Echangez avec Peter Somlayl'importance des appuis

Modérateur : Modérateurs

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Re: l'importance des appuis

Message par PeterPro » 06 août 2014, 10:14

Personnellement, je pense qu'il y a deux éléments qui ont provoqué beaucoup de tord au swing de beaucoup de golfeurs :arrow: le facteur X et "tourner dans le tonneau".
Si on cherche volontairement à retreindre l'ampleur de la rotation du bassin à la montée, on rigidifie l'ensemble du backswing et on ne peut plus pivoter correctement car, on fait un mouvement totalement anti-anatomique.
Si on cherche à "tourner dans le tonneau" à la descente, on supprime le mouvement latéral des hanches au début du downswing qui permet de basculer le poids du corps sur la jambe avant et contribue à avoir une approche qui vient de l'intérieure. Au début de la descente, il y a toujours une poussée latérale du bassin en direction de la cible, encore faut-il ne pas omettre de bien le pivoter à la montée (sur un plan incliné, la balle est au sol) pour qu'il puisse s'effacer (légèrement vers le haut, on joue sur un plan incliné....) dans la zone d'impact, permettant ainsi aux bras et aux mains de passer librement.

Clem95110
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1914
Enregistré le : 18 nov. 2011, 01:22
Index : 4,5
Âge : 31

Message par Clem95110 » 06 août 2014, 10:19

A propos des appuis, et donc de la stabilité:

Pratiquant d'autres sports avant le golf, j'ai souvent entendu qu'une mauvaise dentition favorisait l'apparition de blessure, et engendrait une perte de stabilité, enfin d'équilibre!

Qu'en penses tu Peter?
Est-ce qu'au golf, une mauvaise dentition pourrait engendrer une perte d'équilibre, donc des mauvais appuis, donc une moins bonne transition !?

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 06 août 2014, 10:24

Clem95110 a écrit :A propos des appuis, et donc de la stabilité:

Pratiquant d'autres sports avant le golf, j'ai souvent entendu qu'une mauvaise dentition favorisait l'apparition de blessure, et engendrait une perte de stabilité, enfin d'équilibre!

Qu'en penses tu Peter?
Est-ce qu'au golf, une mauvaise dentition pourrait engendrer une perte d'équilibre, donc des mauvais appuis, donc une moins bonne transition !?
Clem, le mieux serait qu'un médecin réponde, ce n'est pas mon domaine de compétence. Je sais juste qu'une mauvaise dentition peut favoriser toutes sortes de maladies plus ou moins graves (infections etc...) mais, pour ce qui est de l'équilibre je ne sais pas.

Nostressleia
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3884
Enregistré le : 17 mai 2012, 19:36
Index : 31,9
Pays : Belgique
Localisation : Auderghem
Âge : 49

Message par Nostressleia » 06 août 2014, 10:30

Une mauvaise dentition engendre d autres problemes en effet...les tendinites par exemple et je pense aussi a certains problemes de posture chez les adolescents
La Ryder Cup France / Belgique, c'est ici : https://www.facebook.com/rdfrancebelgique

BeeVet
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 311
Enregistré le : 18 janv. 2013, 14:56
Index : Non classé
Pays : France (DOM, COM, ...)
Âge : 61

Message par BeeVet » 07 août 2014, 00:31

PeterPro a écrit :Personnellement, je pense qu'il y a deux éléments qui ont provoqué beaucoup de tord au swing de beaucoup de golfeurs :arrow: le facteur X et "tourner dans le tonneau".
C'est moi ou je m'égare ? .. :(
Vous n'avez pas l'impression que devant la profusion de théories sur le swing, toutes vendues comme plus performantes les unes que les autres, en contradiction parfois totale les unes avec les autres, vous n'avez pas l'impression - disais-je 8) - que nous glissons lentement mais sûrement vers plus de bon sens et de cohérence en la matière ? Par un retour aux sources ("to swing") entre autres (Bob Toski dernièrement insistait sur le fait que le golf se joue avec les mains avant tout..) tout en essayant de préserver l'intégrité physique du joueur en corrigeant certains défaut du tout vintage (finish en C inversé etc..)
Au fur et à mesure des discussions avec nos deux pros à notre niveau, je trouve que quelque chose se dessine en ce sens
La quête du toujours plus a conduit TW à l'hôpital a force de forcer, si bien qu'on l'a vu aujourd'hui jouer tout en relâchement et efficacement..
A méditer... :wink:

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 07 août 2014, 16:29

BeeVet a écrit :
C'est moi ou je m'égare ? .. :(
Vous n'avez pas l'impression que devant la profusion de théories sur le swing, toutes vendues comme plus performantes les unes que les autres, en contradiction parfois totale les unes avec les autres, vous n'avez pas l'impression - disais-je 8) - que nous glissons lentement mais sûrement vers plus de bon sens et de cohérence en la matière ? Par un retour aux sources ("to swing") entre autres (Bob Toski dernièrement insistait sur le fait que le golf se joue avec les mains avant tout..) tout en essayant de préserver l'intégrité physique du joueur en corrigeant certains défaut du tout vintage (finish en C inversé etc..)
Au fur et à mesure des discussions avec nos deux pros à notre niveau, je trouve que quelque chose se dessine en ce sens
La quête du toujours plus a conduit TW à l'hôpital a force de forcer, si bien qu'on l'a vu aujourd'hui jouer tout en relâchement et efficacement..
A méditer... :wink:
Il y a toujours des "gourous" qui apparaissent et qui pensent révolutionner le monde de l'enseignement mais en définitive, ils se révolutionnent plus eux-mêmes en arrivant néanmoins à duper un certain temps des golfeurs....
Personnellement, je pense que toute ces "méthodes" soit disant inédites et révolutionnaires sont plus du marketing qu'autre chose. Elles créent le buzz au départ mais finissent toujours par tomber dans la désuétude. Il faut regarder la trajectoire et les scores, si ils s'améliorent, on est sur la bonne voie et le pro-enseignant est bon.
Depuis Ben Hogan et Sam Snead, on n'a rien inventé de nouveau, on explique juste un peu mieux le système.
Pour ma part, J'aime beaucoup Bob Toski, il a été une grande source d'inspiration et j'estime qu'il a raison sur l'importance des mains car, c'est au final la seule partie du corps qui touche le club.

Gary Player dit: "Si un pro vous dit que sa méthode est la meilleure, changez de pro".

redzone
Par Expert
Par Expert
Messages : 452
Enregistré le : 10 janv. 2011, 12:33
Index : 10,8
Localisation : Paris 12
Âge : 51

Message par redzone » 07 août 2014, 16:49

Tu peux mettre des noms sur ces fameux gourous?

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 07 août 2014, 17:27

redzone a écrit :Tu peux mettre des noms sur ces fameux gourous?
Ca ne sert à rien de citer des méthodes. Le meilleur moyen pour un élève d'évaluer la qualité de ce qui lui est enseigné est de mesurer sa courbe de progression, sa frappe de balle, la qualité de son petit jeu en fonction de ses attentes etc.... Si la majorité des élèves de tous âges, genres et tous niveaux s'améliorent, l'enseignant est un bon pédagogue qui sait s'adapter à son publique et transmettre son savoir, c'est très facilement vérifiable.
Ce n'est pas à l'élève à s'adapter à l'enseignant mais à l'enseignant à s'adapter à l'élève.
En gros, de mon point de vue, un débutant doit assez rapidement mettre en place une statique adaptée (GAP) avec un premier mouvement cohérent dans la globalité (prise d'élan, lancer, finish), faire voler la balle, savoir faire putting, approche roulée, levée, sortie de bunker, connaître les principales règles, respecter l'étiquette, la sécurité.
L'école de golf ne doit pas forcément produire le futur N°1 mondial mais dans l'ensemble évoluer favorablement dans la constance.
Des retraités qui favorisent le golf loisir et social doivent pouvoir prendre plaisir au jeu sans que leur partie de golf ne se termine à chaque fois en chemin de croix.
Le joueur confirmé à très confirmé qui se situe dans la performance peut assez vite sentir si ce qu'on lui dit est logique et le fait progresser.
Les bons pédagogues ne sont pas forcément ceux qui ont le plus de connaissances théoriques mais ceux sont ceux qui savent transmettre les bonnes connaissances. Je terminerai en disant qu'un bon pro enseignant ne dit pas tout ce qu'il sait mais, il sait ce qu'il dit.

Avatar du membre
TigerBlues
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 985
Enregistré le : 29 juil. 2014, 19:04
Index : 23,4
Pays : Luxembourg
Âge : 36

Message par TigerBlues » 08 août 2014, 22:47

pas envie de créer un sujet spécialement pour cela mais quand j'écoute skyport ils parlent tous du swing si particulier de furyk...
mais en fait c'est quoi cette particularité ?
Driver : Cobra Fly Z 12° (R)
5W : Cobra F6 17.5° (R)
3H : Callaway RAZR X HL (R) ; 5H Callaway x2hot (R)
5-PW : Taylormade SLDR, KBS Tour C Taper 90
Wedge 52° et 56° Cleveland 588 RTX satin chrome, et 60° en noir.
Putter : Taylormade Ghost Tour Fontana 72

momo30
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1713
Enregistré le : 18 févr. 2008, 09:26
Index : 12,9
Âge : 59

Message par momo30 » 09 août 2014, 07:10

TigerBlues a écrit :pas envie de créer un sujet spécialement pour cela mais quand j'écoute skyport ils parlent tous du swing si particulier de furyk...
mais en fait c'est quoi cette particularité ?

"un poulpe qui descend d'un arbre" :mrgreen:

il a un backswing très vertical, puis fait une boucle à la descente pour revenir intérieur extérieur ...

Avatar du membre
TigerBlues
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 985
Enregistré le : 29 juil. 2014, 19:04
Index : 23,4
Pays : Luxembourg
Âge : 36

Message par TigerBlues » 09 août 2014, 07:31

momo30 a écrit :
TigerBlues a écrit :pas envie de créer un sujet spécialement pour cela mais quand j'écoute skyport ils parlent tous du swing si particulier de furyk...
mais en fait c'est quoi cette particularité ?

"un poulpe qui descend d'un arbre" :mrgreen:

il a un backswing très vertical, puis fait une boucle à la descente pour revenir intérieur extérieur ...
:D
Je viens de voir un slow motion de son swing. Effectivement c'est incroyable qu'il retombe sur ces pattes avec cette "boucle".
Driver : Cobra Fly Z 12° (R)
5W : Cobra F6 17.5° (R)
3H : Callaway RAZR X HL (R) ; 5H Callaway x2hot (R)
5-PW : Taylormade SLDR, KBS Tour C Taper 90
Wedge 52° et 56° Cleveland 588 RTX satin chrome, et 60° en noir.
Putter : Taylormade Ghost Tour Fontana 72

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 09 août 2014, 10:00

TigerBlues a écrit : :D
Je viens de voir un slow motion de son swing. Effectivement c'est incroyable qu'il retombe sur ces pattes avec cette "boucle".
A partir du moment où on a une statique adaptée au départ et une bonne bascule du poids du corps à la descente, par le bas, au bon moment et dans la bonne direction, le club se replacera bien en pré-impact et.... on retombera sur ses pattes.
Même si avoir une bonne montée facilite grandement les choses, il ne faut pas perdre de vue non plus que ce n'est pas à la montée qu'on tape la balle....

BeeVet
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 311
Enregistré le : 18 janv. 2013, 14:56
Index : Non classé
Pays : France (DOM, COM, ...)
Âge : 61

Message par BeeVet » 09 août 2014, 13:18

[quote= "PeterPro
Même si avoir une bonne montée facilite grandement les choses, il ne faut pas perdre de vue non plus que ce n'est pas à la montée qu'on tape la balle....[/quote]

Merci de le rappeler :idea: :!:

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 09 août 2014, 18:22

Pour aider à maintenir de bons appuis, le placement du bassin est déterminant. Souvent, les hanches sont un peu ouvertes avec un poids du corps plutôt sur le pied arrière à l'adresse. Cela complique grandement un bon pivot du bassin et un maintien de l'appui intérieur pied arrière au sommet de la montée.

allensh
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 208
Enregistré le : 30 juil. 2012, 13:36
Index : 21,4
Âge : 41

Message par allensh » 09 août 2014, 19:20

Il faut donc avoir le poids bien réparti à l'adresse? Ok pour les fers, mais pour le drive il me semble qu'il faut avoir plus de poids à l'arriére non?

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 09 août 2014, 20:14

allensh a écrit :Il faut donc avoir le poids bien réparti à l'adresse? Ok pour les fers, mais pour le drive il me semble qu'il faut avoir plus de poids à l'arriére non?
Là, on rentre dans le domaine des préférences. Une chose est sûr, il doit basculer par le bas, au bon moment, dans la bonne direction à la descente.

thorskin
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1349
Enregistré le : 09 mars 2010, 18:54
Index : 8,6
Âge : 61

Message par thorskin » 10 août 2014, 16:00

allensh a écrit :Il faut donc avoir le poids bien réparti à l'adresse? Ok pour les fers, mais pour le drive il me semble qu'il faut avoir plus de poids à l'arriére non?
Ce qui est sur c'est qu'il est plus en arrière par rapport à la balle du fait que la balle est au talon avant. Par rapport au centre du stance c'est autre chose. Si il est trop en arrière tu ne pourras pas finir la montée sans bascule.
La répartition va jouer sur l'angle d'attaque. Plus le poids sera en arrière, plus tu vas prendre la balle en remontant. A toi de voir quelle position te donne les meilleures trajectoires. N'oublions pas que le but c'est de taper droit ( et loin accessoirement :mrgreen: )
Driver : Acer Leggera 10°5 sur SK Fiber Lite Revolution regular 46"1/2
hybrides : Acer XF 16°, 19°, 22° sur SK Fiber Pure Energy regular 43", 42"1/2, 42"
fers : Taylormade Tour burner du 3 au pw graphite regular
wedges Taylormade Tp-z 52° 56° 60°
putter Taylormade Itsy Bitsy

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 10 août 2014, 16:53

thorskin a écrit :
allensh a écrit : La répartition va jouer sur l'angle d'attaque. Plus le poids sera en arrière, plus tu vas prendre la balle en remontant. A toi de voir quelle position te donne les meilleures trajectoires. N'oublions pas que le but c'est de taper droit ( et loin accessoirement :mrgreen: )
L'inclinaison de la colonne et la position des mains à l'adresse peuvent aussi jouer sur l'angle d'attaque. Si on veut optimiser la longueur on privilégiera an angle légèrement positif, si on est en recherche de plus de contrôle on peut jouer sur un angle très légèrement négatif. D'ailleurs, sur le tour, les pros hommes sont à -1° en moyenne au drive alors que les pros femmes sont à +2°. Les uns sacrifient un peu de longueur pour plus de précison, les autres veulent maximiser leur longueur du fait qu'elles sont moins véloces physiologiquement.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11462
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 11 août 2014, 11:38

PeterPro a écrit :
thorskin a écrit :
allensh a écrit : La répartition va jouer sur l'angle d'attaque. Plus le poids sera en arrière, plus tu vas prendre la balle en remontant. A toi de voir quelle position te donne les meilleures trajectoires. N'oublions pas que le but c'est de taper droit ( et loin accessoirement :mrgreen: )
L'inclinaison de la colonne et la position des mains à l'adresse peuvent aussi jouer sur l'angle d'attaque. Si on veut optimiser la longueur on privilégiera an angle légèrement positif, si on est en recherche de plus de contrôle on peut jouer sur un angle très légèrement négatif. D'ailleurs, sur le tour, les pros hommes sont à -1° en moyenne au drive alors que les pros femmes sont à +2°. Les uns sacrifient un peu de longueur pour plus de précison, les autres veulent maximiser leur longueur du fait qu'elles sont moins véloces physiologiquement.
excuse moi Peter,
je ne comprends pas ce que tu veux dire par angle positif ou négatif... :roll:
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Clem95110
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1914
Enregistré le : 18 nov. 2011, 01:22
Index : 4,5
Âge : 31

Message par Clem95110 » 11 août 2014, 11:43

Peter fait référence à l'angle d'attaque à l'impact...

Angle positif: balle prise en remontant
Angle négatif: balle prise en descendant

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11462
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 11 août 2014, 13:50

Clem95110 a écrit :Peter fait référence à l'angle d'attaque à l'impact...

Angle positif: balle prise en remontant
Angle négatif: balle prise en descendant
ah ok ! merci !!!
suis-je bête !
ils mesurent comment ?
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

thorskin
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1349
Enregistré le : 09 mars 2010, 18:54
Index : 8,6
Âge : 61

Message par thorskin » 11 août 2014, 16:04

PeterPro a écrit :D'ailleurs, sur le tour, les pros hommes sont à -1° en moyenne au drive alors que les pros femmes sont à +2°. Les uns sacrifient un peu de longueur pour plus de précison, les autres veulent maximiser leur longueur du fait qu'elles sont moins véloces physiologiquement.
Euh... ça dépend pourquoi faire :
Elles sont très véloces pour swinguer ta carte bleue :lol: :lol:
Driver : Acer Leggera 10°5 sur SK Fiber Lite Revolution regular 46"1/2
hybrides : Acer XF 16°, 19°, 22° sur SK Fiber Pure Energy regular 43", 42"1/2, 42"
fers : Taylormade Tour burner du 3 au pw graphite regular
wedges Taylormade Tp-z 52° 56° 60°
putter Taylormade Itsy Bitsy

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 13 août 2014, 18:25

thorskin a écrit :
PeterPro a écrit :D'ailleurs, sur le tour, les pros hommes sont à -1° en moyenne au drive alors que les pros femmes sont à +2°. Les uns sacrifient un peu de longueur pour plus de précison, les autres veulent maximiser leur longueur du fait qu'elles sont moins véloces physiologiquement.
Euh... ça dépend pourquoi faire :
Elles sont très véloces pour swinguer ta carte bleue :lol: :lol:
Et il faut avoir de bons appuis lorsque tu reçois le relevé de compte pour ne pas perdre ton équilibre. :wink:

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 14 août 2014, 19:49

Même quand on cherche à jouer centré, la majorité du poids du corps durant le swing aura tendance à suivre l'élan du club. A partir du moment où le poids du corps ne va pas au delà de l'intérieur du pied arrière au sommet du BS (environ 80%), on peut toujours revenir à la descente. Beaucoup de golfeurs en progression pensent qu'il faut effectuer un transfert de poids à la montée ce qui fait qu'ils déplacent leur centre de gravité vers l'arrière compromettant les chances de contacter le sol au bon endroit à la descente.

Draw87
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 187
Enregistré le : 16 déc. 2013, 19:53
Index : 12

Message par Draw87 » 14 août 2014, 20:20

La première phrase et la seconde phrase ci-dessus se contredisent, ...

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 14 août 2014, 20:56

Je ne vois pas trop la contradiction. Peut-être me suis je mal exprimé, je vais donc essayer de reformuler. Je voulais simplement signifier que durant la dynamique, à cause du "momemtum" du mouvement, même lorsqu'on reste centré la majorité du poids du corps aura tendance à migrer en suivant l'élan, l'inertie générée par le club. Il faut juste bien maintenir ses appuis et ne pas chercher à "tout" déplacer volontairement vers l'arrière à la montée (ce que beaucoup de golfeurs en progression font) car, dans ce cas bien précis, il est très difficile de revenir en bonne position à l'impact (cela nécessite un excellent timing). Monter centré ne rime pas forcément avec S & T. D'ailleurs, je crois que c'est une des principales différences entre l'approche pédagogique de Foley et celle de Bennett & Plummer. Foley parle plus de "stabilité" de la jambe arrière en gardant l'axe de rotation fixe à la montée sans omettre de pivoter le bassin sur un plan incliné alors que Bennet & Plummer sont plutôt partisans de tendre la jambe arrière en chargeant la jambe avant à la montée puis, chercher à "comprimer" une cannette sous le talon avant à la descente. Ces deux approches ont le mérite d'insister sur le fait qu'il ne faut pas déplacer le centre de rotation à la montée (tout du moins, le moins possible) pour un meilleur contrôle du point bas, ce que, à titre personnel, je partage tout à fait. Le chemin le plus court est toujours le meilleur pour ne pas compliquer la technique. Mais, à titre personnel, je suis bien plus en phase avec Foley que Bennet & Plummer, chacun ses préférences.

Draw87
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 187
Enregistré le : 16 déc. 2013, 19:53
Index : 12

Message par Draw87 » 15 août 2014, 08:04

Durant tout le swing, le centre de gravité des hanches va vers l'avant (le poids va vers l'avant). Donc, je suis d'accord sur la seconde phrase mais pas sur la première et les 80%.
En chiffres, on peut imaginer un golfeur à l'adresse 50/50 et en haut de BS 55/45. Un autre golfeur 55/45 et 60/40. Mais pas 50/50 et 20/80. C'est contradictoire car dans ce cas, les hanches ne vont pas vers l'avant. Mais ceci, ce sont des chiffres qui varient d'un golfeur à l'autre. Ce qu'il faut retenir est que les hanches vont vers l'avant durant tout le swing.
Par contre, ou on peut discuter, est le fait que en haut de BS, il y a le poids des bras et le poids du club (Shawn Clement parle très bien de çà).

Pour S&T et Foley, en réalité, ils disent (pratiquement) la même chose. Et c'est un débat qu'il faut arrêter.
Par contre, ce qui est intéressant est de comparer le swing de Justin Rose (élève Foley) d'il y a 5 ans et celui d'aujourd'hui. Regarde Peter ce qu'ils ont travaillé, ... Soit des choses (simples) expliquées par Philippe Bonfanti sur le forum.

Nous sommes tous fabriqués de la même façon et sommes régis par les mêmes lois mécaniques. La géométrie d'un swing de golf est la même pour tous les golfeurs du monde, ... et la même pour tous les enseignants du monde.
J'ai un croquis qui montre bien que le bras et le club forme le rayon du swing. Que la tête de club trace un cercle. Que les mains, les épaules, la tête, ... tracent un cercle. Je posterai bien ce croquis mais j'avoue ne pas y arriver (si quelqu'un peut m'expliquer).

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 15 août 2014, 09:35

Draw87 a écrit :
Pour S&T et Foley, en réalité, ils disent (pratiquement) la même chose. Et c'est un débat qu'il faut arrêter.
Par contre, ce qui est intéressant est de comparer le swing de Justin Rose (élève Foley) d'il y a 5 ans et celui d'aujourd'hui. Regarde Peter ce qu'ils ont travaillé

Nous sommes tous fabriqués de la même façon et sommes régis par les mêmes lois mécaniques. La géométrie d'un swing de golf est la même pour tous les golfeurs du monde,
C'est surtout le vol de la balle qui est régi par les mêmes lois mécaniques. Sinon, nous avons tous des morphologies différentes. Il y a des gens qui peuvent avoir un bras plus court que l'autre, une jambe plus courte, des bras longs, courts, un long buste, de longues jambes, une surcharge pondérale etc etc.... qui va forcément faire varier la "géométrie" de leur swing. Après, avoir une référence géométrique standard apporte un point de référence mais, la géométrie n'explique pas à elle seule le jeu de golf car, on doit constamment gérer l'imperfection, c'est là toute la difficulté de ce sport sans parler de l'aspect "feel", les sensations, le tempérament etc.
Pour ce qui est de Foley et S & T, il y a bien évidemment des similitudes car ils se sont tous les deux grandement inspirés de TGM mais, il y a aussi des différences. Foley parle de finish à hauteur d'homme, dit qu'il n'est pas nécessaire de charger la jambe avant durant la montée ou tendre volontairement la jambe arrière au BS. Sinon, avec Rose, il a fait du très bon boulot mais, quand je le regarde swinguer, je ne vois aucune volonté de sa part de tendre la jambe arrière. Il y a certes une légère déflexion car il pivote le bassin sur un plan incliné. Il n'y a pas non plus une intention volontaire de projeter les hanches vers le haut. A la descente, elles font un mouvement latéral-rotatif et un peu vers le haut pour soutenir la frappe et laisser passer librement les bras et les mains:

https://www.youtube.com/watch?v=1HXFnCB ... detailpage

Avatar du membre
Gallabru
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2262
Enregistré le : 17 sept. 2013, 13:08
Index : 17,5
Localisation : 92
Âge : 51

Message par Gallabru » 15 août 2014, 20:24

Au sujet des différences de postures, j'ai entendu dire que certains amorçaient leurs déplacements par le haut du corps et d'autres par les hanches (pour marcher par exemple). En conséquence, leur DS était différent. Les premiers ont tendance à avoir un DS plus en bloc, les seconds plus amorcé par le bas du corps.
Je sais c'est peut-être un peu hors sujet, mais je ne me voyais pas lancer un topic là-dessus, et puis il est un peu question de la gestion des appuis.
Qu'en pensez-vous ?

thorskin
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1349
Enregistré le : 09 mars 2010, 18:54
Index : 8,6
Âge : 61

Message par thorskin » 15 août 2014, 21:42

Draw87 a écrit : Ce qu'il faut retenir est que les hanches vont vers l'avant durant tout le swing.
Faux ! C'est vrai uniquement pour le S&T.
C'est la répartition du poids qui définit l'axe de rotation des hanches. Si le poids est sur la jambe avant elles vont pivoter plus autour de la jambe avant alors que si il est plus en arrière elle pivoteront autour de la jambe arrière. C'est la position de l'axe de rotation en avant ou en arrière du centre de gravité qui va déterminer si il y a déplacement vers l'avant ou l'arrière. Sur un swing classique, la rotation est autour de la jambe arrière et donc le poids se déplace vers l'arrière au BS.
Ceci n'empêche pas que dans les deux méthodes on cherche à maintenir l'axe de rotation stable à la montée. Ce n'est simplement pas le même axe.
Driver : Acer Leggera 10°5 sur SK Fiber Lite Revolution regular 46"1/2
hybrides : Acer XF 16°, 19°, 22° sur SK Fiber Pure Energy regular 43", 42"1/2, 42"
fers : Taylormade Tour burner du 3 au pw graphite regular
wedges Taylormade Tp-z 52° 56° 60°
putter Taylormade Itsy Bitsy

thorskin
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1349
Enregistré le : 09 mars 2010, 18:54
Index : 8,6
Âge : 61

Message par thorskin » 15 août 2014, 21:56

Gallabru a écrit :Au sujet des différences de postures, j'ai entendu dire que certains amorçaient leurs déplacements par le haut du corps et d'autres par les hanches (pour marcher par exemple). En conséquence, leur DS était différent. Les premiers ont tendance à avoir un DS plus en bloc, les seconds plus amorcé par le bas du corps.
En fait, c'est le contraire : le DS a tendance à se faire dans l'ordre inverse du BS. Ceux qui amorcent le BS par le haut amorceront le DS par le bas. ( c'est la méthode conseillée )
L'ordre a une influence sur les appuis : si on part avec le haut, il y a un transfert qui se fait sur la jambe arriére donc l'axe de rotation du bassin sera plus sur la jambe arrière. Au contraire si on tourne le bassin en premier son axe de rotation sera plus en avant ( j'imagine que ça facilite le S&T )
Driver : Acer Leggera 10°5 sur SK Fiber Lite Revolution regular 46"1/2
hybrides : Acer XF 16°, 19°, 22° sur SK Fiber Pure Energy regular 43", 42"1/2, 42"
fers : Taylormade Tour burner du 3 au pw graphite regular
wedges Taylormade Tp-z 52° 56° 60°
putter Taylormade Itsy Bitsy

Avatar du membre
Gallabru
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2262
Enregistré le : 17 sept. 2013, 13:08
Index : 17,5
Localisation : 92
Âge : 51

Message par Gallabru » 16 août 2014, 14:34

J'avoue que j'avais pas tout bien compris.
Ceci dit, il me semble que sur les ralentis des pros, le DS s' amorce toujours par une reprise d'appuis sur l'avant, et le reste suit (hanches-épaules-bras-mains).
C'est juste que ces différences sont moins visibles, ou in fine à partir d'un certain niveau on converge vers un mouvement unique (même si il reste des différences) ?

clemphenix
Messages : 9
Enregistré le : 21 juil. 2014, 14:15
Index : 25

Message par clemphenix » 16 août 2014, 16:01

PeterPro a écrit : Un jour lors d'un clinic de Ernie Els, au jeu des questions réponses, un spectateur lui a demandé ce qu'il travaillait dans son swing ?
Sa réponse: mon grip, ma posture, mon alignement, amener mon épaule gauche sous le menton à la montée et surveiller mon rythme, simpliste mais plutôt efficace....
J'ai essayé ça aujourd'hui, juste penser à placer mon épaule sous le menton en étant très solide sur mes appuis, résultat : plus aucune trace du slice que je me traîne depuis pas mal de temps. A valider, mais merci beaucoup !

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 16 août 2014, 18:32

clemphenix a écrit : J'ai essayé ça aujourd'hui, juste penser à placer mon épaule sous le menton en étant très solide sur mes appuis, résultat : plus aucune trace du slice que je me traîne depuis pas mal de temps. A valider, mais merci beaucoup !
Les choses les plus simples sont souvent les plus efficaces. S'agissant des appuis, en définitive, le meilleur moyen qui aide à les maintenir durant la dynamique est d'en avoir de bons dès le départ, à l'adresse. Les éléments à l'arrêt sont toujours plus faciles à contrôler que les éléments en mouvement, un swing de golf dure à peine plus d'une seconde.
Sinon, plus globalement, plutôt que de passer son temps à regarder ses positions de swing, le plus important est avant tout de regarder comment se comporte la balle et ce qui se passe à l'impact. Si de temps en temps, on peut aussi avoir des chiffres notamment au niveau du chemin de club, l'angle de la face, l'angle d'attaque, le lie, l'angle de lancement à l'impact est d'arriver à ce qu'ils soient tous cohérents entre eux, c'est bien là le principal et on maîtrisera obligatoirement ses trajectoires. A partir de là, peut importe la "filière" ou "méthode" que l'on choisit en fonction de ses préférences.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11462
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 16 août 2014, 18:40

PeterPro a écrit :
clemphenix a écrit : J'ai essayé ça aujourd'hui, juste penser à placer mon épaule sous le menton en étant très solide sur mes appuis, résultat : plus aucune trace du slice que je me traîne depuis pas mal de temps. A valider, mais merci beaucoup !
Les choses les plus simples sont souvent les plus efficaces. S'agissant des appuis, en définitive, le meilleur moyen qui aide à les maintenir durant la dynamique est d'en avoir de bons dès le départ, à l'adresse. Les éléments à l'arrêt sont toujours plus faciles à contrôler que les éléments en mouvement, un swing de golf dure à peine plus d'une seconde.
Sinon, plus globalement, plutôt que de passer son temps à regarder ses positions de swing, le plus important est avant tout de regarder comment se comporte la balle et ce qui se passe à l'impact. Si de temps en temps, on peut aussi avoir des chiffres notamment au niveau du chemin de club, l'angle de la face, l'angle d'attaque, le lie, l'angle de lancement à l'impact est d'arriver à ce qu'ils soient tous cohérents entre eux, c'est bien là le principal et on maîtrisera obligatoirement ses trajectoires. A partir de là, peut importe la "filière" ou "méthode" que l'on choisit en fonction de ses préférences.
ah oui je suis parfaitement en accord avec ce que tu énonces !
hier , par paresse ou manque de concentration, je ne me suis pas bien posé deux fois sur tee... donc la balle est partie plus haute et en slice...ensuite je me suis rendu compte que mon poids était sur mes talons au finish donc en mode statique aussi...
ça m'a coûté une balle perdu puis une autre en OE... :wink:
après petite correction facile, le drive du 18 a été plus que bon, contre le vent en très léger draw, avec une belle distance...le finish était équilibré, mais j'avais fait attention à bien me poser sur le tee : surface plane, pieds bien ancrés et poids réparti, ça aide GT pour ça :D ...mais trop tard pour tout rattraper :mrgreen:
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 16 août 2014, 19:20

Lors de la session que j'ai faite avec Mark Crossfield, on a eu une discussion très intéressante. Je partage tout à fait sa philosophie d'enseignement. Il dit que regarder systématiquement des positions de swing à la vidéo est devenue complètement secondaire à ses yeux et peut même induire un enseignant en erreur car, ça peut orienter vers un mauvais diagnostique. On peut en effet être aveuglé par une position pas totalement "orthodoxe" mais qui, au final, n'a aucune conséquence sur les données à l'impact. Selon lui, le principal est "to even out the numbers" :arrow: "équilibrer les chiffres"à l'impact, le moment de vérité.
Dans mon cas à proprement parlé, c'était criant, à première vue, on aurait pu commencer à commenter une montée un peu verticale si on s'était strictement limité à visionner des positions de swing à la vidéo mais, à l'impact, avec mon fer 6, les chiffres racontaient une toute autre histoire. L'angle d'attaque sur au moins une dizaine de balles tapées oscillait entre -3° et -4° à chaque fois, le problème était donc ailleurs....
Si on n'a pas un logiciel d'analyse des paramètres à l'impact, de mon point de vue, une observation minutieuse de la trajectoire de la balle et du divot apportent beaucoup plus d'informations utiles à l'enseignant qu'un visionnage intensif et un découpage d'un swing de golf en différentes positions par le billet de la vidéo.

Avatar du membre
Gallabru
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2262
Enregistré le : 17 sept. 2013, 13:08
Index : 17,5
Localisation : 92
Âge : 51

Message par Gallabru » 16 août 2014, 19:29

Quoi ? Tu veux dire qu'on ne va plus pouvoir se moquer de Jim Furyk ?
:lol:

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 16 août 2014, 19:31

Gallabru a écrit :Quoi ? Tu veux dire qu'on ne va plus pouvoir se moquer de Jim Furyk ?
:lol:
En tout cas, je veux bien prendre son swing, son palmarès et son compte en banque. :lol:

Avatar du membre
Gallabru
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2262
Enregistré le : 17 sept. 2013, 13:08
Index : 17,5
Localisation : 92
Âge : 51

Message par Gallabru » 16 août 2014, 19:38

PeterPro a écrit : En tout cas, je veux bien prendre son swing, son palmarès et son compte en banque. :lol:
Soit pas trop exigeant... juste le troisième point. :mrgreen:

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 16 août 2014, 19:42

En tout cas, je pense que Furyk ne doit pas souvent se regarder à la vidéo, il préfère très certainement regarder ses scores et son nom régulièrement en haut du leaderboard dans les tournois. :wink:

Avatar du membre
Gallabru
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2262
Enregistré le : 17 sept. 2013, 13:08
Index : 17,5
Localisation : 92
Âge : 51

Message par Gallabru » 16 août 2014, 20:10

Boahh, t'es pas rigolo... :wink:

thorskin
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1349
Enregistré le : 09 mars 2010, 18:54
Index : 8,6
Âge : 61

Message par thorskin » 16 août 2014, 20:21

Le cas Furyk est bien en phase avec ce sujet puisque c'est l'un des joueurs qui prend le plus de soin de son grip et de sa posture.
C'est la démonstration parfaite de l'importance de cette posture avec de bons appuis qui lui permet d'avoir un swing pourri mais régulier :lol:
Driver : Acer Leggera 10°5 sur SK Fiber Lite Revolution regular 46"1/2
hybrides : Acer XF 16°, 19°, 22° sur SK Fiber Pure Energy regular 43", 42"1/2, 42"
fers : Taylormade Tour burner du 3 au pw graphite regular
wedges Taylormade Tp-z 52° 56° 60°
putter Taylormade Itsy Bitsy

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 16 août 2014, 20:29

thorskin a écrit :Le cas Furyk est bien en phase avec ce sujet puisque c'est l'un des joueurs qui prend le plus de soin de son grip et de sa posture.
C'est la démonstration parfaite de l'importance de cette posture avec de bons appuis qui lui permet d'avoir un swing pourri mais régulier :lol:
C'est sûr qu'il a trouvé son système qui fonctionne. Au golf, si on a une bonne statique au départ et un bon transfert du poids, on a le principal et on ramènera régulièrement la face du club bien orientée par rapport au chemin avec le bon angle d'attaque, le bon lie et un bon centrage à l'impact....

Draw87
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 187
Enregistré le : 16 déc. 2013, 19:53
Index : 12

Message par Draw87 » 17 août 2014, 08:03

PeterPro a écrit :
Draw87 a écrit :
Pour S&T et Foley, en réalité, ils disent (pratiquement) la même chose. Et c'est un débat qu'il faut arrêter.
Par contre, ce qui est intéressant est de comparer le swing de Justin Rose (élève Foley) d'il y a 5 ans et celui d'aujourd'hui. Regarde Peter ce qu'ils ont travaillé

Nous sommes tous fabriqués de la même façon et sommes régis par les mêmes lois mécaniques. La géométrie d'un swing de golf est la même pour tous les golfeurs du monde,
C'est surtout le vol de la balle qui est régi par les mêmes lois mécaniques. Sinon, nous avons tous des morphologies différentes. Il y a des gens qui peuvent avoir un bras plus court que l'autre, une jambe plus courte, des bras longs, courts, un long buste, de longues jambes, une surcharge pondérale etc etc.... qui va forcément faire varier la "géométrie" de leur swing. Après, avoir une référence géométrique standard apporte un point de référence mais, la géométrie n'explique pas à elle seule le jeu de golf car, on doit constamment gérer l'imperfection, c'est là toute la difficulté de ce sport sans parler de l'aspect "feel", les sensations, le tempérament etc.
Tant dans la vie de tous les jours que dans notre pratique golfique, nous subissons tous les lois de la gravité. Il n'y a pas débat, c'est comme çà. Par contre, vu les morphologies différentes et propres à chacun, notre centre de gravité diffère. C'est pourquoi au golf, nous avons tous un plan de swing différent. A chacun de nous de trouver notre plan de swing. Mais la géométrie reste la même. Je prends l'exemple de la gravité mais il y en a d'autres.

Tous les golfeurs droitiers tiennent le club dans la main gauche. Le bras et le club forment le rayon du swing. La tête de club forme la circonférence du swing. La tête de club trace un cercle. Peu importe la morphologie, c'est comme çà.
Par contre, vu les morphologies différentes certains ont un bras plus court ou plus long donc un rayon plus court ou plus long. D'autres des doigts plus longs, plus fins, des mains larges, des petits doigts épais, ... etc à l'infini.
Les morphologies différentes conduisent vers des préférences techniques différentes. Et, je pense sincèrement que quand on a compris ce qu'est la géométrie (et la mécanique dans son ensemble) d'un swing de golf il est beaucoup plus simple de trouver ses préférences et comprendre ce qui est bon pour son swing.

Draw87
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 187
Enregistré le : 16 déc. 2013, 19:53
Index : 12

Message par Draw87 » 17 août 2014, 08:27

thorskin a écrit :
Draw87 a écrit : Ce qu'il faut retenir est que les hanches vont vers l'avant durant tout le swing.
Faux ! C'est vrai uniquement pour le S&T.
C'est la répartition du poids qui définit l'axe de rotation des hanches. Si le poids est sur la jambe avant elles vont pivoter plus autour de la jambe avant alors que si il est plus en arrière elle pivoteront autour de la jambe arrière. C'est la position de l'axe de rotation en avant ou en arrière du centre de gravité qui va déterminer si il y a déplacement vers l'avant ou l'arrière. Sur un swing classique, la rotation est autour de la jambe arrière et donc le poids se déplace vers l'arrière au BS.
Ceci n'empêche pas que dans les deux méthodes on cherche à maintenir l'axe de rotation stable à la montée. Ce n'est simplement pas le même axe.
Je ne me souviens pas avoir lu un article écrit par S&T ou il est dit que les hanches tournent autour de la jambe avant. Si tu vas sur YouTube et que tu visionnes par exemple le swing de Mike Bennet, tu remarqueras que l'axe de rotation ne se situe pas là ou tu le décris. Maintenant, je sais que certains articles de journaliste ou de pseudo analyste désignent la jambe avant comme axe de rotation. Et c'est là que tout devient compliqué et à un moment on ne sait plus ce qui est vrai ou faux.
Quant à tourner autour de la jambe arrière, pourquoi pas. Si çà te convient, c'est parfait. Mais je ne suis pas fan car ceci est source de slice, d'irrégularité, de mauvais contact de balle. Ceci demande un bon timing, un déplacement latéral des hanches au DS exigeant, ...
Donc, attention, ... tourner autour de la jambe droite est plutôt à considérer comme préférence technique et non comme principe technique. J'en reviens à ce que je dis plus haut. Comprenez ce qu'est la géométrie et la mécanique d'un swing de golf afin de comprendre ce qui est bon pour vous.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 17 août 2014, 09:18

Draw87 a écrit :
PeterPro a écrit :
Draw87 a écrit :
Pour S&T et Foley, en réalité, ils disent (pratiquement) la même chose. Et c'est un débat qu'il faut arrêter.
Par contre, ce qui est intéressant est de comparer le swing de Justin Rose (élève Foley) d'il y a 5 ans et celui d'aujourd'hui. Regarde Peter ce qu'ils ont travaillé

Nous sommes tous fabriqués de la même façon et sommes régis par les mêmes lois mécaniques. La géométrie d'un swing de golf est la même pour tous les golfeurs du monde,
C'est surtout le vol de la balle qui est régi par les mêmes lois mécaniques. Sinon, nous avons tous des morphologies différentes. Il y a des gens qui peuvent avoir un bras plus court que l'autre, une jambe plus courte, des bras longs, courts, un long buste, de longues jambes, une surcharge pondérale etc etc.... qui va forcément faire varier la "géométrie" de leur swing. Après, avoir une référence géométrique standard apporte un point de référence mais, la géométrie n'explique pas à elle seule le jeu de golf car, on doit constamment gérer l'imperfection, c'est là toute la difficulté de ce sport sans parler de l'aspect "feel", les sensations, le tempérament etc.
Tant dans la vie de tous les jours que dans notre pratique golfique, nous subissons tous les lois de la gravité. Il n'y a pas débat, c'est comme çà. Par contre, vu les morphologies différentes et propres à chacun, notre centre de gravité diffère. C'est pourquoi au golf, nous avons tous un plan de swing différent. A chacun de nous de trouver notre plan de swing. Mais la géométrie reste la même. Je prends l'exemple de la gravité mais il y en a d'autres.

Tous les golfeurs droitiers tiennent le club dans la main gauche. Le bras et le club forment le rayon du swing. La tête de club forme la circonférence du swing. La tête de club trace un cercle. Peu importe la morphologie, c'est comme çà.
Par contre, vu les morphologies différentes certains ont un bras plus court ou plus long donc un rayon plus court ou plus long. D'autres des doigts plus longs, plus fins, des mains larges, des petits doigts épais, ... etc à l'infini.
Les morphologies différentes conduisent vers des préférences techniques différentes. Et, je pense sincèrement que quand on a compris ce qu'est la géométrie (et la mécanique dans son ensemble) d'un swing de golf il est beaucoup plus simple de trouver ses préférences et comprendre ce qui est bon pour son swing.

Je crois qu'on est plus ou moins sur la même longueur d'onde. Il y a certes un "model géométrique" standard qui peut servir comme point de référence, il s'agit ensuite de trouver sans cesse des compromis en fonction de la morphologie, du ressenti, des préférences de chacun et surtout mettre en place le système de jeu le plus adapté avec lequel on sera le plus efficace pour au final maîtriser ses trajectoires.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 17 août 2014, 09:54

J'estime cependant que la géométrie du swing ne doit pas virer à l'obsession car, à partir du moment où on ôte les éléments perturbateurs du swing les uns après les autres, les données à l'impact et les trajectoires s'améliorent ce qui signifie que forcément, la géométrie du swing s'améliore par voie de conséquence.
On peut choisir de travailler sur des positions et la géométrie du swing pour essayer d'améliorer les trajectoires, on peut aussi partir des trajectoires pour traiter la priorité à l'instant T et améliorer implicitement au fur et à mesure la géométrie du swing en même temps. C'est simplement un choix pédagogique.

thorskin
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1349
Enregistré le : 09 mars 2010, 18:54
Index : 8,6
Âge : 61

Message par thorskin » 17 août 2014, 17:44

Draw87 a écrit : Quant à tourner autour de la jambe arrière, pourquoi pas. Si çà te convient, c'est parfait. Mais je ne suis pas fan car ceci est source de slice, d'irrégularité, de mauvais contact de balle. Ceci demande un bon timing, un déplacement latéral des hanches au DS exigeant, ...
Je regarde les 10 premiers du classement mondial :
1 qui tourne centré et 9 qui tournent autour de la jambe arrière.
Je me dis que ça ne doit être si mauvais que çà :lol:
Driver : Acer Leggera 10°5 sur SK Fiber Lite Revolution regular 46"1/2
hybrides : Acer XF 16°, 19°, 22° sur SK Fiber Pure Energy regular 43", 42"1/2, 42"
fers : Taylormade Tour burner du 3 au pw graphite regular
wedges Taylormade Tp-z 52° 56° 60°
putter Taylormade Itsy Bitsy

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 17 août 2014, 20:05

thorskin a écrit : Je regarde les 10 premiers du classement mondial :
1 qui tourne centré et 9 qui tournent autour de la jambe arrière.
Je me dis que ça ne doit être si mauvais que çà :lol:
Je crois Thorskin que la plupart des meilleurs actuels montent plutôt centrés. A la montée, ils ne déportent pas l'axe de rotation de plus de 1 inch (2.54cm) ce qui est très peu. Monter centré aide grandement à mieux contrôler le point bas du swing à la descente et rend moins dépendant d'un bon timing. Il y a cependant de très grands champions qui on fait une brillante carrière en jouant sur le mode "rocking chair" :arrow: "en arrière et à travers". Je pense notamment à Vijay Singh, Payne Stewart, Byron Nelson. Ceux sont des joueurs qui ont tendance à avoir des très beaux rythmes et tempos pour contrôler le timing. Chacun ses préférences techniques, au final, il faut regarder le score qui est marqué au bas de la carte de score.

thorskin
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1349
Enregistré le : 09 mars 2010, 18:54
Index : 8,6
Âge : 61

Message par thorskin » 17 août 2014, 23:03

Je parle du bassin.
Au niveau de la tête et des épaules ils sont tous centrés à peu de chose près ( à part Stenson qui déclenche son geste avec un sway contrôlé. )
Par contre, à part Justin Rose ils ont la jambe et la hanche arrière stable à peu de chose près et la hanche avant qui s'éloigne franchement de la cible. Donc un centre de gravité du bassin qui s'éloigne de la cible et une rotation autour d'un axe proche de la jambe arrière.
Driver : Acer Leggera 10°5 sur SK Fiber Lite Revolution regular 46"1/2
hybrides : Acer XF 16°, 19°, 22° sur SK Fiber Pure Energy regular 43", 42"1/2, 42"
fers : Taylormade Tour burner du 3 au pw graphite regular
wedges Taylormade Tp-z 52° 56° 60°
putter Taylormade Itsy Bitsy

Répondre

Retourner vers « Echangez avec Peter Somlay »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité