Boutique de golf en ligne

MENTALPutting sur le parcours...

Des défaillances au niveau mental?

Modérateurs : ALP, Modérateurs

Répondre
kauderni
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1521
Enregistré le : 26 oct. 2009, 18:09
Index : 11,2

Putting sur le parcours...

Message par kauderni » 28 mars 2015, 16:57

Salut...

Je suis furax contre moi même !!! je suis en forme au putting green et arrivé sur le parcours je suis totalement perdu...aucun dosage la plupart du temps je suis court, je retiens mon geste ...sur les putts courts c'est le pire !!!

Avez vous des conseils pour réussir à aller plus loin que le putting green ???

sebastien

Avatar du membre
Roni95
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1347
Enregistré le : 06 sept. 2009, 12:15
Index : 13,3
Localisation : Val d'Oise
Âge : 47

Message par Roni95 » 28 mars 2015, 22:41

Manque de relâchement certainement, pression du parcours même si ce n'est pas une compétition...
Je puttais également assez bien sur le putting green et sur le parcours c'était moins bien car un peu la pression de rater... maintenant, j'essaie d'être le plus relaché possible et de jouer mon coup à fond sans me dire, j'espère qu'elle ne sera pas trop longue ou trop courte et ça marche pas mal :)
2010 -> 2019
N.C. -> 14.4
Objectif 2019 − 12

Titleist 910 D2 9.5°
Titleist 910 F 17°
Geotech 21°& 23°
Fers Bridgestone J15 du 5 au AW
Wedges KZG TRS 54°- 58°
Scotty Golo center shaft
NIKON COOLSHOT 20

Matt78
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 207
Enregistré le : 03 févr. 2014, 08:14
Index : Non classé
Localisation : Paris Country Club
Âge : 44

Message par Matt78 » 28 mars 2015, 22:54

Je trouve que pour reproduire l'exercice dans la réalité, il faut des points de repère.
Une routine, des mots pour décrire sa sensation, sa technique.

Du coup sur le parcours on refait la même chose, même prise de ligne,mm posture, mm vitesse d'execution..
Savoir par exemple que par défaut un put à 2m c'est un balancier de 10cm de chaque coté...
Systématiser la vision de la trajectoire de la balle dans la tête.

Je trouve que le "feeling" est plus dur à reproduire que la "procédure".

J'ai pris le pli au putting, mais pour moi c'est aux fer que ça merde. Magique au practice, à pleurer sur le terrain.

Chacun sa croix.
Golfeur depuis mai 2014. http://www.gamegolf.com/player/Matt78
Putter Odyssey Metal-X 8
Wedges 52 (Dynacraft forged) | 58 (Snake Eyes 695LZ) <-- PX5.0
Mizuno mp-4 PW-7 | mp-53 6-5 | mp fli-hi 4-3 <-- PX 5.0
Hybride Acer XV 22° KuroKage 80-S | Bois 5 Acer XV ProLaunch Red S | Driver SLDR White 10.5 45" Fubuki 73x5-S.

Avatar du membre
Bubble
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3248
Enregistré le : 05 mai 2010, 11:07
Index : 4,3
Localisation : Narbonne
Âge : 45

Message par Bubble » 29 mars 2015, 06:41

kauderni a écrit :Salut...

je suis en forme au putting green et arrivé sur le parcours je suis totalement perdu...aucun dosage la plupart du temps je suis court, je retiens mon geste ...sur les putts courts c'est le pire !!!
une piste c'est de prendre des cours de putting afin d'avoir une vrai technique.

il est possible que tu compense pour tes lacunes et que ça ne tiens pas.

ce qui me fait penser ça c'est que tu parle de dosage hors un bon putting le dosage est constamment juste à "donné" près.

quand on brosse/coupe/dévie du chemin/mauvais contact/pousse le club/rythme saccadé etc on a du mal.

le cerveau est perdu puisque la roule n'est pas bonne.

exemple la balle hisse et freine au début donc tu y va plus fort après mais la elle ne freine pas la roule est correcte et tu fait 2m de trop. impossible de s'ajuster.

kauderni
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1521
Enregistré le : 26 oct. 2009, 18:09
Index : 11,2

Message par kauderni » 29 mars 2015, 09:19

En effet je pensais passer par la case cours....mais ce qui m'enerve c'est d'être bien au practice !! je me dis que ma technique ne doit être si mal...sur le parcours en compet ( je joue beaucoup trop vite) je n'arrive pas a avoir la même concentration qu' au practice ou je prend mon temps pour visualiser ma ligne aligner ma balle puis mon putter puis mes pieds...

Je ne comprends pas pourquoi je n'arrive pas à reproduire la même chose sur le parcours !!


seb

stefgolf49
Cross Expert
Cross Expert
Messages : 89
Enregistré le : 23 déc. 2011, 15:49
Index : 2,8
Âge : 45

Message par stefgolf49 » 29 mars 2015, 10:36

J'ai peut-être une solution pour toi.

-Phase 1: Entraîne toi beaucoup à 1m. Comme ça tu n'auras pas peur de prendre 3 putts sur le parcours si tu dépasses d'un mètre et du coup, tu seras moins souvent courts , tu en rentreras certains et du coup ta confiance sera renforcée et tu finiras par être un bon putter si tu puttes bien au practice.

-Phase 2: Entraîne toi beaucoup à moins de 2m. Comme ça, idem 1 mais tu feras plus d'approches putts ou de 2 putts quand tu auras un 1er putt de 10 à 20m.

-Phase 3: Dans 3 mois, tu m'envoies un chèk pour ces précieux conseils ;o)
2012: 11,3 => 7,9 2013: 7,9=>5,3 2014: 5,3=>4,5
2015: 4,5=>3,8 2016: 3,8=>3,9
2017: 3,9=>4>3,8>3,4=>3=>2,8

stefgolf49
Cross Expert
Cross Expert
Messages : 89
Enregistré le : 23 déc. 2011, 15:49
Index : 2,8
Âge : 45

Message par stefgolf49 » 29 mars 2015, 10:41

Je rajoute.

Si tu arrives à en rentrer 100 de suite à l'entraînement à 1 m, en compète, tu te diras: "Attends, j'en rentre 100 de suite..." Même s'il faut se laisser le droit d'en rater 2 par parcours en début de thérapie puis 1 après et éventuellement 1 autre tous les 2 putts rentrer de 2m ou plus, ça permet de moins se mettre la pression et donc de réduire la "chance" d'en rater.

Je t'envoie mon rib tout de suite ou j'attends ;o)
2012: 11,3 => 7,9 2013: 7,9=>5,3 2014: 5,3=>4,5
2015: 4,5=>3,8 2016: 3,8=>3,9
2017: 3,9=>4>3,8>3,4=>3=>2,8

kauderni
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1521
Enregistré le : 26 oct. 2009, 18:09
Index : 11,2

Message par kauderni » 29 mars 2015, 10:55

Merci docteur....je me sens déjà mieux....

;-)

sebastien

Avatar du membre
Garicou
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3263
Enregistré le : 31 déc. 2013, 15:44
Index : 20,4
Localisation : Nice Ouest
Âge : 59

Message par Garicou » 30 mars 2015, 00:11

kauderni a écrit :Salut...

Je suis furax contre moi même !!! je suis en forme au putting green et arrivé sur le parcours je suis totalement perdu...aucun dosage la plupart du temps je suis court, je retiens mon geste ...sur les putts courts c'est le pire !!!

Avez vous des conseils pour réussir à aller plus loin que le putting green ???

sebastien
Hello !

Même début de post pour moi : Je suis furax contre moi même !!!

En fait je m'aperçois que mon putting est pas mal quand je dois putter de loin pour rentrer birdie ou Par, alors que je rate souvent court pour Par, boggey ou plus.

Constat : je prends comme un défi de rentrer un truc difficile, donc m'applique et me concentre. Alors que pour le reste non !

On s'échine à patater à 250m ! Pourtant avec une concentration XXL au putting, on doit pouvoir scorer plus facilement.

C'est mon avis, et je le partage :lol:
Driver Nike VRS 2.0 9,5°
B 3 Callaway X hot pro 15°
B 5 Callaway X hot 19°
F 4 => PW X Hot Pro
Wedges: Cleveland 588 forgé 50, 56, 60 ou Callaway Mc Daddy 64
Putter: Daddy long legs 38
Balles D4 520 soft ou trouvées

Ce n'est pas parce que c'est difficile que l'on ne fait pas,
C'est parce qu'on ne fait pas que c'est difficile !
Sénèque

Avatar du membre
MAT12
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1138
Enregistré le : 01 janv. 2014, 11:04
Index : 10,1

Message par MAT12 » 28 févr. 2016, 18:36

Je relance ce post parce qu'il me parait super important.
Quand je m'entraine sur le putting green j'ai une certaine réussite pour laquelle je signerais 100 fois sur le parcours.
Je ne me la donne pas mais ça arrive que des gens à l'entrainement me disent vous puttez bien... LOL.
Arrivé sur le parcours...la chute.
Plus rien ne va, crispé, putts à droite (frappe refusée?), court super souvent, manque de confiance?
Du coup ma question: comment arriver à reproduire ce qu'on réalise au putting green sur le parcours, à quels repères s'accrocher quand ça ne va pas?

Avatar du membre
Fumsek
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2323
Enregistré le : 26 nov. 2015, 18:23
Index : Non classé

Message par Fumsek » 28 févr. 2016, 19:12

MAT12 a écrit :Je relance ce post parce qu'il me parait super important.
Quand je m'entraine sur le putting green j'ai une certaine réussite pour laquelle je signerais 100 fois sur le parcours.
Je ne me la donne pas mais ça arrive que des gens à l'entrainement me disent vous puttez bien... LOL.
Arrivé sur le parcours...la chute.
Plus rien ne va, crispé, putts à droite (frappe refusée?), court super souvent, manque de confiance?
Du coup ma question: comment arriver à reproduire ce qu'on réalise au putting green sur le parcours, à quels repères s'accrocher quand ça ne va pas?
il suffit de retrouver la belle insouciance décontractée et la liberté instinctive qui était la tienne sur le putting green :mrgreen: sans rire et sans provoc', le problème du golf, c'est le même du putting au drive : on ose tout quand ça ne compte pas et dès que "ça compte", plus personne :lol: souvent, les bons pros répètent que le facteur clé de réussite d'un coup quel qu'il soit c'est de S'EN-GA-GER à fond, ça vaut pour le putting ama
Bang Death Kiss 9,74° - shaft Golden Glaoui
Bois 13&15 Hookitmate – shaft Baramine Steel
Série H. Hanzo Kill Bill edition forged – shaft Black Mamba
Wedges Spinitmore 50/54/58
Putter Somelikeit Hot
Balles Bottomlake
J'ai un point commun avec Bubba Watson : au drive, le bunker de fairway à 250m n'interfère pas vraiment avec ma ligne de jeu

Avatar du membre
Patrick17
Messages : 47
Enregistré le : 23 mai 2012, 12:19
Index : 18
Localisation : La Rochelle
Âge : 70

Message par Patrick17 » 29 févr. 2016, 08:02

Le putting, en vrai, sur le parcours, oui on pourrait préserver sa belle liberté instinctive pour ne pas tout gâcher, on pourrait s'impliquer pour ne pas se laisser distraire, on pourrait y croire et réussir mais qu'est-ce que cela entraîne, une certaine peur et patatras.

Le putting : un pro pour une bonne technique, expérimenter au putting green mais cela devient vite un domaine archi connu, et alors accumuler de l'expérience sur le parcours. Y a juste à laisser faire le cerveau, à ne pas le laisser se distraire, à lui faire confiance, à se faire confiance et à relativiser. Quel est le risque si l'on réussit ?

Avatar du membre
MAT12
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1138
Enregistré le : 01 janv. 2014, 11:04
Index : 10,1

Message par MAT12 » 01 mars 2016, 18:28

J'ai surtout l'impression que pour que je m'amuse au putting ça passe par le feeling et l'envie, mais tout ça disparait sur le parcours :|

Avatar du membre
Tux
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1390
Enregistré le : 07 oct. 2013, 10:04
Index : Non classé

Message par Tux » 01 mars 2016, 22:52

Moi, c'est l'inverse. J'ai du mal à me motiver en entrainement. Je préfère putter pour birdy, sauver un par ou empêcher un double. Et puis la lecture des "vrais" greens est tellement plus intéressante ! Je m'éclate au petit jeu et au putting sur un parcours.

Avatar du membre
jarcanis
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 209
Enregistré le : 12 déc. 2014, 11:57
Index : 18,2
Localisation : UK
Âge : 30

Message par jarcanis » 02 mars 2016, 10:28

Je suis egalement en grand questionnement sur mon putting en ce moment et ce serra mon grand axe de travail de ce début de saison.

J'ai l'impression que arrivés a nos niveaux a question nous titille, quelle frustration de prendre un trois putts alors qu'on c'est donné tant de mal pour prendre ce beau green :mrgreen: .

A mon avis (en sachant que j'ai pas commence ma therapie), je pense que: Cours (pour arreter de se poser des question sur ce geste qui parait plus simple qu'il ne l'est) + Practice serieux (en pression, mode parcours, put pour la win 8) , Voir la video/drill/conseil de Peter finch sur le putting) = confiance sur les parcours et dans son putting :)

A nous les bonnes cartes <32 putts :)
12/2014 : carte verte
2015 : 54 ... 40 ... 33,5 ... 33,7 ... 28,7
2016 (UK Hcp) : 18... 18,1 ... 18,2 ... 18,2 ... 18,2

http://www.gamegolf.com/player/DorianK

Morthibus
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 205
Enregistré le : 06 oct. 2010, 20:36
Index : 12,6
Âge : 49

Message par Morthibus » 02 mars 2016, 11:04

MAT12 a écrit :J'ai surtout l'impression que pour que je m'amuse au putting ça passe par le feeling et l'envie, mais tout ça disparait sur le parcours :|
Sur le putting green tu t'amuses, tu es décontracté, sans pression.

Sur le green, la pression doit commencer dans la tête ? Puis descend dans les mains ? Tu veux controler le putter consciemment et tu perds le feeling ?

Un truc qui fonctionne pour moi dans ma routine, une fois l'analyse de la ligne et la vérification de l'alignement terminées, je ne concentre que sur la force de mon grip, et sur une échelle de 10, je sers à 1 !!! je le tiens à peine et j'ai éradiqué les coups de poignets. Avec 0 force dans les mains, tu ne peux effectuer ton balancier qu'avec les épaules, et surtout tu l'effectues jusq'au bout, pas de refus d'obstacle au moment ou tu touches la balle ;) Ca donne une bien meilleure roule, et régulière d'un put à l'autre.

Ca me permet aussi de laisser le cerveau faire son boulot (feeling).
Haut du sac en reconstruction !
Adams XTD Ti 20° Matrix Altus hq3 red
4-PW : Ikasu CB005 Shimada Pro
Wedge : Ikasu Raw Limited 52° 57°Shimada Tour
Odyssey White 2 ball

meumeu91330
Par Expert
Par Expert
Messages : 798
Enregistré le : 30 sept. 2014, 11:47
Index : 7,7
Localisation : Perigny sur Yerres
Âge : 32

Message par meumeu91330 » 02 mars 2016, 12:13

Morthibus a écrit : Sur le putting green tu t'amuses, tu es décontracté, sans pression.

Sur le green, la pression doit commencer dans la tête ? Puis descend dans les mains ? Tu veux controler le putter consciemment et tu perds le feeling ?

Un truc qui fonctionne pour moi dans ma routine, une fois l'analyse de la ligne et la vérification de l'alignement terminées, je ne concentre que sur la force de mon grip, et sur une échelle de 10, je sers à 1 !!! je le tiens à peine et j'ai éradiqué les coups de poignets. Avec 0 force dans les mains, tu ne peux effectuer ton balancier qu'avec les épaules, et surtout tu l'effectues jusq'au bout, pas de refus d'obstacle au moment ou tu touches la balle ;) Ca donne une bien meilleure roule, et régulière d'un put à l'autre.

Ca me permet aussi de laisser le cerveau faire son boulot (feeling).
Si tu arrives à faire ça c'est que ton grip est juste parfait.
Moi si je le tiens à 1/10, le putter vacille dans tous les sens :lol:
Index
Début : 09/14 - 12/17 : 54>11.5
2018: 11.5 > 7.7

Matos:

Driver : TW 919 THI 11°
Bois 4 : TW 929 HS 16.5°
Hyb 3 : TW 775 HS 21°
Serie : TW Sterling - 4/LW
Putter: PING Scottsdale S

http://www.gamegolf.com/player/meumeu91330

Avatar du membre
MAT12
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1138
Enregistré le : 01 janv. 2014, 11:04
Index : 10,1

Message par MAT12 » 02 mars 2016, 12:18

Ben sur le putting green j'ai l'image de lancer ma main droite dans le trou. Détendu.
Sur le parcours plus de contrôle sur le dosage ni la direction.
Lors de mon dernier parcours, le seul truc que j'ai trouvé comme palliatif c'est de serrer ma main gauche qui du coup a prit le dessus sur la main droite. Sensations pourries mais meilleur résultats.

Avatar du membre
Flaupchotte
Par Expert
Par Expert
Messages : 690
Enregistré le : 19 avr. 2013, 13:09
Index : Non classé

Message par Flaupchotte » 02 mars 2016, 12:30

Morthibus a écrit : Un truc qui fonctionne pour moi dans ma routine, une fois l'analyse de la ligne et la vérification de l'alignement terminées, je ne concentre que sur la force de mon grip, et sur une échelle de 10, je sers à 1 !!!
Ouais je remets en cause aussi. Tu as peut être l'impression de ne pas serrer ton club, mais il faut une certaine pression dans les mains car sinon en cas de mishit ou de putt a très faible amplitude, ta face va être déviée. La prise doit être suffisamment tonique pour te permettre d'agiter le club comme un levier devant toi, sans dévier d'une trajectoire rectiligne.

Sinon pour le sujet, le post de Bubble était plein de bon sens (cf plus haut). Si vous souffrez sur le parcours (du genre vraiment être a des km de ce que vous produiser au putting green), c'est que soit la technique, soit la routine, soit la confiance travaillée au putting green, soit les 3 en même temps est pas à la hauteur. Quand tu vois les mecs putter a l'entrainement, sans s'aligner, sans repères ni rien ... si vous voulez progresser et mieux jouer, forcez vous a passer la moitié de votre temps au golf autour du green, mais de manière intelligente et ludique. Les exo et petits jeux/défis ça se trouve a la pelle sur le net.
De toute manière sur le parcours plus de la moitié des shots se passent près du green donc bon ..
Driver TM M2 2016 9,5° Fujikura Pro 63 TX
Bois 3 TM M2 2016 UST Mamiya Elements Chrome 7F5T
3-PW Mizuno MP58 PX 6.0
50/10, 54/10, 58/08 Titleist SM7 PX 6.0
Putter Odyssey Works #1 Wide White
Balle Mizuno MP-X

meumeu91330
Par Expert
Par Expert
Messages : 798
Enregistré le : 30 sept. 2014, 11:47
Index : 7,7
Localisation : Perigny sur Yerres
Âge : 32

Message par meumeu91330 » 02 mars 2016, 13:08

Oui alors la clairement je me reconnais bien dans ce que tu dis Flaup.

Le temps que je passe au putting green je le consacre uniquement à la vitesse du green et rien d'autres.
Je ne répète pas du tout ma routine ni alignement ect ect ect

Je tape dans putts en portant l'attention uniquement sur la vitesse du green.
Il faut rester focus sur tout en permanence en faite.

C'est vrai que c'est un secteur de jeu peu évident car moins attrayant.
Pour ma part, je vais chercher des exercices sympa car je m'ennui rapidement en training.
Index
Début : 09/14 - 12/17 : 54>11.5
2018: 11.5 > 7.7

Matos:

Driver : TW 919 THI 11°
Bois 4 : TW 929 HS 16.5°
Hyb 3 : TW 775 HS 21°
Serie : TW Sterling - 4/LW
Putter: PING Scottsdale S

http://www.gamegolf.com/player/meumeu91330

Morthibus
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 205
Enregistré le : 06 oct. 2010, 20:36
Index : 12,6
Âge : 49

Message par Morthibus » 02 mars 2016, 15:03

Flaupchotte a écrit :
Morthibus a écrit : Un truc qui fonctionne pour moi dans ma routine, une fois l'analyse de la ligne et la vérification de l'alignement terminées, je ne concentre que sur la force de mon grip, et sur une échelle de 10, je sers à 1 !!!
Ouais je remets en cause aussi. Tu as peut être l'impression de ne pas serrer ton club, mais il faut une certaine pression dans les mains car sinon en cas de mishit ou de putt a très faible amplitude, ta face va être déviée. La prise doit être suffisamment tonique pour te permettre d'agiter le club comme un levier devant toi, sans dévier d'une trajectoire rectiligne.

Sinon pour le sujet, le post de Bubble était plein de bon sens (cf plus haut). Si vous souffrez sur le parcours (du genre vraiment être a des km de ce que vous produiser au putting green), c'est que soit la technique, soit la routine, soit la confiance travaillée au putting green, soit les 3 en même temps est pas à la hauteur. Quand tu vois les mecs putter a l'entrainement, sans s'aligner, sans repères ni rien ... si vous voulez progresser et mieux jouer, forcez vous a passer la moitié de votre temps au golf autour du green, mais de manière intelligente et ludique. Les exo et petits jeux/défis ça se trouve a la pelle sur le net.
De toute manière sur le parcours plus de la moitié des shots se passent près du green donc bon ..
Je confirme pourtant :D

J'ai une prise standard, bras tendus / ballant, le putter est "coincé" par les paumes de la main, et repose sur les doigts, en particulier les index. Cela me permet (oblige) de mettre en mouvement par le triangle, et donc les épaules. je ne tape pas dans la balle, je n'accélére pas, je traverse seulement dans un mouvement de balancier. Bon, biensur pour les longs puts, y a un peu plus de grip, sinon ca pourrait être cocasse :lol:

J'ai eu ma filière main gauche qui pousse, qui tire, quand la main droite .... trop de complication sur le parcours, et souvent la perte du triangle avec la face qui bouge.

Par exemple, Mat12, ta sensation de main droite au trou doit signifier quelque chose pour toi, mais dans la réalité si tu fais ca, ta balle part à droite. les // étant ce qu'elles sont, ta main droite suit une ligne qui passe sous le trou. Ou alors, le cerveau va essayer de pallier à ses lignes qui se croisent, en refermant la face. Je préfère l'image d'amener la tête du putter dans le trou, d'ailleurs c'est un de mes excercices de petit putt : balle à 80cm, putter collé à la balle, qui est poussée jusqu'au trou en amenant le putter au trou.


Je rajouterai à Flaupchotte aussi les gens qui ne savent pas lire une ligne de put, en se mettant vaguement derrière la balle, ou comble du raffinement, derrière le trou. Donc effectivement confiance/technique/lecture en berne, ca donne des puts façon prière Alléliua :lol:
Haut du sac en reconstruction !
Adams XTD Ti 20° Matrix Altus hq3 red
4-PW : Ikasu CB005 Shimada Pro
Wedge : Ikasu Raw Limited 52° 57°Shimada Tour
Odyssey White 2 ball

Avatar du membre
Flaupchotte
Par Expert
Par Expert
Messages : 690
Enregistré le : 19 avr. 2013, 13:09
Index : Non classé

Message par Flaupchotte » 02 mars 2016, 21:25

Morthibus a écrit : Je confirme pourtant :D

J'ai une prise standard, bras tendus / ballant, le putter est "coincé" par les paumes de la main, et repose sur les doigts, en particulier les index. Cela me permet (oblige) de mettre en mouvement par le triangle, et donc les épaules. je ne tape pas dans la balle, je n'accélére pas, je traverse seulement dans un mouvement de balancier. Bon, biensur pour les longs puts, y a un peu plus de grip, sinon ca pourrait être cocasse :lol:
On a pas alors le même feeling au putting. Chacun est différent !
Personnellement j'essaie de maintenir le triangle gainé bien sûr, mais la clé pour moi est de penser en terme d'angles conservés au niveau du poignet : entre l'avant-bras et le dos de la main. C'est avant tout cet angle qui ne doit pas bouger pendant l'exécution du mouvement selon moi. Enfin c'est plus une représentation mentale qui m'aide :wink:
Je puttais avant avec un putter plus court, j'avais donc beaucoup moins d'angle au niveau des poignets. J'ai rallongé mon putter et depuis je trouve que je putte beaucoup mieux, avec plus de régularité sous 3m en tout cas, à condition de passer du temps a m'entrainer !

Petit edit : attention donc à "ces bras ballants " :) (click droit open in new tab comme d'hab pour la photo !)

Image
Driver TM M2 2016 9,5° Fujikura Pro 63 TX
Bois 3 TM M2 2016 UST Mamiya Elements Chrome 7F5T
3-PW Mizuno MP58 PX 6.0
50/10, 54/10, 58/08 Titleist SM7 PX 6.0
Putter Odyssey Works #1 Wide White
Balle Mizuno MP-X

meumeu91330
Par Expert
Par Expert
Messages : 798
Enregistré le : 30 sept. 2014, 11:47
Index : 7,7
Localisation : Perigny sur Yerres
Âge : 32

Message par meumeu91330 » 03 mars 2016, 09:18

Intéressant cette photo merci flaup
Index
Début : 09/14 - 12/17 : 54>11.5
2018: 11.5 > 7.7

Matos:

Driver : TW 919 THI 11°
Bois 4 : TW 929 HS 16.5°
Hyb 3 : TW 775 HS 21°
Serie : TW Sterling - 4/LW
Putter: PING Scottsdale S

http://www.gamegolf.com/player/meumeu91330

vpl
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 6015
Enregistré le : 11 oct. 2010, 22:39
Index : 32,2
Localisation : Grenoble
Âge : 55

Message par vpl » 03 mars 2016, 10:04

Je ne sais pas si c'est le cas pour tout le monde, mais un de mes problèmes au golf c'est de changer de club et de style de coup à chaque fois : drive sur tee, fer dans rough 8) , chip sur pré green, putt sur green etc.

Pour une de mes pires cartes au putting j'avais fait 5 GIR et aucun par. Au 18 ou je fais 3 putts à 7m, je reste sur le green, et j'enquille 9 2xputts sur 10 essais, même à 25m, même avec un gros raté au premier putt.

Et ça je vois pas comment le travailler au putting green...

A moins qu'il ne s'agisse pas d'être chaud, juste d'être en confiance avec son geste, chose qui est plus simple quand on a la mémoire immédiate du coup qu'on vient de jouer, et pas les sensations travaillées au long cours...

meumeu91330
Par Expert
Par Expert
Messages : 798
Enregistré le : 30 sept. 2014, 11:47
Index : 7,7
Localisation : Perigny sur Yerres
Âge : 32

Message par meumeu91330 » 03 mars 2016, 10:24

Pour ca moi je travail au practice en mode parcours.
Tu simuls 2/3 trous sur la fin de tes balles et tu les joues réellement.

Je me suis rendu compte aussi à mes début que le changement de clubs était clairement mon soucis (souvent le premier coup dégueulasse et les suivant propre).
En bossant de cette façon j'ai construit ma confiance en ma faculté à changer de club sans réfléchir.

Enfin pour le putting, je me suis toujours refusé à jouer plus de 2 fois d'affilé le même putt.
Sur le parcours tu n'as la chance de rejouer le même putt.
Il changera quoiqu'il advienne.
Donc en training, je pose souvent une seule balle sur le putting green, et je me balade en puttant de trou en trou en alternant les distances.
Pour la répétition c'est sur mon wellputt à la maison.
Index
Début : 09/14 - 12/17 : 54>11.5
2018: 11.5 > 7.7

Matos:

Driver : TW 919 THI 11°
Bois 4 : TW 929 HS 16.5°
Hyb 3 : TW 775 HS 21°
Serie : TW Sterling - 4/LW
Putter: PING Scottsdale S

http://www.gamegolf.com/player/meumeu91330

Morthibus
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 205
Enregistré le : 06 oct. 2010, 20:36
Index : 12,6
Âge : 49

Message par Morthibus » 03 mars 2016, 11:47

Merci Flaupchotte pour ton schéma.

@VPL : à l'école de golf de mon parcours, passé les cours techniques, les jeux se font avec une seule balle. L'idée, en particulier sur la zone de petit jeux, est de "rentrer la balle" et d'ecnhainer donc les clubs. Peut être une piste à explorer.
Haut du sac en reconstruction !
Adams XTD Ti 20° Matrix Altus hq3 red
4-PW : Ikasu CB005 Shimada Pro
Wedge : Ikasu Raw Limited 52° 57°Shimada Tour
Odyssey White 2 ball

Avatar du membre
Alykxe
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 956
Enregistré le : 13 nov. 2013, 12:25
Index : 21
Âge : 38

Message par Alykxe » 16 juin 2017, 19:34

Je me permets d'exhumer ce sujet car je me retrouve fortement dans le premier post.
Je bosse le putting à l'entraînement et là aucun problème de dosage, j'arrive à bien travailler et à boiter facilement.
Je travaille en alternant les longueurs etc...
Je ne parle même pas des petits putts entre 1 et 2m qui rentrent globalement bien

Et paf !!! Sur le parcours plus rien. Pour présenter le tableau, voilà 1 mois que je joue entre 35 et 37 stab(index 23.4), le tout avec +de 40 putts !!!!!! :shock: :? :evil: :cry:
Mon record 43 putts !!
J'ai essayé les cours, trouver une routine, tester des putters... Tout ! Mais définitivement je n'arrive pas à lire les pentes et surtout surtout c'est mon dosage qui est catastrophique. J'alterne entre je retiens mon geste pour pas être trop longue ou alors mvt des poignets crispation ça part comme une balle....

Si quelqu'un a déjà vécu ce genre de situation et surtout trouvé une solution :wink:
Merci :D
2013 : 54 / 2014 : 44 > 39 / 2015 : 39 > 28,2 / 2016 : 28,2 > 23,8 / 2017 : 23,8 > 21...

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2923
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 16 juin 2017, 20:05

C'est très simple . Le tempo doit être constant pour un dosage juste . Le corps a cette capacité de s'adapter naturellement , il suffit de ressentir la gravité pour que le tempo soit constant . Autrement dit , on n’accélère pas pour aller plus loin , c'est l'amplitude du geste qui varie , pas la vitesse = tempo constant = balle ds le trou
En mode perceptif , sur le putting green , à 3 m du trou , apprend à ressentir la gravité du club , l'amplitude nécessaire pour dépasser le trou de 30 cm et enfin , le tempo du geste . 10 minutes par jour , sous 15 jours résultats assurés :D

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11801
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 16 juin 2017, 20:39

merci Alain :wink:

mais si, à l'entrainement sur des greens qui ressemblent à ceux du parcours, on n'arrive pas à doser alors que l'on est parfait avant parcours il y a clairement un pb de mental à mon avis, (ce qui m'est arrivé) en effet aucune raison de putter autrement sinon...
On peut parfaitement ne pas nécessairement bien lire les pentes mais il n'y a pas de raison de ne pas doser.. l'intention et l'intensité sont plus importants à mon avis qu'une lecture parfaite , c'est juste mon avis et je ne suis pas le seul à penser cela , notamment sur les putts courts ou moyen en compétition
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2923
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 17 juin 2017, 11:02

Parfaitement Dom . La solution est de savoir travailler sur les ancrages ( sensations , état d'esprit .....) lorsqu'on produit de bons putts à l'entrainement , pour ensuite les activer sur le parcours en cas de besoin . C'est un travail que j'effectue régulièrement en coaching mental .

Par ailleurs , en matière de putting , mais pas seulement au fond , la plupart des joueurs amateurs et même certains pros , c'est dire .... :roll: ne savent pas quoi , comment faire et surtout pourquoi le faire en terme de dosage .
Une fois encore , le corps sait s'adapter naturellement , encore faut-il avoir les bonnes perceptions lorsqu'on effectue le geste de putting . C'est une approche perceptive plus que mécanique , qu'il convient de développer à l'entrainement , pour une bonne reproductibilité sur le parcours . Ressentir la gravité , l'amplitude avec des repères au sol ( développer le sens visuel :wink: ), le tempo , sont les clés pour acquérir un putting de base juste , pour de solides putts .
Pour ce qui est de la lecture des pentes , des lignes sur le green , c'est un autre sujet . En effet , ça demande certaines connaissances spécifiques pour y parvenir . De plus , nous ne sommes pas tous égaux , certaines personnes disposent de capacités intrinsèques , facilitant la lecture des greens .

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11801
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 17 juin 2017, 11:37

parfaitement d'accord :D d'autant plus que c'est nettement plus complet que ce que j'avais écrit
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 271
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 17,3
Âge : 40

Message par crevettejule » 19 juin 2017, 11:00

N'y aurai-t-il pas un intérêt à travailler le putting les yeux fermés ?
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

Avatar du membre
Fumsek
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2323
Enregistré le : 26 nov. 2015, 18:23
Index : Non classé

Message par Fumsek » 19 juin 2017, 13:41

si on faisait un sondage pour savoir combien parmi ceux de GT prenant des cours réguliers avec un bon pro incluent le putting, on serait surpris :roll:
c'est comme le reste, apprendre de bonnes bases permet normalement de se faciliter le travail.
pour moi, les axes de progression ont été :
  • le grip (si, si, aussi important qu'au grand jeu)
    la posture
    l'alignement
    ensuite on a commencé à travailler à mettre en place une routine
    pour moi, celle qu'on a retenu, c'est la répétition du geste en regardant la cible, pour "sentir" et mémoriser le dosage
    ensuite, on déroule le GAP et fire
    progrès très net au sens où je commets bien moins de grossières erreurs de dosage, sauf sur des greens "de championnat" genre National
    enfin, côté "mental", jouer chaque putt en se disant qu'on peut le rentrer
Bang Death Kiss 9,74° - shaft Golden Glaoui
Bois 13&15 Hookitmate – shaft Baramine Steel
Série H. Hanzo Kill Bill edition forged – shaft Black Mamba
Wedges Spinitmore 50/54/58
Putter Somelikeit Hot
Balles Bottomlake
J'ai un point commun avec Bubba Watson : au drive, le bunker de fairway à 250m n'interfère pas vraiment avec ma ligne de jeu

Avatar du membre
stephnassau
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1006
Enregistré le : 04 mai 2010, 21:00
Index : 17,1
Âge : 46

Message par stephnassau » 19 juin 2017, 14:46

Pour ma part, toujours la même routine depuis mes 1ères heures de golf :

- En arrivant sur le green, je fais le tour pour voir si existence de pente (peu de débutant prenne le temps de le faire et pourtant très nécessaire...)

- je prends ma balle, nettoyage si besoin puis alignement de la marque de la balle vers ma ligne choisie.

- Prise de grip "prière" avec mains au niveau des yeux, club avec la tête en l'air et je rabaisse mon club.

- swing d'essai avant la balle pour vérifier que mon grip est bon et que mes bras font bien le balancier et que ma tête de club reste square quand elle repasse au niveau de balle.

- j'approche le club ET LES PIEDS, la tête du club est square avec l'inscription....

- Je fixe le trou 4 secondes, je repose mes yeux sur la balle tout en gardant en mémoire visuelle où se trouve le trou et je putt.

le truc de fixer le trou pendant 4s et de le garder en mémoire marcher chez moi..je ne peux pas dire comment ou pourquoi, mais le dosage est généralement bon.
http://www.gamegolf.com/player/stephnassau

Sept 2018 : 54 > 32 > 24 > 20.4
Oct 2018 : 20.4
Mars 2019 : 19.2
Sept 2019 : 16.9

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2923
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 19 juin 2017, 19:37

crevettejule a écrit :
19 juin 2017, 11:00
N'y aurai-t-il pas un intérêt à travailler le putting les yeux fermés ?
C'est une bonne remarque :D Fermer les yeux n'améliore pas le dosage directement, mais active l'imagination, ce qui , en conséquence , se répercute parfois sur le dosage si le système utilisé pour doser est le bon. ça peut également aider certaines personnes à mieux percevoir les bonnes ressources dans le corps pour taper plus square , donc plus droit .
Cela étant dit , gardons à l'esprit une certaine vigilance . En effet , yeux fermés pour le cerveau humain , s'apparente à un risque de baisse de vigilance . Chez l'humain , on ferme les yeux pour s'endormir :wink:
En revanche , dans le cadre d'un accompagnement mental , j'utilise parfois ce drill de fermer les yeux , en particulier chez les joueurs qui utilisent trop le mode visuel. A ce moment là , nous sommes dans une stratégie corrective .
A ce propos , une championne évoluant sur le LPGA , en la personne de Lexi Thompson , putte quant a elle en fermant les yeux à moins de 3 mètres depuis le début de l'année , pour la même raison corrective . C'est donc uniquement par rapport à cet aspect du rapport entre tempo et amplitude que le fait de fermer les yeux peut , chez certaines personnes, apporter une solution, car cela permet de "sentir" un rapport agréable entre l'amplitude et la vitesse à donner ( tempo )

Toutefois , cette manière de procéder peut s'avérer délicate voire totalement inefficace pour d'autres , car elle consiste à transmettre deux messages différents et ce , en simultané à l'inconscient . D'où l'importance d'un travail sur la "conscience de soi" afin de trouver ce qu'il nous convient le mieux sur notre trajectoire d’apprentissage qui pour certain ressemble à un véritable parcours initiatique .

Enfin , comme tu as l'air d’être respectif est intéressé par ce genre de considération , ce qui signe une véritable ouverture d'esprit de ta part :wink: , j'ai envie de rajouter, qu'effectivement , le contenu de la visualisation et extrêmement important pour être efficace au même titre que la structure des différentes images ainsi que de ses différentes composantes sensorielles . Néanmoins pour que tout cela fonctionne , il est nécessaire que la personne soit dans le même temps dans un état émotionnel stable , positif ce qui s'apparente en fait à une véritable permission de jouer le coup et tout ceci est plus ou moins construit de façons sophistiqués suivant les personnes , car dépendant de la personnalité de celles-ci .
Ainsi, les meilleurs joueurs utilisent tous la visualisation de leur "objectif " , à bon escient , car tous savent qu'elle permet au corps de se mettre en action avec l'engagement nécessaire . Et pour ceux qui manifestement n'arrivent pas ou mal à visualiser et bien c'est un autre débat et il faudra alors parler un autre langage , spécifique au système de la personne . A chacun son système donc ! :D
.

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
Alykxe
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 956
Enregistré le : 13 nov. 2013, 12:25
Index : 21
Âge : 38

Message par Alykxe » 20 juin 2017, 15:07

Merci pour tous ces conseils, je vais essayer qq'uns.
D'une manière générale sur l'histoire des yeux fermés ma pro m'avait expliqué une fois que le travail les yeux fermés était parfait à l'entrainnement.
Pour le dosage des longs putts, elle me proposait de me mettre à ma balle, de fermer les yeux et marcher les yeux fermés vers le drapeau en m'arrêtant où je pensais que le drapeau se situait.
90% des golfeurs s'arrêtent au moins 1 à 2 m avant ce qui explique les problèmes de dosage. il faut donc travailler cela pour s'y habituer. et bizarrement depuis que je l'ai fait, les longs putts sont moins catastrophiques que ceux de 1 à 3 m.
je vais essayer de travailler sur le tempo et le relâchement pour ceux là.....
2013 : 54 / 2014 : 44 > 39 / 2015 : 39 > 28,2 / 2016 : 28,2 > 23,8 / 2017 : 23,8 > 21...

tomcat
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 6774
Enregistré le : 12 nov. 2007, 16:23
Index : Non classé
Pays : Royaume-Uni
Localisation : London

Message par tomcat » 20 juin 2017, 17:14

j'ai pas mal bosse le tempo aussi de mon cote - quelques petits tips que j'avais partages en derniere page.
viewtopic.php?f=47&t=30663&start=250

Sinon, tu as essaye de putter en regardant le trou?
Driver PXG 0811X Gen2 9* - Stinger 60s
3w Epon AF203 15* - Speeder Evolution 569
Epon AF 903 18* (iron 3 DI) - Steelfiber i95cw
Epon AF 903 22* (iron 4 DI) - Steelfiber i95cw
5-AW Epon 503 - Steelfiber i95cw
Yururi Keigekiku Tour Wedge 52/58 - KBS Tour 120 Wedge stiff
Toulon Portland H4 - UST Filtered shaft - The Gripmaster Cognac stitched grip

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2923
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 20 juin 2017, 17:42

tomcat a écrit :
20 juin 2017, 17:14

Sinon, tu as essaye de putter en regardant le trou?
C'est une option en effet . Ici , sur les putts courts , Jordan Spieth regarde le trou durant l'exécution du geste , Brad Faxon , reconnu comme un des meilleurs putter du monde valide ce choix .

https://www.youtube.com/watch?v=7NY1Tx ... e=youtu.be
8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 271
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 17,3
Âge : 40

Message par crevettejule » 21 juin 2017, 12:56

Toute cette discussion valide la complexité tant mentale que technique de ce geste.
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2923
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 21 juin 2017, 13:12

crevettejule a écrit :
21 juin 2017, 12:56
Toute cette discussion valide la complexité tant mentale que technique de ce geste.
Oui en effet . Tout le travail a effectuer pour y parvenir , consiste à savoir mobiliser les bonnes ressources , perceptions avec les bonnes séquences ( mentales et techniques ) au bon moment . En occident , il est urgent de " casser " le dogme , qui consiste à dissocier le corps et l'esprit ..... Alors qu'ils vont de pairs , car intimement liés , pour donner les meilleurs résultats :wink:

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Répondre

Retourner vers « MENTAL »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité