Boutique de golf en ligne

MON ESPACE DE PARTAGEMon espace : AuldCom

Un espace dédié à vous, seulement vous...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Cedepe121
Par Expert
Par Expert
Messages : 514
Enregistré le : 24 févr. 2017, 18:16
Index : 13,3
Âge : 29

Re: Mon espace : AuldCom

Message par Cedepe121 » 06 juil. 2018, 11:02

Hello Auldcom ! viens de lire pas mal de tes CR, merci beaucoup de nous faire voyager comme ça ! Puis ça sert aussi un peu de guide, ça aide à préparer d'éventuels voyage :-) un jour un jour...

En attendant, j'ai de suite pensé à toi en voyant la dernière vidéo de Crossfield !



J'espère que tu passes de bonnes vacances en famille, hâte de lire ton prochain CR agrémenté de photo de golf grecque :)

Charles
golf depuis 21/02/17
YOUTUBE :
https://www.youtube.com/channel/UCEtEgb ... SaU76zIb2Q

2018 : 53,4/27,5/24,8/23,6/22/19,6
2019 : 18,6/17,2/15,1/14,5/13,3

Taylormade M2 10.5 Fujikura Xpro8 56
Bois 3 15° T M2 tensei blue ck 60
Hybrid 3 T M2

4-Pw Srixon Z545 PXi 5.0
48°SM6 52 58 RTX3
Odyssey Works 9 WBW

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 08 juil. 2018, 07:41

Cedepe121 a écrit :
06 juil. 2018, 11:02
Hello Auldcom ! viens de lire pas mal de tes CR, merci beaucoup de nous faire voyager comme ça ! Puis ça sert aussi un peu de guide, ça aide à préparer d'éventuels voyage :-) un jour un jour...

En attendant, j'ai de suite pensé à toi en voyant la dernière vidéo de Crossfield !



J'espère que tu passes de bonnes vacances en famille, hâte de lire ton prochain CR agrémenté de photo de golf grecque :)

Charles
Merci ! Difficile de trouver meilleur endroit pour se poser cette question !
Incroyable comme le parcours est sec par rapport à ma visite en mai ! Bon, il a très peu plu en Ecosse ces derniers temps ! Un pote vient de passer 7 semaines en Ecosse, il a joué 35 parties et n'a eu qu'une seule fois de la pluie en tout et pour tout !

Sinon tout va bien en Grèce, 9 trous en famille au programme dans 2 heures !
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 17 juil. 2018, 11:39

Je suis rentré dimanche de deux semaines passées au Westin Costa Navarino en Grèce (Péloponnèse), où nous étions déjà allés l’été passé. Endroit magnifique, tant au niveau hôtelier que golfique, avec deux très beaux parcours. J’ai joué un total de dix parties sur le Dunes (4x18, 3x9) et sur le Bay (3x18), ce chiffre incluant cinq fois 9 trous joués avec ma femme et ma fille de presque 6 ans, qui ont aussi joué deux fois de leur côté. Ma fille se contente en général de jouer quelques coups, selon le principe de la meilleure balle, mais elle a joué pour la première fois deux trous en entier : un par-4 en 16 et un par-3 en 9 ! :D Le début d’une grande aventure !

Niveau jeu, il n’y a pas eu de cartes spécialement mémorables à cause de sempiternels coups lâchés qui coutent un bras (style +7 sur 9 trous, avec deux triples…) mais le cours pris avant le départ a en partie porté ses fruits. Le vrai fait marquant de ce voyage est qu’on commence à voir du draw dans mon jeu, et ce n’est pas rien après 18 ans de fade/slice. Voir des balles voler de droite à gauche a d’ailleurs quelque chose d’un peu déconcertant pour moi !

Et oui bien sûr, tout n’est pas encore en place, ce qui explique un certain déchet, voir un déchet certain, comme la balle qui sort à droite et y reste car pas de draw ou qui file à gauche car le draw s’est transformé en hook… Mais il y a clairement eu un déclic notoire dans ma frappe de balle, avec un contact beaucoup plus dynamique et une balle beaucoup plus pénétrante, même sans draw. Et un gain de longueur significatif ! Le chantier entrepris ce printemps continue mais les premiers fruits commencent à mûrir.

Niveau parcours, le Dunes est toujours aussi intéressant à jouer et d’un entretien irréprochable, rien à redire. En plus le greenfee sur les deux tracés a été revu à la baisse par rapport à 2017 ! Le Bay fait face à pas mal de changements par contre. Un hôtel est en construction ainsi que le clubhouse définitif, donc pas mal de bruits sur certains trous et un paysage moins idyllique que l’année passée. Il y a également un nouveau trou n°3 (par-3), l’ancien se trouvant sur l’emplacement des travaux. Donc expérience moins enthousiasmante que lors du précédant séjour, mais ça reste un parcours vraiment très fun à jouer avec des vues à couper le souffle !

J’ai été flatté d’être abordé par le boss du golf, qui a fait les investigations nécessaires pour savoir qui se cachait derrière mon compte Instagram publiant quotidiennement des photos de ses parcours pendant mon séjour. Je n’ai eu l’occasion de discuter que deux fois brièvement avec lui, on devait se revoir mais ça ne s’est malheureusement pas fait. Je vais néanmoins garder le contact avec lui. Entre autres choses, il m’a confirmé que la construction de deux nouveaux parcours devrait débuter cette année ! Car si les deux parcours n’étaient pas très occupés pendant mon séjour (l’été est une basse saison golfique), il n’en est apparemment pas du tout de même durant le printemps et l’automne.

Costa Navarino voit vraiment grand mais je crois aussi en son potentiel énorme ! De plus en plus de compagnies aériennes desservent l’aéroport de Kalamata (base militaire donc le terminal civil a été financé par le fondateur du resort) et cet essor profite bien sûr à toute la région, même si le resort en demeure la figure de proue et le poumon économique.

Pour l’anecdote, nous avons mangé à la table d’à côté de Philipp Lahm (capitaine de l’Allemagne championne du monde en 2014) et Tony Kroos (Real Madrid) et j’ai aussi croisé Cristiano Ronaldo et son garde du corps… aux toilettes de ce même resto ! :mrgreen: Bon, pour ce genre de clients, il y a aussi des villas à €10'000 la nuit, moi j’ai payé un poil moins cher ! :shock: 8)

A peine rentré que je puis allé hier réceptionner mes nouveaux fers Taylor Made P790 (4-GW) et mon H2 M3 de Taylor Made aussi. Les fers sont montés sur les mêmes KBS Tour S que je joue actuellement et le H2 (17°) sur du Mitsubishi Tensei Blue 80.

Passage d’abord par le practice de Bossey pour tester tout ça. Franchement, c’est vite « oouuaaah « !!! C’est long, c’est droit (voir en draw), c’est haut, quel feeling après juste quelques balles jouées ! Et je pars ensuite sur le parcours pour tester ça en grandeur nature ! C’est un peu du bricolage car je ne joue pas obligatoirement le bon club des départs dans le but de pouvoir tous les tester. Donc le score, on s’en fout un peu mais franchement, c’est très très prometteur !

Mais entre l’amélioration de mon swing et ces nouveaux outils, je suis un peu perdu au niveau des longueurs ! Car j’ai clairement un club de plus, facile ! Sur le 14, je ne pense pas avoir déjà joué moins que F6. Là, j’ai frappé un coup correct de F7, mais vraiment sans plus, qui a manqué le green à hauteur de mât ! Avec un loft identique que sur ma série précédente, je précise ! :idea: :P

Sur le trou précédent, le H2 a déjà fait ses preuves avec un coup de 215 mètres qui m’a permis de toucher le green de ce par-5 en 2 (j’ai quand même fait par…) et valider sa complémentarité avec mon F2 de 18°, avec lequel je jouait 190m mais peut sans doute compter plus sur 195-200m désormais avec les progrès sur mon swing.

Vraiment très agréablement surpris par les sensations de cette première partie, on remet ça demain ! :D
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5055
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 44

Message par Franc38 » 18 juil. 2018, 10:01

Cool, tout ça !
Les p790 ne te posent pas de problème niveau tenue du green, avec le spin en baisse ? Si la hauteur compensé pour toi c'est tout bénef, une canne de moins et donc tout plus facile !
Avec les même shafts tu devrais t'y faire très vite et scorer bas !

Et bravo à ta fille ! La mienne à bientôt 7 ans ne veut même pas essayer de taper la balle, pour elle golf=promenade et puis c'est tout !

Sent from my A0001 using Tapatalk

Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 19 juil. 2018, 10:04

Franc38 a écrit :
18 juil. 2018, 10:01
Cool, tout ça !
Les p790 ne te posent pas de problème niveau tenue du green, avec le spin en baisse ? Si la hauteur compensé pour toi c'est tout bénef, une canne de moins et donc tout plus facile !
Avec les même shafts tu devrais t'y faire très vite et scorer bas !

Et bravo à ta fille ! La mienne à bientôt 7 ans ne veut même pas essayer de taper la balle, pour elle golf=promenade et puis c'est tout !

Sent from my A0001 using Tapatalk
Pas noté de soucis spécifiques pour s'arrêter sur les greens, qui sont bien réceptifs il est vrai. A voir dans un mois quand ils seront préparés pour le tournoi du LET Access puis du championnat du club.
J'ai rejoué hier, des blancs. Après quatre trous qui m'ont surtout permis d'évacuer les excès de bières de la veille (triple-double-par-X), ma partie commence vraiment au 5. Dès lors, hors deux drives HL au 13 pour un X, je vais vraiment jouer solide avec neuf pars sur les treize trous terminés, +5 sur la séquence de trou. Ca fait donc +10 sur 16 trous, avec surtout des sensations qui commencent déjà à bien se faire avec ses P790. Et je ne parle même pas de mon H2, qui va devenir bien plus qu'un club alternatif dans mon jeu (surtout des blancs) !
Il faut vraiment que je règle mes soucis au driving, et il y aura moyen d'être ambitieux ces prochains temps !
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2857
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 19 juil. 2018, 12:00

AuldCom a écrit :
19 juil. 2018, 10:04
Franc38 a écrit :
18 juil. 2018, 10:01
Cool, tout ça !
Les p790 ne te posent pas de problème niveau tenue du green, avec le spin en baisse ? Si la hauteur compensé pour toi c'est tout bénef, une canne de moins et donc tout plus facile !
Avec les même shafts tu devrais t'y faire très vite et scorer bas !

Et bravo à ta fille ! La mienne à bientôt 7 ans ne veut même pas essayer de taper la balle, pour elle golf=promenade et puis c'est tout !

Sent from my A0001 using Tapatalk
Pas noté de soucis spécifiques pour s'arrêter sur les greens, qui sont bien réceptifs il est vrai. A voir dans un mois quand ils seront préparés pour le tournoi du LET Access puis du championnat du club.
J'ai rejoué hier, des blancs. Après quatre trous qui m'ont surtout permis d'évacuer les excès de bières de la veille (triple-double-par-X), ma partie commence vraiment au 5. Dès lors, hors deux drives HL au 13 pour un X, je vais vraiment jouer solide avec neuf pars sur les treize trous terminés, +5 sur la séquence de trou. Ca fait donc +10 sur 16 trous, avec surtout des sensations qui commencent déjà à bien se faire avec ses P790. Et je ne parle même pas de mon H2, qui va devenir bien plus qu'un club alternatif dans mon jeu (surtout des blancs) !
Il faut vraiment que je règle mes soucis au driving, et il y aura moyen d'être ambitieux ces prochains temps !
J'ai eu l'occasion d'essayer les P790 , certes pas avec le bon shaft pour moi , mais effectivement les sensations de puissance sont au rendez vous avec une relative facilité .
Pour ce qui est du driving , consulte Marco , il va régler ça au petit oignons ...en te donnant des pistes de travail au top :wink:

En principe , je serai présent au LET Access avec une joueuse ...

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 19 juil. 2018, 18:21

ALP a écrit :
19 juil. 2018, 12:00

J'ai eu l'occasion d'essayer les P790 , certes pas avec le bon shaft pour moi , mais effectivement les sensations de puissance sont au rendez vous avec une relative facilité .
Pour ce qui est du driving , consulte Marco , il va régler ça au petit oignons ...en te donnant des pistes de travail au top :wink:

En principe , je serai présent au LET Access avec une joueuse ...

8 )

Alain :D
Je n'ai pas encore pris de leçon avec Marco depuis son arrivée mais il fait l'unanimité parmi les membres !

Je serai aussi là pendant la semaine du tournoi, je vais jouer le pro-am et bosser comme bénévole durant la compétition en elle-même. Tâchons de s'y voir (et même de jouer)
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 22 juil. 2018, 09:17

J’en parle dans le sujet spécifique des P790, mais je dois bien redire que ces fers sont vraiment une tuerie après les 3x18 et 1x9 trous joués cette semaine. Avec un shaft et un loft identique (F4/5 même 0.5° plus ouverts) que mes anciens TM Rocketbladez, j'ai un gain de sensation net, une plus grande tolérance aux coups décentrés évidente et surtout un bénéfice en longueur de clairement un club ! En plus, ils sont magnifiques !

Ça ne se voit pas encore sur le score car j’ai des soucis driver et putter en main, mais aussi parce que le gain en distance affecte ma précision, en plus d’avoir tendance à jouer en draw jusqu’au F7 et couper les fers plus longs. Bref, il faut encore travailler ! Ces changements, même s’ils sont loin d’être assimilés, m’apportent de vraies nouvelles options de jeu. Par exemple, alors que je crois n’avoir touché en 2 le green du par-5 n°13 qu’une seule fois en sept ans (virtuellement impossible à faire en fade), je l’ai fait deux fois cette semaine !

Dans la catégorie tuerie, il y a aussi mon nouveau H2 (M3 de Taylor Made). Il se joue presque tout seul, et quelle longueur ! J’ai mis mon teeshot du #2 dans le ruisseau barrant le fairway. Alors oui, c’est en descente et ça roule, mais à cet endroit, il se trouve quand même à 270 mètres ! Avec mon driving un peu à la ramasse, c’est une vraie alternative pour le moment, et je n’ai pourtant joué qu’une poignée de coups avec ce club.

Ce qui m’amène à une réflexion sur mon driver : si j’arrive à un tel résultat avec un H2 de 17° (j’ai joué plusieurs coups à 200-220m), quel pourrait être le résultat avec une babatte M3 et un swing retrouvé ? Je vais donc aller tester ça cette semaine.
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
Kantziko
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1236
Enregistré le : 23 mai 2008, 09:32
Index : 11,7
Pays : Suisse
Âge : 37

Message par Kantziko » 25 juil. 2018, 14:27

AuldCom a écrit :
22 juil. 2018, 09:17
Dans la catégorie tuerie, il y a aussi mon nouveau H2 (M3 de Taylor Made). Il se joue presque tout seul, et quelle longueur ! J’ai mis mon teeshot du #2 dans le ruisseau barrant le fairway. Alors oui, c’est en descente et ça roule, mais à cet endroit, il se trouve quand même à 270 mètres !
Le seul gars content de se mettre dans l'eau :lol:
(blagueuuuuuu, patapé)

Du coup, t'as touché le green en deux ? :D
(aïe, palatête)

Bon sinon, j'ai quelques soucis en ce moment, qui m'empêcheraient de jouer chez toi. Mais est-ce que l'on arrive à caler une date à Vuissens en Août ? Ou début Septembre ? les trois weekends d'Août à partir du 10 sont ouverts pour moi ... et les deux premiers de Septembre.
J'espère que l'on y arrivera !

Take care

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 25 juil. 2018, 17:27

Kantziko a écrit :
25 juil. 2018, 14:27
AuldCom a écrit :
22 juil. 2018, 09:17
Dans la catégorie tuerie, il y a aussi mon nouveau H2 (M3 de Taylor Made). Il se joue presque tout seul, et quelle longueur ! J’ai mis mon teeshot du #2 dans le ruisseau barrant le fairway. Alors oui, c’est en descente et ça roule, mais à cet endroit, il se trouve quand même à 270 mètres !
Le seul gars content de se mettre dans l'eau :lol:
(blagueuuuuuu, patapé)

Du coup, t'as touché le green en deux ? :D
(aïe, palatête)
La balle était juchée sur un petit rocher, j'ai donc pu faire une sorte de chip pour la sortir de l'OE
Kantziko a écrit :
25 juil. 2018, 14:27
Bon sinon, j'ai quelques soucis en ce moment, qui m'empêcheraient de jouer chez toi. Mais est-ce que l'on arrive à caler une date à Vuissens en Août ? Ou début Septembre ? les trois weekends d'Août à partir du 10 sont ouverts pour moi ... et les deux premiers de Septembre.
J'espère que l'on y arrivera !

Take care
Il y aurait éventuellement 11-12-19 août, mais à confirmer. Jouant beaucoup en semaine, j'en profite pour lâcher un peu l'affaire le weekend et passer du temps en famille. Après ces dates, c'est complètement bouché.
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
Kantziko
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1236
Enregistré le : 23 mai 2008, 09:32
Index : 11,7
Pays : Suisse
Âge : 37

Message par Kantziko » 26 juil. 2018, 07:44

AuldCom a écrit :
25 juil. 2018, 17:27
Il y aurait éventuellement 11-12-19 août, mais à confirmer. Jouant beaucoup en semaine, j'en profite pour lâcher un peu l'affaire le weekend et passer du temps en famille. Après ces dates, c'est complètement bouché.
Hé bien à toi de me dire si l'une de ces trois dates joue. Pour moi elles sont toutes ouvertes :)

Ca serait vraiment chic de pouvoir rejouer ensemble :)

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 07 août 2018, 20:25

11 parties jouées en 15 jours depuis mon dernier message, il y a la quantité et parfois la qualité aussi. Je suis un petit peu sorti de Bossey avec deux virées à Chamonix et une au Lac d'Annecy. L'apprentissage de mes P790 se poursuit, et dire que je suis enchanté de ces clubs est doux euphémisme. Idem pour mon hybride 2 TM M3 d'ailleurs ! Le gain en longueur me joue encore des tours, surtout sur les attaques de greens car je peine à "sous-clubber" assez par rapport à mes anciens standards. Un club plus long, je le suis désormais sans soucis, mais quand le draw s'en mêle (secteur où je rame vraiment à passer le cap - 18 ans de fade/slice ne s'effacent pas par magie...), je ne suis même pas loin de deux clubs de gain...

Alors c'est cool, ça caresse l'égo dans le sens du poil, ça permet de gagner facilement le concours de celui qui à la plus longue, d'entretenir la légende de Swissbomber (j'ai mesuré un coup de F9 à 148m et un de F7 à 176m - on parle de carry bien sûr :wink: :lol: ), mais ça ne permet pas encore de scorer significativement mieux, car la précision fait encore cruellement défaut et il y a toujours quelques coûteux "wild shots" qui flinguent la carte. Sauf quelques rares exceptions (une carte de 81 / +10 en compétition pour descendre à 11.9, mon nouvel index le plus bas) et une victoire avec panache 6&5 en 1/8ème de finale du championnat de match play (2ème série) où je suis en +6 au moment de se serrer la main au 13 avant de lâcher quelque peu l'affaire sur la fin. A noter, au cours de ce match-play, un coup de PW de 120 mètres qui termine sa course au fond du trou au #10 pour le troisième eagle de ma carrière. Où comment passer 6up sans effort ou presque en "tuant" son adversaire ! :mrgreen:

Je dois vraiment me concentrer un peu sur mon swing, m'appuyer sur ces bonnes nouvelles bases acquises récemment, et une fois tout ça en place, je pense vraiment qu'il y a de la place pour BEAUCOUP mieux !

Je suis aussi allé essayer des drivers. Impressionné que je suis par ce que je suis capable de faire avec mon nouvel H2 M3 de chez Taylor, je n'ai pas cherché midi à quatorze heure. Je me suis concentré sur cette marque et le combo qui semble gagnant est le M3 monté sur Aldila Rogue Silver 60. Semble seulement, car mon swing est un peu parti en vrille sur la fin de la séance, et je vais donc l'emprunter ces prochains jours dans cette configuration pour valider en conditions de jeu ce que les chiffres du radar (et les sensations de mes rares bons coups à ce moment là) mettaient en évidence.

Marre de la canicule, je me suis donné un break de trois jours et me réjouis de rejouer vendredi quand nous aurons perdu presque 10°C !! 8)
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5055
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 44

Message par Franc38 » 07 août 2018, 21:14

C'est bon tout ça !
Bon 176m de carry au 7 c'est franchement abusé... Il te faut 5 wedges ou quoi, maintenant ? :mrgreen: Mais forcément ça va bientôt descendre dès que tu auras apprivoisé les bêtes !

Sent from my ONEPLUS 6 using Tapatalk

Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 08 août 2018, 06:33

Franc38 a écrit :
07 août 2018, 21:14
C'est bon tout ça !
Bon 176m de carry au 7 c'est franchement abusé... Il te faut 5 wedges ou quoi, maintenant ? :mrgreen: Mais forcément ça va bientôt descendre dès que tu auras apprivoisé les bêtes !

Sent from my ONEPLUS 6 using Tapatalk
Ca reste des coups exceptionnellement bien touchés sur lesquels je ne vais bien sûr pas m'étalonner. Mais je sais par contre ce qu'il est possible de faire avec ces clubs.
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 03 sept. 2018, 12:56

Il s’est passé pas mal de choses depuis mon dernier message, et ça inclut 14 parties allant de l’exceptionnel (j’y reviendrai plus bas) au cauchemardesque lors du championnat du club joué ces deux derniers jours (je n’y reviendrai pas, même si je sais que le ridicule ne tue pas).

Dans le cadre du Bossey Ladies Championship comptant pour le LET Access Series, j’ai eu la joie de participer au pro-am, une expérience vraiment très très sympa. J’étais associé à la proette Rebecca Wallace. Alors disons le tout de suite, je n’ai pas vraiment été impressionné par son niveau de jeu (sauf autour et sur le green) et son total de +24 sur deux tours résumé tout. Néanmoins, mes partenaires et moi avons vraiment passé un moment génial, tant elle est sympa et souriante ! Elle était caddeyée par son père, le très sympatique Mark Wallace que certains dans le sud connaissent peut-être, puisqu’il avait une académie à son nom à Sainte-Maxime sauf erreur (qui a été reprise depuis par son fils Lewis). Super expérience !

Dans le cadre du tournoi, la société True Spec avait un stand pour les joueuses et les membres. Je suis allé faire un tour, ils ont vraiment du super matos. J’ai testé des drivers, le TM M3 reste le favori, mais je ne retrouve pas les détails des shafts testés (ils ont passablement de marques peu connues). Affaire à suivre.

J’ai aussi bossé une matinée pendant le tournoi sur le live recording, c’était sympa, mes two cents au succès de l'évènement.

Plus très satisfait des performances de mon GPS Bushnell NEO, j’ai décidé de changer de technologie et suis (enfin) passé au télémètre laser, à savoir le Bushnell Tour V4 Jolt avec l’option des pentes très utiles sur mon parcours, mais qui peut facilement être désactivé pour les compétitions. Pratique, comptact, rapide, j’en suis super content, mais ça ne m’empêche pas de garder le NEO en parallèle, bien pratique avoir la distance de certains points non visibles comme un bunker ou l’entrée du green par exemple.

Après les fers et l’hybride, l’évolution de mon sac continue avec l’acquisition d’un nouveau putter, le Evnroll ER3 Wing Blade (https://evnroll.com/er3-wingblade.html). Je voulais immédiatement mettre le même grip Superstroke 3.0 Slim que sur mon Scotty mais le vendeur m’a conseillé de garder dans un premier temps l’original, quitte à changer plus tard. J’ai joué neuf parties avec un changement flagrant dans la qualité de la roule (beaucoup moins de putts trop courts) mais toute la peine du monde à rentrer mes putts. J’ai donc décidé de changer le grip en faisant bien attention à ne pas modifier l’équilibre de la bête, optant finalement Superstroke 3.0 Slim CounterCore.

Dès le lendemain matin, je m’octroie trente minutes d’entrainement avant de commencer ma partie du jour. Le reste en détails dans le prochain message.
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 03 sept. 2018, 15:34

Retour sur ma partie de vendredi à Bossey

Trou 1 – Par-4 (311m en montée) : J’entame la partie avec un coup de H2 pas franchement pur, mais qui fait le boulot. Bon F9 qui me laisse 5 mètres, mais pas sur le bon plateau. Les deux putts qui suivent me vont très bien, ça donne un PAR

Trou 2 – Par-5 (451m en descente): H2 pour ainsi dire parfait, qui optimise au mieux les diverses pentes du fairway. J’ai 175 mètres pour un bout de green, mais avec la balle plus basse que les pieds et aucune échappatoire autour du dancefloor (un étang, un ruisseau, un bunker et du HL), je me contente d’un layup au PW, qui ne prends néanmoins pas la pente comme escompté. Le coup suivant au SW n’est pas mauvais, mais la balle ne se stoppe jamais qui fuit dans le rough. Approche en montée un peu tendre, deux putts, BOGEY.

Trou 3 – Par-4 (326m en montée) : H2 vraiment très puissant, mais un léger hook fait filer la balle dans une zone à haut chachis. La provisoire est excellente mais sera inutile, ma première balle reposant certes dans les hautes herbes, mais avec chance dans une zone où tout a été couché. J’ai même un lie décent, c’est dire. 120 mètres en montée, F9 bijou qui se stoppe à 3 mètres. Putt en descente tout sauf donné mais je ne manque pas l’occasion de signer un BIRDIE

Trou 4 – Par-3 : 138m au drapeau, au milieu du green. PW bien touché mais qui file (une fois de plus, ça devient une constance incompréhensible sur ce trou) loin et long à gauche. Chip vraiment délicat avec un bunker à survoler, ça fait le job, mais il me faut encore deux putts pour un BOGEY

Trou 5 – Par-4 (292m en montée): H2 presque parfait, sauf que le balle lâche un poil à gauche sur la fin, et tape dans la pente qui sépare le fairway « du haut » de celui « du bas ». Elle dévale le talus et je la retrouve sur la première coupe de rough, rien de grave au demeurant, juste un coup plus délicat à jouer depuis cet endroit. 100 mètres linéaires, mais 112 avec la pente, j’empoigne mon GW et joue un coup que je pense parfait en léger draw (involontaire). Parfait ? Presque, il me reste deux mètres en montée. BIRDIE

Trou 6 – Par-3 (145m en légère descente): F9 un peu toppé qui finit sur l’arrière-green (l’avant-green de derrière, vous me suivez ?). J’ai un chip de plus de 15 mètres tout en légère descente avec deux bons mètres de break à droite. La balle sort bien du club, roule, roule et ne finit sa course qu’un fond du trou ! BIRDIE

Trou 7 - Par-4 (356m) : Bon coup de H2 pleine piste, qui me laisse 145 mètres. F8 qui part plein drapeau, mais kick un peu sur la gauche après avoir touché la surface du green. Il me reste 5 mètres en montée, avec pas mal de droite-gauche. Le contact est bon, la balle semble filer droit dans le trou, avant de glisser à gauche sur les derniers centimètres. Elle se stoppe une fraction de seconde sur l’arête du trou avant de prendre la plus sage des décisions, à savoir tomber. C’est encore un BIRDIE !

Trou 8 – Par-5 (445m): Grosse respiration avant de jouer le coup suivant. « Ne réfléchis pas, savoure et joue ! » me dis-je intérieurement. Depuis l’arrivée récente du H2 dans mon sac, il faut bien dire que mon F2 a vu son « temps de jeu » être réduit à peau de chagrin. Mais j’aime bien le sortir sur ce trou, le coup n’est pas mauvais mais trouve un des bunkers à gauche du fairway. J’ai quelque 250 mètres pour le green, le jeu est donc d’avancer suffisant pour se laisser un troisième coup pas trop difficile, sachant que des arbres me barrent un peu le chemin. J’opte pour une ligne quand même assez agressive et joue un magnifique F8 qui imprime un draw aussi involontaire que parfait ! Il y a des jours comme ça ! Mon coup de 54° au green n’est pas propre et se stoppe juste devant le green. Putter en main pour me mettre presque donné et un autre putt suffisent pour un PAR

Trou 9 – Par-4 (287m en forte montée): Cet instant où la réalité te rattrape au galop… H2 toppé, freiné par les hautes herbes, mais qui en ressort quand même (j’ai encore un peu de chance en stock !) juste devant les rouges. Ça aurait été un comble de devoir payer ma tournée pour ça pendant un tel aller !! Très bon lay-up au F6, malgré un lie compliqué. Mon coup de 58° sort un peu à droite, atterrit quand même sur le green mais en ressort pour aller d’appuyer contre le rough. Difficile d’avoir un contact propre avec ce lie, je pèse le pour et le contre de jouer avec soit mon putter, mon 58° ou mon hybride et opte pour ce dernier, pensant que c’est le club le plus « safe ». Le choix est bon mais l’exécution un peu moins, la balle filant trois bons mètres derrière le mât. Le premier putt ne rentre pas, ça fait un DOUBLE BOGEY.

A cet instant précis, je m’en veux un peu d’avoir gâché une si rare et précieuse occasion de signer un premier « demi-parcours » sous le par, mais je n’oublie pas pour autant que ça reste quand même la première fois que je joue dans le par sur neuf trous !

Trou 10 – Par-4 (284m en montée) : H2 en monde stinger, tendu à gauche, qui passe dans l’étroit passage entre le dogleg et le bunker. Si ce coup ne me laisse qu’un petit wedge pour aller au green, je dois aussi compter avec un lie assez épais et en descente. Le coup n’est pas assez appuyé et trouve le rough surplombant le bunker barrant l’accès au green. Je joue un amour de chip laissé donné. PAR

Trou 11 – Par-4 (316m, mise en jeu en descente, green surélevé) : F4 qui sort très à gauche et dont le sort ne fait pas l’ombre d’un doute : HL. Je remets une excellente balle au H2, suivit d’un GW posé à 6 mètres du drapeau. Putt très rapide en descente, je me concentre tellement sur cette pente que j’en oublie un peu le gauche-droite, qui fait filer la balle un bon mètre et demi sous le trou. Et me laisse un nouveau putt délicat que je ne rentre pas. TRIPLE BOGEY

Trou 12 – Par-3 : Drapeau à 185m. F5 très bien touché, qui atterrit juste à gauche du mât, mais prise dans son élan, la balle glisse sur le plateau du bas… Il me reste donc avec un solide putt d’une dizaine de mètres avec d’abord une forte montée, suivie d’un break sévère de gauche à droite en descente. La bonne nouvelle dans ce coup à venir, c’est de l’avoir déjà joué à deux reprises au cours de la semaine. Je m’inspire donc de cette expérience et laisse mon premier putt un mètre long. Je ne manque pas le retour et signe un nouveau PAR

Trou 13 – Par-5 (435m, dog-leg à droite, puis dog-leg à gauche) : F2 en léger fade qui va se placer idéalement à la corde du premier dog-leg. 190 mètres pour un bout de green, à peine quelques-uns de plus pour le drapeau, avec deux bunkers prêts à accueillir toute tentative trop timide de couper le second dog-leg. En temps normal, pas de discussion, c’est l’attaque et advienne que pourra. Mais aujourd’hui, j’ai quand même une carte que je n’ai pas trop envie de gâcher, fusse-t-elle amicale. J’opte pour un compromis typiquement helvétique, à savoir un lay-up agressif au F4. Dans l’absolu, c’est un choix un peu idiot (soit on joue agressif pour aller au green, soit on joue plus défensif pour ne pas mettre les bunkers en jeu) mais il est pleinement assumé et mon très bon coup me laisse un chip d’une vingtaine de mètres. Coup roulé (que je ne maîtrise pas vraiment, mais on se sent pousser des ailes des jours comme ça !) qui me laisse un putt de 3 mètres en descente. Je ne lis guère plus qu’une balle à gauche et m’aligne en conséquence. Je ne sais pas trop ce qui se passe au moment du contact, mais ma Vice sort bien plus à gauche que prévue… pour mieux revenir plein trou !! « Ne pas réfléchir, savourer cet état de grâce et jouer ! » C’est donc un cinquième BIRDIE

Trou 14 – Par-4 : Mât à 160 mètres, dans une position que je trouve affreusement compliquée. Le bon sens serait de rester un poil court pour se laisser un putt/chip plus ou moins plat. Comme je crains que le F7 soit trop juste pour passer les dangers me séparant du green, j’empoigne mon F6 pour un coup vraiment propre, qui termine dans la première coupe de rough à gauche, quelques mètres derrière et (surtout) au-dessus du mât. A cet instant, je me maudis un peu de n’avoir pas pris un club de moins, car je me retrouve avec un coup de malade à jouer. La donnée est simple, je dois jouer presque à 90° du trou, en direction du fairway, de telle manière à ce que la balle soit le plus lente possible au moment d’arriver sur la surface du green. Si elle commence la descente ne serait-ce qu’un tout petit peu lancée, elle finira huit mètres sous le trou avec un réel risque de trois-putts depuis là. Putter en main, je joue mon coup à la quasi-perfection, me laissant donné. Mes partenaires m’avouent honnêtement qu’ils ne pensaient pas que c’était possible d’arrêter la balle au trou ma position ! C’est un excellentissime PAR

Trou 15 – Par-5 (475m, mej en forte descente, puis forte montée le reste du trou) : H2 d’une pureté rare, que je retrouve quelques 240 mètres plus loin ! Depuis là, il faut juste se contenter de jouer court du bunker se trouvant au milieu du fairway à quelques 190 mètres. F6 un peu arraché qui va se cacher sous un sapin à gauche du fairway. J’ai un coup, pas de branche qui gêne mon stance ou mon swing, mais qu’une toute petite fenêtre très basse sous les branches pour avancer. Avec presque que du rough devant moi, ça serait un miracle de trouver un bout de green depuis là, sachant que j’ai plus de 80 mètres en forte montée. F4 punché, la frappe est bonne mais les branches d’abord puis le rough stoppent très rapidement ma balle. Depuis une herbe vraiment dense, je n’arrive qu’à trouver le bord du green à droite, à hauteur de drapeau, mais avec encore un sacré challenge à affronter. J’ai une approche hyper rapide, avec un énorme droite-gauche à gérer, très rapide sur la fin. La ligne est assez bonne mais je n’ai pas osé monter assez haut dans la pente, la balle tourne donc trop tôt et reste presque deux mètres sous le trou, avec encore un gros dévers pour le coup à venir. Ça ne rentre pas, tap-in pour DOUBLE BOGEY

Trou 16 – Par-3 : 170 mètres pour le mât à l’entrée. Coup de F6 aussi puissant qu’embarqué à gauche, ça file directement dans le bois bordant le green, mais ma balle non seulement revient grâce à un rebond très généreux, mais finit même sa course à 30cm du green, à quelques six mètres du mât. « Ne pas réfléchir, savourer, jouer ». Je joue le coup au putter, ça finit juste au-dessus du trou. PAR

Trou 17 – Par-4 (310m): Coup de F4 de dingue qui ne me laisse à peine 100 mètres pour le mât, pourtant au fond du green. Il y a de l’adrénaline dans mon swing, le danger est derrière le drapeau, je ne m’excite pas et décide de jouer mon 54°. Coup à peine un peu toppé, ça pitche le green, mais finit dans la pente de rough épais juste derrière. Chip un peu timide, qui ne me laisse pas loin de trois mètres. Ça semble plat et droit (rarissime à Bossey), je ne cherche donc pas à imaginer une pente qui doit pourtant être là, sournoisement masquée pour infléchir le cheminement de ma balle, et je rentre ce putt pour un nouveau PAR

Trou 18 – Par-4 (364m en descente) : Pour la première fois de la partie, mes pensées prennent un peu (trop) de place au moment de monter sur le tee. Pas qu’elles ne soient particulièrement négatives, elles me rappellent juste que seule une grosse catastrophe pourrait me priver d’une carte historique. Mon coup de H2 n’est clairement pas le meilleur de la journée, mais l’avantage de ce club est de toujours ou presque faire de la distance, et ce même avec de frappes décentrées. Good stuff ! Il me reste quand même 155 mètres pour le drapeau, en descente. F8 en main, le contact est bon, ça sort un peu à gauche mais ne m’inquiète pas vraiment, le fade devant faire son œuvre tôt ou tard. Ou pas. Cette coquine reste droite comme un i et finit son vol dans le bac de gauche, pour ainsi dire à hauteur de de mât. « Ne pas se souvenir que j’ai toppé deux sorties depuis le bunker d’en face qui ont terminé dans l’étang, et ce au cours de cette même semaine ». J’y pense et puis j’oublie, ma sortie est propre et me laisse un putt de trois mètres pour conclure. Ligne parfaite, roule presque parfaite, ma Vice 1 semble filer sans encombre jusqu’à destination, avant de se stopper moins d’un centimètre devant le trou. BOGEY

Quelle partie, j’en suis presque tremblant au moment de serrer la main de mes partenaires ! Dans les chiffres, ça donne passablement de nouveautés, mon palmarès personnel ayant été passablement chamboulé à cette occasion (anciens records entre parenthèses) :
- Nombre de birdies : 5 (3)
- Birdies consécutifs : 3 (2)
- Score sur 9 trous : 0 (+1)
- Score sur 18 trous 76/+5 (79/+8)

Presque tout s’est aligné dans le bon sens pour obtenir une telle carte. Et encore, je me permets le luxe d’une balle HL et même de jouer +7 sur trois trous !. A savourer sans modération, car ça ne sera pas facile à rééditer ! J’ai aussi rapidement une pensée qui me traverse l’esprit au terme de la partie : « Mais pourquoi ai-je signé une telle carte la veille du Championnat du Club ? »

Au lendemain dudit championnat, je confirme que ça a été un sacré cadeau empoisonné, même si je savais parfaitement ne pas être capable de renouveler une telle performance dans des conditions de jeu autrement plus compliquées. Mais c’est une autre histoire, je préfère rester en l’état sur cette note très très positive.

Ne pas réfléchir, savourer, jouer.
Modifié en dernier par AuldCom le 04 sept. 2018, 08:44, modifié 2 fois.
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11688
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 03 sept. 2018, 16:01

ça c'est une très belle carte et une super perf ! bravo ! :D
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5055
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 44

Message par Franc38 » 03 sept. 2018, 16:05

Oui, doublement très positif. Score et birdies au top. Et malgré tout de bonne grosses scories qui laissent entrevoir encore mieux dès que tu arriveras à "nettoyer" tes cartes !

Sent from my ONEPLUS 6 using Tapatalk

Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
Kantziko
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1236
Enregistré le : 23 mai 2008, 09:32
Index : 11,7
Pays : Suisse
Âge : 37

Message par Kantziko » 04 sept. 2018, 07:11

Bravo l'artiste. Un aller super costaud ! ;)

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 11 sept. 2018, 16:58

Après ma cataclysmique prestation au championnat du club (99-101) :shock: , j'ai décidé de faire une pause golfique d'une semaine. J'ai tenu deux jours et suis retourné au club dès le troisième ! Cette force de caractère ! :lol: :lol: Au moins me suis-je rassuré un peu, me contentant de jouer 9 trous et signant un bon +4. Ouf, je sais encore jouer ! J'enchaîne deux jours plus tard avec 18 trous, avec après un aller correct (+6), je retombe dans mes travers (+48867555 environ sur le retour). Après une petite bouffe sur la terrasse du club et un quart de rosé, je décide de ne pas rester sur ce nouvel affront et repart pour 9 trous. Six pars et 3 bogeys, c'est propre ! Mais je n'aime pourtant pas les montagnes russes d'habitude !

J'ai remis ça ce matin, et après un aller délicat (+8 avec trois doubles), je signe un solide +3 au retour, réputé (à juste titre) plus difficile qui donne une belle carte de 82. Et ce malgré des greens défeutrés la semaine passée (et toujours bien marqués) et des fairways en cours de carottage et sablage massif. Je vais donc continuer à jouer dans ces conditions un peu pourries, ça semble m'inspirer ! :D

Sinon, nous avons eu la visite de John Daly samedi à Bossey et il a joué 9 trous. Je n'étais malheureusement pas là, mais c'est quand même assez cool de pouvoir accueillir un double vainqueur de Majeurs ! De ce que j'ai entendu, il a bien attaqué nos par-4 pas très longs, mais ce n'est pas pour autant qu'il a scoré. A sa décharge, les greens étaient déjà défeutrés.

Sinon, le club a frôlé une sale catastrophe. Une batterie de chariot a pris feu et explosé dans le caddie-masters. Le staff a réussi à empêcher la propagation des flammes mais les pompiers ont dû intervenir pour éteindre complètement le feu. Une personne a été légèrement blessée par des bouts de batterie qui explosaient en rafale... :shock: Nous n'osons pas imaginer l'ampleur de la catastrophe si c'était arrivé durant la nuit. Bref, il n'y a pas que les batteries Samsung qui pètent !
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
Kantziko
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1236
Enregistré le : 23 mai 2008, 09:32
Index : 11,7
Pays : Suisse
Âge : 37

Message par Kantziko » 12 sept. 2018, 10:12

La vache pour l'incendie ! :cry:

Y'a eu du dégât dans les sacs? :/

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 13 sept. 2018, 09:56

Kantziko a écrit :
12 sept. 2018, 10:12
La vache pour l'incendie ! :cry:

Y'a eu du dégât dans les sacs? :/
Un seul sac endommagé je crois, ca va
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 01 oct. 2018, 20:31

De retour de Paris, je suis encore sur mon petit nuage tant ce séjour à la Ryder Cup a largement dépassé mes espérances !! Pourtant, alors que je me gavais de golf devant ma télé vendredi, un certain doute m’a sérieusement traversé l’esprit. Est-ce que ça vaudrait vraiment la peine d’aller s’entasser le long du parcours pour voir une poignée de coups ? Et ce dans le froid après s’être levé aux aurores ? Et ne finalement voir qu’une infime partie de la compétition par rapport à la télé ? Ça m’a taraudé un moment mais n’a nullement mis en péril mon voyage au National.

Et alors, est-ce que ça valait la peine ?? Ho que OUI, cent fois OUI, mille fois OUI ! Quel pied ça a été !

Je ne vais pas faire un résumé en détails, mais plutôt souligner les points marquants de ces deux jours passés à la Ryder Cup.

Je commence par les choses qui ne m’ont pas ou peu plues. Oui, il y a en eu, mais en large minorité par rapport aux bons points :
- L’heure entière dont nous avons eu besoin pour aller du PR1 à l’entrée samedi matin. Apparemment à cause d’un accident, mais cela nous a empêché de tenter notre chance pour la tribune du 1
- Le manque de toilettes sur le parcours
- Le prix des consommations

C’est à peu près tout je pense. Du côté des choses positives, en vrac :
- Le parcours ! Je le découvrais et je l’ai adoré ! Il me tarde vraiment d’aller m’y frotter (en 2019 sans doute). Et quel endroit exceptionnel pour organiser une telle compétition et accueillir une telle foule !
- L’organisation générale. Pas grand-chose à reprocher, j’ai retrouvé ce même sentiment de fluidité qu’à Gleneagles en 2014.
- Le « cirque » des trous 1 et 2 ! Quel moment magique mes potes et moi avons passé dimanche à regarder passer les parties, dans une ambiance parfois juste délirante, avec 10-15'000 autres fans de golf ! Magique !
- Le 9 et le 16 sont aussi des endroits que j’ai adorés
- J’étais sur le 16 quand Mickelson a mis sa balle dans l’eau hier et entériné la victoire européenne, c’était vraiment cool d’être à cet endroit même si nous aurions préféré que ça se joue sur le green.
- Voir Tommy Fleetwood se jeter dans la foule juste à côté de nous, ivre de joie
- Reed qui se fait chahuter par le public hier sur le 16 en réponse à son « chuuuuuut » sur le 9 la veille. Alors que la victoire européenne était déjà acquise, il gagne son match sur ce trou, s’adresse au public en mettant son doigt devant la bouche, avant de se marrer et saluer la foule. Je n’aime pas trop le personnage mais moment bien sympa.
- La paire Moliwood nous a donné du rêve !
- Ian Poulter est une Ryder machine !
- Le retour délirant hier soir en bus pour SQY puis en train pour Montparnasse, entouré de brits extrêmement inspirés pour des tours de chants absolument incroyable. La cerise sur le gâteau de weekend
- Il y a eu du très bon golf, mais les greens étaient redoutables
- Le trophée revient en Europe pour 2 ans au moins !
- Je suis très heureux d’avoir eu tort au sujet de Sergio !

J’oublie sans doute pas mal de choses, mais ce n’est pas très important.

Le mot « kiffer » ne fait pas spécialement parti de mon langage usuel. Mais je trouve qu’il exprime vraiment bien mon ressenti sur cette inoubliable expérience de la Ryder Cup 2018. Je l’ai vraiment kiffée grave !

EUUUUUUUUUROPE !!!

Je peux maintenant reprendre une activité normale et retrouver mon parcours dès demain matin !
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
Malalindex
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1187
Enregistré le : 15 juin 2015, 21:00
Index : 18,8
Localisation : Lille
Âge : 35

Message par Malalindex » 02 oct. 2018, 07:31

Oups... je croyais que j'étais sur le post de RC après lecture de ton post...
Je copie ça dans le sujet adapté!

Mais après lecture de ton récit, content que tu te sois éclaté comme jamais :wink:
"Le golf, il y a les bons jours et les mauvaises années"

Avatar du membre
Benito78
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1229
Enregistré le : 27 nov. 2009, 15:44
Index : 7,5
Localisation : Sym-Sym

Message par Benito78 » 28 oct. 2018, 19:22

AuldCom a écrit :
01 oct. 2018, 20:31
De retour de Paris, je suis encore sur mon petit nuage tant ce séjour à la Ryder Cup a largement dépassé mes espérances
Hello mon swissbomber...

Je refais un petit tour sur le fofo et me dis, tiens il y a au moins 2 ans que je suis pas allé voir ton super album photo...
On s'est loupé de peu au National..... :shock:
Sur ta deuxième photo ( après celle de garde ) je suis à 2m de toi...
Je te donne un indice,j'ai une casquette de golf qui cache ma calvitie naissante :lol: :lol: :lol:

la loose :( :(

Des bizz

Benoît
2013 : 23.8 - 16.4
2014 : 16.4 - 14.6 - 14.8
2015 : 14.8 - 14.9 - 9.6 - 9.8....
2016 : 9.8 - 10.1 - 7.4 - 7.6
2017 : .......................
2018 : 7.6 - 7.7 - 7.8 - 7.9 - 8.0 - 8.1 - 8.2 - 8.3 - 8.4 - 8.5 - 8.5 - 8.6
2019 : 8.7 - 8.7 - 8.7 - 8.7 - 8.8 - 8.9

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 29 oct. 2018, 14:22

Benito78 a écrit :
28 oct. 2018, 19:22
AuldCom a écrit :
01 oct. 2018, 20:31
De retour de Paris, je suis encore sur mon petit nuage tant ce séjour à la Ryder Cup a largement dépassé mes espérances
Hello mon swissbomber...

Je refais un petit tour sur le fofo et me dis, tiens il y a au moins 2 ans que je suis pas allé voir ton super album photo...
On s'est loupé de peu au National..... :shock:
Sur ta deuxième photo ( après celle de garde ) je suis à 2m de toi...
Je te donne un indice,j'ai une casquette de golf qui cache ma calvitie naissante :lol: :lol: :lol:

la loose :( :(

Des bizz

Benoît
Les photos au départ du 1 ont été prises samedi matin, avant les premières parties. Dommage de ne pas d'être vu, mais il y avait un tel monde !
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 31 oct. 2018, 14:52

Petite update après un automne vraiment bien rempli. J’ai continué sur mon rythme d’environ 18 parties par mois, ce qui m’a parmi d’arriver tout récemment au chiffre symbolique de 1800 trous (ou cent parties) joués en 2018 !

Ces derniers temps, j’ai surtout joué à Bossey, quelques parties aussi dans les environs (Vuissens avec Kantziko, Maison Blanche) ainsi que cinq durant mes vacances au Maroc à Mazagan (j’en parle dans le sujet traitant de ce pays).

Il y a vraiment eu de tout au niveau golfique, mais il est indéniable que l’arrivée récente des P790, de mon hybride 2 TM M2 ainsi que mon putter Evnroll ER3 ont apporté leur lot d’amélioration pour mon jeu. Je reste malheureusement toujours sujet à quelques « tilts » en cours de partie, avec des coups vraiment dégueulasses qui viennent ternir la carte.

Pour exemple une de mes parties à Mazagan, jouée en +14. Je perds quatre balles sur des mises en jeu lâchées loin dans le rough, et donc 8 coups dans les dents. Avec les quatre « recharges », je joue -2 sur ces trous. J’ai un contact de balle que je n’ai jamais eu au cours de ma carrière, je commence à maîtriser le draw (en tout cas jusqu’à F7), je putte beaucoup mieux, j’ai vraiment toutes les armes pour que mon niveau de golf fasse un bon en avant !

J’ai joué récemment avec un de nos membres qui est passé pro (il va prochainement jouer les Q-School du Asian Tour) et il ne comprenait pas mon index sur la base des premiers trous de la partie plutôt (très) bien joués. Je n’ai malheureusement pas eu besoin de forcer mon talent pour lui offrir quelques coups (très) moyens qui lui donné certaines réponses, mais il s’est montré très encourageant sur ce qu’il a vu dans mon jeu, avec encore une belle marge de progression !

A moi donc de faire le nécessaire, ce que je dis chaque année mais ne le fais jamais vraiment... Dieu sait que j’aurais eu le temps de m’entraîner cette année, mais j’ai préféré, en toute connaissance de cause, me gaver de golf jusqu’à peux plus ! Je suis clairement à un tournant, à moi d’enfin me donner les moyens de passer single (qui n’est pas en soi un objectif absolu) et de consolider les fondations fragiles de mon jeu pour avancer !

Je suis parti au Maroc avec une petite blessure à la jambe (j’ai joué en voiturette), je fais donc une petite pause cette semaine avant de jouer le Cross samedi à Bossey, une compétition où le parcours est totalement redessiné pour l’occasion (par exemple départ du 17 pour jouer le green du 10, etc).

Et avec une météo qui s’annonce plutôt clémente ces prochaines semaines, je ne suis pas à l’abri de passer la barre des 2000 trous joués cette année. 8)
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2857
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 31 oct. 2018, 14:59

AuldCom a écrit :
31 oct. 2018, 14:52

J’ai joué récemment avec un de nos membres qui est passé pro (il va prochainement jouer les Q-School du Asian Tour) et il ne comprenait pas mon index sur la base des premiers trous de la partie plutôt (très) bien joués.
A oui , j'en ai effectivement entendu parlé par le biais de Marco le pro :wink: ) . Bonne chance à lui , car le challenge sera au rendez-vous . L'adaptation au grain des greens , le type d'herbe et du climat local seront rien qu'a eux un vrai challenge à relever .

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 01 nov. 2018, 13:32

ALP a écrit :
31 oct. 2018, 14:59
AuldCom a écrit :
31 oct. 2018, 14:52

J’ai joué récemment avec un de nos membres qui est passé pro (il va prochainement jouer les Q-School du Asian Tour) et il ne comprenait pas mon index sur la base des premiers trous de la partie plutôt (très) bien joués.
A oui , j'en ai effectivement entendu parlé par le biais de Marco le pro :wink: ) . Bonne chance à lui , car le challenge sera au rendez-vous . L'adaptation au grain des greens , le type d'herbe et du climat local seront rien qu'a eux un vrai challenge à relever .

8 )

Alain :D
Il est parfaitement conscient de l'ampleur de la tâche, mais il prend ça vraiment comme un défi personnel alors qu'il est déjà relativement âgé.
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 05 nov. 2018, 18:42

J'écrivais ça la semaine dernière :
AuldCom a écrit :
31 oct. 2018, 14:52
Il y a vraiment eu de tout au niveau golfique, mais il est indéniable que l’arrivée récente des P790, de mon hybride 2 TM M2 ainsi que mon putter Evnroll ER3 ont apporté leur lot d’amélioration pour mon jeu. Je reste malheureusement toujours sujet à quelques « tilts » en cours de partie, avec des coups vraiment dégueulasses qui viennent ternir la carte.
Et mes deux dernières parties ont été des exemples criants de ce que je peux faire de (très) bien et de (très) mal ....

Avec une première partie jouée en +10, avec un double, un triple et un quadruple. Le calcul est vite fait, ça fait +1 sur les 15 autres trous !
Et la seconde où je passe en +1 au turn, avant de faire un peu n'importe quoi au retour, mais surtout avec encore deux triples, et une carte finale de +13.
Et le pire, c'est que je n'ai pas perdu de balle, pas de coups de pénalité, juste des séries de (très) mauvais coups perdus dans un jeu pourtant bien en place... :roll:
Au final, ça fait quand même deux perf (40 et 37 stab), mais c'est frustrant de flinguer de belles, voir très belles cartes avec ces "tilts"...

Je vais tenter de m'appuyer sur ces bonnes disposition dimanche pour ce qui sera sans doute la dernière compétition de l'année.
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2857
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 06 nov. 2018, 07:59

Super ! ça sent bon ça , la bonne forme du moment , un cap est prêt à être franchit sur ton échelle d'évolution golfique en somme :wink: . Pour ce qui des TM P790 , ça confirme le ressenti des différents joueurs que je connais jouant ces clubs , ils sont unanimement , tous ravis de leurs choix respectifs . Mais comme toujours , une attention particulière devra se porter sur le choix du shaft .

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11688
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 06 nov. 2018, 08:41

Super tout ça ! :wink: :)
Il est en fait assez logique de faire quelques "cagades" à notre niveau amateur, et de moins en moins au fur et à mesure que notre niveau de jeu s'élève... ce que tu appelles les "tilts"
je trouve ce mot, en plus, très juste et très évocateur :wink: Un "tilt" moins gros et ta perf est meilleure.
Tu peux t'appuyer sur le jeu que tu as, tes "bonnes dispositions" , si tu ne cherches pas un swing pendant ta compétition.
J'espère que ton dos va bien :wink:
Tu nous raconteras j'espère
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 14 nov. 2018, 14:38

Je me suis amusé à calculer le taux de birdies réussis cette année avant et après l'acquisition de mon nouveau putter EvnRoll ER3, et le constat est fort intéressant !
Avant : 38 birdies en 1234 trous, soit un tout les 32.5 trous
Après : 39 birdies en 774 trous, soit un tout les 20 trous !
Alors oui, bien sûr, cette statistique ne montre pas tout, car pour avoir une chance de signer un birdie, il faut d'abord se mettre en position de le faire, et oui j'ai globalement pas trop mal joué ces deux derniers mois. Mais même dimanche, au cours d'une partie extrêmement médiocre en terme de toucher de balle, j'en ai quand même signé deux ! Plus de confiance, meilleur toucher, ça marche tout simplement beaucoup mieux avec ce nouvel outil !

SInon, je me suis aussi amusé à calculer mes dépenses golfique pour l'année 2018. Mais c'était une erreur ...
https://www.golftechnic.com/forum/viewt ... 48#p572348
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

clement34
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1015
Enregistré le : 06 août 2015, 14:40
Index : 18,4
Localisation : Montpellier
Âge : 36

Message par clement34 » 14 nov. 2018, 17:44

:shock:
J'ai calculé pour toi...Ca fait 190,29 euros le birdie!

Non, non, ne me remercie pas... :mrgreen:

NB : c'est quand même cool que tu ai trouvé TON outils pour fourrer. Enjoy!
Driver TM R7
Rescue 2 TM
Bois 3/5/7 Maruman Shuttle
Fer du 3 au PW : TM RAC LT graphite
Wedges Cleveland : CBX (52°), CG10 (56°) et Reg.588 Tour action (60°)
Putter Odyssey White steel #2 CS

Index 2018 : 54>>>34>>>30.5>>>28.5
Index 2019 : 28.5>>>27.5>>>26.5>>>24.8>>>24.8>>>21.2>>>20.4>>>18.4

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 15 nov. 2018, 09:59

clement34 a écrit :
14 nov. 2018, 17:44
:shock:
J'ai calculé pour toi...Ca fait 190,29 euros le birdie!

Non, non, ne me remercie pas... :mrgreen:

NB : c'est quand même cool que tu ai trouvé TON outils pour fourrer. Enjoy!
J'insiste pour te remercier ! :mrgreen:
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Ki10
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 124
Enregistré le : 21 août 2018, 10:27
Index : 30,5
Âge : 36

Message par Ki10 » 15 nov. 2018, 13:50

Damn, 1 bridie tous les 20 trous c'est solide :shock:

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 10 janv. 2019, 17:03

Il est temps de revenir un peu sur ma saison 2018, qui aura commencé le 7 janvier pour se conclure le 31 décembre, avec comme d’habitude un certain nombre de données concentrées sur le tableau ci-dessous.

Image

Pour résumer, je dirais beaucoup et (parfois) très bien !

Quand on regarde le tableau joint, le chiffre qui saute bien sûr aux yeux est le nombre de trous joués, représentant une hausse de plus de 100% par rapport à l’année précédente, qui était pourtant une édition record ! Ce chiffre de 2’275 trous correspond à 134 parties, ou 117x18, 14x9 et 3 tours « hybrides ». On va dire que j’ai su tirer profit golfiquement parlant d’une situation professionnelle compliquée.

La quantité, c’est bien, et je peux même dire que je me suis bien gavé l’année passée. Mais il y a aussi eu de la qualité, même si ça ne s’est guère vu en termes de compétitions et d’impact sur l’index. Une perf, deux ZT et trois contre-perf, qui donnent un changement net de 0.3, c’est marginal et clairement pas représentatif de ce que j’ai produit par périodes.

Il y a bien sûr eu son lot de mauvaises parties dont il n’y a rien ou si peu à retenir, mais il y a surtout eu beaucoup de parties où j’ai affiché un niveau de jeu jamais atteint auparavant. Là encore, ça ne s’est pas toujours vu dans les cartes, mes parties étant toujours et encore plombées par 2-3 trous saccagés qui pèsent lourd au final. Car je ne compte plus les fois où j’ai joué entre 10 et 15, avec son lot de 13-16 trous joués en +5 et mieux. La palme revenant sans doute à cette partie d’automne terminée en +10, mais comptant un double, un triple et un quadruple !

Et il y a bien sûr eu cette partie de fin d’été quand tout ou presque est resté en place, pour un 76 / +5 historique. Une partie comptant aussi un aller dans le par (une première), cinq birdies (un record) dont trois consécutifs (une première également) ! Et malgré cet excellent score, ma carte comptait quand même deux doubles et un triple !!! Comme quoi, même dans l’excellence (à mon niveau, bien sûr !), je peux encore faire mieux !

Je vois deux raisons principales concernant l’amélioration de mon fond de jeu. Il y a d’abord eu un changement de pro, avec une approche différente que le précédent, plus « agressive » sans pour autant tout révolutionner. Si je désire ardemment devenir un meilleur joueur, je ne me vois pas « perdre » une partie de la saison à devoir assimiler un changement majeur de swing, passer des heures au practice et galérer en jouant. Je sais, c’est un peu le beurre et l’argent du beurre et je l’assume. Mais sans tout bouleverser, mon pro a su changer ce qu’il fallait et quand c’est en place, c’est très performant ! Sauf que je n’arrive pas souvent à le garder sur 18 trous, avec son lot de trous saccagés, comme abordé plus haut.

L’autre raison vient de mon sac, avec passablement de changements au cours d’été qui ont été aussi apportés leur contribution. D’abord ces nouveau fers Taylor Made P790 qui sont aussi beaux qu’efficaces. Je les adore ! Ensuite cet hybride 2 (17°) Taylor Made M3 qui est une vraie machine de guerre. Avec régulièrement 200-210m de carry, il a souvent été une alternative à mon driver, ce dernier n’ayant pas encore su tirer profit des améliorations de mon swing.

Et il y a eu le putter EvnRoll ER3 qui m’a fait gagner facilement entre 2 et 4 putts par partie, ainsi qu’un plus grand nombre de birdies. Sur les 1234 trous joués avec mon Scotty Cameron, j’en étais à un birdie pour 32.5 trous joués. Sur les 1041 suivants avec l’EvnRoll, j’en suis à 23.5 ! Et encore, ce chiffre était même à 1 pour 20 à mi-novembre, avant de subir un coup de « moins bien » avec mon putting, et des greens bien sûr altérés en fin de saison.

Sinon, au rayon des stats diverses, j’ai signé mon premier eagle depuis 6 ans en entrant un coup de 120 mètres sur le #10 de Bossey. J’ai enfin réussi un birdie sur le #12 de Bossey, le dernier trou qui me résistait encore et toujours. Au cours de l’année, j’ai fait au moins fait un birdie sur 16 des 18 trous de mon parcours (seuls les #12 et #15 m’ont échappé), ce qui fait avec l’eagle mentionné plus haut un score éclectique de -17 ou 54.
Niveau parcours et voyages, j’ai joué 70% du temps chez moi à Bossey mais cela ne m’a pas empêché de bien bouger et jouer sur 22 parcours différents (dont 11 nouveaux) dans six pays (dont Espagne et Maroc comme n°20 et 21, en plus de la Suisse, la France, la Grèce et l’Ecosse).

L’Ecosse, parlons-en ! Car mes trois virées dans la patrie du golf en à peine trois mois ont été les faits vraiment marquants de mes voyages et de mon année, avec ces trois parties inoubliables sur le parcours Ailsa à Turnberry, le faisant passer du sommet de ma liste à jouer au top de mon classement personnel ! J’ai rajouté sept parcours classés dans le « World’s 100 Greatest Golf Courses » publié par Golf Digest aux quinze que j’avais déjà joués précédemment. Il est intéressant de noter que j’ai désormais joué 9 tracés du Top25 et qu’il ne me manque que 5 Européens dans cette liste (Morfontaine en France, Muirfield en Ecosse ainsi que Sunningdale Old, Royal Birkdale et Royal St Georges en Angleterre, pays où je n’ai étonnamment encore jamais joué). Voilà un challenge intéressant pour l’avenir proche !

Ma fille de 6 ans commence gentiment à prendre ses marques golfiques. Elle a joué cette année ses premiers trous à pied avec son petit sac sur le dos, ses premiers trous en entier (un par-4 de 262 mètres en 16) et nous a accompagné une dizaine de fois 9 trous en famille pendant les vacances (toujours en voiturette). Elle va peut-être commencer l’école de golf cette année, il faut qu’on réfléchisse encore à ça.

Et pour 2019 alors ?

La chose la plus importante sera d’espérer pouvoir (ou devoir)… moins jouer ! Oui, vous avez bien lu ! Car jouer autant cette année signifierait que ma carrière professionnelle est toujours dans une impasse. Histoire de ne pas perdre de temps, quoi qu’il arrive, ma saison a déjà commencé le 3 janvier !

Je vais tâcher de profiter un peu plus de notre centre d’entraînement indoor, y prendre quelques cours et essayer de consolider les progrès clairs mais épisodiques entrevus en 2018. Avec comme premier objectif d’avoir déjà un niveau de jeu solide pour la virée de quatre jours (et six parcours) en mars prochain au Portugal avec sept potes.

J’évite les objectifs très « chiffrés » mais ça me ferait plaisir de pouvoir jouer plus régulièrement dans les 70 et en tout cas solidement sous les 85, ainsi que de faire descendre l’index à 10.4 et d’ainsi passer en première série.

Pour se faire, en jouant de plus en plus souvent des marques blanches, je devrai aussi me concentrer sur le driver car ça a vraiment été le point noir de mon année 2018. Je dois absolument retrouver confiance et un swing digne de ce nom avant d’envisager un fitting sérieux en vue d’un changement de mon vieux Taylor Made RocketBallz.

Mon wedge Mizuno S5 58° commence à montrer des signes d’usure certain. Je vais donc sans doute passer au petit nouveau S18, en changeant aussi le 54°. Je garderai les mêmes lofts mais compte par contre les faire monter sur les mêmes shafts KBS Tour qui équipent mes P790. Au pire, si je ne suis pas satisfait, je peux revenir au XP95 montés sur mes wedges actuels, qui me conviennent parfaitement.

Niveau voyages, c’est un peu le flou actuellement, mais nul doute qu’il y aura un parcours non loin de la destination que nous choisirons pour cet été. Entretemps, on verra ! J’ai vraiment une immense envie de prendre ma revanche sur l’extraordinaire Trump Aberdeen que j’avais joué en 2017 par un temps épouvantable ! C’est vraiment un des parcours les plus spectaculaires qu’il m’ait été donné de jouer, je ne suis donc pas à l’abri d’improviser un weekend à la dernière minute si je trouve le parfait compromis entre les prévisions météos, mon agenda et le coût de cette virée.

2019 ne sera probablement pas aussi enthousiasmante que la précédante, mais il y aura quand même moyen de bien faire ! Je m’en réjouis.
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
MAT12
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1131
Enregistré le : 01 janv. 2014, 11:04
Index : 10,1

Message par MAT12 » 10 janv. 2019, 17:47

Mdr ton 22 parcours différents en rouge :lol:
Belle année golf 2018 et je te souhaite le meilleur pour 2019!

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 10 janv. 2019, 18:31

MAT12 a écrit :
10 janv. 2019, 17:47
Mdr ton 22 parcours différents en rouge :lol:
Belle année golf 2018 et je te souhaite le meilleur pour 2019!
Quelle année de m**** hein ? :lol: :lol:
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5055
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 44

Message par Franc38 » 11 janv. 2019, 11:06

Oui. Et seulement 2 continents ?

Par contre le premier eagle depuis 6 ans, ça compense ce manque de voyages ! Un peu... :mrgreen:

Sent from my ONEPLUS 6 using Tapatalk

Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 11 janv. 2019, 12:08

Franc38 a écrit :
11 janv. 2019, 11:06
Oui. Et seulement 2 continents ?

Par contre le premier eagle depuis 6 ans, ça compense ce manque de voyages ! Un peu... :mrgreen:

Sent from my ONEPLUS 6 using Tapatalk
"Manque de voyages" n'est pas vraiment le mot que je choisirais ! Mais depuis que notre fille est scolarisée, on est un peu plus coincé pour partir loin sachant qu'il n'y a qu'en été et pendant les Fêtes de fin d'année où elle a 2 semaines de vacances consécutives.
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Bede
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 263
Enregistré le : 03 déc. 2014, 20:30
Index : 11,8

Message par Bede » 11 janv. 2019, 12:08

Salut Auld
Et bien moi , je te souhaite de moins ( un peu ) jouer .
Bonne Année 2019
Amicalement
Bede

Avatar du membre
Malalindex
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1187
Enregistré le : 15 juin 2015, 21:00
Index : 18,8
Localisation : Lille
Âge : 35

Message par Malalindex » 11 janv. 2019, 12:20

Bede a écrit :
11 janv. 2019, 12:08
Salut Auld
Et bien moi , je te souhaite de moins ( un peu ) jouer .
Bonne Année 2019
Amicalement
Bede
Pas mieux que Bede!

Mais quelle année, je crois que sur le plan du golf, on t'envie tous un peu :D
"Le golf, il y a les bons jours et les mauvaises années"

Avatar du membre
Kantziko
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1236
Enregistré le : 23 mai 2008, 09:32
Index : 11,7
Pays : Suisse
Âge : 37

Message par Kantziko » 11 janv. 2019, 15:39

Et moi qui me plains toujours des collègues qui ne rendent pas leurs objectifs SMART, et n'objectivent pas assez leurs constats ... :D

Te souhaite une très belle année, avec un bon rebond professionnel, et toujours autant d'éclate au golf. Et on vise Bossey pour notre MP annuel ? :wink:

FabdeMontpeul
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 149
Enregistré le : 22 juil. 2018, 07:17
Index : 36
Localisation : au pays du nougat et de la lavande
Âge : 42

Message par FabdeMontpeul » 11 janv. 2019, 20:45

En tout cas c'est important d'avoir une passion (au moins) pour s'occuper si professionnellement c'est pas terrible ! Mais il faut reconnaitre que ton année golfique est réellement incroyable pour moi... Ca fait envie et la qualité de tes photos le montre chaque jour ! Merci de partager tout ça avec nous ! :wink:
« L'espérance ce n'est pas d'être convaincu que quelque chose finira bien mais d'être certain que cela ait un sens peu importe comment cela se terminera » V. Havel

https://clubhouse.hole19golf.com/rounds

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 15 mars 2019, 12:26

Quelques nouvelles de la Suisse !

Quand j’ai commencé le golf en 2000 et durant plus d’une décennie, il était exceptionnel de pouvoir jouer dans les environs de Genève en hiver. Les conditions climatiques (froid, gel, pluie, neige, etc) faisaient que les parcours étaient purement et simplement fermés durant toute la saison, sauf rarissimes exceptions. Mais ça, c’était avant. En effet, février 2019 est devenu le 48ème mois consécutif où j’ai pu au moins jouer une fois sur un parcours de la région ! (Non, l’Ile Maurice n’en fait pas partie ! :mrgreen: ) Si le réchauffement climatique peut apporter quelques avantages pour nous golfeurs, ça n’en demeure pas moins inquiétant !

Même si je me suis remis beaucoup plus activement au ski, hiver ne veut pas dire hibernation golfique pour autant. J’ai profité d’une météo clémente pour jouer régulièrement et surtout m’entraîner. Mais mon dos me joue à nouveau quelques mauvais tours, ce qui m’empêche de toucher les clubs au rythme voulu.

Le travail semblait porter ses fruits, mon jeu était bien en place jusqu’il y a dix jours. Et puis patatra… Il y a d’abord eu une partie « sonnette d’alarme » à Bossey il y a deux semaines, où rien n’a marché, mais alors vraiment rien. Puis je suis parti au Portugal il y a dix jours, avec six parties en quatre jours, où tout n’a été que boucherie golfique…. Des supers parcours (j’en parle ici : viewtopic.php?f=19&t=20856&p=586159&hil ... lf#p586159), les potes, mais un niveau de jeu proche de la mauvaise blague ! Alors on va se remettre au travail !

Sinon je vais découvrir le monde des compétitions aux couleurs du club, puisque j’ai été sélectionné pour faire partie de la 3ème équipe Mid-Am suisse de Bossey (le club est affilié aux deux fédérations). A ce niveau-là, il n’y aura guère de prise de tête, mais ça va me permettre de d’aborder un autre aspect de la compétition. En plus, il y a plein de potes dans la team et cette sélection va me permettre d’avoir accès à des séances d’entraînement gratuites par les pro du club. Tout bénéf’ donc !
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
Beninho95
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1894
Enregistré le : 05 oct. 2016, 07:46
Index : 18,4
Localisation : Val d'Oise (95)
Âge : 38

Message par Beninho95 » 15 mars 2019, 13:24

Je te suis totalement sur l'inquiétude climatique, nos 2 semaines mi février ou l'on a frolé les 20° (sur Paris et RP) peuvent aussi témoigner.

Pour ton jeu, peut être que ton travail hivernal engendre une petite crise le temps que les progrès techniques soient assimilés (et donc pas mélangés avec ce que tu faisais avant), j'espère pour toi que ca va revenir vite, et en mieux :wink: Avec moins d'expérience et de niveau, je traverse la même phase, et j'ai le même espoir pour moi :mrgreen:

Super glop l'équipe ! hâte de lire tes récits :wink:
GAUCHER ! & proud of it !
Niveau : 21 // Index Off. : 18.4
2017 : 54 > 42 // 2018 : 41 > 24,4 // 2019 : 24.4 > 18.4 (obj. 18)

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11688
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 15 mars 2019, 13:32

merci pour ton témoignage et bravo pour ton accession à l'équipe de ton club.
Il n'a pas fait froid non plus où j'habite sauf peut-être une petite semaine.

Petit lien avec la Suisse : normalement je devrais retrouver Fritz Egli à Montlhéry les 22 et 23 juin ça me fait bien plaisir (ma première rencontre avec ce personnage absolument génial a été en septembre 1971à Magny Cours, ça date :mrgreen: )
ne t'en fais pas trop pour ta "santé golfique du moment" parfois cela vient d'un petit détail... :)
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
AuldCom
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3881
Enregistré le : 05 mai 2011, 09:17
Index : 11,7
Pays : Suisse
Localisation : Genève
Âge : 45

Message par AuldCom » 28 mai 2019, 09:02

Quoi de neuf du côté de la Suisse ?

Après un mois de mars et début avril compliqué en termes de jeu (possible contrecoup du travail hivernal), les choses se mettent gentiment en place. Ça ne se voit pas encore vraiment au niveau des scores (mes habituels 2-3 trous lâchés coûtent chers) mais la frontière entre jouer 82-85 comme actuellement ou régulièrement dans les 70 semble clairement diminuer.

Le putting était vraiment bon jusqu’à ce que les greens de Bossey soient carottés au début du mois. Depuis, avec une roule moindre, je suis passablement déréglé… C’est un peu mon paradoxe, je préfère les greens rapides car je ne sais pas « pousser » la balle.

Je me suis beaucoup concentré sur le driving, qui reste mon talon d’Achille. J’ai aussi essayé le nouveau Taylor Made M5 qui sera sans doute bientôt dans mon sac. Mais il faut encore que je trouve le bon shaft. Celui qui a le mieux fonctionné pour le moment est le Project X HZRDUS 65 6.0 mais il me faut quelque chose qui donne un vol de balle plus haut. Comme par enchantement, mon vieux TM RBZ 2 a depuis retrouvé la forme. Les clubs auraient-ils une âme ??

Je vais aussi changer mes wedges 54° et 58° mais il n’y aura pas de révolution. Mes Mizuno S5 seront remplacés par les S18, sans doute avec le même shaft True Temper XP115 qui fonctionne très bien.

Début de saison plutôt calme au registre des compétitions avec deux « zones tampons » (35 et 36) en autant de tentatives. Et dieu sait s’il y avait de la place pour faire mieux ! J’ai aussi joué un scramble à 3 où mes potes et moi (index 9-10-12) avons rendu une carte convaincante de -8 qui nous a permis de terminer second. Les choses vont par contre s’accélérer un peu ces prochaines semaines. Il y aura d’abord jeudi les qualifications pour le Championnat de Match Play (2ème série). 18 trous en stableford avec pour objectif de terminer dans les 16 premiers, qui enchaîneront un joli marathon potentiel ce weekend, avec les 1/8 et ¼ samedi, suivi des ½ et la finale dimanche. Même si un match-play va assez rarement jusqu’au 18, c’est potentiellement 72 trous à jouer (voir plus dans l’absolu) en deux jours sur notre parcours très vallonné !

Après une autre compétition agendée la semaine prochaine puis la visite de Benito sur mes terres, je jouerai ma première partie avec notre équipe Mid-Am 3, en déplacement à Sion. Le programme est composé de trois foursomes le matin suivis de six simples l’après-midi. Là encore, il faudra gérer l’effort, même si ce tracé est particulièrement plat.

Suivrons une petite virée dans la vallée du Rhône avec probablement Pont Royal, puis les vacances d’été en famille début juillet, dans notre nouveau point de chute favori, à savoir Costa Navarino en Grèce, et ses deux superbes parcours !
Des falaises vertigineuses de Cape Kidnappers en Nouvelle Zélande aux décors idylliques de la côte de Maurice,
des paysages désolés de Wolf Creek aux Etats Unis à la légende de St Andrews en Ecosse, retrouvez
mon itinéraire golfique et photographique à travers vingt-et-un pays et cinq continents

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11688
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 28 mai 2019, 09:33

très bien tout ça ! :)
tes parties en foursome et simple avec ton équipe seront intéressante à lire si tu as le temps de nous faire un CR
merci :wink:
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Répondre

Retourner vers « MON ESPACE DE PARTAGE »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités