PUTTINGposer le putter ou non

Des ennuis avec votre putting?

Modérateurs : ALP, Modérateurs

Répondre
aaristocat
Par Expert
Par Expert
Messages : 446
Enregistré le : 03 juin 2011, 07:30
Index : 23,4

poser le putter ou non

Message par aaristocat » 15 déc. 2016, 15:10

salut à tous

au putting, vous conseillez de poser le putter au sol ou de le décoller légèrement ?

merci
Driver Callaway Big Bertha Alpha 815 12°
Bois 3 Mizuno JPX-EZ 15°
Bois 5 Cobra F8 18.5°
Hybride Cobra F8 One Length 22°
Fers Cobra F-Max One Length 5-GW
Cleveland Reg 588 52°
Callaway Jaws X Series 56°
Putter Argolf Perceval

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2793
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 15 déc. 2016, 16:47

La consigne est de rentrer le putt .... :mrgreen: Poser ou surélever le putter à l'adresse , la balle sans fout j'ai envie de dire . Toutefois , j'y vois peut être un intérêt potentiel , de débuter l'élan doucement au lieu d'arracher le club du green ....

8 )

Alain
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3723
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 12,2
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 15 déc. 2016, 16:55

Jusqu'à l'année passée (sauf erreur), si la balle bougeait à cause d'un élément extérieur (vent par ex.) alors que le joueur était à l'adresse et avait le putter posé derrière la balle, il prenait une pénalité. Ce n'est plus le cas depuis la dernière révision des règles mais c'est une des raisons pour laquelle un certain nombre de joueurs garde ou gardaient le putt surélevé avant de putter.
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
Corsaire
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5275
Enregistré le : 02 juil. 2012, 09:49
Index : 6,6
Localisation : Arcachon
Âge : 32

Message par Corsaire » 15 déc. 2016, 16:59

J'ai envie de te dire : fais comme tu te sens bien :)
Driver Ping G400, Matrix Ozik M4 Black Tie 60S
Bois 5 Epic, Aldila Tour green 75 stiff
Hybride Callaway X2Hot Pro, Aldila Tour Green 75 stiff
4-GW Callaway Rogue Pro, Recoil 110F4
52° TM Milled Grind Bronze
58° TM Hi-Toe
Putter Odyssey Exo Stroke Lab Seven
https://www.instagram.com/frenchleftygolf/

tomcat
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 6479
Enregistré le : 12 nov. 2007, 16:23
Index : Non classé
Pays : Royaume-Uni
Localisation : London

Message par tomcat » 15 déc. 2016, 17:02

Le fait de poser le putter peut creer de la tension dans les epaules et, dans une moindre mesure, "deformer" le triangle bras/epaules.
Je ne pose plus mes clubs a l'adresse, ni les fers, ni les bois, ni le putter :mrgreen:
Driver Epon AF153 10* - Fujikura Pro 53s
5w Epon AF203 18* - Diamana Stinger 70s
Epon AF 903 23* - Steelfiber i95cw
4-AW Epon 503 - Steelfiber i95cw
Crazy Toyoshima 52/58 - KBS Tour 120 Wedge stiff
Putter Epon Zen

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 15 déc. 2016, 17:05

tomcat a écrit :Le fait de poser le putter peut creer de la tension dans les epaules et, dans une moindre mesure, "deformer" le triangle bras/epaules.
Je ne pose plus mes clubs a l'adresse, ni les fers, ni les bois, ni le putter :mrgreen:
c'est vrai que ça aide pour l'équilibre en posture et pour le rythme
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

aaristocat
Par Expert
Par Expert
Messages : 446
Enregistré le : 03 juin 2011, 07:30
Index : 23,4

Message par aaristocat » 15 déc. 2016, 17:13

explication à ma question : aujourd'hui alors que j'étais au putting green, j'ai assisté à une leçon donné par le pro du club. Deux corrections furent données : pose le club au sol et 2/3-1/3 au lieu du 1/3-2/3 qu'il utilisait...
Driver Callaway Big Bertha Alpha 815 12°
Bois 3 Mizuno JPX-EZ 15°
Bois 5 Cobra F8 18.5°
Hybride Cobra F8 One Length 22°
Fers Cobra F-Max One Length 5-GW
Cleveland Reg 588 52°
Callaway Jaws X Series 56°
Putter Argolf Perceval

Avatar du membre
Fumsek
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2154
Enregistré le : 26 nov. 2015, 18:23
Index : Non classé

Message par Fumsek » 15 déc. 2016, 22:56

Corsaire a écrit :J'ai envie de te dire : fais comme tu te sens bien :)
tu peux même faire des waggles, quoiqu'au putting, je ne sais pas si ça aide en fait... :mrgreen:
Bang Death Kiss 9,74° - shaft Golden Glaoui
Bois 13&15 Hookitmate – shaft Baramine Steel
Série H. Hanzo Kill Bill edition forged – shaft Black Mamba
Wedges Spinitmore 50/54/58
Putter Somelikeit Hot
Balles Bottomlake
J'ai un point commun avec Bubba Watson : au drive, le bunker de fairway à 250m n'interfère pas vraiment avec ma ligne de jeu

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2793
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 16 déc. 2016, 13:59

aaristocat a écrit :explication à ma question : aujourd'hui alors que j'étais au putting green, j'ai assisté à une leçon donné par le pro du club. Deux corrections furent données : pose le club au sol et 2/3-1/3 au lieu du 1/3-2/3 qu'il utilisait...
Pour moi , le mouvement général est 1/3 - 2/3 sur les putts courts de moins de 2 m, le putter suit la ligne de jeu , ma montée étant moins importante que la descente ....L’erreur classique est de varier les longueurs de putt à partir d’un élan toujours identique.Le dosage devient donc aléatoire car il provient d’une accélération plus ou moins brusque du club à l’impact ce qui dévie la face du putter de sa trajectoire . Le véritable dosage doit impérativement venir d'un balancier qui monte le putter graduellement. Pour les autres putts amplitude symétrique avec une vitesse constante, varier l'amplitude mais pas la vitesse en somme

Le 2/3 1/3 s'apparente à l'esprit " tapping " , je l'utilise parfois sur des putts jusqu'à 1.50 m max et sur green rapide . Mais attention car , l’erreur est de ramener le club par la force des mains et des poignets, avec le risque que le club quitte alors son chemin et cogne la balle au lieu de l’accompagner... :roll: Mais comme toujours , à chacun de trouver son propre swing de putting :wink:

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

laurentpro
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 183
Enregistré le : 10 juin 2014, 20:04
Index : Professionnel

Message par laurentpro » 18 déc. 2016, 19:58

Poser le putter au sol est de loin préférable. Cela laisse le temps de valider l'orientation de la face du putter tranquillement, d'opérer de micro ajustements si nécessaire, de stabiliser aussi l'orientation du manche. Pas de crispation à ce stade puisque le grip n'est pas encore finalisé. Une fois l'orientation validée, le joueur détend ses bras et prend son grip en laissant le poids du putter appuyer sur le sol afin de ne pas modifier son alignement. Aucune raison d'avoir alors une crispation au niveau des épaules.

Avatar du membre
bruno1958
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4987
Enregistré le : 03 janv. 2012, 20:56
Index : 11,3
Localisation : marseille
Âge : 60

Message par bruno1958 » 19 déc. 2016, 23:20

laurentpro a écrit :Poser le putter au sol est de loin préférable. Cela laisse le temps de valider l'orientation de la face du putter tranquillement, d'opérer de micro ajustements si nécessaire, de stabiliser aussi l'orientation du manche. Pas de crispation à ce stade puisque le grip n'est pas encore finalisé. Une fois l'orientation validée, le joueur détend ses bras et prend son grip en laissant le poids du putter appuyer sur le sol afin de ne pas modifier son alignement. Aucune raison d'avoir alors une crispation au niveau des épaules.
+1 , je pose pour éviter toute crispation
Driver Callaway XR16 sur fujikura speeder 565 R flex
B3 Callaway XR 16 sur fujikura speeder 565 FW R flex
H 20° ping G25
H 22° ping G30
Titelst AP2 716 sur shaft Mitsubishi Kurokage 65 g R flex du PW au 5
Titleist AP2 714 AW sur NS Pro 105 T
Callaway MD3 54° et 58°
Scotty select newport 2
balles : Srixon AD 333 Tour

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 20 déc. 2016, 09:37

bruno1958 a écrit :
laurentpro a écrit :Poser le putter au sol est de loin préférable. Cela laisse le temps de valider l'orientation de la face du putter tranquillement, d'opérer de micro ajustements si nécessaire, de stabiliser aussi l'orientation du manche. Pas de crispation à ce stade puisque le grip n'est pas encore finalisé. Une fois l'orientation validée, le joueur détend ses bras et prend son grip en laissant le poids du putter appuyer sur le sol afin de ne pas modifier son alignement. Aucune raison d'avoir alors une crispation au niveau des épaules.
+1 , je pose pour éviter toute crispation
idem
Je ne sais pas si c'est bon mais en ce qui me concerne, je me mets derrière la balle pour évaluer la distance , m'assurer de la pente (déjà évaluée) et du repère que je me suis trouvé
là, pendant que je regarde le trou et visualise la trajectoire, je "balance" le putter afin de ressentir le poids et la force et me détendre
ensuite (je suis en face du trou) puis je le pose à terre et prend mon stance...je regarde bien le trou une dernière fois et zou ! (virgules!!!!!!)
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
bruno1958
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4987
Enregistré le : 03 janv. 2012, 20:56
Index : 11,3
Localisation : marseille
Âge : 60

Message par bruno1958 » 20 déc. 2016, 10:22

eglishadow a écrit :
bruno1958 a écrit :
laurentpro a écrit :Poser le putter au sol est de loin préférable. Cela laisse le temps de valider l'orientation de la face du putter tranquillement, d'opérer de micro ajustements si nécessaire, de stabiliser aussi l'orientation du manche. Pas de crispation à ce stade puisque le grip n'est pas encore finalisé. Une fois l'orientation validée, le joueur détend ses bras et prend son grip en laissant le poids du putter appuyer sur le sol afin de ne pas modifier son alignement. Aucune raison d'avoir alors une crispation au niveau des épaules.
+1 , je pose pour éviter toute crispation
idem
Je ne sais pas si c'est bon mais en ce qui me concerne, je me mets derrière la balle pour évaluer la distance , m'assurer de la pente (déjà évaluée) et du repère que je me suis trouvé
là, pendant que je regarde le trou et visualise la trajectoire, je "balance" le putter afin de ressentir le poids et la force et me détendre
ensuite (je suis en face du trou) puis je le pose à terre et prend mon stance...je regarde bien le trou une dernière fois et zou ! (virgules!!!!!!)
Pour préciser, effectivement je pose après avoir visualisé la ligne et fait un coup d'essai
Driver Callaway XR16 sur fujikura speeder 565 R flex
B3 Callaway XR 16 sur fujikura speeder 565 FW R flex
H 20° ping G25
H 22° ping G30
Titelst AP2 716 sur shaft Mitsubishi Kurokage 65 g R flex du PW au 5
Titleist AP2 714 AW sur NS Pro 105 T
Callaway MD3 54° et 58°
Scotty select newport 2
balles : Srixon AD 333 Tour

Avatar du membre
Bubble
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 3186
Enregistré le : 05 mai 2010, 11:07
Index : 5
Localisation : Narbonne
Âge : 45

Message par Bubble » 20 déc. 2016, 18:54

bruno1958 a écrit :
laurentpro a écrit :Poser le putter au sol est de loin préférable. Cela laisse le temps de valider l'orientation de la face du putter tranquillement, d'opérer de micro ajustements si nécessaire, de stabiliser aussi l'orientation du manche. Pas de crispation à ce stade puisque le grip n'est pas encore finalisé. Une fois l'orientation validée, le joueur détend ses bras et prend son grip en laissant le poids du putter appuyer sur le sol afin de ne pas modifier son alignement. Aucune raison d'avoir alors une crispation au niveau des épaules.
+1 , je pose pour éviter toute crispation
pareil, je pose pour avoir le prise la plus douce possible. soutenir le club en mouvement ça passe mais au repos ça amène à serrer le grip plus fort.

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2793
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 20 déc. 2016, 19:49

eglishadow a écrit : Je ne sais pas si c'est bon mais en ce qui me concerne, je me mets derrière la balle pour évaluer la distance , m'assurer de la pente (déjà évaluée) et du repère que je me suis trouvé
là, pendant que je regarde le trou et visualise la trajectoire, je "balance" le putter afin de ressentir le poids et la force et me détendre
ensuite (je suis en face du trou) puis je le pose à terre et prend mon stance...je regarde bien le trou une dernière fois et zou ! (virgules!!!!!!)
La plupart des " bons " putter font de cette façon , à l'instar d'un joueur de pétanque en quelque sorte car , l'effet de parallaxe que crée le fait que l'on vise en n'étant pas dans l'axe se traduit la plupart du temps par un alignement à droite de la cible prédéfinie . Ensuite , il y a la notion d'œil directeur à prendre à compte , mais c'est un autre volet ....

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 21 déc. 2016, 09:44

ALP a écrit :
eglishadow a écrit : Je ne sais pas si c'est bon mais en ce qui me concerne, je me mets derrière la balle pour évaluer la distance , m'assurer de la pente (déjà évaluée) et du repère que je me suis trouvé
là, pendant que je regarde le trou et visualise la trajectoire, je "balance" le putter afin de ressentir le poids et la force et me détendre
ensuite (je suis en face du trou) puis je le pose à terre et prend mon stance...je regarde bien le trou une dernière fois et zou ! (virgules!!!!!!)
La plupart des " bons " putter font de cette façon , à l'instar d'un joueur de pétanque en quelque sorte car , l'effet de parallaxe que crée le fait que l'on vise en n'étant pas dans l'axe se traduit la plupart du temps par un alignement à droite de la cible prédéfinie . Ensuite , il y a la notion d'œil directeur à prendre à compte , mais c'est un autre volet ....

8 )

Alain :D
wowww, merci du compliment :mrgreen: , il est vrai que j'en rentre un peu plus depuis une petite année : fitting puttt lab après un changement de grip (en inversé cette fois), routine de visée et de sensation "(balancement" face au trou et appréciation/vérification) repères et zou,

le grip inversé est très intéressant pour les putts courts (mon défaut en 2015) et les putts moyens MAIS il faut s'entraîner longtemps avant de réussir en distance sur les longs putts car on perd , à mon avis , un peu de sensation sur ces distances plus importantes...sinon ça éta payant et a rattrapé parfois un jeu des plus médiocres ...1,6 put en moyenne depuis (ça va aussi avec une amélioration du jeu autour des greens)
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2793
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 21 déc. 2016, 19:30

D'accord avec toi sur les longs putts :D , car ce grip inversé ramène les épaules sur un plan plus horizontal ce qui rend plus délicat l'accélération de la tête du putter . Sur les putts plus courts , en revanche c'est top , car en effet , ça permet de tenir la face de club dans le bon angle de sortie... Avec ce grip , je m'entraine a une seule main la gauche pour le chemin et la face en gardant la sensation de diriger mon putter avec le dos de ma main gauche + l'épaule gauche qui remonte dans la hauteur au follow - through . Quant à la main droite elle me sert pour le dosage ...

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11459
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 22 déc. 2016, 09:10

Idem :D

edit, je dois préciser que le loft du putter a été augmenté et que la balle doit être placée plus en avant dans le stance, la consistance en a été nettement améliorée
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Répondre

Retourner vers « PUTTING »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité