, 1926 et 1927 Image
Image
Il fit plusieurs importantes donations à son club


Etant un golfeur passionné et un mebre très influent de congrégation et écoles chrétienne de St Alban, et c'est par sensibilité envers les pro (Blue collars : donc de la classe laborieuse) qu'il se mit à les aider.
Il fut aussi maire de St Albans.

EDIT :

D'autre part il fut aussi capitaine en 1927 et 1933 d'un autre club anglais : Stratford-upon-Avon (1894), la ville de naissance de Shakespeare.
C'est là qu'était Abe Mitchell et qu'il fit le nouveau parcours en 1924 par FG Hawtree et JH Taylor (membre du Great Triumvirat en compagnie de Vardon et Braid)

[urlhttps://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s ... DKYuHOMfdX][/url]


A suivre : le début de son action ....
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 18 oct. 2018, 15:02

Samuel Ryder et le golf :

Comme son médecin lui conseille de prendre l'air, il cherche une activité moins fatigante que le cricket... à son avis.
Il va en vacances en famille dans le Dorset (Sud /Sud Ouest de l'Angleterre) et là va apprendre et jouer au golf au Came Down Golf Club

https://www.camedowngolfclub.co.uk/

Là il rencontre trois frères golfeurs très doués , les frères Whitcombe : Ernest, Charles et Reg.
Impressionné par leur talent il demande à Ernest s'ils avaient participé à un championnat important tel que le British Open (Open Championship) ce à quoi Ernest répondit :
Non nous ne pouvons pas nous le permettre (financièrement) et ajouta "Les Américains traversent l'Atlantique élégamment vêtus et chauffés et soutenus par de riches supporters, les Britanniques ont de faibles chances comparées à cela ".
Alors Samuel Ryder se prit d'intérêt pour la situation de golfeurs de Grande Bretagne.

Samuel et son frère James (bon golfeur aussi) organisèrent un tournoi dès 1920 : le Heath and Heather Tournament du nom de leur société , 36 trous en Medal Play (Stroke Play) réservé aux pros ...le premier vainqueur fut Arthur Havers qui gagna l'Open à Troon en 1923



Reg remportera l'open Championship en 1938 au Royal St George
Reg fut aussi second derrière Sir Henry Cotton (dont il a déjà été question ici), à Carnoustie… les trois frères firent partie de l'équipe de la Ryder Cup en 1935 au Ridgewood Country Club (USA)
Image

les Américains remportèrent par 9 à 3, il y avait 4 foursome et 8 simples)
Lors des foursomes du samedi les Britanniques prirent très cher : un 7& 6 infligé par la paire Walter Hagen et Gene Sarazen, et d'autres , 6 et 5 et un 9 &8 par Runyan/Smith
Seule la paire Ernest et Charles Witcombe (capitaine) , remportèrent leur match 1up

les frères Whitcombe au Came Down Golf Club

Image

au Daily mail Tournament :

Image

Ernest (Ernie) WHitcombe) :

Image Image

Charles Whitcombe :

Image
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 19 oct. 2018, 09:25

vincemomo a écrit :
19 oct. 2018, 09:17
avec ces futals, en cas de demi-molle.... faut gérer :mrgreen: :roll: :arrow:
sinon, merci pour les histoire tonton!
que tonton, il est FORT :D
:lol: :lol: :lol: :lol:

une fois j'ai joué avec mon meilleur pote de golf en Normandie avec des kilts (kilts pour femme) histoire de rigoler, un pari (Coupe du Président de Fontenay sur mer actuellement Golf de la Presqu'île du Cotentin) il y avait du vent, pas facile de putter avec un kilt venté :mrgreen:
on a eu deux photos dans la Presse de la Manche, un certain succès :mrgreen: et le Président nous a fait une tronche de six pieds de long :lol:
le pote a remporté le brut et moi le net.
Modifié en dernier par eglishadow le 19 oct. 2018, 09:37, modifié 1 fois.
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 19 oct. 2018, 09:37

vincemomo a écrit :
19 oct. 2018, 09:28
rut ou brut? :roll: :roll:
:mrgreen: :lol: :lol: :lol:
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 24 oct. 2018, 10:17

Bonjour :D

Le post sur le prochain lieu du trophée GT (Hardelot les pins) m'invite à évoquer pour la première fois les tribulations d'un architecte de golf : Tom Simpson.
merci Man pour l'idée :)
C'est en effet un des plus fameux architectes de parcours que l'on pourra qualifier d'historique, en concurrence avec Alister Mac Kenzie et Harry Colt qui pensèrent les plus fameux golfs historiques au monde et en améliorèrent d'autres
Lui améliora (Ballybunion, Muirfield, Carnoustie,

une vue d'Hardelot les Pins : Image
Image

Tom Simpson :
Image


né en 1877 en Grande Bretagne, il fait des études d'avocat à Cambridge et vit très confortablement, voire luxueusement ce qui donnera à ses œuvres un caractère original et libre car il ne compte pas sur son travail pour vivre, donc il sera à l'abri des pressions financières… Bien que la Simpson Society soit une compagnie professionnelle on pourrait quasiment dire que Simpson a une approche d'amateur passionné et créatif.

Cela ne signifie pas que ses émoluments furent modestes bien qu'il sut s'adapter à certains budgets
Dans le contrat qui le lia à la naissance de Chiberta , le Duc de Windsor avait fait stipuler qu'il devait créer le puls beau golf du monde (clause qui fait entrer un élément relatif difficile à mesurer)

L'homme est excentrique comme peuvent en témoigner ses contemporains voire carrément fou.
Il s'habille avec recherche et parfois un peu visible :mrgreen: , se pointe dans une Rolls conduite par un chauffeur et a une haute opinion de lui même tout en faisant sa propre publicité.
Il n'a pas besoin d'être architecte mais s'y intéresse alors qu'il devient membre du Woking Golf Club.
Il commence en 1910 associé avec Herbert Fowler (Walton Heath (Old), puis travaillera seul après 20 ans de collaboration durant son établissemnt en Europe..


En fait Simpson est un artiste imaginatif qui vous créera quelques surprises car le tracé d'un trou ne correspondra pas vraiment à la difficulté apparente qui vous saute aux yeux dans un premier temps…
Image
Image
Voilà comment il considère un trou bien conçu : " The vital thing about a hole is that it should either be more difficult than it looks or look more difficult than it is” (la chose vitale au sujet d'un trou est qu'il doit être soit plus difficile qu'il ne semble ou semble plus difficile qu'il n'est vraiment)
Donc vous aurez à réflechir :mrgreen:
Parfois du fairway le green vous semblera sans défense alors qu'une petite cloche interne devrait vous alerter.
Cependant sa priorité est d'offrir une série de véritable opportunités au golfeur expert et aussi un grand plaisir aux golfeurs modestes… et cela explique que les parcours sont principalement créer pour des golfeurs au handicap de 12 comme les 2 architectes l'affirmaient
Donc tous ses parcours vous demanderont une certaine acuité mentale car c'est son credo.

Bien que tous ses parcours soient des "must", le cher Tom croyait profondément à la nécessité de l'imperfection pour offrir une variété aux golfeurs :
“We therefore intend to include one thoroughly amusing but bad hole for the sake of variety and a brief interval of mental tranquility.”
Donc à vous de chercher quels sont les trous dessinés à cet effet(jeu des 7 erreurs :mrgreen: )

Si on sait observer pendant la partie sur un des nombreux parcours que créa cet architecte, on pourra se dire que Simpson était plus qu'un génial architecte de golf mais aussi un artiste
Modifié en dernier par eglishadow le 24 oct. 2018, 10:57, modifié 2 fois.
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 24 oct. 2018, 10:39

quelques parcours de Tom Simpson :
Mortfontaine (un chef d'œuvre), Hardelot les Pins, Chiberta, Deauville, Fontainebleau, Royal Golf Club de Belgique, Blackwell, Royal Spa (Belgique), Cruden Bay, Chiberta, Royal Porthcawl (Pays de Galle), Chantilly etc...

Mortfontaine :
Image
Image


Chantilly
Image

dessin pour BLACKWELL :
Image

Fontainebleau

Image

Westfield :

Image
Image

Royal Fagnes : Spa

Image


Liphook GC :

Image

Royal Antwerp GC :
Image

Deauville (Barrière)

Image

un bouquin par Fred HAWTREE
Image
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 26 oct. 2018, 11:44

Coucou ! Nous allons nous refaire une petite série sur les caddies (idée due à Alp :wink: ), il en a été déjà question ici (Herman Mitchell, Billy Foster etc..) mais reprenons :) :

Pas mal de golfeurs des temps anciens ont commencé par être caddies (Vardon, Ouimet, Hogan, Snead etc..) ensuite dans les années 60, 70 se fut plus rare (Trevino, Johny Miller, Ballesteros) et ensuite ce sont les universités qui ont pris le dessus en formation des champions actuels

Image
là on voit Tom Watson en compagnie de son caddie avec lequel il fut une des paires les plus efficaces des années 70 et 80.
Alfie Fyles

Alfie à droite et son frère à son côté Albert, caddie aussi et un fameux ! (décédé en 2007 à l'âge de 70 ans à Southport GB)
Image

En 2009 , le vieux caddie était encore sur le sac de Watson lorsqu'il a failli égaler le record de victoires de l'Open Championship (play off perdu), propriété de Harry Vardon.

Image

Watson est un de mes joueurs phares et j'avais étudié pas mal de ses livres, vainqueur de 8 majeurs à une époque où la concurrence était nombreuse (2 Masters , 1 US et 5 British), il a un an de plus que moi et joue un peu mieux :mrgreen:

il existe un Caddie Hall of Fame et il y fut intronisé en 1999

J'ai été absolument fasciné par la retransmission de l'Open Championship de 1977 baptisé par les chroniqueurs et les journaliste "le duel au soleil" où la confrontation avec Jack Nicklaus dura pendant les 4 tours ,tenant à distances de quelques longueurs leurs poursuivants, et dont le final fut épique au 72 ème trou


Là son caddie est un acteur majeur de sa victoire, car sinon ça aurait très bien pu se terminer par un usant play off ou une defaite (en cas de hors limite).
Tom joue un fer sur le dernier trou, pour assurer son coup d'avance en fendant le fairway, et après jouer un fer.

C'est à lui de jouer en premier (Jack a envoyé un énorme drive dans un haut rough mais plus loin), l veut jouer un fer 6 mais Alfie Fyles persuade son joueur de jouer un fer 7 seulement ! merci Alfie :mrgreen:

Donc ce fameux duel est une interprétation fausse, Jack fut battu par une paire et non un golfeur solitaire, la pierre qu'apporta Alfie Fyles fut un apport décisif. Que serait-il arriver sans cela , imaginez le un peu :roll:



Alfie Fyles est un caddie du Royal Birkdale (comme son frère Albert) que Watson s'est attaché

Image

Vous pouvez vous renseigner et lire leur histoire dans un bouquin appelé "FORE" (on prévient au moins :mrgreen: ) qui raconte leur vie

Image

le frangin Albert qui caddie Tom Weiskopf à Troon en 1973 :

Image
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 29 oct. 2018, 09:09

les caddies :wink: :
Une photo de 1913 sur le terrain de Brooklyne, petit rappel d'une histoire devenue légendaire, Eddie Lowery qui a 10 ans portant le sac de son ami Francis Ouimet lors du play off de l'US open contre Harry Vardon et Ted Ray stars de cette époque. CF aux début de ce topic
Il a déménagé en Californie dans le commerce automobile et a aidé à la carrière de Ken Ventury et d'autres golfeurs amateurs ou pro.

Image
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 29 oct. 2018, 09:59

Coucou de nouveau :mrgreen:

1978 : le Masters ! Gary Player a 42 ans et dîne avec son fils qui lui dit qu'il peut gagner de nouveau compte tenu de la qualité de son jeu.
Sa première veste verte , il l'a endossée il y a déjà 17 ans, ça fait déjà un fameux bail et de nouveau en 1974.

Il est le seul joueur non américain à avoir remporté ce majeur, et ce à deux occasions.


Il a comme caddie Eddie McCoy, qui a une grande famille et dit à son joueur : " j'ai besoin d'une grande maison pour loger ma grande famille"
.

"Eddie had asked me before the tournament to win him a house because he had a big family to take care of," (Gary Player interview).
Après avoir vu les autres joueurs finir un tournoi plein de suspense et lorsque ce fut évident qu'il allait remporter son troisième Masters, Gary lui dit : "tu as ta maison mon frère".
Image


Ca aurait ou être le premier play off en mort subite au Masters.
La relation quasi familiale qu'avait Gary pour Eddie était plutôt forte.
Image





pour ceux qui ont la patience :mrgreen: (on y voit aussi, Watson, Trevino, Ballesteros, Nicklaus etc...)
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Malalindex
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1409
Enregistré le : 15 juin 2015, 21:00
Index : 18,8
Localisation : Lille
Âge : 36

Message par Malalindex » 29 oct. 2018, 10:59

Quand on est caddie, il faut toujours bien choisir son joueur :lol:
Tant qu'à faire, il faut en choisir un capable de gagner :mrgreen:
"Le golf, il y a les bons jours et les mauvaises années"

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5762
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 45

Message par Franc38 » 29 oct. 2018, 11:02

Malalindex a écrit :Quand on est caddie, il faut toujours bien choisir son joueur
Tant qu'à faire, il faut en choisir un capable de gagner :mrgreen:
Pas faux...
Mais à défaut d'en choisir un qui gagne il faut trouver le moyen de le faire gagner... Et si c'est une chèvre c'est compliqué, si c'est un as il acceptera peut être mal les conseils.

Pas simple le job de caddie sur les tours !

Sent from my ONEPLUS 6 using Tapatalk

Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 29 oct. 2018, 11:20

Effectivement :mrgreen:

Il y a un caddie qui a été moqué par son employeur LEE (TWO SHOT) LYNCH ! Ce caddie a été surnommé two shots (deux coups) car son golfeur,Al Geiberger, qui avait dit "avoir Lee portant son sac c'est comme commencer un parcours avec deux coups de pénalités".
Pas très gentil non ? :mrgreen:

En fait ce caddie a été sur le sac de nombreux joueurs et était plutôt convoité et Al Geiberger en a profité lors de son record de 59 au Danny Thomas Memphis Classic en juin 1977
ce golfeur avait un swing que tout un chacun admirait




Al a été surnommé "Mister 59" pour avoir été le premier golfeur à jouer ce score avant d'être battu par les 58 de Jim Furyk :roll:

Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 05 nov. 2018, 10:34

quelues histoires concernat le premier 59 de l'histoire du PGA : :D
Deux jours avant le second tour, Gerald Ford , le présidents des Etats Unis D'Amérique fit un trou en un lors du Pro Am

I faisait très chaud et un incendie de "brousse" pris dans la parking et brûla 8 voitures, alors que les règles permettaient de placer la balle, cela du aux dommages de l'hiver.


Trois mois avant Al perdit son père victime d'un accident d'avion en Espagne. Mais avant cela son père lui avait donner le conseil de placer ses mains un peu plus en bas du club.
En plusalgré la plaisanterie sur son caddie, ils avaient peaufiner le putting à Atlanta deux semaines avant afin de gommer ce qu'ils appellaient des "YIPS", qui leur avaient fait manquer deux cuts consécutifs.
Av 39 ans Al retrouvait la confiance en son jeu (et peut-être en son caddie :mrgreen: faut bien un responsable... non ?) devant une foule de plus de 22 000 spectateurs

Donc au trou 1 il rentre un putt de 12 mètres, et fait deux birdies sur les trois premiers trous sans chercher le record.


Though he carded two birdies in the first three holes, Geiberger's chase of history didn't begin in full until he approached the 15th tee. That's when someone among the crowd of 22,300 in attendance at Colonial Country Club "gave me some peanut butter and cracker sandwiches on the 14th green," Geiberger told The Commercial Appeal that day.

au trou 7 il est 8 au dessous du par et au 1 (son trou 10) il entre un wedge de 30 m pour eagle. c'est le coup de la partie.

Là Geiberger dit qu'à ce moment il se sentit indestructible , se sentant de mieux en mieux et entrant tous les putts

Au trois encore un birdie soit moins 10 sur son douzième trou
Dave Stockton et Gerry Moore partagent sa partie et Moore se tourne vers Stockton et lui dit " je crois que nous allons assister à quelque chose que je raconterai à mes petits enfants mais que ce ne sera pas à mon sujet"

En fait Geiberger n'était pas conscient de cela et si cela avait été le cas il pense que ça l'aurait déstabilisé
"le baiser de la mort au golf est là lorsque vous regardez en arrière et comptez votre score," confiait il .

L'assistance qui suivait la partie s'emplit de nouveau spectateurs au fur et à mesure des birdies et semblait déçue des pars qui était vécus comme autant de bogeys
ça l'avait un peu atteint, donc au 6 (le 15) il s'isole de la foule et se remémore ce que lui disait Stan Wood son coach de collège en Californie : "maintenant c'est le moment" afin d'être plus agressif :
Donc Al réalisa 3 birdies sur ses quatre derniers trous.



"un 59, c'est difficile à croire dit-il à la fin, c'est mieux que de gagner un tournoi"

ça fait un CR exemplaire pour nos petites parties non ? :mrgreen:

Image
Stan Wood , coah de Geiberger, Stockton, Craig Stadler et Scott Simpson.



Image

Al Geiberger sur le senior PGA tour


Ensuite Mr 59 eut de gros soucis après deux très couteux divorces et une tragédie… assez peu argenté il dut se séparer (entre autres) de son trophée du PGA
(la Wanamaker) son seul majeur de 1966 et de divers trophées vendus aux enchères.

Image

Dave Stockton photo après la Ryder Cup remportée par les USA en 1191 ( capitaine)

Image

le même à l'époque du 59 :

Image

il fallut attendre 39 ans avant que ce record soit battu

Harvey Penick parle de Geiberger dans son "petit livre rouge" et considère son swing comme un des ses quatre favoris (avant il y a Ben Crenshawn Mikey Wright et Dave Mar)
Modifié en dernier par eglishadow le 15 févr. 2019, 13:58, modifié 1 fois.
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 15 nov. 2018, 10:30

Bonjour :)

Revenons au golf féminin et en particulier à un des figures les plus marquantes de son histoire : Patty Berg.
Patricia Jane BERG née dans le Minnesota soit à Minneapolis en 1918 et qui décéda en 2006 à 88 ans, victime de la maladie d'Alzheimer.
Image

D'un physique athlétique elle commença à jouer au football (en tant que Quarterback) et ne vint au golf qu'à 14 ans.
Image
Sa carrière a commencé avec 29 victoires en amateur et des places d'honneur à 17 ans à l'US OPEN amateur en 1935 où elle termine seconde.

Image

Du coup, la presse et les responsables du golf la remarque et elle est intégrée dans l'équipe de la Curtis cup (la Walker Cup en féminin) contre l'équipe britannique.
En 1937 elle est de nouveau seconde à l'US Open amateur mais remporte son premier majeur le Titleholfders…. ce qui est exceptionnel est que c'est son premier des trois tournois remportés consécutivement, appelé "the Masters féminin" (Women's Masters) joué à Augusta.

Elle gagne enfin l'US Amateur en 1938 à 20 ans et en plus le Titleholders et une autre Curtis Cup ce qui fait qu'elle devient l'athlète de l'année… récompense qu'elle recevra encore en 1943 et 1955.
Image

trophée de l'US Amateur 1938
Image

29 victoires en amateur (dont des majeurs) elle passe professionnelle en 1940 mais ne jouera vraiment en tant que telle qu'en 1943.
En fait elle a fait de la pub pour Wilson donc cet acte la met quasiment automatiquement dans la case "pro". Elle faisait des "clinics" où elle avait acquis le surnom de "Dynamite" .
En 1942 après son accident elle entre en dans les "Marines" en tant que volontaire mais revient en 1946 à la vie civile.


Elle représente toujours Wislon dans les années 60 .

Image

Elle fut surtout, en plus des ses 88 victoires, la première présidente de la LPGA (1948) qui débute vraiment en 1950 (il y a 68 ans) et dont elle est une des 13 fondatrices.

en 1963 elle reçoit le "Bob Jones Award" la plus haute récompense de l'USGA.

Elle remporte 15 majeurs dont 3 alors que son statut est amateur (le Titleholders 3 fois de suite 1937, 1938 et 1939).

ses 15 majeurs la place en tête des femmes ayant remporté des majeurs devant Mickey Wright (13)
63 tournois pro dont 60 tournois LPGA (donc en T 5 du nombrede tournoi LPGA gagnés). soit 88 tournois en tout.

elle dépasse Sam Snead et Tiger Woods avec leurs 82 et 80 tournois PGA respectifs.




une des ses phrases :
"Don't think you really win until you live up to that high thing within you that makes you do your best, no matter what."
Modifié en dernier par eglishadow le 15 nov. 2018, 14:12, modifié 1 fois.
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Malalindex
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1409
Enregistré le : 15 juin 2015, 21:00
Index : 18,8
Localisation : Lille
Âge : 36

Message par Malalindex » 15 nov. 2018, 14:08

Je trouve que les histoire des golfeuses forcent un peu plus le respect que celles des hommes, à une époque où le rôle de la femme était largement réduit par rapport à ce que nous pouvons avoir aujourd'hui...

Et dynamite, on sent qu'elle devait envoyer du pâté... je sais pas si j'aurai signé pour un concours de drive avec elle hein :lol:
"Le golf, il y a les bons jours et les mauvaises années"

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5762
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 45

Message par Franc38 » 17 nov. 2018, 01:52

Super et grande championne !

Cela dit Tiger a 80 titres PGA... Mais 107 titres pro au total (il y a aussi l'ET, l'Asian, etc). Et à ce point on n'a pas encore compté ses titres en amateur, assez nombreux, dont trois US Amateur consécutifs et un NCAA individuel.


Sent from my ONEPLUS 6 using Tapatalk

Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 17 nov. 2018, 09:38

Franc38 a écrit :
17 nov. 2018, 01:52
Super et grande championne !

Cela dit Tiger a 80 titres PGA... Mais 107 titres pro au total (il y a aussi l'ET, l'Asian, etc). Et à ce point on n'a pas encore compté ses titres en amateur, assez nombreux, dont trois US Amateur consécutifs et un NCAA individuel.


Sent from my ONEPLUS 6 using Tapatalk
difficile de comparer car il y a moins de tournois féminins que masculins à l'heure actuelle et à l'époque c'était encore plus criant.
Ensuite elle a remporté trois majeurs (pro et amateurs mélangées) en étant amateur :wink:
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 19 nov. 2018, 09:07

Bonjour :wink:

revenons aux caddies souvent oubliés et pourtant très important dans la carrière des grand champions :

là vous avez Skip Daniels un grand artisan de la victoire de Gene Sarazen .
le "Squire" lui a rendu hommage après sa victoire à l'Open Championship de 1932 (rendu possible après l'adoption du sand wedge) dans un écrit titré "avec Daniels dans le repaire du lion"

Image

En fait Walter Hagen (un de mes joueurs historiques chéris :mrgreen: ) voyageait en compagnie de Gene Sarazen sur la paquebot "Aquitania".
Donc ces deux lascars partagent repas et discussions sur l'Open Britannique durant la traversée, partageant aussi des libations post dinatoires.

Walter , homme généreux s'il en était, offre un beau cadeau à son pote Gene (et néanmoins adversaire). Un cadie top du nom de Daniels avec qui il avait travaillé dès 1922... C'est un vétéran le Skip Daniels. Il est Cadie au Royal St George et au Prince's depuis longtemps et sait mieux que quiconque comment jouer ces parcours. Il a déjà 60 ans et avait aidé Walter Hagen en 1922 sur le Royal St George.
Le majeur de 1932 se jouera sur le Prince's.


Ils arrivent à Londres puis viennent s'entrainer sur le parcours du Prince et Royal St George, mais Hagen a un match play contre Archie Compston.
Skip Daniels est très déçu de ne pas être le caddie de Hagen qui a déjà 4 victoires sur l'Open mais cette déception est tempérée par le fait que Walter se prend une déculottée (ce qui était très rare).
Là, grâce à la victoire sans partage de Compston, les fans Brittaniques se voit assez bien remporter ce majeur alors que les Américains étaient les champions depuis les 6 dernières éditions (même si Armour "le silver Scot" est un peu Ecossais de par ses origines)...

Durant l'Open, Gene Sarzen se trouva dans un rough épais et il fallait traverser le "Suez Canal", il veut jouer un bois malgré les indications de Skip lui montrant un fer moyen en tapotant le doigt sur le manche, lui disant de puncher la balle, Gene persiste malgré la discussion et fait 20 mètres.
suite dans un autre récit :wink:
Modifié en dernier par eglishadow le 19 nov. 2018, 10:04, modifié 1 fois.
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 19 nov. 2018, 10:00

Bon, la suite :
à cette époque les quatre tours se jouait sur deux jours.

la petite histoire retiendra qu'au même hôtel que le champion protégé de Francis Ouimet, séjournait un golfeur passionné, venu d'Hollywood pour filmer et obtenir des royalties, au quatre oscar : ce golfeur cinéaste s'appelait John Ford
Image
Lors des derniers tours, au départ du trou sept, un des spectateurs dit que Gene Sarazen discute trop avec Skip Daniels sans forcément l'écouter ce qui lui coûte la tête.
Sarazen était second quatre ans avant, deux coups derrière Walter Hagen et Skip Daniels
Sarazen demande qui est ce type, et Daniels lui répond que c'est un excellent golfeur qu'il a très souvent caddeyé : le Prince de Galles .
Ce Prince avait 34 ans .... Gene Sarazen écouta Skip


Ce ne fut pas facile car si Walter Hagen "offrit" Skip à Sarazen, les amis de ce dernier le dissuadait de prendre ce caddie qui, disaient-ils, serait une charge et d'aucune aide.
Du coup , durant le tour d'entrainement, la veille du premier jour, Sarazen fit une mauvaise partie accusant son caddie de ne pas lui conseiller le bon club et l'autre de répondre qu'il swinguait mal , pas square etc...
Gene se rappela ce que lui dit Walter Hagen sur le bateau devant un verre : "Gene , vous ne gagnerez jamais l'Open si vous n'avez pas un caddie comme celui que j'ai eu il y a quatre ans"
Image


du coup Gene Sarazen prit Skip et fit un tour de 70 coups 4 sous le par (par 74) au premier tour.

Image

En fait, la veille au practice, Skip aida Sarrazen a bien tapé la balle car il jouait de plus en plus mal depuis 5 jours, et du coup le félicita lui disant qu'il tapait mieux que Hagen (lui remettant le moral en place surtout :wink: ) , c'est alors que le champion commença a écouté le caddie qui durant la guerre avait patrouillé sur le site en prévision d'une éventeulle invasion germanique (il fut aussi gazé)... Il connaissait chaque bunker chaque brin d'herbe des greens
Cependant comme écrit plus haut , l'affaire du bois dans le rough au second tour fit que Gene se rua sur la balle sans attendre les conseils de Daniels.
cela se traduisit par un 7 sur ce trou 14 un par 5.
mais le caddie reprit l'affaire en main et on connaît la suite


Gene Sarazen remporta la Claret Jug, devant Mac Donald Smith, Archie Compston le vainqueur de Hagen , termina septième en compagnie de Tommy Armour (auttant vu comme Ecossais que comme Américain comme Mc Donald Smith d'ailleurs) et en T10 on notera Abe Mitchell représenté sur la Ryder Cup.
interview de Sarazen :

PETER KESSLER

WHAT DID SKIP DANIELS WHO WAS YOUR CADDIE, IN '28 HE USED TO BE OF COURSE HAGEN'S CADDIE AND HAGEN LOANED YOU HIS CADDIE IN '28 AND OF COURSE YOU, YOU MADE THE 7 AT THE SUEZ AND THEN FOUR YEARS LATER AND AFTER HAVING LOST THAT CHAMPIONSHIP TO WALTER YOU USED SKIP AGAIN WHEN MARY INSISTED, EVEN THOUGH YOU COULDN'T FINANCIALLY DO IT BECAUSE YOU WERE PLAYING SO WELL. YOU GO OVER YOU USE SKIP AGAIN. IT MUST HAVE BEEN THE GREATEST MOMENT OF HIS LIFE AND HE DIED SHORTLY THERE AFTER DIDN'T HE?

GENE SARAZEN

YES YOU KNOW UH I NEVER WILL FORGET SKIP DANIELS BECAUSE WHEN I WENT OVER IN '32 I MET A FELLA BY THE NAME OF ROXIE IN LONDON AND HE TOOK ME OUT TO STOOP. STOOP PODGES (???) TO PLAY AT 18 HOLES AND UH SO THIS YOUNG CADDIE THAT I HAD, HE SAYS I'M GOING TO CADDIE FOR YOU AT PRINCESS (???). I SAID NO I HAVE A CADDIE. I HAVE DANIELS. OH HE SAYS DANIELS CAN'T CADDIE FOR YOU. HE CAN'T SEE ANYMORE BECAUSE HE'S GASSED IN THE WAR. SO WHEN I GOT DOWN TO PRINCE. THE UH ROYAL SAINT GEORGE'S, THERE WAS DANIELS WAITING FOR ME AND I SAID DAN, I'M SORRY BUT I, I CAN'T USE YOU BECAUSE I JUST HIRED A CADDIE UP AT STOOP PODGES (???). OH HE SAYS THAT'S PERFECTLY ALL RIGHT SIR. SO HE JUST HUNG AROUND THE CADDIE HOUSE AND FINALLY THERE WAS A FRIEND OF MINE CAME UP TO MY ROOM, LORD INNIS KERR (????) AND HE SAYS SARAZEN, I'VE BEEN WATCHING YOU PLAY THE LAST FOUR OR FIVE DAYS. YOU'RE GETTING WORSE EVERY DAY. WHY DON'T YOU GET DANIELS TO STRAIGHTEN YOU OUT. SO I SAID `GOOD. GET A HOLD OF DANNY. LET HIM CADDIE FOR ME TOMORROW' . SO HE GOT A HOLD OF DANIELS AND DANIELS CADDIED FOR ME. THE FIRST THING HE SAYS, ` OH YOU'RE HITTING THE BALL SO WELL. MUCH BETTER THAN HAGEN' AND THAT BOOSTED MY MORAL.
Modifié en dernier par eglishadow le 19 nov. 2018, 10:36, modifié 3 fois.
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 19 nov. 2018, 10:01

merci Alain :wink:
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 20 nov. 2018, 12:19

coucou :)
le cas d'Agusta est à part : durant le Masters , depuis ses débuts en 1934 jusqu'en 1983 les joueurs disputant le Masters devaient prendre un caddie appartenant au club.

ici Ben Hogan et Arnold Palmer avec les caddies d'Augusta National :

Image


Dans cet état où la ségrégation était une chose naturelle, les caddies étaient noirs.
Le seul à avoir continuer prendre le sac d'un joueur fut Carl Jackson, un grand caddie noir qui commença sa profession à l'âge de 11 ans dans un club voisin d'Augusta National : à Augusta Country Club et c'est le caddie master Freddie Bennett qui lui propose une place à Augusta National
Il commence donc en 1961 sur le Masters à l'âge de 14 ans et en 1960 sur le parcours.
En 1961 il est le caddie de Willie Burke qui ne passera pas le cut mais celui-ci lui fera gagner 350 $, somme qu'il n'avait jamais vue avant cela (d'habitude c'était entre 75 cents et 1,25 $)


Un des membres se prend d'affection pour lui , il est assez bon à l'école mais la quitte car il ne peut payer les vêtements dicté par le "dress code";
ce qui fait que l'on dit à Stephens, un membre l'ayant pris d'affection qu'il ne peut pas faire ce job vu son âge l'obligeant à être en classe
les "on" sont Eisenhower et le co-fondateur Clifford Roberts. Stephens réussit à les persuader qu'il aura ses diplômes tout en gardant sa place de caddie… chose acceptée.
Stephens sera le chairman en 1991 et Carl sera durant sa carrière son caddie tout au long de l'année.


Bien qu'il s'en fiche un peu, Jackson détient le record du plus grand nombre de Masters en tant que caddie (soit en 1995), il les a tous "joué" sauf un le Matsers 2000 du, à sa convalescence après une opération : 50 Masters


Image

avant lui c'était Willie Peterson qui était le recordman (34 éditions) celui-ci avait pris le sac de Jack Nicklaus durant 25 ans sur le Masters (1959 à 1983). On voit par ailleurs que l'obligation d'avoir un caddie local étant tombé en 1983, Petterson cessa de caddeyer pour le Masters

Image

Jackson appelle les caddies d'Augusta , ses frères d'armes, les "Old Boys" lesquels le surnomment "Skillet".

les gens l'abordent en lui disant qu'il est une légende ce à quoi il répond : "je ne suis pas une légende mais juste un vieil homme"
En fait il a été surtout très connu après les 2 victoires de Ben Crenshaw et ses 11 top 10 avec Carl... on l'associe au champion
C'est Stephens qui conseilla Crenshaw étant sur que le caddie aiderait mieux que tout autre le jeune joueur , déjà détenteur de trois victoires sur le PGA en 1976 (il finira second du Masters).

Image

victoires en 1995, trois jours après le décès de son coach et ami Harvey Penick

Image

Voilà ce que dit Crenshaw, ce grand champion Texan, à propos de son record de participation au Masters (55) :

"I don't know if I can last that long," Crenshaw says. "Especially with as much course as they've got out there now. If and when I give it up, I'll do everything in my power to make sure Carl has somebody's bag during the Masters for as long as he wants to continue. I do know this: Everything I've achieved over the years in the Masters, I owe to Carl Jackson."


edit


Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
MAT12
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1179
Enregistré le : 01 janv. 2014, 11:04
Index : 10,1

Message par MAT12 » 20 nov. 2018, 18:45

Cool de s'intéresser aux "mecs de l'hombre".
Merci encore Egli au passage, c'est un topic que je lis régulièrement :D

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 20 nov. 2018, 20:28

merci Mat12 :wink:
Au sujet des Blacks Georgiens :
on se souvient que le chanteur star Ray Charles avait une chanson "Georgia in my mind" et qu'il a boycotté pendant longtemps la Georgie refusant sa présence compte tenu de ce que lui a réservé l'état et les blancs de cet état, la salle d'Atlanta n'étant réservée qu'aux blancs :
petit interlude musical :




On ne peut pas affirmer non plus que Augusta National soit ouvert aux membres noirs vers ces époques, et que même il a bien été menacé de perdre son statut de majeur s'il n'y avait pas d'évolution...

ça concerne notre ami Carl Jackson (je rappelle rien à voir avec l'autre star de la pop) et le grand champion Gary Player que l'on ne peut accuser de racisme.
petit il pêchait sur le parcours ! si si ! (mais là n'est pas la question)
certains les chassaient plutôt gentiment mais un certain Charlie Young, ayant chez lui un arsenal d'armes en tout genre, en charge de la "sécurité blanche" leur tirait directement dessus, et une fois en a atteint 3 sur les cinq garnements qui s'échappaient le long du 11...un certain Bud , caddie maintenant très populaire fut touché au genou
après enquête on admis que le garde avait déchargé son arme accidentellement :roll:
Le type qui se prenait pour John Wayne a finit bien plus tard par être la cause de plainte contre lui et le club qui finalement s'en sortit avec une amende d'environ 70 .000 $ au lieu des 11 millions demandés….3.000 $ pour Bud

Bon, nous sommes en 1970, certains se souviennent de l'apartheid qui réglait les rapports sociaux en Afrique du Sud que le monde sportif condamnait.
On pouvait refuser un athlète Africain du Sud et c'est pourquoi de nombreux ressortissants se disaient Rhodésiens afin de passer à travers les mailles du filet.

Gary Player est là avec son caddie Ernest Nipper avec qui il avait remporté le Masters de 1961,

mais il y a une manifestation devant le club contre le joueur, laquelle pense qu'il devrait être interdit
Image
.
Plus grave, Ernest Nipper reçoit des menaces de mort , le menaçant s'il continuait à prendre le sac du champion.
On notera au passage que c'est quand même l'hôpital georgien qui se moque de la charité sud africaine :mrgreen:
Finalement Carl pris le sac de Gary Player et parfois se faisait insulter.
En paire avec Tony Jacklin qui pensait qu'un caddie ne connaissait rien ,il n'eût juste qu'à nettoyer balles et clubs au premier tour.
Mais Gary n'était pas fou, et à un moment il demande à Jackson quel club il faut prendre .
Ensuite PLAYER suivit tous les conseils de Carl et jura au 45 ème trou qu' il n'avait jamais eu d'aussi bon caddie.

au 18 il préfère juste prendre son fer 6 au lieu du 5 conseillé et s'entête pour la première fois, il met sa balle dans le bunker et perd là sa chance de partir en play off (de 18 trous) en compagnie de Billy Casper et Gene Littler.

Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 29 nov. 2018, 09:11

Bonjour :wink: je reviens au golf ça me changera les idées… the show must go on



Continuons dans le registe qui concerne les caddies (on reparlera plus tard d'un autre caddie de Gary Player et du pb de la triche qui normalement est absente chez les pro)
C'est encore une minorité parmi une minorité mais à une époque ou les caddies étaient davantage reconnus : les femmes caddies dont la première fut la célèbre Fanny Sunesson
Image

Non seulement elle fut la première mais la première avoir remporté un majeur... elle est généralement associée à Sir Nick Faldo dont elle fut le (la ?) caddie durant 14 ans (9 années successives)
Non seulement elle fut un très bon caddie mais en plus elle est coach, mental et autre, ce qui en fait une personne très précieuse pour un joueur au sommet de la hiérachie mondiale..
D'origine suédoise et issue d'une famille de golfeur elle persuada Howard Clarks dans les années 80 d'être son caddie, c'est ainsi qu'elle commença et fut repérée par Faldo qui avait entrepris un "gros chantier" de reconstruction de son swing avec David Leadbetter et qui fut un des top player extrêmement exigeant envers lui-même et donc le jeu en général.
Leur complicité a été poussée jusque dans certaines coïncidences puisqu'ils se marièrent à la même date en juillet 2001
Image


Elle fut aussi caddie pour Sergio Garcia, mais juste pour 9 tournois, qui la remercia après un tour catastrophique durant les players
Puis pris le sac de son compatriote Enrik Stenson avant de prendre sa retraite en 2012
Image

un truc rigolo : Stenson se mit quasiment à poil au WGC.CA Championship pour joeur un coup dans la boue en 2011.
Image



.
A noter qu'elle fut le coach mental de Martin Kaymer
En 2018 Fanny revint au travail afin de porter le sac d'Adam Scott à Carnoustie

Image
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 29 nov. 2018, 09:14

quelques vidéos sur Fanny :D




le tournoi junior

Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Malalindex
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1409
Enregistré le : 15 juin 2015, 21:00
Index : 18,8
Localisation : Lille
Âge : 36

Message par Malalindex » 29 nov. 2018, 10:02

:wink:


C'est quand même assez fort pour une nana d'avoir réussi à faire son trou à cette époque des fins 80's où je ne suis pas sur que le place des femmes dans cet univers était particulièrement considérée/appréciée... Je ne referai pas l'acronyme de GOLF qu'on a tous au moins entendu une fois...
"Le golf, il y a les bons jours et les mauvaises années"

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 03 déc. 2018, 12:18

petit rappel pour Bend :mrgreen:

out à fait ! il y en au moins un qui suit au début des shafts en acier on les a déguisé en hickory

Robert Forgan a introduit les shaft en Hickory vers 1850 en 1893
Image

un certain Thomas Horsburgh invente le premier shaft acier, mais c'est lourd et donc pas d'essor pour ce manche, les Hickory sont très souples.
en 1910 , Arthur F Knight fait des shaft en acier mais faute d'agrément du R&A ça ne décolle pas
En 1915, Allan Lard fabrique un shaft acier avec plein de perforations … gros débat pour ou contre le métal

Image

puis en 1920, un fabricant de canne à pêche anglais (d'où le vocable de canne à pêche ???? ) fait le premier shaft acier vraiment jouable : Apollo et à peu près au même moment aux USA Bristol Steel fabrique ces manches aciers
en 1924 l'USAGA les autorise seulement sur putter (le vainquer de l'US Open en a un) alors que le R&A les a bannis mais le Prince de Galles les jouent (si ça se trouve ça lui a appartenu ) et en 1929 le R&A suit l'USGA

1929 : True Temper réalise des shafts très bons et en 1930 Spalding fait des shafts peints en hickory pour Bobby Jones :
Image


dans le milieu des années 30 , le métal avait gagné

On peut jouer et louer club en hickory et balles à Musselburg , sur le 9 trous à l'intérieur du champ de course
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 03 déc. 2018, 12:52

suite

comme dit plus avant Willy Burke fut le premier à utiliser des shafts aciers et remporter un majeur avec eux : l'US Open de 1931

il y a eut des shafts en aluminium dans les années 60/70, mais c'était fragile, ici alu de True Temper :

Image

les shafts graphite furent introduits par Frank Thomas de la Shakespeare Sporting Goods Company en 1969. It les a exposé au PGA Show de 1970, mais avec un succès très confidentiel.

ajout de boron dans les années 80 et le Dynamic Gold de True Temper est le shaft ayant connu le plus de succès populaire

Image


il y a eut un assez bon succès de shaft en titanium dans les années 90, léger mais avec torque très faible et coût très élevé
Image

les shaft graphite commencèrent leur avancées dans les années 80, je me souviens que Honma était une des seules marques à proposer des shaft graphite sur ses bois persimmons

Image
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Malalindex
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1409
Enregistré le : 15 juin 2015, 21:00
Index : 18,8
Localisation : Lille
Âge : 36

Message par Malalindex » 03 déc. 2018, 13:54

J'aurai pas eu confiance sur le shaft alu avec la nette marque de soudure là...
L'impression que ça pourrait péter à tout moment :shock:
"Le golf, il y a les bons jours et les mauvaises années"

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 19 déc. 2018, 10:36

Coucou ! :D
En ces périodes de fêtes, un petit "bonbon" suranné pour ceux qui comprennent l'Anglais bien que l'on puisse apprendre sans cela dans cette longue vidéo .

les leçons d'Harvey Peanick, toujours aussi passionné, positif et attentif, face à ses deux poulains Tom Kite et Ben Crenshaw, qui ont illustré mes débuts.
J'admire toujours le Tempo de Ben

Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 20 déc. 2018, 12:39

Image
Bonjour :

cela est Tom Kite, un joueur Texan que je suivais à la TV britannique lors de mes débuts… élève d'Harvey Penick comme son camarade Ben Crenshaw
il dominait très souvent le PG dans les années entre 70 et 90
Thomas Oliver Kite, un Texan né en 1949 (en décembre) il a 9 mois de plus que votre serviteur
Image

Fort de 19 victoires en PGA suivies de 10 victoires en Champion's Tour il courait depuis longtemps après une victoire en majeur, déjà quatre fois second (dont 3 au Masters et 1 au British) sur un majeur et pas mal de top 10
Image

C'est un coup de wedge dans un vent de 65 km/h depuis un rough profond sur le 7 à Pebble Beach que Tom réussit à entrer qu'il prendra la tête et le gain de l'US Open
Image


il détient d'ailleurs un record sur Pebble Beach : celui d'avoir été le seul à passer le cut quatre fois de suite depuis les débuts de l'US sur ce parcours

il fut aussi le premier à gagner 6 puis 7, puis 8 puis 9 millions de dollars :shock: et à avoir mis trois wedges dans son sac.

Il a été aussi le premier à s'associer les talents d'un coach psy, et aussi un des premiers à s'entrainer en salle de sport...Il dut se faire opérer des yeux , car il devenait presque aveugle.
Bosseur et compétiteur acharné
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5762
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 45

Message par Franc38 » 20 déc. 2018, 13:51

Oui, un des premiers et plus notables "élèves" de Rotella, a une époque où le jeu mental n'était pas vraiment sur le devant de la scène !

Sent from my ONEPLUS 6 using Tapatalk

Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
Beninho95
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2370
Enregistré le : 05 oct. 2016, 07:46
Index : 18,4
Localisation : Val d'Oise (95)
Âge : 38

Message par Beninho95 » 20 déc. 2018, 15:36

Est ce irrespectueux de ire que son autographe est plus joli que lui ? :shock: :lol:

:arrow: :arrow: :arrow: :arrow: :arrow: :arrow: :arrow: je suis déjà loin ! :mrgreen:
Obj 2020 : 15
Putter ''holeitalone'' EvnRoll ER5 Hatchback
Lob Wedge ''iloveyoubaby'' TW PCF Micro Pro 60°
Wedges ''stickzeflag'' TW Sterling 45/50/55°

Série ''kickitaway'' TW Sterling du 5 au 9
Hyb 3 ''reskiumi'' Ping G30
Bois 5 ''powafade'' TM R15
Bois 3 ''bomberman'' Ping G400

Driver ''straightitpliz'' Alpha 10.5

Avatar du membre
manhattan
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4719
Enregistré le : 07 déc. 2009, 18:57
Index : 13,2
Âge : 59

Message par manhattan » 30 déc. 2018, 13:59

Hello,

je ne savais pas où coller la photo alors je la pose ici, mais elle y est peut être déjà.

Man

Image
Titleist TS2 9°5 Tenseï Blue AV 65R
Titleist 913 FD 15° S+ 82 S
Tileist 915F 18° Rogue Black 80 S
Titleist 913H 19°75 D+ 90S
Titleist 818 H1 23° Tenseï White 90S
4-PW Titleist 716 CB Recoil 110 F4
SM5 52-12-F
SM5 58-11-K
SC Futura X5 34"
Vice Pro Red

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 30 déc. 2018, 14:10

merci Man !
super ta trouvaille ! je ne l'avais jamais vue et ne savais pas non plus que Sir Henry Cotton jouait cette série
38 " c'est assez long donc fer 6 à peu près voire fer 5
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 30 déc. 2018, 14:23

Image


j'ai trouvé cela de George Nicoll, mais je ne sais pas si c'était du SLI , en tout cas c'est une signature Henry Cotton

Edit :

voilà une photo de Cotton à Waterloo (normal pour un British :mrgreen: ) près de Bruxelles où il était pro, voir si les clubs sont….????


Image
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5762
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 45

Message par Franc38 » 30 déc. 2018, 14:45

Sauf erreur de ma part il y a "les" clubs de Cotton au musée du golf a St Andrews et ils sont a longueur variable.
Il a du, comme d'autres, tester ci et ça et peut être que sur la fin de sa carrière il a "endorsé" ces clubs "OneSwing" ? Ou a-t-il joué quelques tournois avec ça ou d'autres clubs a longueur unique, ce qui aurait donné l'idée au fabriquant en question.

En tout cas, une chose est sûre, l'idée tourne dans le golf, industrie compris, depuis un bon paquet d'années.

Sent from my ONEPLUS 6 using Tapatalk

Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 30 déc. 2018, 15:12

on ne sait pas vraiment si c'est sur sa fin de carrière… en revanche l'idée était assez répandue car pour les spécialistes du golf de l'époque chacun savait que Bobby Jones jouait des SLI , d'ailleurs exposés, je crois, à Augusta.(je pense avoir mis un lien sur ce topic , mais ne me souviens plus de la page)

Aussi, Henry Cotton croyait en un swing unique choisi, cosntruit et conservé
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Al3X
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 361
Enregistré le : 29 août 2018, 10:36
Index : 31
Localisation : Nantes
Âge : 36

Message par Al3X » 04 janv. 2019, 13:44

Bonjour à tous,

Merci pour cette mine d'infos et d'anecdotes super intéressantes, c'était vraiment un grand plaisir de lire ce sujet. :)

Il y a quelques questions que je me pose...

J'entends souvent parler de "modern era", l'ère moderne, "depuis l'ère moderne"... On peut considérer que c'est à partir de quand? C'est le matos, la génération de joueurs, ou le format de jeu/règles? De même l'ère, où golfeur amateur ne veut absolument pas dire la même chose?

Merci :)
Driver PING G30 Alta 55 Stiff
Bois 3 Nike Vapor Speed Fubuki Stiff
H3 Srixon Z H65 Shaft Miyazaki Kaula Stiff
Mizuno MP-15 KBS Tour C-Taper 7-PW
Mizuno MP-H5 KBS Tour C-Taper #4 #5 #6
52/56/60 Callaway MD3 Satin Chrome
Putter Ping Sigma G Kushin 34"

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 04 janv. 2019, 13:55

c'est assez vague .. on en parle aussi pour Vardon…

cela étant le swing d'un Percy Boomer, dans les années 20 est, dans ses bases essentielles, le même que celui que l'on enseigne de nos jours... même s'il y a des écoles qui mettent un petit grain de sel à chaque fois.
Dans le livre " the anatomy of greatness" Chamblee montre les choses communes à plusieurs joueurs et joueuses de différentes époques
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 18 janv. 2019, 10:03

Coucou !
on pourrait mettre ce matériel dans la section la jungle des charriot élec… heu non ! à quatre pattes :mrgreen:
ça ne se décharge pas et tombe très rarement en panne

voici dans la rubrique les meilleurs caddies de tous les temps ce caddy dont on nous tu le nom
c'est au Tryall Golf Club en Jamaïque en 1994 au Johnnie Walker World Golf Championship destiné à rivaliser avec les majeurs (de 1991 à 1995)

Image

le cadet devait être bon puisque Els remporta l'open avec 6 coups d'avance sur Fred Couples (qui gagna en 91 et 95) et Mark Mc Cumber
les autres vainqueurs sont Faldo en 1992 et Larry Mize en 93
trois victoires pour la marque Lynx
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Malalindex
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1409
Enregistré le : 15 juin 2015, 21:00
Index : 18,8
Localisation : Lille
Âge : 36

Message par Malalindex » 18 janv. 2019, 14:31

Bon, par contre, pour les marques sur le green, vaut mieux pas que le bestiaux s'occupe du drapeau :mrgreen:
"Le golf, il y a les bons jours et les mauvaises années"

Avatar du membre
Draidenk
Par Expert
Par Expert
Messages : 638
Enregistré le : 04 nov. 2008, 14:39
Index : 17,4
Localisation : Malaunay (Rouen)
Âge : 44

Message par Draidenk » 22 janv. 2019, 16:00

Un chouette article sur Payne Stewart sur le site d'Eurosport.
https://www.eurosport.fr/golf/les-grand ... tory.shtml

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 22 janv. 2019, 16:22

Merci Draidenk
excellent article :wink:
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Malalindex
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1409
Enregistré le : 15 juin 2015, 21:00
Index : 18,8
Localisation : Lille
Âge : 36

Message par Malalindex » 22 janv. 2019, 17:34

je connais l'histoire de Payne Stewart, mais qu'est-ce que c'est tire-larmes de relire l'article!

Le connard qui s'engage sur la voie de la rédemption, qui finit par faire presque l'unanimité et disparait finalement quand il est devenu un champion accompli pour beaucoup... :(
"Le golf, il y a les bons jours et les mauvaises années"

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 23 janv. 2019, 11:09

Coucou ! :D
mille excuses j'ai été un peu fainéant ces derniers temps, excusez moi (je travaille sur une nouvelle collection haut de gamme un peu compliquée) :?
Tout d'abord merci à Draidenk, encore une fois et nous allons rebondir là dessus ensemble.

"Autopsie d'une victoire à l'US Open" :

les derniers post étaient plutôt dédié aux caddies et nous allons continuer, mais revoir pour Payne Stewart, et ce qui a été le départ de sa statue à Pinehurst, après sa victoire à l'US Open de 1999...
Image


depuis les yeux de son caddie Mike Hicks qui remplaça un caddie du nom de Tim Davies (Hicks avait propsé à Payne de travailler pour lui) qui portait les mêmes knickers bockers que son joueur (courte association)

Image



en résumé voici ce que disait Mike :

cadre précédent
- Payne était dans une bonne période, il avait gagné à Pebble Beach, perdu en play off à Hilton Head et pouvait gagné les players jusqu'à ce qu'il fasse un 10 au 17 à TPC Saw Grass au dernier tour
- A Memphis, ils pensait déjà à l'US Open et ils manquèrent le cut ce qui lui donna une occasion de bien apprendre les greens puisqu'ils allèrent s'entrainer sur le parcours, ce qui, d'après Hicks, est une des raisons majeures de sa victoire.
- Depuis qu'il travaillait pour Payne S, Hicks ne l'avait jamais vu avec un carnet de parcours, laissant le job à son caddie
- cette fois, P Stewart en avait un et marquait chaque endroit où il ne devait jamais envoyer sa balle (en 72 trous il ne l'envoya qu'une seule fois dans un de ces endroits pour un bogey)

travail de Payne Stewart

Payne ne prenait plus de cible intermédiaire lorsqu'il arrivait derrière sa balle, donc il travailla cela avec son coach mental le DR Dick Coop. C'est une des raisons pour lesquelles ils jouèrent si bien : sa concentration
- l'année précédente à l'US Open, P Stewart avait envoyé sa balle dans un divot à l'Olympic Club ce qui lui avait coûté quelques désagréments, alors il travailla ses contacts dans des traces de divots sableux,

Durant l'US de 99 , il eût 5 fois le cas de coups dans des traces de divots (dont deux au trous 5) et à chaque fois il fit le par


durant l'Open à Olympic (San Francisco) il avait su qu'il pouvait jouer à très haut niveau malgré la défaite et avait accumulé une grande confiance
mais n'avait pas autant le contrôle de son jeu qu'en 1999


parallèle au Tigre :

Tout d'abord, le Tigre fut une des acteurs de la belle bagarre de l'Open en 1999 mais surtout Payne avait un dos en compote comme lui: 3 disques atteint de dégéneréscence

Donc il travailla son swing en fonction de son dos

Un bon pressentiment

Mike Hicks, habitait à environ 110 km de Pinehurst (à Mebane) et en quittant sa maison le dimanche il dit que si Payne réalisait quatres birdies ils allaient remporté l'Open, et ce fut exactement cela


Décideur ultime

- c'est ce qu'était Payne qui n'a jamais reproché une décision à son caddie, arguant qu'il était le responsable de la décision finale adoptée disant " ce n'est pas ta faute, je suis celui qui a joué le coup"

On aimait ou détestait Payne mais tous respectait son jeu.

Dimanche : silence radio

Hicks raconte : "je me fiche que l'on soit de bons copains et que l'on joue ensemble le tour final, il ne dut pas probablement y avoir plus de 10 mots échangés entre les joueurs et les caddies durant la journée.
Chacun fait ce qu'il doit faire… je n'ai pas parlé une seule fois à Jim "Bones" Mackay (caddie de Mickelson) et il ne m'en a dit pas davantage".
Payne et Phil ont été courtois et se sont mutuellement félicités pour les bons coups mais il n'y eût pas de bavardages"

Le putt gagnant de 5 mètres au trou 72

"je n'ai pas eu à lire un putt de la semaine", avouait Mike, "PAYNE était concentré , savait ce qu'il avait à faire et était sur de lui"
Lean years

En 1994, Payne gagna peu et donc ses émoluments étaent faible, Mike Hicks demanda un salaire régulier ce que lui accorda Payne, et ce fut très probablement le premier contrat de l'histoire entre un caddie et son joueur
Cela était due à un changement de balles en 1993 (spin différent) qui l'obligea à changer de swing et lui coûta 4 ans de carrière d'après Hicks
En 99 il jouait sous contrat Top Flite

Le swing (toujours d'après Mike Hicks…)

Payne avait un swing en rythme, c'était un athlète mais au touché excellent c'est pourquoi il était aussi bon autour des greens


sa plus grande victoire


il n'y a aucun doute pour son caddie : sa plus belle victoire est celle de 1999 compte tenu du plateau présent en haut du leaderboard : David Duval (N°1), Tiger, Vijay Singh, Phil Mickelson et Payne les a battus à 42 ans
Image

Un regard différent
Kicks :
"Payne avait une telle confiance en lui. Un regard différent, il avait un regard à la Ray Floyd dans l'oeil. Je n'ai rien fait de la semaine à part porter son sac, lui donner les distances, le sens du vent et lui dire ce que j'ai toujours fait qui est : met dans le mille, tranquille et en rythme "
Payne était à un très haut niveau de concentration et de confiance que Hicks ne lui avait pas autantconnu avant , lorsque vous croyez si fort en vous ajoute-t-il vous pouvez battre n'importe qui

Stewart mâchait du tabac, qu'il conservait dans la poche avant du sac, mais il s'en débarrassait avant le coup, et essayait de s'en passer

Souvenirs
sur le réfrigérateur de Mike il y a une photo de Payne qui designe sa ligne de vêtement, et plein de photos dans sa maison, surtout avec le golfeur portant les trois enfants bébés de son caddie

fête

ils ne sont pas rentrés tout de suite chez Mike , ils avaient un skin game pour lever des fonds pour un hôpital pour enfants, puis leur chauffeur leur trouva un pack de 12 bières dont Payne a bu presque la moitié … Escortés par un policier jusqu'à Mebane (chez Hicks) ils ont fêté cela jusqu'à 4 heures du matin en buvant dans la coupe un Moonshine (Whisky légendaire créé durant la prohibition).
à 9h 30 Payne était habillé comme on le connait et frais comme un gardon


Travail interrompu

Hicks était absolument heureux et ahuri de constater que quatre des meilleurs joueurs du moment étaient en train de jouer le lendemain à son club : Paul Azinger, Fred Couples et Hal Sutton.
Image
Ensuite la balle a évolué, il avait énormément progressé au putting pour devenir un des meilleurs et malgré son âge son caddie pensait qu'il aurait pu gagner d'autres majeurs

Image
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 15 févr. 2019, 12:14

Coucou :D

voici un petit retour sur les caddies, là c'est un caddie qui est assez impressionnant !
Issu d'une famille très modeste
Paul STEVENS : le "singing caddie"
Ce caddie a un caractère plutôt fort et ne se contentait pas de porter le sac de son joueur.


la liste des joueurs pour qui il a travaillé est impressionnante : Sam Snead, Arnold Palmer, Greg Norman, Nick Faldo, Ben , Crenshaw, Johnny Miller,Tom Watson, Kel Nagel, Sergio Garcia, Severiano Ballesteros.

Petite anecdote : durant la Ryder Cup de 1973 à Muirfield, il porte le sac de Peter Butler un joueur anglais opposé à Jack Nicklaus... là le Peter veut jouer un fer 4 mais Paul s'y oppose fermement et propose un fer 3 :shock:
Image
Butler acquiesce et réalise le premier trou en 1 de l'histoire de la Ryder Cup, avec les félicitations du grand Jack : "great caddying Paul !"


En marge de ses succès au golf, Stevens chante sur scène, avec , excusez du peu : Paul Anka, les Rolling Stones, les Beatles

Maintenant je crois qu'il vit Australie, fait des shows dans le clubs en racontant des histoires drôles, des souvenirs de sa carrière golfique à haut niveau, et en chantant

Image

Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Malalindex
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1409
Enregistré le : 15 juin 2015, 21:00
Index : 18,8
Localisation : Lille
Âge : 36

Message par Malalindex » 15 févr. 2019, 14:15

Sympa ce personnage.
Je ne connaissais pas du tout.

Je regarderai la vidéo à l'occaz'

Et content du retour d'un article dans ta rubrique! :D
Je me suis dit cette semaine que ça faisait longtemps que tu avais eu le temps de poster un truc :)
"Le golf, il y a les bons jours et les mauvaises années"

Avatar du membre
Beninho95
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2370
Enregistré le : 05 oct. 2016, 07:46
Index : 18,4
Localisation : Val d'Oise (95)
Âge : 38

Message par Beninho95 » 15 févr. 2019, 14:27

Extraordinaire bonhomme, et encore une fois, quel destin ! Admirable :D
Obj 2020 : 15
Putter ''holeitalone'' EvnRoll ER5 Hatchback
Lob Wedge ''iloveyoubaby'' TW PCF Micro Pro 60°
Wedges ''stickzeflag'' TW Sterling 45/50/55°

Série ''kickitaway'' TW Sterling du 5 au 9
Hyb 3 ''reskiumi'' Ping G30
Bois 5 ''powafade'' TM R15
Bois 3 ''bomberman'' Ping G400

Driver ''straightitpliz'' Alpha 10.5

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 12037
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 15 févr. 2019, 15:58

c'est vrai Mala ça faisait longtemps
mais j'étais un peu occupé et j'avais un gros blues après ma prestation de Saint Emilion où j'étais perdu :( ça n'aidait pas à s'y recoller :mrgreen: .
Soleil avait été témoin du naufrage , rien, pas de sensation aucune force et mal partout.
Un peu de golf par procuration ne fait pas de mal. :wink:
Content de vous intéresser :)

Si certains fâché avec la langue de Shakespeare voudraient comprendre ce qu'il dit (en gros) dans la vidéo, je pourrais (OU QUELQU'UN D'AUTRE :mrgreen: ) vous le narrer en Français
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Répondre

Retourner vers « JOUEURS PRO »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité