Boutique de golf en ligne

Echangez avec Peter Somlayl'importance des appuis

Modérateur : Modérateurs

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

l'importance des appuis

Message par PeterPro » 22 mai 2014, 09:05

Personnellement, j'estime qu'au golf, si on veut faire un swing en équilibre du takeaway jusqu'au finish, il est crucial d'avoir dès le départ un bon équilibre statique. Comme toujours, il est beaucoup plus facile de contrôler des éléments à l'arrêt que quelque chose en mouvement....
Trop souvent, beaucoup de golfeurs en progression négligent les aspects statiques ce qui va inéluctablement leur jouer des mauvais tours. Si, dès le départ, on pense entre autre à bien répartir son poids du corps sur la plante des pieds plutôt vers les métatarses (la partie avant de la plante) et non pas sur les talons ou la pointe, on a fait un grand pas en avant vers un swing plus équilibré dans son ensemble. Ci joint, une vidéo explicative très enrichissante.

http://www.youtube.com/watch?feature=pl ... s11RsttBcE

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11789
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 22 mai 2014, 09:49

merci !
je plussite ! (si ça existe !) :D
je n'arrête pas de dire que ce qui est plus facile à contrôler est tout ce qui est fait à l'arrêt : alignement, grip , posture etc... la moitié du boulot est faite.

cependant, je crois que , souvent, on ne ressent pas assez le poids et l'ancrage dans se pieds et que, à la montée, on a tendance à ne pas résister et la jambe droite va à droite, le poids se déplace trop à droite...causant du sway, et gâchant l'équilibre du début..

pour ma part je ressens , ou j'essaie de ressentir, le poids à l'intérieur du pied droit, ce qui me permet (quand j'y pense) de "résister" à droite pour remonter mon "ressort"
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Tontonlours
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 321
Enregistré le : 03 janv. 2011, 14:25
Index : 30
Localisation : Limours (91)
Âge : 38

Message par Tontonlours » 22 mai 2014, 10:03

Bonjour Peter,

en effet, les quelques remarques que tu m'avais faites sur ce point m'ont bien servi.
Je t'en remercie encore.
2013 : 54 -> 36 -> 34.5
2014 : 34.5 -> 30.5 -> 30.5
2015 : 30.5 -> 30 -> 30

2020 : on s'y remet, obj 24

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 22 mai 2014, 10:11

eglishadow a écrit :
cependant, je crois que , souvent, on ne ressent pas assez le poids et l'ancrage dans se pieds et que, à la montée, on a tendance à ne pas résister et la jambe droite va à droite, le poids se déplace trop à droite...causant du sway, et gâchant l'équilibre du début..

pour ma part je ressens , ou j'essaie de ressentir, le poids à l'intérieur du pied droit, ce qui me permet (quand j'y pense) de "résister" à droite pour remonter mon "ressort"
Effectivement, au BS, il ne faut pas que le poids du corps aille au delà de l'intérieur du pied droit (pour un droitier) au sommet du BS. Peu importe la "méthode" qu'on utilise, on va dire que c'est la "ligne rouge à ne pas franchir" si on veut se laisser une chance de revenir correctement à la descente. J'estime qu'il est important de garder une bonne "stabilité" de la jambe droite pour maintenir de bons appuis (encore faut-il qu'ils aient été correctement répartis au départ) même si, dans la continuité de la montée, il y aura toujours une légère déflexion de la jambe droite car la balle est au sol et on joue sur un plan incliné. Sinon, j'estime aussi que l'on ne va pas "libérer ses hanches" en raidissant intentionnellement sa jambe droite à la montée, on aura plutôt de grandes chances de perdre ses appuis.

Avatar du membre
Gallabru
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2262
Enregistré le : 17 sept. 2013, 13:08
Index : 17,5
Localisation : 92
Âge : 51

Message par Gallabru » 22 mai 2014, 10:22

C'est pour moi que tu lances ce topic ? :lol: :lol:

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 22 mai 2014, 20:07

Gallabru a écrit :C'est pour moi que tu lances ce topic ? :lol: :lol:
:lol: :lol: :lol:

Je pense sincèrement qu'un bon transfert du poids à la descente est au même titre que la statique un incontournable pour développer un bon contact de balle. Bien évidemment, nous ne sommes pas tous des champions en puissance mais il y a toujours quelque chose de bon à prendre en observant les meilleurs.... Le constat est simple, tous les meilleurs:
-ont environ 85% de leur poids du corps sur le pied avant à l'impact
-ont un poids du corps qui migre de la plante des pieds à l'adresse (plutôt au niveau des métatarses pour la majorité) vers le talon du pied avant au finish ce qui est loin d'être le cas chez bon nombre de golfeurs en progression.

Un élément qui favorise cet état de fait est à mon sens de bien faire attention de répartir correctement le poids du corps dès le moment où on s'organise devant la balle avant de jouer.

Avatar du membre
legone
Par Expert
Par Expert
Messages : 711
Enregistré le : 04 mai 2010, 21:42
Index : 13,2
Localisation : Lyon
Âge : 64

Message par legone » 22 mai 2014, 20:16

Je trouve qu'il est difficile de ressentir correctement le transfert de poids.

Avant je tournais l'épaule gauche mais mon épaule droite ne pivotais pas derrière. Résultat ; Sway :mrgreen:

Et parfois j'hésite encore. J'ai l'impression d'être embarqué à droite. Pour corriger, je tourne et je fais "plonger mon épaule gauche mais c'est inconfortable et mon subconscient n'aime pas trop. :wink:
2011 : 53,5 > Clubs Fitting
2012 : 28,1
2013 : 24,3
2014 : 19,4
2015 : 17,5
2016 : 16,4
2017 : 13,2

Le golf : 10 ans d'apprentissage, 10 ans d'espoir, 10 ans de résignation

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 22 mai 2014, 20:22

legone a écrit :Je trouve qu'il est difficile de ressentir correctement le transfert de poids.

Avant je tournais l'épaule gauche mais mon épaule droite ne pivotais pas derrière. Résultat ; Sway :mrgreen:

Et parfois j'hésite encore. J'ai l'impression d'être embarqué à droite. Pour corriger, je tourne et je fais "plonger mon épaule gauche mais c'est inconfortable et mon subconscient n'aime pas trop. :wink:
A la montée, l'épaule gauche va forcément "travailler" sous l'épaule droite car on pivote sur un plan incliné....

Avatar du membre
Gallabru
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2262
Enregistré le : 17 sept. 2013, 13:08
Index : 17,5
Localisation : 92
Âge : 51

Message par Gallabru » 22 mai 2014, 21:08

PeterPro a écrit : Un élément qui favorise cet état de fait est à mon sens de bien faire attention de répartir correctement le poids du corps dès le moment où on s'organise devant la balle avant de jouer.
En tout cas, c'est corrélé, depuis que je suis sur l'avant du pied à l'adresse, ça va mieux. :wink:

Pour le transfert, je trouve que c'est dur à gérer. Avec il y a la rotation du bassin, revenir par l'intérieur, ne pas relâcher le club trop vite...
En fait on constate au finish si les appuis sont bons, l'equilibre... et on en déduit si le mouvement a été bon. Sans parler de la trajectoire.

Est-ce qu'on peut dire que si la posture initiale est bonne, le finish bon et la trajectoire bonne, alors la partie dynamique a dû se dérouler sans une suite de compensations ?

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 22 mai 2014, 21:13

Il est communément admis que lorsqu'on a un bon GAP, on a fait au minimum 50% du chemin techniquement parlant.... Un jour lors d'un clinic de Ernie Els, au jeu des questions réponses, un spectateur lui a demandé ce qu'il travaillait dans son swing ?
Sa réponse: mon grip, ma posture, mon alignement, amener mon épaule gauche sous le menton à la montée et surveiller mon rythme, simpliste mais plutôt efficace....

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 22 mai 2014, 21:19

Gallabru a écrit :

Est-ce qu'on peut dire que si la posture initiale est bonne, le finish bon et la trajectoire bonne, alors la partie dynamique a dû se dérouler sans une suite de compensations ?
La balle ne ment jamais. Si la trajectoire est bonne, la statique en place et le finish en équilibre (le bilan du swing) ce sont des signes plutôt encourageants....

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 29 mai 2014, 18:08

Gallabru a écrit :

Pour le transfert, je trouve que c'est dur à gérer.
Le transfert du poids à la descente est la principal différence au niveau de la dynamique entre les très "bons swings" et le reste.

randwic
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1694
Enregistré le : 01 avr. 2012, 19:32
Index : 18,4
Âge : 34

Message par randwic » 29 mai 2014, 19:41

C'est le gros problème que je rencontre, je n'arrive par aucun moyen à garder le poids sur l'intérieur de mon pied droit au BS avec une jambe droite qui sa raidit.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 29 mai 2014, 19:50

randwic a écrit :C'est le gros problème que je rencontre, je n'arrive par aucun moyen à garder le poids sur l'intérieur de mon pied droit au BS avec une jambe droite qui sa raidit.
Il y aura toujours une légère déflexion du genou droit à la montée dans la continuité du mouvement tout simplement car on joue sur un plan incliné et on est penché vers l'avant mais, à mon sens, on ne doit pas chercher intentionnellement à "tendre" sa jambe droite au risque de perdre ses appuis et anéantir une bonne bascule de son poids du corps sur le pied avant à la descente. Tous les très bons joueurs sont unanimes, à la descente, ils prennent "appui" dans le sol. Pour cela, on se doit de maintenir une grande stabilité du bas du corps sinon, on court à la catastrophe. Et, c'est parce qu'on est très stable du bas qu'on peut relâcher le haut, ce qui permet d'augmenter considérablement sa vitesse d'exécution source de puissance.

randwic
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1694
Enregistré le : 01 avr. 2012, 19:32
Index : 18,4
Âge : 34

Message par randwic » 29 mai 2014, 20:06

PeterPro a écrit :
randwic a écrit :C'est le gros problème que je rencontre, je n'arrive par aucun moyen à garder le poids sur l'intérieur de mon pied droit au BS avec une jambe droite qui sa raidit.
Il y aura toujours une légère déflexion du genou droit à la montée dans la continuité du mouvement tout simplement car on joue sur un plan incliné et on est penché vers l'avant mais, à mon sens, on ne doit pas chercher intentionnellement à "tendre" sa jambe droite au risque de perdre ses appuis et anéantir une bonne bascule de son poids du corps sur le pied avant à la descente. Tous les très bons joueurs sont unanimes, à la descente, ils prennent "appui" dans le sol. Pour cela, on se doit de maintenir une grande stabilité du bas du corps sinon, on court à la catastrophe. Et, c'est parce qu'on est très stable du bas qu'on peut relâcher le haut, ce qui permet d'augmenter considérablement sa vitesse d'exécution source de puissance.

Je ne cherche pas à tendre ma jambe volontairement mais ça me donne une impression de me relever, j'ai essayer un drill de mon pro qui consiste à mettre une serviette sous mon pied droit à l’intérieur pour garder l'appui au BS mais je n'arrive pas à l'appliquer mon poids par quasi tout le temps à l'extérieur de mon pied droit. j'ai l'impression que ça s'apparente plutôt à un sway qui est certainement la conséquence d'une mauvaise rotation du bassin.

D'ailleurs, peut tu nous expliquer quelles peuvent-être les causes d'un déplacement du poids à l'extérieur du pied droit (pour un droitier) au BS.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 29 mai 2014, 20:44

Le sway est un déplacement des hanches vers la droite à la montée, c'est le meilleur moyen d'anéantir le BS. Si la hanche droite se déplace à droite à la montée, il faut en faire autant vers la gauche à la descente pour toucher la balle, et c'est très difficile à faire au bon moment. On perd aussi beaucoup de puissance car un mouvement latéral et toujours moins puissant que l'enroulement des épaules et des hanches.
C'est parce qu'on pivote bien le bassin à la montée que le genou droit va subir une légère déflexion mais, ce n'est pas parce qu'on tend la jambe droite qu'on va mieux pivoter le bassin....Ce qu'on risque de gagner au final et un beau "pivot inversé" ou une perte d'appuis et de "gainage"....
D'ailleurs, une problématique que je rencontre souvent chez les golfeuses est une perte de "gainage" à la montée à cause de l'hyper laxité du bassin qui se traduit au final par de l'overswing où le club est lâché au sommet et une grosse perte de puissance. Quand ça lâche en bas, ça lâche en haut....

guido
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 337
Enregistré le : 25 juin 2013, 20:07
Index : 9,3

Message par guido » 29 mai 2014, 20:51

salut,
c'est quoi concrètement un pivot inversé??

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 29 mai 2014, 20:56

guido a écrit :salut,
c'est quoi concrètement un pivot inversé??
Un pivot inversé est un poids du corps qui bascule trop à gauche au sommet du BS et se retrouve complètement à droite à l'impact à cause notamment d'un mauvais travail du bassin. C'est un élément perturbateur très pénalisant qui va à l'encontre du sens du jeu et qui peut engendrer toutes sortes de trajectoires défectueuses.

randwic
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1694
Enregistré le : 01 avr. 2012, 19:32
Index : 18,4
Âge : 34

Message par randwic » 29 mai 2014, 21:07

Merci de cet éclaircissement peter, par contre le poids qui se déplace à droite est alors due principalement à de mauvais appuis ou il peut être liée à autre chose?

guido
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 337
Enregistré le : 25 juin 2013, 20:07
Index : 9,3

Message par guido » 29 mai 2014, 21:09

merci peter, je suppose que tu parles pour un droitier, et que pour un gaucher c'est l'inverse.
je vais reflechir à ça, merci

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 30 mai 2014, 14:30

guido a écrit :merci peter, je suppose que tu parles pour un droitier, et que pour un gaucher c'est l'inverse.
je vais reflechir à ça, merci
Assurément, les droitiers ont le "pouvoir" faute au nombre.... parfois, je me mets à la place des gauchers, les pauvres, ils doivent tout transposer. Pour qu'il y ait équité, on devrait parler de jambe avant, arrière etc.... mais les mauvaises habitudes sont dures à perdre. :wink:
Sinon, pour schématiser de façon très simple, quand on fait le "pivot inversé", le poids du corps bascule sur la jambe avant à la montée puis sur la jambe arrière à la descente :arrow: grosse faute technique qui va à l'encontre du sens du jeu.
Alors que lors d'une bonne séquence, on pivote le bassin, bascule (ou transfère, on peut l'appeler des deux manières) le poids du corps sur la jambe avant et ensuite on déroule....

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 30 mai 2014, 14:58

randwic a écrit :Merci de cet éclaircissement peter, par contre le poids qui se déplace à droite est alors due principalement à de mauvais appuis ou il peut être liée à autre chose?
Il peut par exemple être lié aussi à un bassin qui pivote mal ou pas assez à la montée....

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 30 mai 2014, 17:14

Je pense sincèrement qu'il faut toujours garder à l'esprit que le golf est un sport de lancer où, on ne lance pas une balle mais une tête de club à travers une balle ce qui n'est pas tout à fait la même chose. Et, il est communément admis qu'il n'y a pas de bon lancer sans de bon appuis....

Avatar du membre
hejulien
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1667
Enregistré le : 24 juil. 2008, 09:14
Index : 9,4
Âge : 35

Message par hejulien » 30 mai 2014, 19:07

Du coup si il n y' avait qu'une partie du corps à bosser niveau muscu tu conseillerais les cuisses ?
Driver : Taylormade M2 10,5°/ Matrix Ozik White Tie
Bois 3 Callway XR
Hybride 21°Adams Idea A12
Série Wilson Staff F5 du 4 au PW
Wegdes Wilson Staff FG PMP 52°/56°/60°
Putter Scotty Cameron Futura X

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 30 mai 2014, 19:41

hejulien a écrit :Du coup si il n y' avait qu'une partie du corps à bosser niveau muscu tu conseillerais les cuisses ?
Effectivement, au golf, même si je ne suis pas un préparateur physique, je pense que quand on est ambitieux et qu'on veut mettre toutes les chances de son coté pour "performer", ça ne fera aucun mal de faire du "renforcement musculaire" en insistant sur le bas du corps, la paroi abdominale (avec les obliques aussi) et les avant-bras. Il faut éviter de trop développer les pectoraux au risque de restreindre une bonne rotation du buste.

Sam Snead avait comme habitude de compresser régulièrement une balle de tennis pour renforcer ses mains et ses avants bras et jack Nicklaus même agé se fait un point d'honneur de ne jamais jouer en voiturette pour garder un minimum de tonicité au niveau des jambes.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 31 mai 2014, 14:07

j'ai oublié de mentionner qu'il est préférable aussi de bien renforcer le dos en particulier la bas du dos car, avec les poignets, c'est en général l'endroit où on a le plus de chances de se blesser en particulier lorsqu'on a des finishs en C inversé (on écrase en bas à droite au niveau du muscle carré des lombes près de la région lombaire).

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 30 juil. 2014, 11:55

Draw87 a écrit : Un repère est d'avoir la hanche arrière plus haute que la hanche avant en haut de BS.
Là, on est d'accord car, on joue sur un plan incliné. Sinon, dans ma démarche pédagogique, je préfère parler du travail du bassin et de "déflexion" du genou arrière plutôt que "tendre" la jambe arrière car, le premier terme insinue un mouvement en conséquence, le deuxième terme insinue un acte volontaire qui peut mener rapidement à une perte d'appuis du golfeur voire une bascule....

Draw87
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 187
Enregistré le : 16 déc. 2013, 19:53
Index : 12

Message par Draw87 » 30 juil. 2014, 19:29

Pour parler des appuis, ... pas sur la pointe et ni sur les talons ! Des genoux juste "débloqués", c'est parfait. La position du gardien de but (comme souvent décrite) perso je n'aime pas. Les pieds plus ou moins écartés et plus ou moins en "canard", on peut discuter. Ensuite, les chaussures, trop petites, trop grandes, ... il faut réfléchir. Le pied en lui même, "déformé" ? Faut-il des semelles, ... on peut discuter. Mais ce qui est certain est que les chevilles sont fortement sollicitées au golf. Et ceci est à mon sens "toujours" négligé et pourtant "indispensable". ... aller voir un orthopédiste pour avoir son avis, ... oui.

Après, en haut de BS, la répartition est plutôt intérieur/avant pied gauche et intérieur/talon pied droit. Au finish, extérieur/talon pied gauche et pointe/intérieure avant pied droit.
Pour cette jambe arrière, elle se tend volontairement ce qui permet (entre autre) une meilleure rotation des hanches. Il y a une flexion du genou avant et une extension du genou arrière. C'est ce mouvement qui permet (entre autre) de "libérer" les hanches. Si en "tendant" cette jambe arrière, il y a perte des appuis, ... c'est que ceux-ci ne sont pas bons.
...C'est comme çà que je vois les choses

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 31 juil. 2014, 08:15

Draw87 a écrit : Pour cette jambe arrière, elle se tend volontairement ce qui permet (entre autre) une meilleure rotation des hanches. Il y a une flexion du genou avant et une extension du genou arrière. C'est ce mouvement qui permet (entre autre) de "libérer" les hanches. Si en "tendant" cette jambe arrière, il y a perte des appuis, ... c'est que ceux-ci ne sont pas bons.
...C'est comme çà que je vois les choses
C'est ce que les adeptes du Stack & Tilt conseillent, c'est un choix technique qui a ses émules mais qui n'est pas forcément la norme. D'autres préféreront se concentrer sur un pivot du bassin sur un plan incliné ce qui, par voie de conséquence, entrainera une légère "déflexion" automatique du genou arrière maintenant néanmoins un bon gainage du bas qui permettra de bien "puiser" la puissance dans le sol au moment d'amorcer la descente ce qui aidera à propulser les hanches vers l'avant par un mouvement très puissant.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11789
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 31 juil. 2014, 10:16

pour ma part , je ne tends pas intentionnellement la jambe arrière (droite), elle se redresse un peu lors du pivot de hanches lorsque le genou avant pointe vers la jambe arrière
je fais davantage attention à avoir un bon pivot, et mon poids à l'intérieur des pieds, parfois je crois que le poids est trop sur le milieu de pieds et pas assez en avant, risque de slice donc, du moins je suppose
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
pil42300
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1277
Enregistré le : 04 mai 2010, 21:22
Index : 8
Âge : 52

Message par pil42300 » 31 juil. 2014, 10:57

Le fait de tendre la jambe arrière volontairement entraîne le plus souvent un pivot inversé...

En effet, le poids a tendance a passé à l'extérieur du pied arrière et le risque est de revenir avec un mouvement latéral des hanches et non rotatif, provoquant la bascule, le slice, etc etc...

Dans le Stack&Tilt, c'est compensé par le poids à gauche et une reprise forte sur le pied avant.


C'est une technique qui a ses adeptes. De là, à en faire une vérité universelle....
D : Ping Anser 12°, manche Alta 55 stiff
B 3 : Dans le coffre
Hy : Kasco 19°, regular
F3/6 : mizu Fli-Hi 2011 reg.
F7/PW :mizu JPX 2011 reg.
W : Cleveland Reg 588 fd 50-58°
P : Argolf Merlin

Why Golf ? Because Fore...!!!!

Avatar du membre
Groupir
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1978
Enregistré le : 06 déc. 2009, 10:45
Index : 15,4
Pays : Belgique
Âge : 62

Message par Groupir » 31 juil. 2014, 11:37

Hi,

J'avais déjà publié cette vidéo il y a quelques jours dans un de mes sujets, mais je la remets ici car elle y a sa place. Elle est en anglais, mais les images sont suffisamment explicites que pour être comprise.

Ce que j'aime dans cette vidéo, c'est qu'ils montrent ce que sont de bons appuis, mais aussi ce que sont de mauvais appuis pour bien illustrer la différence.
8)

Groupir
Belgique, La Tournette : https://www.flickr.com/photos/117978925 ... 465442598/
2015 : 15,4

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 01 août 2014, 08:58

Voici un "close up" de Tiger Woods que j'avais déjà posté. On voit bien que chez lui, tout part d'un travail approprié du bassin qui pivote sur un plan légèrement incliné (hanche arrière plus haute que hanche avant au sommet du BS) ce qui déclenche le reste. On voit aussi que la jambe arrière est restée très stable (malgré une légère déflexion) ce qui permet de maintenir les appuis au sol. Si on prend Scott ou Mcilroy, c'est la même chose et là on parle de joueurs qui occupent ou ont occupé la première place au classement mondial du golf.

https://www.youtube.com/watch?v=imhTDe_ ... detailpage

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11789
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 01 août 2014, 09:12

je suis d'accord avec Peter pour ne pas trop compliquer le take away
donc les appuis sont resté stables, en "interne" des pieds et si la hanche remonte grâce au pivot, la jambe arrière remonte un peu par conséquent, mais sans se raidir exprès, c'est juste une conséquence du pivot et de l'ancrage des pieds.
Donc en faisant attention à pivoter correctement en partant d'une base statique idoine et à avoir des appuis stables il est possible que cela se fasse naturellement
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 01 août 2014, 09:24

Si on regarde le swing d'Adam Scott, le N°1 mondial de golf considéré par tous les plus grands coachs et ses paires sur le circuit comme le meilleur swing du tour, d'ailleurs, son surnom "The Picture Perfect Swing", je ne vois aucune volonté intentionnelle de sa part de "raidir" la jambe arrière. Je vois plutôt un joueur qui cherche à pivoter le bassin tout en gardant une bonne stabilité de la jambe arrière. Le genou se défléchit tout simplement très légèrement car il joue sur un plan incliné. Personnellement, je préfère étudier ce que fait le N°1 mondial, unanimement reconnu pour la qualité technique de son swing que ce que fait un joueur lambda du tour qui bataille plus pour franchir des cuts et qu'on ne voit jamais dans le paquet le dimanche pour viser la gagne.

https://www.youtube.com/watch?v=PRSdzOq ... detailpage

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11789
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 01 août 2014, 09:42

PeterPro a écrit :Si on regarde le swing d'Adam Scott, le N°1 mondial de golf considéré par tous les plus grands coachs et ses paires sur le circuit comme le meilleur swing du tour, d'ailleurs, son surnom "The Picture Perfect Swing", je ne vois aucune volonté intentionnelle de sa part de "raidir" la jambe arrière. Je vois plutôt un joueur qui cherche à pivoter le bassin tout en gardant une bonne stabilité de la jambe arrière. Le genou se défléchit tout simplement très légèrement car il joue sur un plan incliné. Personnellement, je préfère étudier ce que fait le N°1 mondial, unanimement reconnu pour la qualité technique de son swing que ce que fait un joueur lambda du tour qui bataille plus pour franchir des cuts et qu'on ne voit jamais dans le paquet le dimanche pour viser la gagne.

https://www.youtube.com/watch?v=PRSdzOq ... detailpage
je suis parfaitement d'accord !
j'ai l'impression que raidir intentionnellement la jambe arrière polluerait à long terme un swing de base correct... lequel devrait être le plus naturel possible (on le cherche tous :mrgreen: )
d'ailleurs tous les très grands joueurs ont cette intention de faire un pivot complet sans trop se préoccuper ni de la jambe ni des mains au take away , lesquels se positionnent naturellement par voie de conséquence...
Après il y a certainement des méthodes diverses qui conviennent mieux à d'autres
pour Butch Harmon, ce que je vois sont les progrès de Fowler (à moins que je ne me trompe) qui est toujours en bataille pour la gagne
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Gastel
Par Expert
Par Expert
Messages : 638
Enregistré le : 11 nov. 2013, 18:54
Index : 17,7

Message par Gastel » 01 août 2014, 10:16

Je suis un peu septique sur le intentionnel / pas intentionnel: un joueur qui le fait bien n'aura pas à penser à son genou droit, un joueur qui reste trop en flexion ou qui part trop ou trop tôt en extension devra y penser jusqu'à ce que cela devienne automatique.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11789
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 01 août 2014, 12:03

Gastel a écrit :Je suis un peu septique sur le intentionnel / pas intentionnel: un joueur qui le fait bien n'aura pas à penser à son genou droit, un joueur qui reste trop en flexion ou qui part trop ou trop tôt en extension devra y penser jusqu'à ce que cela devienne automatique.
disons qu'effectivement "intentionnel" devrait correspondre à un entrainement qui permet une position qui deviendra automatique par la suite...mais aussi à changer quelque chose qui serait plus intuitif et naturel comme garder la flexion de départ qui bouge un peu en fonction de la rotation
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

redzone
Par Expert
Par Expert
Messages : 452
Enregistré le : 10 janv. 2011, 12:33
Index : 10,8
Localisation : Paris 12
Âge : 51

Message par redzone » 01 août 2014, 12:27

eglishadow a écrit : disons qu'effectivement "intentionnel" devrait correspondre à un entrainement qui permet une position qui deviendra automatique par la suite...mais aussi à changer quelque chose qui serait plus intuitif et naturel comme garder la flexion de départ qui bouge un peu en fonction de la rotation
Bref de l'intuitif provenant d'un entrainement intentionel :D
Le proncipe de Peter n'est pas loin :D :D

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11789
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 01 août 2014, 13:39

redzone a écrit :
eglishadow a écrit : disons qu'effectivement "intentionnel" devrait correspondre à un entrainement qui permet une position qui deviendra automatique par la suite...mais aussi à changer quelque chose qui serait plus intuitif et naturel comme garder la flexion de départ qui bouge un peu en fonction de la rotation
Bref de l'intuitif provenant d'un entrainement intentionel :D
Le proncipe de Peter n'est pas loin :D :D
pas vraiment si on considère qu'il faut forcer un geste non naturel à l'entraînement ! :) :wink:
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Draw87
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 187
Enregistré le : 16 déc. 2013, 19:53
Index : 12

Message par Draw87 » 02 août 2014, 18:51

PeterPro a écrit :
Draw87 a écrit : Pour cette jambe arrière, elle se tend volontairement ce qui permet (entre autre) une meilleure rotation des hanches. Il y a une flexion du genou avant et une extension du genou arrière. C'est ce mouvement qui permet (entre autre) de "libérer" les hanches. Si en "tendant" cette jambe arrière, il y a perte des appuis, ... c'est que ceux-ci ne sont pas bons.
...C'est comme çà que je vois les choses
C'est ce que les adeptes du Stack & Tilt conseillent, c'est un choix technique qui a ses émules mais qui n'est pas forcément la norme. D'autres préféreront se concentrer sur un pivot du bassin sur un plan incliné ce qui, par voie de conséquence, entrainera une légère "déflexion" automatique du genou arrière maintenant néanmoins un bon gainage du bas qui permettra de bien "puiser" la puissance dans le sol au moment d'amorcer la descente ce qui aidera à propulser les hanches vers l'avant par un mouvement très puissant.
Je ne vois pas trop le rapport avec Stack & Tilt. Hogan tend la jambe droite, Snead tend la jambe droite, Watson (Bubba) tend la jambe droite, Jiménez tend la jambe droite, mon fils tend la jambe droite, ... soit des golfeurs d'horizons totalement différents. Qu'est-ce qu'ils ont à voir avec S&T ?
Je pense plutôt qu'il y a une incompréhension (voir méconnaissance) quant aux différents mouvements de flexion et d'extension durant le swing (chevilles, genoux, hanches, thorax, cou, ...).
Je souris en écrivant ces lignes car pas plus tard que hier, je demandais à mon fils d'effectuer une extension du dos dans son BS. Le pros enseignant à côté demandait à une Dame débutante de tourner autour de la jambe droite, de garder la flexion de la jambe droite et de bloquer les hanches, ... et le pro en rajoute en expliquant que le swing de golf est un ressort. Moi qui ai toujours dit et démontré à mon fils que le swing de golf s'apparente plus à un effet "catapulte".
Allez, pour parler des appuis, hier mon fils a effectué son entraînement pieds nus. Cà aussi, le pro enseignant n'a pas compris.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 02 août 2014, 23:10

Draw87 a écrit :
Je ne vois pas trop le rapport avec Stack & Tilt. Hogan tend la jambe droite, Snead tend la jambe droite, Watson (Bubba) tend la jambe droite, Jiménez tend la jambe droite, mon fils tend la jambe droite, ... soit des golfeurs d'horizons totalement différents. Qu'est-ce qu'ils ont à voir avec S&T ?
Je pense plutôt qu'il y a une incompréhension (voir méconnaissance) quant aux différents mouvements de flexion et d'extension durant le swing (chevilles, genoux, hanches, thorax, cou, ...).
Je souris en écrivant ces lignes car pas plus tard que hier, je demandais à mon fils d'effectuer une extension du dos dans son BS. Le pros enseignant à côté demandait à une Dame débutante de tourner autour de la jambe droite, de garder la flexion de la jambe droite et de bloquer les hanches, ... et le pro en rajoute en expliquant que le swing de golf est un ressort. Moi qui ai toujours dit et démontré à mon fils que le swing de golf s'apparente plus à un effet "catapulte".
Allez, pour parler des appuis, hier mon fils a effectué son entraînement pieds nus. Cà aussi, le pro enseignant n'a pas compris.
Demander de tendre la jambe arrière volontairement au BS est une préférence technique qui a ses partisans. C'est un des piliers de la "filière" S & T au même titre qu'envoyer les mains vers l'intérieure à la montée, descendre l'épaule avant, extension des hanches vers le haut dans la zone d'impact, bras droits etc etc...
D'autres très grands champions ne cherchent pas à tendre volontairement la jambe arrière au BS, on peut citer Woods, ancien N°1 mondial, Scott, N°1 mondial, Mcilroy, N°2 mondial, Stenson, N°3 mondial, Rose, N°4 mondial etc.... Ils préfèrent plutôt penser à exécuter un pivot complet (épaules + bassin) en restant centrés pour ne pas que l'axe de rotation ne s'éloigne de la balle et ainsi mieux contrôler le point bas du swing. Et comme ils jouent sur un plan incliné, le hanche arrière se retrouvera forcément un peu plus haute que la hanche avant en haut du BS, ce qui engendrera automatiquement une légère déflexion du genou arrière dans la continuité du mouvement mais, il n'y a aucune volonté de leur part de tendre cette jambe arrière à la montée.
dans le S & T, on envoie les mains vers l'intérieure à la montée et on opère une forte extension du bassin vers le haut dans la zone d'impact pour des raisons évidentes:
Au golf, les principes techniques qui favorisent un angle d'attaque descendant sont:
-des mains en avant à l'impact
-un poids sur le pied avant à l'impact
Comme dans cette filière, tout en ayant le manche incliné vers l'avant, on répartit déjà plus de poids sur le pied avant à l'adresse et on demande de charger encore plus le pied avant durant toute la montée, on se doit de tendre la jambe arrière et pour éviter que l'angle d'attaque soit trop abrupt à la descente, on envoie les mains à l'intérieure à la montée et, à la descente, on fait glisser fortement les hanches vers l'objectif afin d'aplanir l'angle d'attaque et éviter un par dessus ce qui favorisera forcément une approche très intérieure et donc plutôt un draw prononcé si tout va bien (difficile à contrôler en particulier pour les attaques de green) ou un méga push si on n'arrive pas à refermer la face par rapport au chemin à l'impact quand ça va pas.
On opère aussi une forte extension du bassin vers la haut à l'impact car, comme durant toute la montée, on charge plus la jambe avant, pour retrouver de l'espace pour laisser passer librement les bras dans la zone d'impact, on doit faire ce mouvement de hanches vers le haut.
Le S & T a ses fans, je ne porte aucun jugement sur cette filière mais je ne partage pas leurs préceptes, je ne suis pas et je ne serai jamais un "S & T qualified instructor".
Personnellement, je préfère demander à un élève de plutôt se focaliser sur un bon pivot du bassin à la montée que de chercher à tendre volontairement sa jambe arrière car, il y a de grandes chances qu'une telle préconisation ne se termine par un perte totale de gainage, aucune prise d'énergie dans le sol à la montée, glissement latéral du bassin à la montée, pivot inversé, lâchage du club au sommet du BS etc etc....
Demander aussi à un élève de projeter les hanches vers le haut dans la zone d'impact est, selon moi, très risqué car, ça peut amener à tilter le haut du corps de manière importante vers l'arrière à l'impact :arrow: dans le sens opposé du lancer ce qui n'est pas bon du tout car c'est un geste totalement anachronique. A l'impact et au follow-through, le haut du corps se doit d'être tracté dans le direction du lancer par l'inertie et la force centrifuge générées. C'est un point commun dans tout sport de lancer.
Sinon, quand on regarde les chiffres et les résultats sur le tour, Troy Mattesson est un des derniers mohicans qui utilise cette filière sur le tour (d'ailleurs, on ne le voit pas souvent jouer la gagne le dimanche). Même Charlie Wi, l'inventeur du nom, prend de plus en plus de liberté par rapport à cette filière, en effet, depuis 2014, il charge beaucoup moins la jambe avant au BS (c'est flagrant sur les photos). Forcément, quand on se bat uniquement pour passer les cuts et que les résultats ne sont pas au RDV, on essaie autre chose....
Par contre, qu'un enseignant demande à son élève de bloquer la rotation du bassin à la montée est une hérésie car c'est le meilleur moyen de rigidifier l'ensemble, entraver totalement un pivot complet et tuer le BS....
Modifié en dernier par PeterPro le 03 août 2014, 09:45, modifié 10 fois.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 03 août 2014, 06:27

Si par exemple, on visionne le swing d'Adam Scott qui possède un swing d'une rare élégance et qui est surtout considéré par beaucoup et pas des moindres comme le meilleur swing du tour (en plus il est N°1 mondial, ce qu'il fait ne doit pas être mauvais....):

https://www.youtube.com/watch?feature=p ... wF18OPaQG4

On voit:

-une très belle attitude à l'adresse avec un manche plus ou moins dans le prolongement du bras avant à l'adresse :arrow: mains en avant, manche incliné vers la cible.
-Très bonne position de la tête avec un regard porté vers la balle.
-à la montée, le sentiment que "tout travaille ensemble" où l'axe de rotation ne s'éloigne pas de la balle ce qui permet de mieux contrôler le point bas de l'arc.
-une épaule avant qui travaille sous l'épaule arrière simplement parce qu'il tourne les épaules de manière perpendiculaire à une colonne vertébrale qui garde la même inclinaison à la montée. Il n'y a aucune volonté de descendre intentionnellement l'épaule avant au BS.
-une hanche arrière plus haute que la hanche avant au sommet de la montée simplement car il joue sur un plan incliné. Je ne vois aucune volonté de sa part de tendre la jambe arrière même si on peut noter une très légère déflexion du genou arrière dans la continuité du mouvement. Il donne beaucoup plus l'impression de vouloir pivoter le bassin en maintenant de bons appuis au sol :arrow: ce mouvement très puissant permet de puiser l'énergie dans le sol.
-aucune volonté d'envoyer les mains vers l'intérieure. Les mains évoluent automatiquement vers l'intérieur en réaction au pivot des épaules et du bassin.
-aucune volonté de restreindre la rotation du bassin à la montée.
-une belle torsion (écart rotation hanches/épaules car les appuis ont été maintenus) qui est une des quatre principales sources de puissance dans le swing. En effet, si on tourne les hanches autant que les épaules à la montée, on ne génère aucune torsion et donc aucune puissance.
-aucun besoin de projeter le bassin vers le haut pour trouver de l'espace pour permettre au bras et au mains de passer afin de lancer la tête du club à travers la balle à l'impact. On voit plutôt un mouvement latéral-rotatif et un peu vers le haut du bassin à la descente simplement parce qu'il joue sur un plan incliné (la balle est au sol).
Tout cela contribue à générer un angle d'attaque très légèrement descendant et constant entre chaque club à la descente avec une face de club déloftée (manche incliné vers l'avant à l'impact), ce qui réduit le spin loft pour un maximum de compression.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 03 août 2014, 06:38

Draw87 a écrit : Allez, pour parler des appuis, hier mon fils a effectué son entraînement pieds nus. Cà aussi, le pro enseignant n'a pas compris.
Ca c'est un des meilleurs exercices qui existent pour travailler les appuis, le rythme, l'équilibre et le tempo.... Sam Snead a popularisé ce dit exercice.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 03 août 2014, 07:59

Une vue de coté du swing de Scott pour compléter l'illustration des propos mentionnés plus haut à son sujet:

https://www.youtube.com/watch?v=F5kKg4l ... detailpage

Gastel
Par Expert
Par Expert
Messages : 638
Enregistré le : 11 nov. 2013, 18:54
Index : 17,7

Message par Gastel » 05 août 2014, 21:55

Peter, si j'interprète bien ta pédagogie repose sur une visualisation externe du mouvement à réaliser, on se voit comme si on était filmé et on cherche à produire cette image. Désolé je ne me souviens plus du nom exacte de ce type de visualisation. Cela marche sûrement bien avec les personnes dans cette préférence 'externe'.

Anatomiquement je pense que c'est bien la jambe qui se tend qui envoie la hanche droite en arrière et plus haute et il faut bien faire une inclinaison du buste sur sa gauche pour que l'épaule gauche passe sous le menton. Cette approche plus 'anatomique' correspond plus à des personnes qui ont une visualisation 'interne' basée sur leurs sensations corporelles.

thorskin
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1349
Enregistré le : 09 mars 2010, 18:54
Index : 8,6
Âge : 61

Message par thorskin » 05 août 2014, 21:57

eglishadow a écrit :
redzone a écrit :
eglishadow a écrit : disons qu'effectivement "intentionnel" devrait correspondre à un entrainement qui permet une position qui deviendra automatique par la suite...mais aussi à changer quelque chose qui serait plus intuitif et naturel comme garder la flexion de départ qui bouge un peu en fonction de la rotation
Bref de l'intuitif provenant d'un entrainement intentionel :D
Le proncipe de Peter n'est pas loin :D :D
pas vraiment si on considère qu'il faut forcer un geste non naturel à l'entraînement ! :) :wink:
En fait, le fait de bloquer volontairement la jambe arrière pour éviter le sway est une (mauvaise) compensation d'un défaut qui se situe dans la posture.
Il faut d'une part avoir la bonne largeur de stance ( trop large on bloque la rotation ; trop étroit on provoque une bascule ) ensuite il faut une bonne répartition du poids ( un peu en avant du stance pour les fers ; un peu en arrière pour les bois ) mais surtout il faut également avoir une position du bassin légèrement en avant du centre du stance ( c'est à dire décalé en direction de la cible )
Cette dernière condition est très importante car elle permet à la jambe arrière de résister naturellement au déplacement latéral sans qu'on aie besoin de raidir cette jambe. En plus ça va favoriser le transfert de poids sur la jambe arrière dès le début de la montée, favorisant ainsi un pivot du bassin autour de cette jambe sans affaissement sur l'autre.
A partir de cette posture idéale il suffit de démarrer le BS par les mains qui entrainent les bras puis les épaules et le bassin va suivre tout seul. Au DS le poids sur la jambe arrière favorise la rotation du bassin vers sa position initiale et au delà avec une jambe avant dépliée puis le poids passe sur la jambe avant et le bassin continue en rotation autour de la jambe avant pour finir face à la cible.

- si on ne décale pas le bassin on a un décrochage du genou arrière au sommet du BS avec petite bascule.
- si on a un stance trop étroit ou le poids trop sur la jambe arrière on aura un swing en bascule.
- si on a le poids trop sur la jambe avant on aura un affaissement sur la jambe avant et le swing en ascenseur.
- si on a un stance trop large on aura un pivot du bassin incomplet, donc une mauvaise traversée et probablement un finish en aile de poulet.
Que fait la jambe arrière dans tout çà ? Ce n'est pas un bras de pelleteuse avec des vérins solides :lol: mais juste un squelette articulé maintenu par des muscles élastiques. Donc elle ne peut pas rester fixe. Elle va se comprimer et se détendre en réaction aux variations de tension causées par le transfert de poids.
Driver : Acer Leggera 10°5 sur SK Fiber Lite Revolution regular 46"1/2
hybrides : Acer XF 16°, 19°, 22° sur SK Fiber Pure Energy regular 43", 42"1/2, 42"
fers : Taylormade Tour burner du 3 au pw graphite regular
wedges Taylormade Tp-z 52° 56° 60°
putter Taylormade Itsy Bitsy

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 05 août 2014, 22:43

Gastel a écrit :Peter, si j'interprète bien ta pédagogie repose sur une visualisation externe du mouvement à réaliser, on se voit comme si on était filmé et on cherche à produire cette image. Désolé je ne me souviens plus du nom exacte de ce type de visualisation. Cela marche sûrement bien avec les personnes dans cette préférence 'externe'.

Anatomiquement je pense que c'est bien la jambe qui se tend qui envoie la hanche droite en arrière et plus haute et il faut bien faire une inclinaison du buste sur sa gauche pour que l'épaule gauche passe sous le menton. Cette approche plus 'anatomique' correspond plus à des personnes qui ont une visualisation 'interne' basée sur leurs sensations corporelles.
Personnellement, je pense tout simplement que la deflexion du genou arriere va de soi puisqu'on joue sur un plan incline et le pivot correct du bassin va forcement faire perdre de la flexion du genou arriere mais qu'il n'y a pas besoin d'avoir une volonte consciente de la provoquer sous peine de mettre "la charue avant les boeufs" et detruire la bonne sequence et perdre les appuis au sol. Encore une fois, je tiens a preciser que c'est avant tout la rotation correcte du bassin qui accompagne la rotation des epaules ce qui permet un pivot complet. Cependant, si on tourne les hanches autant que les epaules, on ne genere aucune torsion, une des principales sources de puissance.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 06 août 2014, 07:21

Gastel a écrit :Peter, si j'interprète bien ta pédagogie
Concernant ma demarche pedagogique, c'est simplement observer le comportement de la balle en vol (et sur le sol au putting et approches) car, sa trajectoire delivre enormement d'information sur la priorite a traiter. Pour chaque faute de trajectoire, il peut y avoir une multitude d'elements perturbateurs differents qui peuvent en etre responsables. Le tout est de trouver celui qui concerne l'eleve. En procedant ainsi, on amene l'eleve a progressivement construire son propre swing, dans le respect des lois fondamentales qui regissent la trajectoire. On lui enleve, un a un, les differents "noeuds" qui compliquent le systeme lui permettant ainsi de mettre en place un systeme de jeu facilement reproductible avec lequel il sera efficace.
Plus on progresse, plus on tend vers un swing epure et simple qui est beaucoup plus facile a reproduire et qui permet de mieux controler le point bas du swing et l'impact, le moment de verite.

Desole pour les accents, j'ecris a partir d'un clavier anglais.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4640
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 06 août 2014, 08:51

En fait, il y a une démarche pédagogique qui varie en fonction des enseignants dans laquelle il y a aussi les moyens pédagogiques qui diffèrent en fonction des préférences des élèves, des enseignants, de la catégorie de publique....
Les moyens pédagogiques peuvent être la consigne verbale, les démos, les manipulations, les drills, la vidéo, une glace etc....
Avec un enfant, on travaillera surtout avec des démos par exemple et peu d'explications. L'enfant regarde et fait etc....

Répondre

Retourner vers « Echangez avec Peter Somlay »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités