Boutique de golf en ligne

Echangez avec Peter SomlayComment optimiser le "lag"

Modérateur : Modérateurs

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Comment optimiser le "lag"

Message par PeterPro » 11 avr. 2014, 10:51

Au golf, une des principales sources de puissance est de bien maintenir le "lag" à la descente. Il serait intéressant de connaître les avis de chacun sur la manière qu'ils utilisent pour le conserver ?

Avatar du membre
Jao
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 901
Enregistré le : 23 oct. 2012, 15:19
Index : 2,2

Message par Jao » 11 avr. 2014, 10:58

Perso, pour avoir le plus de lag, et donc de fouetté, le gros du travail se fait dans la pression des mains.
Si je ressert le club au début du DS, le désarmement est plus précoce. Par contre, si j'essaie d'avoir une pression constante pendant tout le swing, j'arrive à garder l'angle club/bras plus longtemps.

Au final, tout se fait mieux en étant bien relaché.
Modifié en dernier par Jao le 11 avr. 2014, 10:58, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Corsaire
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5665
Enregistré le : 02 juil. 2012, 09:49
Index : 4,6
Localisation : Arcachon
Âge : 32

Message par Corsaire » 11 avr. 2014, 10:58

Pour ma part, j'arme mes poignets dès le début de la montée, pour avoir le release au même endroit, donc tardif, le lag reste comme ça en place le plus tard possible.
De plus la gâchette est essentielle pour que le lag reste important dans le DS.

Enfin amha, à voir les autres avis, et le tien bien sur :wink:
Driver Ping G400, Alta 55 stiff
Bois 5 Epic, Aldila Tour green 75 stiff
4-GW Callaway Rogue Pro, Recoil 110F4
52° TM Milled Grind Bronze
58° TM Hi-Toe
Putter Odyssey Exo Stroke Lab Seven
https://www.instagram.com/frenchleftygolf/

surderien
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1899
Enregistré le : 30 oct. 2010, 10:29
Index : Inférieur à 0

Message par surderien » 11 avr. 2014, 13:31

Jao , oui la pression des mains est importante.... mais ce n'est , hélas , pas suffisant :wink: !
Sinon , le "retard" c’est de mon point de vue le fruit d’une démarche d’apprentissage , qui à permis d’acquérir certaines habilitées motrices .
Autrement dit , on ne travaille pas le retard en tant que tel , comme point de départ , le retard n’est que conséquence ( involontaire ) d’un bon timing au DS ( reprise d’appui à gauche au bon moment , engagement par le bas du corps .... ) .
En résumé pour obtenir du lag , il faudra apprendre à faire fonctionner correctement les hanches et le coordonner avec le haut du corps au DS . Le poids étant majoritairement réparti sur l’avant , ce qui est au passage l'élément faisant défaut à la plupart des joueurs en progression ...

Avatar du membre
Tux
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1390
Enregistré le : 07 oct. 2013, 10:04
Index : Non classé

Message par Tux » 11 avr. 2014, 13:45

Comme dirait Edouard Montaz, en laissant faire la gravité :mrgreen:

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 11 avr. 2014, 14:02

Intéressants tous ces posts. C'est en échangeant au travers de "brainstorming golfiques" que surgissent des éléments qui valent la peine d'être retenus.... :D

Avatar du membre
Jao
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 901
Enregistré le : 23 oct. 2012, 15:19
Index : 2,2

Message par Jao » 11 avr. 2014, 14:10

Un autre petit point qui permet de mieux ressentir le retard du club: le fameux exercice de prendre le club à l'envers et de le faire siffler après la balle. C'est à dire, placer l'accélération au bon moment et pas dès le début du DS.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 11 avr. 2014, 14:12

Jao a écrit :Un autre petit point qui permet de mieux ressentir le retard du club: le fameux exercice de prendre le club à l'envers et de le faire siffler après la balle. C'est à dire, placer l'accélération au bon moment et pas dès le début du DS.
Effectivement, c'est un bon drill, "ressentir" où le club siffle....

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 11 avr. 2014, 14:56

personnellement, je pense qu'un bon "lag" est effectivement l'aboutissement d'une bonne séquence, d'un bon enchaînement.... Sinon, j'estime qu'on a quelques "moyens" à notre disposition pour l'optimiser:
-durant toute la montée et jusqu'au début de la descente, penser à garder une main droite passive par rapport à la main gauche ce qui permettra entre autre aux poignets de rester "souples" et de s'armer "progressivement" à la montée grâce au déplacement des bras, au pivot des épaules et au poids de la tête de club.
-bien travailler son rythme et notamment "temporiser" la fin du BS et le début du "DS" en gardant le bras avant "souple" pour réussir sa transition et éviter de se crisper et se précipiter du sommet du BS. En effet, il y a un point commun que l'on retrouve dans de nombreux "bons swings", c'est le retour vers l'avant du bas du corps alors que le haut du corps n'a pas tout à fait terminé la montée. Cette action "bidirectionnelle" accentue l'effet de levier en permettant aux poignets de rester armés quand les mains descendent. Quand on a bien exécuté ce mouvement, on a le sentiment que la tête du club semble "trainer" derrière les mains et ainsi, il ne reste plus qu'à donner un "coup de fouet" dans la zone d'impact et faire siffler le club au bon moment pour donner un maximum de vitesse à l'impact et donc obtenir de bonnes positions en P6 et P7
Un champion qui fait ce mouvement à merveille est Fred Couples, c'est pourquoi, même à son âge, il est encore en mesure de frapper très loin. Ca explique peut-être en partie pourquoi il a réussi à jouer -1 à Augusta hier, un golf où la longueur au départ donne un avantage considérable.

Couples en action "in slow motion":

https://www.youtube.com/watch?v=23cJUA0 ... detailpage
Modifié en dernier par PeterPro le 11 avr. 2014, 19:28, modifié 1 fois.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 11 avr. 2014, 17:08

D'ailleurs, lorsqu'on a bien réussi sa transition, on a la sensation au début de la descente que le poids du corps se répartit bien sur le pied avant par le bas et que les bras "tombent" grâce à la gravité. A partir de là, "we can freely fire the right side" :arrow: "on peut librement envoyer le coté droit en déroulant".

Gastel
Par Expert
Par Expert
Messages : 637
Enregistré le : 11 nov. 2013, 18:54
Index : 17,7

Message par Gastel » 11 avr. 2014, 17:40

Je pense que la principale clef est le séquencement correct des mouvements du corps, mais aussi la direction ou intention dans le downswing avec une certaine "pression d'accélération" sur le grip (je ne suis pas très au point là dessus). Bien sûr des pressions inappropriées ou des à coups dans le swing peuvent faire perdre l'armement trop tôt.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 11 avr. 2014, 18:04

Se précipiter du sommet de la montée est un élément perturbateur fréquent qui peut engendrer une crispation suivie d'un désarmement trop précoce des poignets à la descente et toutes sortes de mauvais coups au final....
Parfois, le jour d'une compétition, lors de l'échauffement au practice, les choses se passent plutôt correctement mais, arrivé sur le départ du trou N°1, la boule au ventre, on cherche à se "débarrasser" le plus rapidement possible de la balle comme ci c'était une patate trop chaude (je pense que c'est une expérience que nous avons tous vécue :roll: ). Et de là, s'enchainent les mauvais coups car on "sort" de sa partie sachant que le départ du trou N°1 est un coup psychologiquement particulièrement important....
Un moyen qui peut aider à franchir ce moment de "pression" est d'essayer de faire quelques swings d'essais au départ avant de jouer en mettant de coté les considérations techniques mais juste chercher à "temporiser" la fin du BS et le début du DS et faire "siffler" le club en bas pour ressentir l'accélération progressive....

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 11 avr. 2014, 20:43

Si par exemple, on prend le swing de Oosthuizen ci-joint:

https://www.youtube.com/watch?feature=p ... wGxgKQauOw

On remarque:
-à la montée, une main droite "passive" qui permet aux poignets de s'armer progressivement dans la continuité du mouvement.
-au sommet du BS, un enroulement complet mais en même temps, une remarquable "souplesse" des bras (notamment le gauche, il est allongé mais non pas raide).
-au début de la descente, aucune urgence à venir taper la balle, les bras "tombent" alors que le poids du corps passe sur le pied avant.
-en P6 (position pré-impact), le manche du club est encore parallèle au sol.
-en P7 (l'impact), la tête du club a rattrapé son retard, elle a donc parcouru beaucoup de distance alors que les mains se sont déplacées que d'environ 6 inchs (environ 15cm) ce qui génère énormément de vitesse sans effort apparent grâce notamment au travail de l'avant bras droit à ce moment du swing qui agit un peu comme un "piston".

C'est sur ce dernier point qu'on remarque souvent une grosse différence avec bon nombre de joueurs en progression. En P6, la tête de club est déjà presque sous les mains et le manche est non pas parallèle au sol, les poignets se sont désarmés trop tôt à cause d'un avant bras arrière qui est parti trop vite en extension au DS souvent la conséquence d'une séquence ou enchaînement inadapté (mauvaise reprise d'appuis par exemple :arrow: mauvaise transition).... ce qui provoque une grosse déperdition de vitesse.
Modifié en dernier par PeterPro le 12 avr. 2014, 08:14, modifié 7 fois.

Draw87
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 187
Enregistré le : 16 déc. 2013, 19:53
Index : 12

Message par Draw87 » 11 avr. 2014, 20:44

Le retard est bien le fruit d'un long apprentissage et du respect des séquences dans le BS et le DS. C'est vrai que l'armement joue un rôle important.
Important aussi de comprendre le mouvement du coude droit durant le swing, soit flexion ou extension (accumulateur n°1 suivant TGM). En haut de BS, le coude droit est en flexion. Les mauvais joueurs effectuent une extension trop rapide ce qui entraîne une perte du rayon du swing donc souvent un contact terre/balle ou éventuellement un top. Les bons joueurs gardent cette flexion en début de DS. Les meilleurs joueurs de draw accentuent cette flexion durant le DS. Attention toutefois à ne pas garder cette flexion trop longtemps car ceci entraîne du hook (cfr Rory Mc Ilroy).
Les points de pression jouent également leur rôle comme le dit Gastel.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 12 avr. 2014, 08:01

Draw87 a écrit : Attention toutefois à ne pas garder cette flexion trop longtemps car ceci entraîne du hook (cfr Rory Mc Ilroy).
Entre autre du hook.... Tout dépend de comment arrive orientée la face de club par rapport au chemin à l'impact. On peut vite passer du quick hook au push-hook, push, voire push-slice....
Modifié en dernier par PeterPro le 12 avr. 2014, 09:59, modifié 1 fois.

Gastel
Par Expert
Par Expert
Messages : 637
Enregistré le : 11 nov. 2013, 18:54
Index : 17,7

Message par Gastel » 12 avr. 2014, 08:17

Draw87 a écrit :Le retard est bien le fruit d'un long apprentissage et du respect des séquences dans le BS et le DS. C'est vrai que l'armement joue un rôle important.
Important aussi de comprendre le mouvement du coude droit durant le swing, soit flexion ou extension (accumulateur n°1 suivant TGM). En haut de BS, le coude droit est en flexion. Les mauvais joueurs effectuent une extension trop rapide ce qui entraîne une perte du rayon du swing donc souvent un contact terre/balle ou éventuellement un top. Les bons joueurs gardent cette flexion en début de DS. Les meilleurs joueurs de draw accentuent cette flexion durant le DS. Attention toutefois à ne pas garder cette flexion trop longtemps car ceci entraîne du hook (cfr Rory Mc Ilroy).
Les points de pression jouent également leur rôle comme le dit Gastel.
A te lire depuis quelque temps je pense qu'on a les mêmes références / influences techniques. :)

Avatar du membre
Bubble
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3235
Enregistré le : 05 mai 2010, 11:07
Index : 4,3
Localisation : Narbonne
Âge : 45

Message par Bubble » 12 avr. 2014, 08:20

mon lag est créer par un swing a traction, non pas une frappe.

mon BS est poussé reculé / le DS est une traction qui passe en dessous. le release se fait seul avec le pivot.

Avatar du membre
Groupir
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1978
Enregistré le : 06 déc. 2009, 10:45
Index : 15,4
Pays : Belgique
Âge : 62

Message par Groupir » 12 avr. 2014, 12:54

C'est pas compliqué quand même (Jamie Sadlowski) :lol: !
8)

Groupir
Belgique, La Tournette : https://www.flickr.com/photos/117978925 ... 465442598/
2015 : 15,4

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 12 avr. 2014, 13:07

Bon, il remplit les critères pour venir se mesurer aux bombardiers de GT.... :lol:

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 13 avr. 2014, 17:34

Jao a écrit :Un autre petit point qui permet de mieux ressentir le retard du club: le fameux exercice de prendre le club à l'envers et de le faire siffler après la balle. C'est à dire, placer l'accélération au bon moment et pas dès le début du DS.
Dans le même esprit, j'ai retrouvé une vidéo sur Youtube avec Lorenzo Vera qui parle justement de "temporiser" la fin du BS et le début du DS et chercher à faire "siffler" le club en bas....

https://www.youtube.com/watch?v=MSE4psS ... detailpage

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 15 avr. 2014, 15:58

Voici un autre joueur dont j'apprécie le swing: Aaron Baddeley

https://www.youtube.com/watch?v=iT1jRzP ... detailpagehttps://www.youtube.com/watch?feature=p ... cXzDrydXNs

Pour ceux qui ne comprennent pas l'anglais, en résumé il dit:

-j'essaie de rendre mon swing le plus simple possible.
-j'essaie d'avoir une position équilibré, stance largeur des épaules, balle à l'intérieur du talon.
-je démarre en faisant bouger la tête de club en premier.
-quand mon bras gauche est parallèle au sol, j'aime sentir que mes poignets sont complètements armés.
-ça permet de compléter mon BS par une simple rotation des épaules.
-au début du DS, j'aime sentir une mobilité au niveau de mon genou gauche et que mes bras "tombent" pour une meilleure transition.
-à partir de là, il ne me reste plus qu'à envoyer mon coté droit à travers la balle en déroulant jusqu'à un finish en équilibre.

A titre personnel, je trouve que c'est un swing simple techniquement très "juste" et qu'il y a des éléments dont on peut s'inspirer et qui peuvent rejaillir favorablement sur notre propre jeu....

momo30
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1726
Enregistré le : 18 févr. 2008, 09:26
Index : 12,5
Âge : 60

Message par momo30 » 15 avr. 2014, 17:06

PeterPro a écrit :Se précipiter du sommet de la montée est un élément perturbateur fréquent qui peut engendrer une crispation suivie d'un désarmement trop précoce des poignets à la descente et toutes sortes de mauvais coups au final....
Parfois, le jour d'une compétition, lors de l'échauffement au practice, les choses se passent plutôt correctement mais, arrivé sur le départ du trou N°1, la boule au ventre, on cherche à se "débarrasser" le plus rapidement possible de la balle comme ci c'était une patate trop chaude (je pense que c'est une expérience que nous avons tous vécue :roll: ). Et de là, s'enchainent les mauvais coups car on "sort" de sa partie sachant que le départ du trou N°1 est un coup psychologiquement particulièrement important....
Un moyen qui peut aider à franchir ce moment de "pression" est d'essayer de faire quelques swings d'essais au départ avant de jouer en mettant de coté les considérations techniques mais juste chercher à "temporiser" la fin du BS et le début du DS et faire "siffler" le club en bas pour ressentir l'accélération progressive....
++++ c'est mon problème principal, je confonds souvent accélération et précipitation à la descente :roll:
j'y travaille mais c'est po facile ....

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 15 avr. 2014, 17:14

momo30 a écrit : ++++ c'est mon problème principal, je confonds souvent accélération et précipitation à la descente :roll:
j'y travaille mais c'est po facile ....
Parfois, quand je sens que je me précipite du sommet du BS sur la parcours, sans rentrer dans des considérations techniques qui ne feront qu'empirer les choses je me dis à voix basse une chose toute bête mais qui a tendance à m'aider: "Steeeeeeeeack-frite".
-steeeeeeeeack couvre la montée et le début du downswing
-frite couvre tout le reste.... :roll:.

Skyshot
Par Expert
Par Expert
Messages : 686
Enregistré le : 23 déc. 2013, 14:41
Index : 12,8
Localisation : Cote d'Opale.
Âge : 41

Message par Skyshot » 15 avr. 2014, 17:31

Ce qui me saute aux yeux surtout sur les vidéos de Couples et Oosthuizen, c'est le coude droit qui reste "collé" au tronc jusque dans le contact de balle. Les poignets restent armés, l'avant bras droit se détend mais le coude droit reste contre le contre la hanche.
C'est juste après le contact quand les poignet se sont désarmés qu'on voit le coude se décoller du tronc.
910D2 Aldila NV65S
B4 910F Aldila NV75R
ZU45 20°Miyazaki Kaula stiff
4-P Combo Srixon 965/765/565 Modus 3 120g Stiff
50**/56**/60** Cleveland RTX3 Modus 3 120g Stiff
Cleveland Elevado Satin

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 15 avr. 2014, 17:39

Skyshot a écrit :Ce qui me saute aux yeux surtout sur les vidéos de Couples et Oosthuizen, c'est le coude droit qui reste "collé" au tronc jusque dans le contact de balle. Les poignets restent armés, l'avant bras droit se détend mais le coude droit reste contre le contre la hanche.
C'est juste après le contact quand les poignet se sont désarmés qu'on voit le coude se décoller du tronc.
Ce dernier "déploiement" est l'aboutissement d'une bonne réaction en chaîne ou séquence. Si tout s'est bien passé, en dernier ressort, le bras arrière va se tendre et permettre à la main arrière de lancer la tête du club à travers la balle. Ce dernier mouvement est le principal générateur de vitesse dans le swing, c'est le moment où on récolte le fruit d'un bon "lag"....

surderien
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1899
Enregistré le : 30 oct. 2010, 10:29
Index : Inférieur à 0

Message par surderien » 15 avr. 2014, 18:16

Au delà de l'aspect technique , j'ai envie de rajouter qu' il est nécessaire pour optimiser le lag , mais aussi la synchronisation entre le haut et le bas du corps et ce avec une intensité certaine , d'être tonique sur l'aspect physique . Idéalement Il faudrait une cohérence ( entrainement ) entre la technique et le physique pour optimiser son swing tout simplement .
Alors , pour maintenir suffisamment les angles ( largement évoqué ici ) et obtenir le " lag " , source de puissance donc de distance au final , nous devons renforcer notre sangle abdominale ( transverses et obliques ) :wink: Oui , mais j'en vois déjà dire ....Stadler , jimenez , Daly..... :lol: :lol: Oui mais ...........

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 15 avr. 2014, 18:25

surderien a écrit : Oui , mais j'en vois déjà dire ....Stadler , jimenez , Daly..... :lol: :lol: Oui mais ...........

Stadler
, Jimenez et Daly travaillent aussi leurs abdos mais ils travaillent plus particulièrement leurs abdos Kro. :roll:

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 16 avr. 2014, 05:53

Un petit drill pour travailler son "lag". Je donne peut-être le sentiment d'insister "lourdement" sur ce point mais j'estime que c'est un élément vraiment capital qui sert de "marqueur" entre un "bon swing" et de nombreux swings inadaptés.... Il est important de rappeler que outre la position P1 (l'adresse), les position P6 (pré-impact) et P7 (impact) sont des étapes particulièrement importantes durant le swing de golf....

https://www.youtube.com/watch?v=CAef1L7 ... detailpage

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 16 avr. 2014, 06:01

Une autre vidéo où la "transition en douceur" est bien expliquée et le fameux mouvement bidirectionnel qui augmente l'effet de levier dans le swing. Tous ces éléments se retrouvent dans les swings performants....

https://www.youtube.com/watch?v=nsWRGrO ... detailpage

Désolé pour ceux qui ne comprennent pas l'anglais.... :roll:

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 18 avr. 2014, 08:54

lorsqu'on parle "d'aller trop vite", c'est en général pour décrire le premier mouvement à partir du sommet du Backswing. Il ne faut pas précipiter le début de la descente car le swing doit progressivement prendre de la vitesse pour que tout puisse travailler dans le bon ordre et avoir une tête de club qui atteint sa vitesse maximum à l'impact. Si on se précipite au début de la descente, on sort de la bonne séquence et on détruit son rythme. Le seul moment ou le mouvement devient rapide et celui qui précède l'impact entre P6 (manche du club parallèle au sol à la descente) et P7 (l'impact).

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 01 mai 2014, 04:10

Personnellement, dans ma philosophie d'enseignement, j'attache une grande importance à un enroulement complet au backswing afin, au final, de pouvoir lancer la tête du club à travers la balle à l'impact en dernier ressort.
j'estime qu'un moyen d'y parvenir est d'effectuer un pivot complet (hanches + épaules) tout en gardant une bonne "stabilité" de la jambe arrière (elle se défléchira légèrement dans la continuité du mouvement car on joue sur un plan incliné mais, il ne faut pas chercher à le provoquer intentionnellement) et en maintenant le bras avant allongé mais en même temps "souple et décontracté". Ca permet d'acquérir pas mal de "plénitude" et d'emmagasiner beaucoup de puissance sans effort apparent.
A partir d'une montée "complète et bien enroulée", le swing est censé se dérouler progressivement du sol en remontant par un subtil mouvement vers l'avant du bas du coté gauche (pour un droitier), ce qui permet aux bras et aux mains de suivre et de garder les poignets armés .
si on réussit bien ce mouvement de transition, on a la sensation d'avoir tout son temps pour taper la balle et, elle partira loin sans effort apparent grâce à l'effet de levier et le fait d'avoir maintenu le lag....

Bon ben y a plus cas.... et "laguer" vous bien :roll:

Tillinghast
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 299
Enregistré le : 30 nov. 2011, 06:57
Index : 7
Pays : États-Unis

Message par Tillinghast » 01 mai 2014, 05:58

T'en veux du lag, en v'la du lag, et du sérieux.

https://www.youtube.com/watch?v=Kh0kbxh-A9M
CON

Tillinghast
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 299
Enregistré le : 30 nov. 2011, 06:57
Index : 7
Pays : États-Unis

Message par Tillinghast » 01 mai 2014, 05:59

J'adore le début de la descente, avec la véritable visualisation des "bras qui tombent".
CON

Tillinghast
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 299
Enregistré le : 30 nov. 2011, 06:57
Index : 7
Pays : États-Unis

Message par Tillinghast » 01 mai 2014, 06:03

Celle ci est intéressante également pour visualiser le début de la descente.

https://www.youtube.com/watch?v=SPdf3HpbSUs
CON

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 01 mai 2014, 06:05

Tillinghast a écrit :T'en veux du lag, en v'la du lag, et du sérieux.

https://www.youtube.com/watch?v=Kh0kbxh-A9M
:shock: Lagman.... ne serait il pas réputé sur le tour pour sa "frappe de balle" :?:

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 01 mai 2014, 06:11

A l'époque, j'avais eu l'occasion de le voir évoluer de près lorsqu'il était encore amateur, lors du GP d'Hossegor qu'il avait gagné en jouant -22 avec 18 coups d'avance. Il "lagait" encore plus, ça lui avait plutôt réussi....
Modifié en dernier par PeterPro le 01 mai 2014, 06:23, modifié 1 fois.

Tillinghast
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 299
Enregistré le : 30 nov. 2011, 06:57
Index : 7
Pays : États-Unis

Message par Tillinghast » 01 mai 2014, 06:16

Par comparaison, le swing de Maitre Ernie.

https://www.youtube.com/watch?v=RyM_QrMQQpM

Ce qui est remarquable, c'est la position du club chez les deux joueurs, au moment où le bras gauche est en ligne avec la balle, juste avant l'impact.
Moralité : quand tu mesures plus de 1,90 m, que tu as de grands segments, tu as un arc de swing immense, et tu n'as pas besoin de trop de lag pour satelliser la balle. :mrgreen:
CON

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 01 mai 2014, 06:21

Comme quoi, il y a plusieurs manières de faire le "job".

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 06 mai 2014, 06:40

Sur cette vidéo à vitesse réelle, on voit bien que Vijay Singh "temporise" la fin de la montée et le début de la descente et cela contribue à maintenir le lag car ça laisse le temps d'amorcer le downswing par le bas du corps. C'est un golfeur qui est parvenu au sommet "the hard way", à force de travail et d'abnégation. Il s'est forgé un swing en grande partie basé sur une bonne position, confortable, un bon rythme et un bon tempo ce qui lui a permis de reproduire un "système de jeu" performant qui lui a permis de gagner 54 victoires pro dont 3 majeurs et d'intégrer le Hall of Fame et d'avoir une carrière qui dure. Ses meilleurs années, il les a eu après 40 ans....

http://www.youtube.com/watch?feature=pl ... PYtlZ78i8A

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 06 mai 2014, 07:04

Une autre vidéo où on voit bien le lag qui est maintenu grâce à:

-un backswing complet (pivot hanches + bassin)
-un gros travail du bas du corps à la descente

Même si Singh s'éloigne de la balle à la montée plus que la plupart des autres pros sur le tour, son rythme et son tempo exemplaire lui permettent de ramener la face de club bien orientée à l'impact par rapport au chemin de club avec régularité. Son swing ne relève pas du style du swing "centré" moderne mais bon, ça lui a plutôt bien réussi alors pourquoi changer....

http://www.youtube.com/watch?v=XHcwpD8D ... detailpage

momo30
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1726
Enregistré le : 18 févr. 2008, 09:26
Index : 12,5
Âge : 60

Message par momo30 » 06 mai 2014, 07:08

Tillinghast a écrit :Par comparaison, le swing de Maitre Ernie.

https://www.youtube.com/watch?v=RyM_QrMQQpM

Ce qui est remarquable, c'est la position du club chez les deux joueurs, au moment où le bras gauche est en ligne avec la balle, juste avant l'impact.
Moralité : quand tu mesures plus de 1,90 m, que tu as de grands segments, tu as un arc de swing immense, et tu n'as pas besoin de trop de lag pour satelliser la balle. :mrgreen:

superbe ...

moi j'avais le choix entre le swing d'Ernie ELS et les pompes d'Ernie ELS ...
d'après vous j'ai pris quoi ?? :mrgreen:

tomcat
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 6713
Enregistré le : 12 nov. 2007, 16:23
Index : Non classé
Pays : Royaume-Uni
Localisation : London

Message par tomcat » 06 mai 2014, 07:38

Tillinghast a écrit :T'en veux du lag, en v'la du lag, et du sérieux.

https://www.youtube.com/watch?v=Kh0kbxh-A9M
tiens, prends ca tiger :lol:
Driver PXG 0811X Gen2 9* - Stinger 60s
3w Epon AF203 15* - Speeder Evolution 569
Epon AF 903 18* (iron 3 DI) - Steelfiber i95cw
Epon AF 903 22* (iron 4 DI) - Steelfiber i95cw
5-AW Epon 503 - Steelfiber i95cw
Yururi Keigekiku Tour Wedge 52/58 - KBS Tour 120 Wedge stiff
Toulon Portland H4 - UST Filtered shaft - The Gripmaster Cognac stitched grip

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 06 mai 2014, 09:13

Tillinghast a écrit :T'en veux du lag, en v'la du lag, et du sérieux.

https://www.youtube.com/watch?v=Kh0kbxh-A9M
Ils pourraient faire une compétition de lag tous les deux.....

http://www.youtube.com/watch?feature=pl ... ywZ4b6vjFc

JapanOnly
Par Expert
Par Expert
Messages : 460
Enregistré le : 28 févr. 2012, 11:24
Index : Non classé

Message par JapanOnly » 06 mai 2014, 14:50

Pour moi c'est une combinaison de plusieurs facteurs.
Un bon grip et des bons grips. Pouvoir serrer le club au minimum pendant le transfer, la descente et encore plus a l'impact. Je veux sentir mon gant tirer sur le grip.
Le bas du corps démarre en premier, avant la fin du backswing. Je m'applique a garder le pied droit collé au sol le plus longtemps possible. Surtout pas 80% jambe gauche trop tôt. Ensuite, si je fais un effort avec le haut du corps s'est avec le coude droit, pas le reste. Je veux ramener mon coude. Moins je pense au reste plus le lag sera important. Et pour en avoir encore plus je pense ensuite a ramener le dessous de mon poignet le plus bas possible. Sous ma poche droite. Après ça le plus important est le relâchement total de poignets. Surtout ne pas avoir peur que le club ne rattrapera pas. Car le moment ou on a peur, on serre, crispe et on ralentis. Et la, le club ne rattrape pas.
Aussi, ne pas avoir mal au bas du dos.
S Yard 388 Diamana Stinger 70s/Epon Zéro Basileus AAA/ SYard Xv
Yamaha inpres x 2011 14° Diamana X 70s
Yamaha Inpres x 2011 17* Diamana Stinger 70s
Yonex Ryo MB 3-P Proto Nippon ORA
Zodia chiba Masterpiece 52/58 SPB S ou 52/56
Epon Zen

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 06 mai 2014, 15:58

JapanOnly a écrit : Pouvoir serrer le club au minimum pendant le transfer, la descente et encore plus a l'impact.
Un petit point à souligner, durant la dynamique, la pression au niveau de la prise aura tendance à augmenter. On peut exercer une "certaine" pression au niveau des doigts, notamment les trois derniers doigts de la main arrière tout en gardant les poignets laxes. Si il n'y a pas une certaine "fermeté" à l'impact au niveau de la prise, la puissance s'évapore. Si on donne un coup de poing sans serrer un minimum le poing, on aura aucune puissance d'une part et d'autre part, on se cassera les doigts.... :roll:

Avatar du membre
Noodles
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 357
Enregistré le : 14 juin 2012, 18:57
Index : 25,9
Âge : 35

Message par Noodles » 06 mai 2014, 16:16

PeterPro a écrit :On peut exercer une "certaine" pression au niveau des doigts, notamment les trois derniers doigts de la main arrière tout en gardant les poignets laxes.
Pour être sûr que je comprends bien, tu voulais dire "la main avant" non ?
[Driver] Callaway Diablo Edge 10,5° (Graphite Regular)
[Bois 5] Adams Speedline F11 (Graphite Regular)
[Fers 4-5] Mizuno JPX Fli-Hi (Grafalloy ProLaunch Axis Platinum Reg)
[Série 6-PW] Mizuno JPX-800 HD (Grafalloy ProLaunch Axis Platinum Reg)
[Wedges] GW 52° et SW 56° Inesis TD Tour 901
[Putter] NCX-Ray Beta

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 06 mai 2014, 16:20

Noodles a écrit : Pour être sûr que je comprends bien, tu voulais dire "la main avant" non ?
En fait, pour un droitier, ceux sont essentiellement les trois derniers doigts de la main gauche et l'annulaire et le majeur de la main droite qui tiennent le club.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 06 mai 2014, 16:22

il y a aussi une légère pression verticale de la ligne de vie de la main droite sur le pouce gauche toujours pour un droitier....

Avatar du membre
Gallabru
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2262
Enregistré le : 17 sept. 2013, 13:08
Index : 17,5
Localisation : 92
Âge : 51

Message par Gallabru » 06 mai 2014, 20:06

Y a pas la même chose avec des fers (même f5) ?
Autant j'arrive à envisager le lag avec un long club : on est plus vertical, la balle est plus loin, j'ai la sensation d'avoir plus de place. Au fer 7 ça me semble plus dur à gérer (même si je sais qu'il faut le faire).

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 07 mai 2014, 06:17

Une autre belle illustration du lag, et le "travail" du bas du corps à partir du sommet du BS pour contribuer à le créer et le maintenir.... Personnellement, je pense qu'il est important de bien visualiser la mobilité dans le bas du coté avant au début du DS pour initier la bonne séquence au début du DS, c'est souvent là où ça pêche le plus chez les joueurs en progression....

https://www.youtube.com/watch?v=48RcxCs ... detailpage

Répondre

Retourner vers « Echangez avec Peter Somlay »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité