Echangez avec Peter Somlayswing Stack and Tilt

Modérateur : Modérateurs

Répondre
PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

swing Stack and Tilt

Message par PeterPro » 29 mars 2015, 04:36

PBonfanti viendra compléter s'il le souhaite mais, de ce que j'ai compris, le swing Stack and Tilt enseigné par Plummer et Bennet est, dans les grandes lignes, le suivant:

1) Le swing qu'ils enseignent semble différent car le corps ne s'éloigne jamais de la balle. En français le terme est "Swing Alignement & Inclinaison".

2) d"après eux, garder le poids sur le pied avant est la manière la plus simple pour contrôler l'endroit où le club heurte le sol, le principe fondamental de la frappe de balle.

3) En posture les centres des épaules et des hanches doivent être au dessus de la balle. Ce sont les centres du swing, et ils doivent être alignés, avec la colonne vertébrale.

4) Le premier mouvement durant la phase initiale du swing est une action d'inclinaison. Ceci entraine une rotation des épaules et des hanches sur un angle plus vertical vers le bas, avec une jambe arrière qui se tend et un genou avant qui se plie vers l'avant. Ce mouvement amène les mains à se déplacer vers l'intérieur sur un arc circulaire.

5) Au sommet de la montée, le corps reste centré. La colonne vertébrale doit être verticale au sommet, ce qui signifie que le joueur a la sensation de basculer sur la jambe avant.
Au sommet du swing, la pression a légèrement augmenté sur le pied avant.

6) A mi-descente, le poids passe sur la gauche, la descente démarre avec le corps entier. La priorité est d'avoir les centres du swing en face de la balle, dans la zone d'impact.
Le mouvement qui relâche les hanches est une remontée du bas du corps, avec les muscles fessiers qui poussent les hanches vers le haut et en direction de l'objectif (on serre les fesses, ça évite aussi les flatulences impromptues :lol: :mrgreen: :wink: ). Le joueur doit avoir le sentiment qu'il se relève brusquement pendant que le club descend.

7) A l'impact, comme le corps est incliné vers le coté avant, le club descend verticalement et il se plantera dans le sol à moins que l'arc de swing ne s'aplatisse.
C'est la poussée des muscles pelviens qui permet cette opération. Les bras restent contre la cage thoracique et les mains suivent une trajectoire franchement intérieure. La poussée pelvienne permet aux hanches de continuer leur rotation, ce qui conserve la face du club fermée de manière constante et aux mains, de se déplacer sur un arc circulaire.

8) Au finish le torse se tend vers l'avant avec les hanches relâchées en direction de l'objectif et le postérieur se positionne sous le dos. La colonne s'incline vers l'avant pour la première fois. La ceinture est horizontale et plusieurs centimètres au-dessus du niveau qu'elle avait à l'adresse. Et comme le torse est tendu, les bras peuvent être en extension et les mains ne tombent au dessus de l'épaule gauche.

Source: essentiellement Golf Digest.

Avatar du membre
Leni
Modérateur
Modérateur
Messages : 4019
Enregistré le : 13 juin 2007, 09:43
Index : 7
Localisation : A gauche...
Âge : 44

Message par Leni » 29 mars 2015, 08:51

Un truc pour niquer ton genou gauche (quand t'es droitier)
:mrgreen:
"Si t'enlèves l'air, les oiseaux tombent..."
JC VanDamme

Avatar du membre
PBonfanti
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 346
Enregistré le : 03 oct. 2013, 09:51
Index : Professionnel
Pays : Royaume-Uni
Localisation : Strasbourg / Bournemouth

Message par PBonfanti » 02 avr. 2015, 10:04

La première chose à dire au sujet de Stack & Tilt est qu’il existe dans ce système trois fondamentaux, c’est à dire trois objectifs communs, et leur réalisation différencie les moins bons joueurs des meilleurs joueurs. Ces trois fondamentaux sont le contact, la distance et la direction. Un bon swing de golf doit permettre à un joueur de maitriser au mieux ces trois éléments. Tout le reste est mis dans la catégorie de variable. C’est à dire que les meilleurs joueurs ne vont pas démontrer ces éléments de façon uniforme et effectivement on se rend vite compte qu’il n y a pas deux golfeurs qui ont le même swing. On peut également pousser cette idée plus loin et affirmer qu’il n’y a pas un golfeur qui fasse exactement le même swing deux fois.
PeterPro a écrit : 1) Le swing qu'ils enseignent semble différent car le corps ne s'éloigne jamais de la balle. En français le terme est "Swing Alignement & Inclinaison".
Après plusieurs années de travail avec JJ Henry, un golfeur qui a les hanches qui se décalent vers l’arrière de plusieurs cm lors du backswing, il n’y a jamais eu de tentative de réduire se mouvement.
PeterPro a écrit :2) d"après eux, garder le poids sur le pied avant est la manière la plus simple pour contrôler l'endroit où le club heurte le sol, le principe fondamental de la frappe de balle.
La position du “poids” est un des éléments qui a une influence importante sur l’endroit ou le club contact le sol. Le plus le “poids” est vers l’avant, le plus cela engendre un point de contact avec le sol avancé et le plus le “poids” est vers l’arrière, le plus cela engendre un point de contact avec le sol vers l’arrière.
PeterPro a écrit :3) En posture les centres des épaules et des hanches doivent être au dessus de la balle. Ce sont les centres du swing, et ils doivent être alignés, avec la colonne vertébrale.
A l’adresse la tête peut être centrée et les hanches aussi, c’est décrit comme étant une position d’adresse en trépied. Bien sur l’adresse n’est pas un fondamental mais une variable et les bons golfeurs ont des positions d’adresse différentes en fonction de leur trajectoire de balle et de leurs habitudes.
PeterPro a écrit :4) Le premier mouvement durant la phase initiale du swing est une action d'inclinaison. Ceci entraine une rotation des épaules et des hanches sur un angle plus vertical vers le bas, avec une jambe arrière qui se tend et un genou avant qui se plie vers l'avant. Ce mouvement amène les mains à se déplacer vers l'intérieur sur un arc circulaire.
Tout est en train de bouger en même temps et le ressenti de la partie spécifique qui bouge en premier sera propre à chaque golfeur, le plus souvent c’est décrit comme un mouvement des mains ou de l’avant bras arrière. Pour arriver au sommet du backswing tout golfeur va faire une flexion latérale du haut du corps et du bassin. C’est pour cela par exemple que lorsqu’on regarde un golfeur droitier de profil, lorsqu’il est au sommet du backswing, l’épaule gauche est plus basse que l’épaule droite. La jambe arrière perd de la flexion lors du backswing et la jambe avant gagne de la flexion. Le club de golf est construit sur un plan incliné et une trajectoire des mains lors du backswing qui est vers l’arrière, vers le haut et vers l’intérieur permet d’adherer à ce plan. Certains joueurs ne le font pas au backswing mais modifient leur trajectoire des mains au downswing pour leur permettre d’y adhérer ou au minimum tracent ce plan avec leur tête de club.
PeterPro a écrit :5) Au sommet de la montée, le corps reste centré. La colonne vertébrale doit être verticale au sommet, ce qui signifie que le joueur a la sensation de basculer sur la jambe avant.
Au sommet du swing, la pression a légèrement augmenté sur le pied avant.
Pour un coup dit standard, le dos sera incliné d’environ 5˚ vers l’arrière au sommet du backswing. Lorsque le dos est incliné vers l’avant (cf Montgomerie) cela privilégie un fade, lorsqu’il est incliné vers l’arrière cela privilégie un draw (cf Zach Johnson). La pression mesuré sur une plate forme de force et la pression ressentie par le joueur sont souvent très différents.
PeterPro a écrit :6) A mi-descente, le poids passe sur la gauche, la descente démarre avec le corps entier. La priorité est d'avoir les centres du swing en face de la balle, dans la zone d'impact.
Le mouvement qui relâche les hanches est une remontée du bas du corps, avec les muscles fessiers qui poussent les hanches vers le haut et en direction de l'objectif (on serre les fesses, ça évite aussi les flatulences impromptues :lol: :mrgreen: :wink: ). Le joueur doit avoir le sentiment qu'il se relève brusquement pendant que le club descend.
Lors du downswing les hanches vont, entre autre, faire un glissement vers l’avant. Au moment de l’impact, pour quantifier cela et donner une idée, les épaules sont square, le thorax ouvert 20˚ et les hanches ouvertes 30˚
Alors que les hanches glissent vers l’avant au downswing elles font également une extension, tout comme les genoux et le torse.
PeterPro a écrit :7) A l'impact, comme le corps est incliné vers le coté avant, le club descend verticalement et il se plantera dans le sol à moins que l'arc de swing ne s'aplatisse.
C'est la poussée des muscles pelviens qui permet cette opération. Les bras restent contre la cage thoracique et les mains suivent une trajectoire franchement intérieure. La poussée pelvienne permet aux hanches de continuer leur rotation, ce qui conserve la face du club fermée de manière constante et aux mains, de se déplacer sur un arc circulaire.
A l’impact le buste est incliné d’environ 20˚ vers l’arrière.
Hanches en avant et manche en avant lors de l’impact engendre les plus petits divots alors que hanches en arrière et manche en arrière engendre les plus grand divots.
L’extension des hanches facilite la rotation des hanches, il faut savoir que leur capacité de rotation est limitée en flexion.
PeterPro a écrit :8) Au finish le torse se tend vers l'avant avec les hanches relâchées en direction de l'objectif et le postérieur se positionne sous le dos. La colonne s'incline vers l'avant pour la première fois. La ceinture est horizontale et plusieurs centimètres au-dessus du niveau qu'elle avait à l'adresse. Et comme le torse est tendu, les bras peuvent être en extension et les mains ne tombent au dessus de l'épaule gauche.
Au finish le dos est incliné vers l’arrière, c’est une extension. La ceinture est environ 5cm plus haute qu’elle ne l’était à l’adresse, ou mieux, à P6. Il y a environ 20˚ de flexion du bras arrière et 90˚ de flexion du bras avant.

Les instructeurs dans la lignée Stack & Tilt souhaitent décrire ce qui se passe réellement lors d’un swing de golf basé sur les faits, et à cet égard c’est bien entendu une recherche en un approfondissement qui est fait en permanence. C’est un éloignement des “moi je ressent ceci, essaye aussi pour voir” pour se rapprocher des “ce geste à cet effet sur la trajectoire de balle, qu’est ce que tu ressens quand tu le fais correctement?”.
Leni a écrit :Un truc pour niquer ton genou gauche (quand t'es droitier)
?
"Apprenez a frapper loin, vers la cible, le plus souvent possible"

Leçons de golf par internet et stages à l'étranger ou en France disponibles.
www.philippebonfantigolf.co.uk

Steph50
Par Expert
Par Expert
Messages : 461
Enregistré le : 13 mars 2015, 08:11
Index : 18,4
Âge : 68

Message par Steph50 » 02 avr. 2015, 10:37

Bonjour,

Trés naïvement, à qui s'adresse cette technique, les jeunes, les vieux, les pros, les amateurs ... ?

Ensuite, si vos explications sont trés techniques et montrent que vous maitrisez le sujet, elles sont incompréhensibles à lire, une vidéo pourrait mieux expliquer que ce long discours qui est trés certainement le fruit d'un long travail ?

Et ceci me conforte dans l'avis que j'ai que tous les golfeurs devraient travailler la sangle abdominale.

Enfin, par qui est enseigné ceci ?

Merci d'avance

PS : (pour la note comique, n'en prenez pas ombrage) : la lecture de ces posts est-elle remboursée par la Sécu car leur lecture a favorisé mon endormissement.

Avatar du membre
PBonfanti
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 346
Enregistré le : 03 oct. 2013, 09:51
Index : Professionnel
Pays : Royaume-Uni
Localisation : Strasbourg / Bournemouth

Message par PBonfanti » 02 avr. 2015, 11:12

Steph50 a écrit :Bonjour,

Trés naïvement, à qui s'adresse cette technique, les jeunes, les vieux, les pros, les amateurs ... ?

Ensuite, si vos explications sont trés techniques et montrent que vous maitrisez le sujet, elles sont incompréhensibles à lire, une vidéo pourrait mieux expliquer que ce long discours qui est trés certainement le fruit d'un long travail ?

Et ceci me conforte dans l'avis que j'ai que tous les golfeurs devraient travailler la sangle abdominale.

Enfin, par qui est enseigné ceci ?

Merci d'avance

PS : (pour la note comique, n'en prenez pas ombrage) : la lecture de ces posts est-elle remboursée par la Sécu car leur lecture a favorisé mon endormissement.
Salut Steph, je veux bien faire l'effort et répondre spécifiquement à tes questions, c'est même avec plaisir, mais cela implique que tu me retournes la faveur. Commence par une phrase ou un point que tu n'as pas compris et je te l'expliquerais de façon à ce que tu puisses le comprendre.

Le travail sur le contact, la distance et la direction s'adresse à tous les golfeurs.
"Apprenez a frapper loin, vers la cible, le plus souvent possible"

Leçons de golf par internet et stages à l'étranger ou en France disponibles.
www.philippebonfantigolf.co.uk

Avatar du membre
maxfri
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2037
Enregistré le : 08 nov. 2008, 23:47
Index : 11,4
Localisation : Rennes
Âge : 47

Message par maxfri » 02 avr. 2015, 11:22

t'es toujours en appui sur la jambe gauche

Image
DRIVER : Nike VRS Covert 2.0 Stiff
WOODS : TM SDLR 15° Stiff Matrix
HYBRIDES : JPX 800 19°, MP H4 F4
FERS : Ping I20 Shaft CFS SR - F5-GW
WEDGES : MP R12 56° & 60°
PUTTER : Odyssey X Metal 2 Ball
2008-2011 =>10.6 - 2012-2013 =>12.7- 2014 =>11.5
2015, 2016, 2017 => 11.6

Steph50
Par Expert
Par Expert
Messages : 461
Enregistré le : 13 mars 2015, 08:11
Index : 18,4
Âge : 68

Message par Steph50 » 02 avr. 2015, 11:26

maxfri a écrit :t'es toujours en appui sur la jambe gauche

Image
Merci tu me sauves la vie car depuis deux joiurs je fais des gesticulations en lisant le post de P. BONFANTI et mon épouse se demande si ma santé mentale est toujours intacte.

Gastel
Par Expert
Par Expert
Messages : 621
Enregistré le : 11 nov. 2013, 18:54
Index : 17,7

Message par Gastel » 02 avr. 2015, 11:45

Steph50 a écrit :Bonjour,

Trés naïvement, à qui s'adresse cette technique, les jeunes, les vieux, les pros, les amateurs ... ?

Ensuite, si vos explications sont trés techniques et montrent que vous maitrisez le sujet, elles sont incompréhensibles à lire, une vidéo pourrait mieux expliquer que ce long discours qui est trés certainement le fruit d'un long travail ?

Et ceci me conforte dans l'avis que j'ai que tous les golfeurs devraient travailler la sangle abdominale.

Enfin, par qui est enseigné ceci ?

Merci d'avance

PS : (pour la note comique, n'en prenez pas ombrage) : la lecture de ces posts est-elle remboursée par la Sécu car leur lecture a favorisé mon endormissement.
Philippe a beaucoup de vidéo sur sa page youtube dont un certain nombre en français

https://www.youtube.com/user/PhilBonfGolf/videos

Steph50
Par Expert
Par Expert
Messages : 461
Enregistré le : 13 mars 2015, 08:11
Index : 18,4
Âge : 68

Message par Steph50 » 03 avr. 2015, 10:16

"7) A l'impact, comme le corps est incliné vers le coté avant, le club descend verticalement et il se plantera dans le sol à moins que l'arc de swing ne s'aplatisse.
C'est la poussée des muscles pelviens qui permet cette opération. Les bras restent contre la cage thoracique et les mains suivent une trajectoire franchement intérieure. La poussée pelvienne permet aux hanches de continuer leur rotation, ce qui conserve la face du club fermée de manière constante et aux mains, de se déplacer sur un arc circulaire."

Je ne comprends absolument pas ce paragraphe et avec le poids du corps sur l'avant, je ne vois pas comment réaliser cette opération d'aplatier l'arc de swing.

Merci de m'éclairer

Avatar du membre
PBonfanti
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 346
Enregistré le : 03 oct. 2013, 09:51
Index : Professionnel
Pays : Royaume-Uni
Localisation : Strasbourg / Bournemouth

Message par PBonfanti » 04 avr. 2015, 09:59

Steph50 a écrit :"7) A l'impact, comme le corps est incliné vers le coté avant, le club descend verticalement et il se plantera dans le sol à moins que l'arc de swing ne s'aplatisse.
C'est la poussée des muscles pelviens qui permet cette opération. Les bras restent contre la cage thoracique et les mains suivent une trajectoire franchement intérieure. La poussée pelvienne permet aux hanches de continuer leur rotation, ce qui conserve la face du club fermée de manière constante et aux mains, de se déplacer sur un arc circulaire."

Je ne comprends absolument pas ce paragraphe et avec le poids du corps sur l'avant, je ne vois pas comment réaliser cette opération d'aplatier l'arc de swing.

Merci de m'éclairer
Image

La tête reste plus ou moins centrée entre les pieds alors que les hanches glissent vers l'avant. Ceci fait que le haut du corps est incliné vers l'arrière. Cette inclinaison du haut du corps lors de impact est partagée par tous les bons joueurs.

L'inclinaison du haut du corps vers l'arrière pourrai également être réalisée en basculant la tête vers l'arrière plutôt qu'avec les hanches qui vont vers l'avant mais cela rendrait un bon contact de balle, entre autre, très difficile.
"Apprenez a frapper loin, vers la cible, le plus souvent possible"

Leçons de golf par internet et stages à l'étranger ou en France disponibles.
www.philippebonfantigolf.co.uk

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 16 avr. 2015, 08:45

De mon point de vue, le Stack and Tilt a ses ses inconditionnels. Il peut notamment aider les débutants à transférer à moindre effort le poids du corps en ayant un peu plus de poids sur la jambe avant à l'adresse et ainsi éprouver la sensation d'une bonne frappe de balle.
Ce qui me plait moins, c'est qu'on doive viser un point "quelque part" à droite de la cible et avoir un chemin de "club quelque part" int/ext par rapport à la face de club alors que lorsqu'on cherche à faire une balle droite on sait exactement ce qu'il faut faire ( face °, chemin °); on vise donc une cible bien précise et c'est par ce qu'on a un swing qui évolue en arc de la droite vers la gauche (avec une balle tapée avant le point bas ), qui épouse donc le sens du jeu qu'on effectuera un très léger draw, avec moins de déchets sachant qu'on ne tape jamais exactement la même balle. Le but ultime est d'harmoniser les les physiques qui interagissent à l'impact et régissent le vol de la balle pour avoir une trajectoire prévisible et facilement reproductible.

NB: tous les pros du tour ont un peu plus de poids sur la jambe avant à l'adresse au moins jusqu'au fer 6.

Avatar du membre
PBonfanti
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 346
Enregistré le : 03 oct. 2013, 09:51
Index : Professionnel
Pays : Royaume-Uni
Localisation : Strasbourg / Bournemouth

Message par PBonfanti » 18 avr. 2015, 09:01

PeterPro a écrit :De mon point de vue, le Stack and Tilt a ses ses inconditionnels.

Tu pourrai me lister les elements qui sont inconditionnels s'il te plait?
PeterPro a écrit : qui me plait moins, c'est qu'on doive viser un point "quelque part" à droite de la cible et avoir un chemin de "club quelque part" int/ext par rapport à la face de club alors que lorsqu'on cherche à faire une balle droite on sait exactement ce qu'il faut faire ( face °, chemin °); on vise donc une cible bien précise et c'est par ce qu'on a un swing qui évolue en arc de la droite vers la gauche (avec une balle tapée avant le point bas ), qui épouse donc le sens du jeu qu'on effectuera un très léger draw, avec moins de déchets sachant qu'on ne tape jamais exactement la même balle. Le but ultime est d'harmoniser les les physiques qui interagissent à l'impact et régissent le vol de la balle pour avoir une trajectoire prévisible et facilement reproductible.
Un joueur qui souhaite jouer avec une trajectoire droite-gauche doit viser à droite de la cible si il souhaite finir sur la cible. Si le joueur a une trajectoire droite-gauche et que la balle commence sur la cible elle finira à gauche de la cible. De la même façon un joueur qui souhaite jouer avec une trajectoire gauche-droite doit avoir sa face de club orientée à gauche de la cible. Ci-dessous un joueur "Stack & Tilt" avec des chiffres on ne peut plus proches de ce que tu décris comme étant idéal. Fade, draw, basse, haute, etc, tout coup peut être construit à partir d'un système. Le point de départ pour commencer la conversation sera toujours base du plan square et balle frappée avant le point bas.

Image


PeterPro a écrit :b]NB[/b]: tous les pros du tour ont un peu plus de poids sur la jambe avant à l'adresse au moins jusqu'au fer 6.
Tu peux me montrer d'ou provient cette affirmation? Tu parles bien de poids (CdM) ou de pression (CdP)? Il se passe quoi arrivé au fer 5?
"Apprenez a frapper loin, vers la cible, le plus souvent possible"

Leçons de golf par internet et stages à l'étranger ou en France disponibles.
www.philippebonfantigolf.co.uk

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 20 avr. 2015, 13:33

1) Je pense que tu as un petit soucis avec l'expression française, Inconditionnel signifie qui est partisan sans réserve de quelque chose, d'une méthode ou de quelqu'un, ici, on ne parle pas "d'éléments" où quoi que ce soit d'autre, on parle de partisans, afficionados.

2) Quant au "Stack and Tilt" on a la sentiment qu'il règne autour de cette filière "une omerta" alors que le but d'un forum est d'avoir entre autre un débat contradictoire. Si le Stack and Tilt était aussi révolutionnaire qu'il prétend l'être (on en parle depuis environ 10 ans), tous les pros du tour l'utiliseraient ce qui est loin d'être le cas....C'est un peu comme si les meilleurs golfeurs de la planète ne savaient pas jouer au golf et que les meilleurs coachs n'y comprenaient au coaching du golf.

3)L'avantage de chercher à s'entrainer à faire une balle droite permet d'harmoniser toutes les lois physiques qui régissent le vol de la balle ce qui se soldera au final par un très léger draw. La trajectoire naturelle au golf est un très léger draw (de la droite vers la gauche pour un droitier) où la balle sort très légèrement à droite du point de visée et revient sur la cible pour les raisons abordées maintes et maintes fois sur le forum.

4) S'agissant des pros, jusqu'au fer 6 il répartissent un peu plus de poids sur la jambe avant pour faciliter un contact balle/terre où le divot se fait après la balle. A partir d'un fer 5, fer 4, ils auront plutôt tendance à privilégier un angle d'attaque plus balayant tout juste descendant (la balle est au sol), c'est pour ça qu'ils répartiront leur poids du corps plus vers le milieu du stance.

Bennet et PLummer dans leur soucis de créer le "buzz" autour de leur méthode révolutionnaire ont cherché à discréditer tout ce qui a été enseigné avant. Un peu comme des prophètes qui délivrent la parole divine.

Gastel
Par Expert
Par Expert
Messages : 621
Enregistré le : 11 nov. 2013, 18:54
Index : 17,7

Message par Gastel » 20 avr. 2015, 15:15

PeterPro a écrit : Bennet et PLummer dans leur soucis de créer le "buzz" autour de leur méthode révolutionnaire ont cherché à discréditer tout ce qui a été enseigné avant. Un peu comme des prophètes qui délivrent la parole divine.
Je suis aussi assez agacé par la forme des présentations de B+P quand ils essaient de se démarquer de "l'enseignement traditionnel" et je pense que cela les a desservi à la fois par rapport aux pros qui se sont braqué mais aussi une partie du public.

MBEX27

Message par MBEX27 » 20 avr. 2015, 16:06

comme souvent avec la question des "méthodes" brevetées (ou pas...) qui révolutionneraient l'enseignement, le golfeur du dimanche ,comme la ménagère de moins de 50 ans (chère aux mercaticiens) pataugent un peu en essayant de suivre ces débats. J'ai quand même l'impression que tout ce sport repose sur la reproduction d'un petit miracle consistant à faire parcourir à une vitesse supersonique (pour certains) une distance gigantesque par un objet bizarre (une tête de club) en espérant toucher une cible de qques cm2. Le plus extraordinaire est que même les moins bons d'entre nous y parviennent régulièrement.
Je m'intéresserais davantage à ce type de sujet si un jour une étude sérieuse (et indépendante) démontrait de manière probante qu'un échantillon de golfeurs très moyens comme moi a fait baisser son index de 10 coups par rapport à un groupe témoin de même niveau travaillant avec les méthodes "traditionnelles". Sinon, c'est un peu comme le discours de l'industrie pharmaceutique sur certains produits : on a du mal à démontrer leur efficacité.
pour garder l'esprit humoristique, en ce moment, je pratique la vieille méthode "tourne (les épaules) et relâche (les poignets)" et c'est déjà pas mal :mrgreen:

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 20 avr. 2015, 16:49

@Gastel, à aucun moment je ne cherche à mettre en avant une "méthode" ou "filière". Je préfère parler de TRAM ou de démarche d'enseignement à suivre si on ne veut pas oublier une étape et se prendre les pieds dans le tapis. Nous sommes ici sur un forum avec les limites qui vont avec. Sinon, in situ, je cherche autant que possible de m'appuyer sur le vol de la balle qui donne une multitude d'informations et permet également d'indiquer quel coté il faut aller chercher en priorité....
Chaque fautes de trajectoire peut être la résultante d'une multitude d'éléments perturbateurs, le tout est d'isoler celui qui est propre à chacun et voir si le vol de la balle s'améliore au bénéfice du jeu. Le swing est un moyen et non pas une fin en soi.
Phil préfère partir d'un modèle de swing pour aboutir sur une trajectoire (essentiellement le draw). De mon coté, je préfère partir de la trajectoire, faire le diagnostique à l'impact avec le mouvement de corps qui s'y rapporte et remonter dans le swing pour isoler l'élément perturbateur qui en est responsable de cette position inadaptée à l'impact.
Tu me diras, à partir du moment où les élèves progressent, c'est le principal et là on rente dans le domaine des préférences pédagogiques à partir du moment où on respecte les lois physiques qui régissent le vol de la balle.

"The numbers not the comments"

guido
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 337
Enregistré le : 25 juin 2013, 20:07
Index : 9,3

Message par guido » 20 avr. 2015, 18:16

Phil préfère partir d'un modèle de swing pour aboutir sur une trajectoire (essentiellement le draw).
je ne sais pas si cela est vrai, parce que pour ma part, j'ai plutôt une tendance au fade, et phil adapte ses cours en connaissance de cause.
je crois plutôt qu'il cherche à inculquer à ses élèves les invariable du swing de golf. tout en considérant les tendances et style de chacun, enfin moi c'est plutôt comme ça que je ressens les cours avec lui.
il ne cherche pas implacablement à me faire faire du draw.


je cherche autant que possible de m'appuyer sur le vol de la balle qui donne une multitude d'informations et permet également d'indiquer quel coté il faut aller chercher en priorité
j'ai constaté, en ce qui me conserne, que je n'ai pas une faute en particulier de trajectoire, mais je les ai presque toutes, à un moment ou un autre. elles ne sont pas souvent trop radicales ( mes push ne sont pas a angles droites, ni mes pulls, mes slices et hooks ne finissent pas à 80m de la piste) mais j'ai régulièrement toutes les fautes, même si j'ai quand meme une certaine régularité, elles sont juste moins grave qu'avant. c'est du coup le petit jeu qui permet de bien scorer.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 21 avr. 2015, 07:59

guido a écrit :.
je cherche autant que possible de m'appuyer sur le vol de la balle qui donne une multitude d'informations et permet également d'indiquer quel coté il faut aller chercher en priorité
j'ai constaté, en ce qui me concerne, que je n'ai pas une faute en particulier de trajectoire, mais je les ai presque toutes, à un moment ou un autre. elles ne sont pas souvent trop radicales ( mes push ne sont pas a angles droites, ni mes pulls, mes slices et hooks ne finissent pas à 80m de la piste) mais j'ai régulièrement toutes les fautes, même si j'ai quand meme une certaine régularité, elles sont juste moins
Avoir des trajectoires aléatoires est en elle-même une trajectoire défectueuse. D'expérience, c'est une problématique qui provient souvent d'un manque global d'équilibre durant la dynamique elle-même liée à un manque d'équilibre au départ.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 21 avr. 2015, 08:33

Chaque "filière" ou "méthode" a ses partisans ou détracteurs. Le plus important est de choisir pour soi, celle avec laquelle on va le mieux jouer.
L'excellent professeur est en capacité de s'adapter à l'élève et ne pas chercher à tout prix, à ce que l'élève s'adapte à ses préférences. C'est pour ça qu'il faut autant que possible connaître sur le bout des doigts tel ou tel élément perturbateur responsable de la fautes trajectoire à proprement parlé et sans cesse se remettre en question.

Au golf on gagne quelques batailles mais jamais la guerre !

guido
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 337
Enregistré le : 25 juin 2013, 20:07
Index : 9,3

Message par guido » 21 avr. 2015, 11:48

D'expérience, c'est une problématique qui provient souvent d'un manque global d'équilibre durant la dynamique elle-même liée à un manque d'équilibre au départ
c'est bien possible en effet, je vais observer et travailler de ce coté là, merci pour le tuyau :wink:

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 21 avr. 2015, 13:56

Encore faudrait-il rappeler que le draw est la trajectoire naturelle au golf (on joue de la droite vers la gauche et on contacte la balle avant le point bas de l'arc). Cependant chercher à faire des balles droites à l'entrainement est le meilleur moyen de réduire l'angle entre la face et le chemin à l'impact au maximum pour un très léger draw. Une balle bien frappée sort toujours légèrement à droite de l'axe de visée (attention si il y a un arbre proche de soi juste devant sur la droite.... :roll:)
Une fois qu'on a atteint cet objectif il est très facile de faire à souhait des draws et des fades plus ou moins prononcés en agissant sur l'orientation de la face et du club par rapport au chemin à l'impact. Et le tour est joué :!:

golfy50
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1117
Enregistré le : 04 mai 2010, 20:29

Message par golfy50 » 21 avr. 2015, 14:34

il y a des pros français qui enseignent le stack and tilt ?

Gastel
Par Expert
Par Expert
Messages : 621
Enregistré le : 11 nov. 2013, 18:54
Index : 17,7

Message par Gastel » 21 avr. 2015, 16:25

golfy50 a écrit :il y a des pros français qui enseignent le stack and tilt ?
Deux pros certifiés en France, un dans le sud (Valgarde) et un dans l'est / limite Suisse. Bien sûr il y a PBonfanti qui est français mais basé dans le sud de l'Angleterre.

MBEX27

Message par MBEX27 » 21 avr. 2015, 16:51

Gastel a écrit :
golfy50 a écrit :il y a des pros français qui enseignent le stack and tilt ?
Deux pros certifiés en France, un dans le sud (Valgarde) et un dans l'est / limite Suisse. Bien sûr il y a PBonfanti qui est français mais basé dans le sud de l'Angleterre.
pour une méthode révolutionnaire, ça fait pas beaucoup quand même :? Est-ce qu'il faut en plus verser des droits pour avoir la possibilité de l'enseigner officiellement (ou se faire "certifier")?

Avatar du membre
kokoro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5871
Enregistré le : 07 août 2008, 12:14
Index : 22

Message par kokoro » 21 avr. 2015, 17:01

PeterPro a écrit :Encore faudrait-il rappeler que le draw est la trajectoire naturelle au golf (on joue de la droite vers la gauche et on contacte la balle avant le point bas de l'arc).
:roll: Pourtant, on peut constater sur parcours que la trajectoire "naturelle" du golfeur moyen est plutôt le fade ou le pull slice :mrgreen:
"Ce qui tombe sous le sens rebondit ailleurs"
Jacques Prévert Paroles

Draw87
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 187
Enregistré le : 16 déc. 2013, 19:53
Index : 12

Message par Draw87 » 21 avr. 2015, 18:25

Il y a beaucoup d'incompréhension et de confusion autour de Stack and Tilt. Idem pour le draw, le fade, la balle droite. Et ceci même chez beaucoup de pros enseignants. Résultat, la plupart des amateurs sont perdus, ...

Gastel
Par Expert
Par Expert
Messages : 621
Enregistré le : 11 nov. 2013, 18:54
Index : 17,7

Message par Gastel » 21 avr. 2015, 18:45

MBEX27 a écrit :
Gastel a écrit :
golfy50 a écrit :il y a des pros français qui enseignent le stack and tilt ?
Deux pros certifiés en France, un dans le sud (Valgarde) et un dans l'est / limite Suisse. Bien sûr il y a PBonfanti qui est français mais basé dans le sud de l'Angleterre.
pour une méthode révolutionnaire, ça fait pas beaucoup quand même :? Est-ce qu'il faut en plus verser des droits pour avoir la possibilité de l'enseigner officiellement (ou se faire "certifier")?
Il faut suivre une formation, par contre je ne sais pas s'il faut verser des droits mais cela ne m'étonnerait pas.

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 22 avr. 2015, 04:57

Je persiste et signe. Le S and T a fait son apparition depuis 10 ans environ. Et quand on regarde les chiffres, force est de constater que dans l'ensemble, leur bilan est peu étoffé en terme de victoires sur le PGA Tour. Je ne dis pas que c'est un mauvais système. Comme tout système, il contient de bonnes choses et d'autres moins bonnes. je pense qu'il peut aider notamment les débutants à ressentir la sensation d'un bon contact de balle en les aidant à être plus précis sur l'endroit où le club touche le sol (après la balle).

A titre personnel, tout en maintenant une tête immobile et non pas fixe, je préfère les swing où le "poids" du corps suit l'élan naturel du club. Ca produit des swings fluides où il y a moins de contraintes.

golfy50
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1117
Enregistré le : 04 mai 2010, 20:29

Message par golfy50 » 22 avr. 2015, 11:22

les pros qui se réclament du stack and tilt n'ont plus de résultats sur les tournois depuis tres longtemps et ont souvent du mal a passer le cut : MIKE WEIR , AARON Baddeley , et autres célèbres inconnus .

pour moi le Stack and tilt est un piège a ......

un swing classique dure dans le temps , pas le ST

guido
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 337
Enregistré le : 25 juin 2013, 20:07
Index : 9,3

Message par guido » 22 avr. 2015, 12:07

je pense qu'il peut aider notamment les débutants à ressentir la sensation d'un bon contact de balle en les aidant à être plus précis sur l'endroit où le club touche le sol (après la balle).

oui je souscris totalement à ça. je ne suis pas un adepte du S&T mais j'ai commencé le golf avec des bases de ce système, et cela m'a très franchement beaucoup aidé à trouver des bons contacts et une dynamique répétitive. je pense que ce n'est pas négligeable quand on débute.
après avec le temps et on va vers ce qui nous conviens pour qu'il y ai le moins d'effort et de difficulté à répéter le geste.

je ne pense pas que le S&T soit moins bien ou mieux qu'un autre système, comme je ne pense pas qu'il faille en rester à un système pour faire évoluer son swing,il faut les utiliser puis passer à ce qui nous conviens, dans nos ressentis, même si cela ne fait plus parti du système que l'on appliquait à la base.

Avatar du membre
PBonfanti
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 346
Enregistré le : 03 oct. 2013, 09:51
Index : Professionnel
Pays : Royaume-Uni
Localisation : Strasbourg / Bournemouth

Message par PBonfanti » 23 avr. 2015, 11:11

PeterPro a écrit :1) Je pense que tu as un petit soucis avec l'expression française, Inconditionnel signifie qui est partisan sans réserve de quelque chose, d'une méthode ou de quelqu'un, ici, on ne parle pas "d'éléments" où quoi que ce soit d'autre, on parle de partisans, afficionados.
Je fais de mon mieux Peter avec le français, j'avais compris que tu disais que dans le stack & tilt il y avait des elements du swing inconditionnels que chacun devait suivre sans faute, ce qui n'est pas le cas.
guido a écrit : je ne sais pas si cela est vrai, parce que pour ma part, j'ai plutôt une tendance au fade, et phil adapte ses cours en connaissance de cause.
je crois plutôt qu'il cherche à inculquer à ses élèves les invariable du swing de golf. tout en considérant les tendances et style de chacun, enfin moi c'est plutôt comme ça que je ressens les cours avec lui.
il ne cherche pas implacablement à me faire faire du draw.
Merci Guido, c'est très juste :wink:
Gastel a écrit : Je suis aussi assez agacé par la forme des présentations de B+P quand ils essaient de se démarquer de "l'enseignement traditionnel" et je pense que cela les a desservi à la fois par rapport aux pros qui se sont braqué mais aussi une partie du public.
C'est vrai que ce n'est pas nécessaire surtout que les principes qu'ils enseignent sont en réalité beaucoup plus traditionnels que les principes dont ils souhaitent se démarquer.
PeterPro a écrit :Encore faudrait-il rappeler que le draw est la trajectoire naturelle au golf (on joue de la droite vers la gauche et on contacte la balle avant le point bas de l'arc).
Yes, d'ou le fait de commencer la discussion avec le draw. Apres n'importe quel coup de golf peut être construit à condition de bien comprendre cause et effet.
PeterPro a écrit :Une balle bien frappée sort toujours légèrement à droite de l'axe de visée
Je pense savoir ce que t'essayes de dire la mais c'est la face de club et pas le corps qui determine là ou l'on est en train de viser. La balle a aucune idée d'ou est aligné le corps. Un golfeur peut avoir une face de club fermée à la cible à l'impact avec un chemin ext-int et jouer un fade, balle très bien frappée qui sort à gauche de l'axe de visée.
golfy50 a écrit :les pros qui se réclament du stack and tilt n'ont plus de résultats sur les tournois depuis tres longtemps et ont souvent du mal a passer le cut : MIKE WEIR , AARON Baddeley , et autres célèbres inconnus .
Prenons l'exemple de Baddeley, en travaillant avec Mike Bennett et Andy Plummer, il a gagné ses deux premiers tournois sur le circuit américain, il a débuté le dernier jour de l'US Open en tête et lorsqu'il a arrêté de travailler avec eux il était 17eme mondial. Cela est une chose qu'il n'avait jamais réussi à faire auparavant et qu'il n'a jamais réussi à faire depuis. Cela me fait plutôt penser qu'il aurait mieux fait de continuer à travailler avec eux. Similaire pour Mike Weir.
kokoro a écrit :Pourtant, on peut constater sur parcours que la trajectoire "naturelle" du golfeur moyen est plutôt le fade ou le pull slice
hehe oui, exactement pourquoi naturel ne veut pas forcement dire bien.
PeterPro a écrit : 4) S'agissant des pros, jusqu'au fer 6 il répartissent un peu plus de poids sur la jambe avant pour faciliter un contact balle/terre où le divot se fait après la balle. A partir d'un fer 5, fer 4, ils auront plutôt tendance à privilégier un angle d'attaque plus balayant tout juste descendant (la balle est au sol), c'est pour ça qu'ils répartiront leur poids du corps plus vers le milieu du stance.
Et pourtant très souvent ce n'est pas ce qu'ils font. Je pense que tu fais cette affirmation non pas parce que tu as regardé ce que font les meilleurs de façon systématique pour verifier et former tes idées mais parce que cela parait intuitif qu'avec le poids du corps d'avantage vers l'arrière cela doit permettre de diminuer l'angle d'attaque, mais c'est rarement ce qui se produit en réalité. De la même façon il est intuitif de penser qu'avec le poids vers l'avant cela induit un angle d'attaque d'avantage descendant mais là encore c'est rarement ce qui se passe. Il y a d'autres elements à prendre en consideration tel que l'orientation du plan et l'effet sur la position du point bas.

Exemple concret ici, avec les chiffres Trackman. Lorsque le golfeur a gauche a le "poids" le plus en arrière et la balle le plus en avant il obtient l'angle d'attaque le plus descendent. Lorsque le même golfeur a le poids et la balle le plus en arrière il obtient l'angle d'attaque le moins négatif.

Image

Ici un joueur du circuit qui fait une bascule importante vers l'arrière et qui pourtant a un des angles d'envol et une trajectoire de balle parmi les plus basses du circuit.

Image

Ici le meilleur joueur de l'histoire, position de depart avec le driver.

Image

Cette histoire de la position du poids et de son effet sur l'angle d'attaque est un exemple flagrant où chercher à simplifier les choses ne les rend pas plus simples mais seulement incomplètes et inefficaces. On ne peut pas agir sur les choses qui restent mystérieuses et inconnues.
MBEX27 a écrit : J'ai quand même l'impression que tout ce sport repose sur la reproduction d'un petit miracle consistant à faire parcourir à une vitesse supersonique (pour certains) une distance gigantesque par un objet bizarre (une tête de club) en espérant toucher une cible de qques cm2. Le plus extraordinaire est que même les moins bons d'entre nous y parviennent régulièrement.
:) C'est vrai que c'est assez incroyable "frapper la balle est la chose la plus facile au golf, la frapper bien est la chose la plus difficile" The Golfing Machine
"Apprenez a frapper loin, vers la cible, le plus souvent possible"

Leçons de golf par internet et stages à l'étranger ou en France disponibles.
www.philippebonfantigolf.co.uk

golfy50
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1117
Enregistré le : 04 mai 2010, 20:29

Message par golfy50 » 23 avr. 2015, 11:25

le problème du stack and tilt est qu'il se rapproche beaucoup du reverse pivot .

citez moi un joueur du top cent mondial adepte du ST?

Si Weir et Baadeley ont arrêtés cette méthode c'est bien qu'elle manque de fiabilité et qu 'elle donne des coups aléatoires .

ils sont pas masos !!!

le poids en partie a gauche a l'adresse du fer 8 au SW ok pour un swing descendant et faire balle terre , mais avec un driver c'est massacre a la tronçonneuse ou alors sponsorisé par Kubota

Gastel
Par Expert
Par Expert
Messages : 621
Enregistré le : 11 nov. 2013, 18:54
Index : 17,7

Message par Gastel » 23 avr. 2015, 12:13

golfy50 a écrit : le poids en partie a gauche a l'adresse du fer 8 au SW ok pour un swing descendant et faire balle terre , mais avec un driver c'est massacre a la tronçonneuse ou alors sponsorisé par Kubota
Une bonne partie des joueurs du PGA joue le driver en descendant (de quelques degrés): cela leur apporte plus de sécurité dans le contrôle de trajectoire alors qu'ils ont déjà suffisamment de vitesse de swing. Par contre pour les mêmes raisons, les joueuses jouent plus souvent en remontant car elles ont besoin de maximiser leur distance (les parcours ne sont pas aussi étroits et défendus non plus).
Tout cela pour dire que pour l'amateur il y a tout un spectre disponible de +-3 degrés d'angle d'attaque (peut être un peu plus) pour optimiser la performance selon les moyens de chacun.

golfy50
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1117
Enregistré le : 04 mai 2010, 20:29

Message par golfy50 » 23 avr. 2015, 12:37

d'accord avec toi Gastel .

mais je crois que la quasi majorité des joueurs de ce forum et ( 80 pour cent des golfeurs français ont un index supérieur a 20 ) ont un swing avec un angle d'attaque plus proches des " gonzesses ' que des joueurs pros des circuits . :D

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 23 avr. 2015, 13:44

A vitesse égale, en variant l'angle d'attaque à l'impact, en ayant un matériel adapté, on peut gagner 20 à 25 mètres (carry + roule).

golfy50
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1117
Enregistré le : 04 mai 2010, 20:29

Message par golfy50 » 23 avr. 2015, 13:51

PeterPro a écrit :A vitesse égale, en variant l'angle d'attaque à l'impact, en ayant un matériel adapté, on peut gagner 20 à 25 mètres (carry + roule).
peter , la question a 1000 euros :


comment varier l'angle d'attaque pour gagner les 20/25 mètres ?

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 23 avr. 2015, 13:57

golfy50 a écrit :
PeterPro a écrit :A vitesse égale, en variant l'angle d'attaque à l'impact, en ayant un matériel adapté, on peut gagner 20 à 25 mètres (carry + roule).
peter , la question a 1000 euros :
comment varier l'angle d'attaque pour gagner les 20/25 mètres ?

Mettre la balle un peu plus en avant dans le stance, teer plus haut, s'aligner à droite pour jouer en léger pull. On maximise ainsi la longueur.

golfy50
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1117
Enregistré le : 04 mai 2010, 20:29

Message par golfy50 » 23 avr. 2015, 14:32

PeterPro a écrit :
golfy50 a écrit :
PeterPro a écrit :A vitesse égale, en variant l'angle d'attaque à l'impact, en ayant un matériel adapté, on peut gagner 20 à 25 mètres (carry + roule).
peter , la question a 1000 euros :
comment varier l'angle d'attaque pour gagner les 20/25 mètres ?

Mettre la balle un peu plus en avant dans le stance, teer plus haut, s'aligner à droite pour jouer en léger pull. On maximise ainsi la longueur.
J'avais cru comprendre qu'en s 'alignant plus a droite , on favoriser un swing intérieur/ extérieur et donc un push et non un pull qui est plutôt d’après mes " connaissances " un intérieur / extérieur ?

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 25 avr. 2015, 11:04

PBonfanti a écrit :
PeterPro a écrit :Encore faudrait-il rappeler que le draw est la trajectoire naturelle au golf (on joue de la droite vers la gauche et on contacte la balle avant le point bas de l'arc).
Yes, d'ou le fait de commencer la discussion avec le draw. Apres n'importe quel coup de golf peut être construit à condition de bien comprendre cause et effet.
PeterPro a écrit :Une balle bien frappée sort toujours légèrement à droite de l'axe de visée
Je pense savoir ce que t'essayes de dire la mais c'est la face de club et pas le corps qui determine là ou l'on est en train de viser. La balle a aucune idée d'ou est aligné le corps. Un golfeur peut avoir une face de club fermée à la cible à l'impact avec un chemin ext-int et jouer un fade, balle très bien frappée qui sort à gauche de l'axe de visée.
On a deux approches pédagogiques différentes. Tu préfères partir d'une trajectoire en draw à l'aide de l'outil S and T pour tous. Je préfère partir d'une trajectoire donnée à l'instant T pour la modifier au fur et à mesure afin d'amener l'élève à mettre en place un système de jeu facile à reproduire.
Sinon, je parle de chercher à s'entrainer à faire une balle droite pour harmoniser les lois physiques qui régissent le vol de la balle. Et comme elle se trouve avant le point bas de l'arc et qu'à ce moment du mouvement le club suit un chemin int/ext, au final, sous l'effet de la friction, elle terminera en léger draw....

Quant à Baddeley, il a abandonné le S and T car il avait perdu beaucoup de longueur 266m contre 277m et il avait beaucoup de mal à travailler ses balles dans toutes les directions comme il aime le faire. S'agissant de Mike Weir, il a gagné le Masters avant sa période S and T. Même Charlie Wie est entrain de se démarquer de la méthode S and T en chargeant d'avantage sa jambe arrière à la montée.

thorskin
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1349
Enregistré le : 09 mars 2010, 18:54
Index : 8,6
Âge : 61

Message par thorskin » 25 avr. 2015, 20:38

golfy50 a écrit : peter , la question a 1000 euros :
comment varier l'angle d'attaque pour gagner les 20/25 mètres ?
PeterPro a écrit :
Mettre la balle un peu plus en avant dans le stance, teer plus haut, s'aligner à droite pour jouer en léger pull. On maximise ainsi la longueur.
golfy50 a écrit : J'avais cru comprendre qu'en s 'alignant plus a droite , on favoriser un swing intérieur/ extérieur et donc un push et non un pull qui est plutôt d’après mes " connaissances " un intérieur / extérieur ?
Ce que Peter veut dire c'est que le fait de mettre la balle plus en avant dans le stance va la faire partir à l'intérieur par rapport à l'alignement ( du fait de l'inclinaison du plan de swing ). Il faut donc s'aligner en conséquence.
Tu vas jouer une balle qui est un pull par rapport à l'alignement de tes pieds, mais une balle droite par rapport à ta cible.
Driver : Acer Leggera 10°5 sur SK Fiber Lite Revolution regular 46"1/2
hybrides : Acer XF 16°, 19°, 22° sur SK Fiber Pure Energy regular 43", 42"1/2, 42"
fers : Taylormade Tour burner du 3 au pw graphite regular
wedges Taylormade Tp-z 52° 56° 60°
putter Taylormade Itsy Bitsy

thorskin
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1349
Enregistré le : 09 mars 2010, 18:54
Index : 8,6
Âge : 61

Message par thorskin » 25 avr. 2015, 20:49

Pour en revenir au S&T, à mon avis toutes les méthodes de swing qui cherchent à contrôler le mouvement du bassin et des jambes ont le même problème de reproductibilité.
D'une part il faut synchroniser le haut et le bas.
D'autre part il faut doser l'amplitude de la rotation du bas par rapport à celle du haut ce qui pose un problème au petit jeu.

Enfin, la répartition 60/40 du poids sur l'avant est difficile voire impossible à respecter sur les lies en pente.

Je préfère nettement une répartition 50/50 et un bas qui se contente de suivre le haut ce qui ne nécessite qu'une seule action consciente.
Driver : Acer Leggera 10°5 sur SK Fiber Lite Revolution regular 46"1/2
hybrides : Acer XF 16°, 19°, 22° sur SK Fiber Pure Energy regular 43", 42"1/2, 42"
fers : Taylormade Tour burner du 3 au pw graphite regular
wedges Taylormade Tp-z 52° 56° 60°
putter Taylormade Itsy Bitsy

PeterPro
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4627
Enregistré le : 01 févr. 2011, 15:38
Index : Professionnel

Message par PeterPro » 25 avr. 2015, 21:22

thorskin a écrit : Ce que Peter veut dire c'est que le fait de mettre la balle plus en avant dans le stance va la faire partir à l'intérieur par rapport à l'alignement ( du fait de l'inclinaison du plan de swing ). Il faut donc s'aligner en conséquence.
Tu vas jouer une balle qui est un pull par rapport à l'alignement de tes pieds, mais une balle droite par rapport à ta cible.
Effectivement Thorskin, c'est là plus ou moins là où je voulais en venir. Mettre une balle plus en avant permet un angle d'attaque positif, teer haut permet de contacter sur la partie supérieure de la face. La balle plus en avant aura tendance à sortir à gauche (la face est entrain de se refermer, c'est pour ça qu'il faut anticiper grâce à l'alignement :wink:

Répondre

Retourner vers « Echangez avec Peter Somlay »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité