MENTALDois-je jouer un bandeau sur les yeux ?

Des défaillances au niveau mental?

Modérateurs : ALP, Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Gugs
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 135
Enregistré le : 23 oct. 2014, 14:00
Index : 16,1
Pays : Belgique
Localisation : Bruxelles, Belgique
Âge : 58

Dois-je jouer un bandeau sur les yeux ?

Message par Gugs » 09 janv. 2017, 20:39

Une petite expérience récente: j'ai joué dans le froid avec un brouillard à couper au couteau, visibilité oscillant entre 50 et 200m à de très rares moments. Grâce à un collègue qui est membre du club, j'ai pu avoir des indications du genre: tu vois l'arbre à gauche et les buissons à droite, le drapeau est entre les deux à 150m... la balle partait se perdait dans le brouillard et à chaque fois nous les avons retrouvées sans difficultés. Résultat des courses, j'ai terminé avec la même balle que celle jouée au départ, fait deux birdies et une série de pars (bien meilleur que mon niveau habituel), les balles partaient droit, aucune balle hors limites, du jamais vu sur tous les plans. Ma seule explication, comme on n'y voyait rien, mon cerveau ne se bloquait pas sur l'eau à éviter, les arbres ou les buissons dans lesquels il ne fallait pas tomber, les hors limites dangereux. Je fais une analogie avec un pilote de voiture en dérapage incontrôlé, la voiture suivra le regard du pilote, si on regarde un arbre, on atterrit dedans...

D'où ma question, il me semble que le fait de ne rien voir est un avantage majeur.

Des idées ?
Guy VH, Club: Steenpoel, Belgique, Matos:
Driver: Ping G30 SF Tec 12°
Wood: Taylormade Jetspeed 3
Hybrid: Taylormade Jetspeed: 3 et 4
Irons: Taylormade Speedblade 5-PW
Wedges: Cleveland 50,56,60
Putter: Taylormade Ghost Tour Daytona
Gaucher

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11465
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 09 janv. 2017, 20:45

:lol: oui, si tu joues les yeux bandés préviens moi, je me planque
ou alors c'est mental le golf ! très mental
J'ai connu un ex officier de marine US aveugle qui jouait à Biot avec sa femme
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Fumsek
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2168
Enregistré le : 26 nov. 2015, 18:23
Index : Non classé

Message par Fumsek » 09 janv. 2017, 21:11

indépendamment du brouillard, tu as sans doute expérimenté la puissance de la fameuse "visualisation" que plein de manuels de golf mental recommandent. ton partenaire te suggérait une cible, en te concentrant sur cette cible, tu favorises (je n'ai pas dit garantis :wink: ) la prise en compte de cette cible comme priorité par ton cerveau golfique, qui ne sait guère qu'exécuter qu'une instruction par shot... refais le test sans brouillard :mrgreen:
Bang Death Kiss 9,74° - shaft Golden Glaoui
Bois 13&15 Hookitmate – shaft Baramine Steel
Série H. Hanzo Kill Bill edition forged – shaft Black Mamba
Wedges Spinitmore 50/54/58
Putter Somelikeit Hot
Balles Bottomlake
J'ai un point commun avec Bubba Watson : au drive, le bunker de fairway à 250m n'interfère pas vraiment avec ma ligne de jeu

Avatar du membre
Tux
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1390
Enregistré le : 07 oct. 2013, 10:04
Index : Non classé

Message par Tux » 09 janv. 2017, 21:17

J'aurai été à ta place, j'aurai conclu que le brouillard me permettait au contraire d'inhiber les parasites (bunkers, obstacles d'eau, rough, etc) et de me concentrer sur une direction vers laquelle je veux releaser. Et je pense que j'aurai tendance à avoir un swing plus détendu moins en puissance. En tout cas, je pense que ça correspondrait à ma façon de swinger.

Je ne sais pas si ça peut être le cas pour toi également.

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2797
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 09 janv. 2017, 21:18

Excellent post . Merci de ce témoignage Gugs :D

L'important c'est la représentation et surtout l'interprétation de ce que nous voyons :wink: . Le seul objectif du golf est d'envoyer une balle vers une cible , c'est à dire , obtenir quelque chose et ce au travers d'un geste par l'intermédiaire d'un club .A ce moment là , nous nous mettons dans un état d’esprit constructif qui nous permet d’être concentré sur la tâche à effectuer dans l'instant présent , ici et maintenant , là devant nous , ce qui nous permet de nous mettre dans les meilleures dispositions possibles afin de jouer notre meilleur golf , la plupart du temps .
C'est une grossière erreur de tenter de vouloir jouer au golf en voyant des obstacles en tout genre et de penser les éviter :roll: . Cela ne marche pas le plus souvent . :wink:

Ce concentrer sur la CIBLE a atteindre , est le meilleur moyen d'y parvenir ..... :wink:

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4755
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 44

Message par Franc38 » 09 janv. 2017, 21:32

ALP a écrit :Excellent post . Merci de ce témoignage Gugs :D

L'important c'est la représentation et surtout l'interprétation de ce que nous voyons :wink: . Le seul objectif du golf est d'envoyer une balle vers une cible , c'est à dire , obtenir quelque chose et ce au travers d'un geste par l'intermédiaire d'un club .A ce moment là , nous nous mettons dans un état d’esprit constructif qui nous permet d’être concentré sur la tâche à effectuer dans l'instant présent , ici et maintenant , là devant nous , ce qui nous permet de nous mettre dans les meilleures dispositions possibles afin de jouer notre meilleur golf , la plupart du temps .
C'est une grossière erreur de tenter de vouloir jouer au golf en voyant des obstacles en tout genre et de penser les éviter :roll: . Cela ne marche pas le plus souvent . :wink:

Ce concentrer sur la CIBLE a atteindre , est le meilleur moyen d'y parvenir ..... :wink:

8 )

Alain :D
C'est très vrai.
J'ai remarqué sur un des trous chez nous qui à un OE sur la droite sur presque toute la longeur (et n'est pas très large), si je pense à l'OE en me disant "faut pas que j'y aille", deux fois sur trois je me le prend. Si je me concentre sur le "good miss" en me disant "vaut mieux que je sorte à gauche, c'est moins pénalisant", je fais des pull 2 fois sur 3 (et c'est bien la seule fois où je pull, j'ai tendance à faire des push draw, voire hook). Par contre si je me focalise sur la "landing zone" que je veux, milieu de FW, après les bunkers de droite (oui, faut vraiment pas aller à droite sur ce trou !) je mets la balle "bien en jeu" 2 fois sur 3.

Le seul hic, c'est qu'il n'est pas forcément évident de penser "positif" en se concentrant sur la cible et non l'obstacle (ou "l'anti-obstacle") si les trous précédents n'ont pas été brillants niveau maîtrise des trajectoires, il y a donc une espèce de boucle de renforcement dans un sens ou dans l'autre : plus je pense à "ne pas sortir" plus je sors, donc plus je pense à ne pas sortir donc... et inversement si je joue bien vers la cible, la boucle positive se met en place (hier ça a été nickel, mes pushs n'étaient que des quelques mètres, tous les greens en régul et par/birdie sur les 4 trous précédents, donc hop, concentré sur la cible, et j'ai joué le coup de fer 5 le plus droit de ma vie, qui a du arriver à 50cm à tout casser de ma cible en direction).

Le truc c'est comment arriver à "oublier" les choses à éviter tout en les ayant quand même dans le coin de l’œil, comment créer le "brouillard de guerre mental" ?
Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2797
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 09 janv. 2017, 21:54

Le truc c'est comment arriver à "oublier" les choses à éviter tout en les ayant quand même dans le coin de l’œil, comment créer le "brouillard de guerre mental" ?
Très bonne remarque :D Pour l'heure et dans un premier temps , je te renvoie à ce que je disais ;

- Ce concentrer sur la CIBLE a atteindre , est le meilleur moyen d'y parvenir :wink: Cela nécessite l'apprentissage progressif d'une visualisation sélective ....mais ça donne d'excellents résultats et s'avère largement suffisant pour la plupart des golfeurs amateurs de clubs .

Ensuite , bien entendu , il existe différentes techniques à notre disposition ,que je ne développerai pas ici ....car elles nécessitent d'être personnalisées dans le cadre d'un travail , ce qui n'est pas possible sur un forum .

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
Alykxe
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 956
Enregistré le : 13 nov. 2013, 12:25
Index : 21
Âge : 38

Message par Alykxe » 10 janv. 2017, 08:36

déjà tu peux jouer avec une casquette
La visière est très pratique pour occulter une partie du champ de vision et aider à se focaliser sur la cible
idem qd tu es à l'adresse cela évite de voir les mvts parasites de tes partenaires de jeu :wink:
2013 : 54 / 2014 : 44 > 39 / 2015 : 39 > 28,2 / 2016 : 28,2 > 23,8 / 2017 : 23,8 > 21...

Avatar du membre
stephnassau
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 954
Enregistré le : 04 mai 2010, 21:00
Index : 19,2
Âge : 46

Message par stephnassau » 10 janv. 2017, 09:36

Pour ma part, ca marche aussi pour le putting. Depuis que je fixe le trou quelques secondes avant de démarrer mon mouvement de bras, les putts arrivent plus fréquemment dans le trou ou dans la zone de sécurité. Comme dit plus haut, fixer l'objectif, c'est voir le côté positif de la chose alors que pensait à éviter les arbres, l'eau le bunker, ce sont des pensées négatives qui ne sont pas compatibles avec la réussite..
http://www.gamegolf.com/player/stephnassau

Sept 2018 : 54 > 32 > 24 > 20.4
Oct 2018 : 20.4
Mars 2019 : 19.2

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2797
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 10 janv. 2017, 20:32

stephnassau a écrit :Pour ma part, ca marche aussi pour le putting. Depuis que je fixe le trou quelques secondes avant de démarrer mon mouvement de bras, les putts arrivent plus fréquemment dans le trou ou dans la zone de sécurité. Comme dit plus haut, fixer l'objectif, c'est voir le côté positif de la chose alors que pensait à éviter les arbres, l'eau le bunker, ce sont des pensées négatives qui ne sont pas compatibles avec la réussite..
Absolument . C'est un état d'esprit . Jouer pour obtenir ,au lieu de jouer , pour éviter . Ce n'est pas du tout la même chose au final :wink:

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
Gallabru
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2262
Enregistré le : 17 sept. 2013, 13:08
Index : 17,5
Localisation : 92
Âge : 51

Message par Gallabru » 11 janv. 2017, 09:46

ALP a écrit : Absolument . C'est un état d'esprit . Jouer pour obtenir ,au lieu de jouer , pour éviter . Ce n'est pas du tout la même chose au final :wink:

8 )

Alain :D
Je lisais que pour éviter un obstacle (d'une manière générale pour suivre une indication négative), le cerveau devait imaginer comment faire pour y aller pour ensuite imaginer comment ne pas y aller.
Avec le risque de rester inconsciemment bloqué sur la première étape qui était la première commande qu'il traitait.
Tu confirmes où c'était de la psychologie de bar ?

meumeu91330
Par Expert
Par Expert
Messages : 798
Enregistré le : 30 sept. 2014, 11:47
Index : 7,7
Localisation : Perigny sur Yerres
Âge : 32

Message par meumeu91330 » 11 janv. 2017, 18:06

Gallabru a écrit :Je lisais que pour éviter un obstacle (d'une manière générale pour suivre une indication négative), le cerveau devait imaginer comment faire pour y aller pour ensuite imaginer comment ne pas y aller.
Avec le risque de rester inconsciemment bloqué sur la première étape qui était la première commande qu'il traitait.
Tu confirmes où c'était de la psychologie de bar ?
Ca parrait en effet super étonnant pour le coup :shock:
J'avou j'essaye aussi d'oublier les obstacles et de feindre que je ne les voit pas.

Car quand je les voit je les prends dans la tronche 9 fois sur 10 :mrgreen:
Index
Début : 09/14 - 12/17 : 54>11.5
2018: 11.5 > 7.7

Matos:

Driver : TW 919 THI 11°
Bois 4 : TW 929 HS 16.5°
Hyb 3 : TW 775 HS 21°
Serie : TW Sterling - 4/LW
Putter: PING Scottsdale S

http://www.gamegolf.com/player/meumeu91330

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4755
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 44

Message par Franc38 » 11 janv. 2017, 18:50

Je pense que l'idée c'est qu'il faut visualiser une trajectoire, une façon d'aller à cible qui soit la bonne (et donc qui évite les obstacles...)

Pour y arriver correctement il faut "voir l'obstacle" au moins le temps de déterminer que tu veux drawer (parce que sur la gauche tu as un arbre qui dépasse un peu, au dessus d'un bunker) et te poser entre 150 et 200m (parce qu'avant c'est rough et après il y a une rivière).

Si tu as fait complètement abstraction des obstacles il y a une probabilité certaine que tu arrives dessus, non ? Parce que "au drapeau" tout court ça ne suffit pas pour prendre une bonne décision.

Le truc chaud, comme souligné par Gallabru, c'est qu'une fois que tu as bien observé les obstacles, les pièges, les... et que tu as déterminé la trajectoire et le coup idéal pour t'approcher du but en prenant le moins de risques possibles, il faut les oublier complètement et ne plus voir que la trajectoire en question, la cible et la façon d'y aller. Et ce va-et-vient entre "je vois/je pense aux obstacles" et "je ne vois et je ne penses plus qu'au but" c'est le truc chaud.

Et que le brouillard aide : je sais qu'il y a l'obstacle, mais je ne le vois pas. Donc je conçois une trajectoire qui réduit les risques mais je peux plus facilement me concentrer sur elle et pas sur les risques parce qu'ils ne sont pas là dans mon champs de vision à me crier "hé oh, je suis là, tu peux perdre ta balle ici !!!"
Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2797
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 11 janv. 2017, 20:26

Gallabru a écrit :
ALP a écrit : Absolument . C'est un état d'esprit . Jouer pour obtenir ,au lieu de jouer , pour éviter . Ce n'est pas du tout la même chose au final :wink:

8 )

Alain :D
Je lisais que pour éviter un obstacle (d'une manière générale pour suivre une indication négative), le cerveau devait imaginer comment faire pour y aller pour ensuite imaginer comment ne pas y aller.
Avec le risque de rester inconsciemment bloqué sur la première étape qui était la première commande qu'il traitait.
Tu confirmes où c'était de la psychologie de bar ?
Il ne s'agit pas d'une règle mais d'une phrase mnémotechnique renvoyant à un peu plus compliqué. :wink: Très simplement, si on visualise quelque chose on l'a introduit, c'est alors une image "matérialisée" .D'où , comme dit par ailleurs , ce concentrer sur la CIBLE a atteindre , est le meilleur moyen d'y parvenir .... :D

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Répondre

Retourner vers « MENTAL »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité