Boutique de golf en ligne

Echangez avec Peter SomlayPourquoi au golf est-il si difficile de bien transférer ?

Modérateur : Modérateurs

Répondre
PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4633
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Pourquoi au golf est-il si difficile de bien transférer ?

Message par PeterPro » 27 déc. 2014, 11:06

Question toute bête mais qui vaut, à mon sens, la peine d'être posée....

Avatar du membre
Leni
Modérateur
Modérateur
Messages : 4019
Enregistré le : 13 juin 2007, 09:43
Index : 7
Localisation : A gauche...
Âge : 44

Message par Leni » 27 déc. 2014, 11:26

+ 1 avec Jipé, c'est parce qu"on y pense :wink:
"Si t'enlèves l'air, les oiseaux tombent..."
JC VanDamme

Avatar du membre
bubbaguth
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5484
Enregistré le : 19 nov. 2008, 22:53
Index : 10,7
Localisation : Neuf deux
Âge : 42

Message par bubbaguth » 27 déc. 2014, 11:37

AMHA il est difficile de bien transférer le poids au DS car bcp de joueurs " chargent " artificiellement le côté arrière au BS.
Alors que c est un processus qui devrait se faire naturellement par le seul déplacement des membres supérieurs et du club sur l arrière.

Alors grand chef juste ou pas ? :mrgreen:

Autre élément : bcp de joueurs, dont moi pendant longtemps, pensent que la reprise d appui se fait par la seule rotation. Alors qu en réalité elle s accompagne d une translation du bassin en direction de la cible. Ce qui est encore plus compliqué lorsque l on a exagéré le transfert a la montée ;-)


B1 Titleist 913 D2
B3 Srixon
H3 Srixon
Mizuno JPX 850 forged
Mizuno S5 52-58
Odyssey 2ball protype black






" Le secret du golf, c'est de taper la balle fort, droit, et pas trop souvent. "

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4633
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 27 déc. 2014, 11:46

Toutes ces réponses sont très intéressantes mais, de mon point de vue, la principale raison est ailleurs.... :mrgreen: :wink:

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2857
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 27 déc. 2014, 12:26

De mon point de vue , elle sera sans doute encore ailleurs.....Lol

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2857
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 27 déc. 2014, 12:30

jpo0671 a écrit :parce que l'on cherche à ressentir techniquement ce que l'on fait naturellement dés lors qu'on lance un objet

on est dans le contrôle au lieu d'être dans le laisser aller

bref parce que l'on se sert trop de son cerveau pour ceux qu'en ont un bien sûr :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

My two cents
Le constat , est que la grande majorité des golfeurs , professionnels y compris ; pense mal , et surtout au mauvais moment !!

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
Gallabru
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2262
Enregistré le : 17 sept. 2013, 13:08
Index : 17,5
Localisation : 92
Âge : 51

Message par Gallabru » 27 déc. 2014, 12:38

Mon expérience, c'est que une façon d'aborder le transfert a été de faire du sway : pour bien partir vers l'avant je balançais vers l'arrière avant. Pour éviter ça, j'ai bloqué le déplacement du bassin au BS avec sans doute une rotation pas très marquée et pas selon l'axe de la colonne, un poids sur le pied avant au sommet du BS. Tout ça pour ne pas perdre du vue la baballe à mes pieds. Du coup démarrage par le haut.

Depuis que j'accepte de perdre un peu de vue la baballe (je ne la vois plus que du coin de l'oeil au BS), je tourne plus suivant l'axe de la colonne, je suis en appui sur le pied arrière (en tout cas c'est la sensation) : le transfert au DS est une sensation plus naturelle.

Dans mon cas, je dirais que les éléments conscients qui me conduisent à ne pas bien faire le transfert sont : 1/ ne pas faire de sway, 2/ ne pas perdre de vue la balle.

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2857
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 27 déc. 2014, 12:50

Gallabru a écrit :Mon expérience, c'est que une façon d'aborder le transfert a été de faire du sway : pour bien partir vers l'avant je balançais vers l'arrière avant. Pour éviter ça, j'ai bloqué le déplacement du bassin au BS avec sans doute une rotation pas très marquée et pas selon l'axe de la colonne, un poids sur le pied avant au sommet du BS. Tout ça pour ne pas perdre du vue la baballe à mes pieds. Du coup démarrage par le haut.

Depuis que j'accepte de perdre un peu de vue la baballe (je ne la vois plus que du coin de l'oeil au BS), je tourne plus suivant l'axe de la colonne, je suis en appui sur le pied arrière (en tout cas c'est la sensation) : le transfert au DS est une sensation plus naturelle.

Dans mon cas, je dirais que les éléments conscients qui me conduisent à ne pas bien faire le transfert sont : 1/ ne pas faire de sway, 2/ ne pas perdre de vue la balle.
Merci pour ce témoignage . Je me permets une question ; mais alors , que fais-tu pour parvenir à un transfert de poids correct au BS / DS ?

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
kokoro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5871
Enregistré le : 07 août 2008, 12:14
Index : 22

Message par kokoro » 27 déc. 2014, 12:50

Le mauvais transfert est souvent la conséquence d'une mauvaise organisation devant la balle qui oblige le joueur à "bidouiller" pour essayer de contacter la balle correctement.
Après chacun ajoute des compensations à différents niveaux en fonction de son défaut de base.
"Ce qui tombe sous le sens rebondit ailleurs"
Jacques Prévert Paroles

Gastel
Par Expert
Par Expert
Messages : 635
Enregistré le : 11 nov. 2013, 18:54
Index : 17,7

Message par Gastel » 27 déc. 2014, 13:10

On a probablement trop mis l'accent sur le transfert de poids au BS et de rotation au DS. On ne joue plus en costume ou jupe étroite au golf, pas de raison de penser consciemment à un transfert au BS même si cette conception est resté présente très longtemps dans l'enseignement, la presse et les médias.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4633
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 27 déc. 2014, 14:18

Je pense que ce thread est d'un intérêt certain car, après 13 années d'enseignement du jeu de golf, j'ai remarqué d'un point de vue purement technique au niveau de la dynamique du mouvement qu'un bon transfert du poids, par le bas, au bon moment et dans la bonne direction à la descente est le principal marqueur qui distingue le golfeur expert.
Modifié en dernier par PeterPro le 27 déc. 2014, 14:23, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Gallabru
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2262
Enregistré le : 17 sept. 2013, 13:08
Index : 17,5
Localisation : 92
Âge : 51

Message par Gallabru » 27 déc. 2014, 14:20

@ALP : je prends des cours... :mrgreen:
Ce que je peux dire, c'est que j'ai compris certaines de mes erreurs. J'en fais d'autres très certainement.
Je sais juste que le transfert est dans une grande mesure la conséquence du BS. Maintenant il m'arrive encore de finir avec pas mal de poids sur le pied arrière : par exemple quand je veux un peu trop lever la balle sur un petit chip.

@Gastel : pas complètement d'accord. Ma vision est sans doute faussée en partie par la pratique des arts martiaux, mais je pense qu'il existe réellement un mouvement efficace, ce qui passe par un enseignement 'académique'. Ensuite, d'accord, une fois les bases solides existantes, il faut s'éloigner de l'académisme qui inhibe la réactivité.
Malgré tout, l'enseignant doit être capable d'adapter le mouvement aux capacités physiques et aux objectifs de chacun.
Modifié en dernier par Gallabru le 27 déc. 2014, 14:28, modifié 1 fois.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4633
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 27 déc. 2014, 14:22

En tout cas, tous ces différents posts exprimant des avis différents sont intéressants à lire. Je laisse le soin à d'autres d'exprimer le leur avant d'exprimer le mien qui reste, bien évidemment, qu'un avis parmi d'autres.

Avatar du membre
kokoro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5871
Enregistré le : 07 août 2008, 12:14
Index : 22

Message par kokoro » 27 déc. 2014, 14:49

Gallabru a écrit :
@Gastel : pas complètement d'accord. Ma vision est sans doute faussée en partie par la pratique des arts martiaux, mais je pense qu'il existe réellement un mouvement efficace, ce qui passe par un enseignement 'académique'. Ensuite, d'accord, une fois les bases solides existantes, il faut s'éloigner de l'académisme qui inhibe la réactivité.
Malgré tout, l'enseignant doit être capable d'adapter le mouvement aux capacités physiques et aux objectifs de chacun.
C'est intéressant ce que tu dis, en terme d'analogie avec les "arts martiaux", bien que pour moi l'apport de certaines pratiques martiales serait plus dans la dynamique, les appuis et justement le transfert de poids dans un mouvement plutôt que la référence à une certaine forme d'académisme et de rigueur que l'on retrouve dans les katas.
Bien que certains enseignants de golf procèdent aussi à la découpe du swing en plusieurs séquences pour le faire ressentir à l'élève, je ne pense pas que ce soit cette forme d'enseignement qui est la plus intéressante dans les similitudes et apports entre ces disciplines.
Bien que l'on puisse assimiler le "GASP" et la recherche du bon contact à une forme de katas conduisant à la réalisation d'un enchaînement.
On retrouve beaucoup de point commun entre le swing et une coupe avec armes ou à mains nues, c'est plus dans ce sens qu'il faut chercher à mon avis.
"Ce qui tombe sous le sens rebondit ailleurs"
Jacques Prévert Paroles

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4633
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 27 déc. 2014, 14:57

Gastel a écrit :On a probablement trop mis l'accent sur le transfert de poids au BS
Je ne pense pas que le terme "transfert de poids au BS" soit approprié. Certes, il migre au BS et il aura tendance à suivre l'élan généré par l'inertie du club et le déplacement des bras. Le terme "transfert", c'est plutôt pour illustrer ce qui se passe lors de la reprise d'appuis et la descente.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4633
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 27 déc. 2014, 16:02

De mon point de vue, une des raisons pour lesquelles, au golf, il est plus difficile de transférer correctement le poids de son corps à la descente par rapport à d'autres sports est tout simplement le fait qu'on part d'une position statique et que la balle est au sol à l'arrêt.
Pour faire une analogie avec le baseball, un geste sportif plutôt similaire, la batteur s'appuie sur le lanceur et le jet de la balle en sa direction pour opérer sa bascule en faisant un pas vers l'avant de manière plus ou moins intuitive et spontanée ce qui libère plus facilement l'action motrice.

My two cents.

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2857
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 27 déc. 2014, 16:50

PeterPro a écrit :De mon point de vue, une des raisons pour lesquelles, au golf, il est plus difficile de transférer correctement le poids de son corps à la descente par rapport à d'autres sports est tout simplement le fait qu'on part d'une position statique et que la balle est au sol à l'arrêt.
Pour faire une analogie avec le baseball, un geste sportif plutôt similaire, la batteur s'appuie sur le lanceur et le jet de la balle en sa direction pour opérer sa bascule en faisant un pas vers l'avant de manière plus ou moins intuitive et spontanée ce qui libère plus facilement l'action motrice.

My two cents.
Alors, pour reprendre le sujet du post, qu'est-ce qui conditionne le transfert , monsieur le pro enseignant ?

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4633
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 27 déc. 2014, 17:22

ALP a écrit : Alors, pour reprendre le sujet du post, qu'est-ce qui conditionne le transfert ?
Je préfère la question formulée de cette manière, ce qui suit derrière et inutile et n'a pas sa place.

BeeVet
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 311
Enregistré le : 18 janv. 2013, 14:56
Index : Non classé
Pays : France (DOM, COM, ...)
Âge : 61

Message par BeeVet » 27 déc. 2014, 17:46

ALP a écrit :
PeterPro a écrit :De mon point de vue, une des raisons pour lesquelles, au golf, il est plus difficile de transférer correctement le poids de son corps à la descente par rapport à d'autres sports est tout simplement le fait qu'on part d'une position statique et que la balle est au sol à l'arrêt.
Pour faire une analogie avec le baseball, un geste sportif plutôt similaire, la batteur s'appuie sur le lanceur et le jet de la balle en sa direction pour opérer sa bascule en faisant un pas vers l'avant de manière plus ou moins intuitive et spontanée ce qui libère plus facilement l'action motrice.

My two cents.
Alors, pour reprendre le sujet du post, qu'est-ce qui conditionne le transfert , monsieur le pro enseignant ?
Alain :D
Le sujet du post n'est pas "qu'est-ce qui conditionne le transfert" mais "pourquoi est-il si difficile de bien transférer". Nuance... :wink:

Monsieur Peter Pro, AMHA parce que ce geste n'est pas naturel... :(

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4633
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 27 déc. 2014, 17:55

BeeVet a écrit :, AMHA parce que ce geste n'est pas naturel... :(
Et, selon moi, le fait qu'on joue d'une position arrêtée avec une balle à l'arrêt complique encore plus l'équation....
Modifié en dernier par PeterPro le 27 déc. 2014, 18:22, modifié 1 fois.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4633
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 27 déc. 2014, 18:10

D'ailleurs, j'ai retrouvé une vidéo sur Youtube où Toski, 88ans, toujours en activité exprime son point de vue sur la question. Avec 58 ans d'enseignement du golf au plus haut niveau au compteur, "Monsieur pro-enseignant" est un terme qui tient ici toute sa place . :D

https://www.youtube.com/watch?v=wWYcWBu ... detailpage

En gros, il dit que la principale difficulté au golf c'est qu'on doit transférer en restant en place et la balle est statique.

Avatar du membre
FreLy
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1018
Enregistré le : 10 juil. 2011, 18:15
Index : 16,4
Pays : Belgique
Âge : 51

Message par FreLy » 27 déc. 2014, 18:47

Ma petite expérience perso me dit que la difficulté réside dans le fait qu'au BS je suis en contrôle du bas de mon corps pour le garder fixe (alors que je mets le haut de mon corps en mouvement) et q'au DS je dois l'activer mais sans que ce ne soit une réaction à un autre mouvement (sans quoi c'est du sway).

Rem : si ce mouvement était si "naturel" il ne poserait pas tant de problème !
Imagine there's no countries
It isn't hard to do
Nothing to kill or die for
And no religion too
Imagine all the people
Living life in peace...

redzone
Par Expert
Par Expert
Messages : 452
Enregistré le : 10 janv. 2011, 12:33
Index : 10,8
Localisation : Paris 12
Âge : 51

Message par redzone » 27 déc. 2014, 19:09

C'est quoi un geste naturel ?

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2857
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 27 déc. 2014, 19:19

PeterPro a écrit :
ALP a écrit : Alors, pour reprendre le sujet du post, qu'est-ce qui conditionne le transfert ?
Je préfère la question formulée de cette manière, ce qui suit derrière et inutile et n'a pas sa place.
Ah bon ! Curieux comme attitude ... Je ne pensais vraiment pas attirer ce type de remarque en disant ; "Monsieur le pro enseignant" . La diversité de la vie fait la diversité de ce forum ! L'écrit n'arrange pas les choses car chacun y va de son interprétation.
Il me semble tout de même, peut être par excès d'optimisme envers la nature humaine, que ceux qui viennent dans le domaine de l'enseignement pro , à la personne, on au moins une certaine ouverture d'esprit et de la compassion pour leur prochain....
J''ai beaucoup baroudé comme psy et le SAMU m'a appris à gérer les extrêmes et les paradoxes...

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4633
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 27 déc. 2014, 19:20

redzone a écrit :C'est quoi un geste naturel ?
Marcher tout en laissant son esprit vagabonder est un geste que je qualifierais de "naturel". Exécuter un swing de golf n'est pas un geste naturel. C'est un mouvement qui peut atteindre un certain niveau d'automatisme (même si on ne fait jamais exactement deux fois le même swing de suite) à force de travail dans le bon sens et d'abnégation.

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2857
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 27 déc. 2014, 19:20

PeterPro a écrit :D'ailleurs, j'ai retrouvé une vidéo sur Youtube où Toski, 88ans, toujours en activité exprime son point de vue sur la question. Avec 58 ans d'enseignement du golf au plus haut niveau au compteur, "Monsieur pro-enseignant" est un terme qui tient ici toute sa place . :D

https://www.youtube.com/watch?v=wWYcWBu ... detailpage

En gros, il dit que la principale difficulté au golf c'est qu'on doit transférer en restant en place et la balle est statique.
Excellente vidéo en effet ! Merci de ce rappel

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4633
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 27 déc. 2014, 19:32

ALP,

Ouvre un topic sur "Qu'est ce qui conditionne un bon transfert", ça peut être un excellent sujet de débat.

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2857
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 27 déc. 2014, 19:34

FreLy a écrit :Ma petite expérience perso me dit que la difficulté réside dans le fait qu'au BS je suis en contrôle du bas de mon corps pour le garder fixe (alors que je mets le haut de mon corps en mouvement) et q'au DS je dois l'activer mais sans que ce ne soit une réaction à un autre mouvement (sans quoi c'est du sway).

Rem : si ce mouvement était si "naturel" il ne poserait pas tant de problème !
Pour moi , une reprise d'appuis avant , plutôt que transfert , efficiente , commence par l'intention ( mental ) de s'engager (physiquement ) vers l'objectif pré défini . Not TO the ball, but THRU the ball ,et si on commençais pas ça ?

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

redzone
Par Expert
Par Expert
Messages : 452
Enregistré le : 10 janv. 2011, 12:33
Index : 10,8
Localisation : Paris 12
Âge : 51

Message par redzone » 27 déc. 2014, 19:40

PeterPro a écrit :
redzone a écrit :C'est quoi un geste naturel ?
Marcher tout en laissant son esprit vagabonder est un geste que je qualifierais de "naturel". Exécuter un swing de golf n'est pas un geste naturel. C'est un mouvement qui peut atteindre un certain niveau d'automatisme (même si on ne fait jamais exactement deux fois le même swing de suite) à force de travail dans le bon sens et d'abnégation.
SI tu te casses une cheville et que tu restes immobilisé pendant 4 mois, tu verras qu'il faudra réapprendre à marcher. Une fois que cela devient automatique, comme tu le dis, cela devient naturel.

redzone
Par Expert
Par Expert
Messages : 452
Enregistré le : 10 janv. 2011, 12:33
Index : 10,8
Localisation : Paris 12
Âge : 51

Message par redzone » 27 déc. 2014, 19:46

Gastel a écrit :On a probablement trop mis l'accent sur le transfert de poids au BS et de rotation au DS. On ne joue plus en costume ou jupe étroite au golf, pas de raison de penser consciemment à un transfert au BS même si cette conception est resté présente très longtemps dans l'enseignement, la presse et les médias.
C'est tellement vrai. J'ai perdu beaucoup de temps avec cette notion de transfert de poids à droite puis à gauche. Pour moi et en simplifiant au maximum, il y a transfert qu'uniquement au DS.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4633
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 27 déc. 2014, 19:59

redzone a écrit : SI tu te casses une cheville et que tu restes immobilisé pendant 4 mois, tu verras qu'il faudra réapprendre à marcher. Une fois que cela devient automatique, comme tu le dis, cela devient naturel.
Nous sommes d'accords mais là on parle d'un cas malheureux bien particulier où effectivement on doit repasser par une phase d'apprentissage.
On pourrait dire alors que respirer sans y prêter attention est un mouvement naturel, on le fait sans y penser. Je voulais mettre en exergue que, de mon point de vue, un mouvement est "naturel" à partir du moment où il se fait de lui même, indépendamment de toute forme de volonté de "faire" dans un état de total détachement. C'est pour ça que j'avais pris soin de préciser "marcher en aillant l'esprit en état de vagabondage, ailleurs".
Modifié en dernier par PeterPro le 27 déc. 2014, 20:03, modifié 1 fois.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4633
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 27 déc. 2014, 20:02

redzone a écrit : C'est tellement vrai. J'ai perdu beaucoup de temps avec cette notion de transfert de poids à droite puis à gauche. Pour moi et en simplifiant au maximum, il y a transfert qu'uniquement au DS.
J'estime qu'à la montée, on ne "transfère" pas son poids, on prend de l'élan et le poids du corps aura tendance à migrer en suivant la force centrifuge générée par le poids de la tête du club et le déplacement des bras. Et ce mouvement n'empêche en rien le fait de rester centré. Je considère que les problèmes surviennent lorsqu'il y a l'intention de déplacer vers l'arrière le poids du corps à la montée. Ca se solde souvent par un déplacement du centre de masse.

Draw87
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 187
Enregistré le : 16 déc. 2013, 19:53
Index : 12

Message par Draw87 » 28 déc. 2014, 11:01

Parce que certains pros enseignants apprennent mal à leurs élèves.

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2857
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 28 déc. 2014, 11:29

Draw87 a écrit :Parce que certains pros enseignants apprennent mal à leurs élèves.
Mais compliquer le swing est aussi un fond de commerce...il faut bien se l'avouer !

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4633
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 28 déc. 2014, 12:31

ALP a écrit :
Draw87 a écrit :Parce que certains pros enseignants apprennent mal à leurs élèves.
Mais compliquer le swing est aussi un fond de commerce...il faut bien se l'avouer !

Alain :D
On pourrait le voir sous un autre angle. Des élèves qui progressent sont les meilleurs ambassadeurs de leur pro....

Avatar du membre
kokoro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5871
Enregistré le : 07 août 2008, 12:14
Index : 22

Message par kokoro » 28 déc. 2014, 13:02

PeterPro a écrit :
ALP a écrit :
Draw87 a écrit :Parce que certains pros enseignants apprennent mal à leurs élèves.
Mais compliquer le swing est aussi un fond de commerce...il faut bien se l'avouer !

Alain :D
On pourrait le voir sous un autre angle. Des élèves qui progressent sont les meilleurs ambassadeurs de leur pro....
Oui et non.
La grosse majorité des joueurs ne prends pas ou peu de cours et veut un résultat immédiat sans bosser.
Tout dépend du public à qui on s'adresse
Modifié en dernier par kokoro le 28 déc. 2014, 13:05, modifié 1 fois.
"Ce qui tombe sous le sens rebondit ailleurs"
Jacques Prévert Paroles

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2857
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 28 déc. 2014, 13:04

PeterPro a écrit :
ALP a écrit :
Draw87 a écrit :Parce que certains pros enseignants apprennent mal à leurs élèves.
Mais compliquer le swing est aussi un fond de commerce...il faut bien se l'avouer !

Alain :D
On pourrait le voir sous un autre angle. Des élèves qui progressent sont les meilleurs ambassadeurs de leur pro....
Très jolie formule... mais un peu en décalage avec la réalité du monde marchand lorsqu'il s'agit de cours de golf ...Donc dire que seuls les résultats comptent revient tout de même à responsabiliser fortement le "client" pardon l'élève , qui risque de se décourager si trop déçu, ou de payer psychologiquement un lourd tribut au pro enseignant qui l'a "torturé" inutilement.
Nous n'avons toujours pas de réponse parfaite à notre question...

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4633
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 28 déc. 2014, 13:23

ALP a écrit :
PeterPro a écrit :
On pourrait le voir sous un autre angle. Des élèves qui progressent sont les meilleurs ambassadeurs de leur pro....
Très jolie formule... mais un peu en décalage avec la réalité du monde marchand lorsqu'il s'agit de cours de golf ...Donc dire que seuls les résultats comptent revient tout de même à responsabiliser fortement le "client" pardon l'élève , qui risque de se décourager si trop déçu, ou de payer psychologiquement un lourd tribut au pro enseignant qui l'a "torturé" inutilement.
Nous n'avons toujours pas de réponse parfaite à notre question...

Alain :D
Un élève qui prend un cours le fait, je le pense, dans l'optique d'obtenir une amélioration de son jeu. C'est plutôt le pro qui a un impératif de résultat, faire progresser son élève et répondre à ses attentes. Je pense aussi qu'il n'y a pas de "mauvais" élèves, il n'y a que des mauvais professeurs. Il y a, bien évidemment, des attentes différentes fortement conditionnées par l'âge, les aptitudes, le vécu, le passé sportif, les motivations.... Le tout est de bien définir ce que recherche l'élève et s'y adapter.
Bien entendu, comme l'a très justement fait remarquer Kokoro, si l'élève ne bosse pas derrière après avoir expérimenté une modification de sa trajectoire au bénéfice de son jeu lors de la leçon, le cours n'aura été qu'un "coup d'épée dans l'eau".

Avatar du membre
FreLy
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1018
Enregistré le : 10 juil. 2011, 18:15
Index : 16,4
Pays : Belgique
Âge : 51

Message par FreLy » 28 déc. 2014, 18:13

Combien de fois n'entend-on pas un joueur dire qu'il a été voir un Pro et que sous prétexte qu'il lui fait changer son swing, ils arrêtent les cours.

Cela m'est toujours apparu étrange...mais c'est du vécu.

Puis, comme partout certains Pros sont meilleurs que d'autres.

Mais on est complètement hors sujet non ?

:wink:
Imagine there's no countries
It isn't hard to do
Nothing to kill or die for
And no religion too
Imagine all the people
Living life in peace...

Avatar du membre
FreLy
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1018
Enregistré le : 10 juil. 2011, 18:15
Index : 16,4
Pays : Belgique
Âge : 51

Message par FreLy » 28 déc. 2014, 18:16

Et pour en revenir sur le sujet du transfert....

Peter, fais-tu une différence sur ce point entre un swing 1 plan et un swing à 2 plans ?
Imagine there's no countries
It isn't hard to do
Nothing to kill or die for
And no religion too
Imagine all the people
Living life in peace...

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4633
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 28 déc. 2014, 19:03

Que l'on swingue sur 1 ou 2 plans, on est toujours confronté à la même problématique, à savoir transférer son poids en restant en place avec une balle à l'arrêt.

Avatar du membre
Tux
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1390
Enregistré le : 07 oct. 2013, 10:04
Index : Non classé

Message par Tux » 05 janv. 2015, 14:51

Je suis assez d'accord avec la formulation d'ALP. C'est très difficile car on se retrouve avec deux idées assez contradictoires. On a des yeux focalisés sur la balle et une volonté d'aller vers une cible. En dynamique, ce sont les yeux qui prennent le dessus et vont souvent provoquer un coup d'épaule (le cerveau souhaite enfoncer la balle et non lancer le club vers la cible).

Répondre

Retourner vers « Echangez avec Peter Somlay »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité