MENTALVictime de Yips

Des défaillances au niveau mental?

Modérateurs : ALP, Modérateurs

godounov
Cross Expert
Cross Expert
Messages : 59
Enregistré le : 08 nov. 2018, 21:54
Index : Non classé

Re: Victime de Yips

Message par godounov » 22 déc. 2018, 21:15

vincemomo a écrit :
20 déc. 2018, 20:46
godounov a écrit :
20 déc. 2018, 20:40
ALP a écrit :
15 mars 2017, 21:12


Tu as bien raison , prends un max de plaisir de jouer ce parcours , le reste suivra ....qui sait :wink:

Les yips sont considérés comme un trouble inconscient compulsif , provoquant une saturation du système nerveux ,ce qui se traduit en pratique par une main droite ( chez le droitier ) très dominante voulant contrôler le putter . Et en plus , si le putter est mal réglé , ce qui est souvent le cas, trop lourd , alors le phénomène s'accentue d'autant

8 )

Alain :D
Le yips n'étant que dans une main, il suffit, en général, de putter en gaucher (pour un droitier), pour qu'il n'y en ait plus.
ce qui, force est d accepter d en convenir, ne peut être une solution qu en fonction de la question de l'oeil directeur et des qualités motrices de chacun, à optimiser avec un professionnel du tour en réglages de fer droit
Ca , ça a le mérite de la clarté :lol: :lol: :lol:

clement34
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 963
Enregistré le : 06 août 2015, 14:40
Index : 21,2
Localisation : Montpellier
Âge : 36

Message par clement34 » 23 déc. 2018, 08:04

Vince qui fait rigoler André... :roll:
La magie de Noël sans doute... :mrgreen:
Driver TM R7
Rescue 2 TM
Bois 3/5/7 Maruman Shuttle
Fer du 3 au PW : TM RAC LT graphite
Wedges Cleveland : CBX (52°), CG10 (56°) et Reg.588 Tour action (60°)
Putter Odyssey White steel #2 CS

Index 2018 : 54>>>34>>>30.5>>>28.5
Index 2019 : 28.5>>>27.5>>>26.5>>>24.8>>>24.8>>>21.2

arjac06
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 153
Enregistré le : 23 janv. 2010, 14:49
Index : 11,4

Message par arjac06 » 27 déc. 2018, 11:54

Juste pour partager mon expérience personnel en matière de Yips, qui est un mal dont je souffre au putting depuis environ 4 ans.

Tout a commencé un jour à l'échauffement avant une partie amicale. Pourtant ambiance détendue, entre potes mais... impossible pour moi de rentrer un putt à moins de 50cm.

Depuis j'ai un syndrome dans la main droite : impossible de rentrer un putt de la seule main droite à plus de 5cm (et encore !) du trou. J'ai comme un espèce de tressaillement de poignet qui fait se refermer la face pile au moment de l'impact.

Rentrer une balle a moins de 2 mètres avec ma technique de toujours est devenue une chose quasi-impossible.

Paradoxalement, ça ne me gène pas sur les putts longs...

Depuis j'ai tout essayé : changement de putter bien sur (à l'époque je puttais avec un Scotty Newport et je suis passé sur du maillet), de techniques, essais en gaucher, etc... la chose qui fonctionne le mieux pour le moment est le changement de grip avec la main droite en position "pencil". Mais même comme ça, je putte avec beaucoup de stress.

Ca engendre un cercle vicieux : stress= tension = grip plus serré = yips. Inutile de préciser que le phénomène est plus présent sur le parcours et lors de putts à enjeux !

J'ai tenté de résoudre le problème avec plusieurs pros différents mais aucun n'a été capable de m'amener une solution valable et pérenne . Seules les heures passées au putting green a tenter de trouver une routine et une technique sur laquelle je puisse me reposer !
En évolution constante...
Driver Ping G400 Max + Diamana W Series 50S
Bois 3 Ping G30 + Diamana B series 60s
Bois 5 Adams Tight Lies 2 + Diamana Kaili 70s
Fer 2 Titleist T-MB + Hazardus black 85g 6.0
Série Cobra Fly Z+ 4-PW + Recoil 95F4
Titleist SM6 48, 52 et 58 + KBS tour R
Putter Cure TX3

Avatar du membre
landais
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 845
Enregistré le : 20 nov. 2007, 10:08
Index : 14,3
Localisation : Bordeaux
Âge : 47

Message par landais » 27 déc. 2018, 12:12

tu as essayé le grip interlocking au putting ?
cela neutralise l'effet de la main droite
j'ai changé de grip pour les fers et les bois, et j'ai essayé aussi au putting et j'ai beaucoup moins d'action de la main droite ainsi. Le triangle bras / puter est plus ancré je trouve.
Driver M4 Régular 10,5°
B5 18° M6 Régular
Hybride M6 22º Régular
TM P 790 Dg105 R300 / Srixon Z565 ns pro95 stiff
Mac daddy 50 54 58°
putter Odyssey O-works #7 red

David7578
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1987
Enregistré le : 11 sept. 2017, 16:10
Index : 30,5
Localisation : Versailles
Âge : 43

Message par David7578 » 27 déc. 2018, 12:43

A mon avis la problématique n'est pas du tout liée au grip/stance/matériel.
C'est purement psychologique. Et là pour trouver une solution...

Éventuellement tenter la méthode bourrin : 10 balles à moins d'un mètre du trou, tout au tour.
Rentrer 10 séries de ces 10 putts, sinon retour du compteur à zéro à la moindre erreur.
Méthode employée par Michelson et d'autres.
A mon avis ton problème sera de passer le cap de la première série de 10...

L'autre idée serait peut-être de carrément aller voir un spécialiste de thérapie comportementale. Même pas obligé qu'il/elle soit sportif/golfeur.
Tu y vas avec un kit decathlon à 15€ et ton putter et tu montres le problème... si ce problème existe toujours avec ce kit d'ailleurs (on ne sait jamais).
Callaway XR16 10.5 Shaft Aldila regular. Bois 3 Adams regular 16°. Bois 5 Ping G30 stiff 18° ajustable. Bois 7 Adams regular 22°.Srixon Z765 NS120 regular 4-PW. Wedges Cleveland RTX3 50/56/60. Sac Srixon étanche, chariot trolem onelock. Putter Odyssey O-Works #7.

arjac06
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 153
Enregistré le : 23 janv. 2010, 14:49
Index : 11,4

Message par arjac06 » 27 déc. 2018, 14:49

landais a écrit :
27 déc. 2018, 12:12
tu as essayé le grip interlocking au putting ?
cela neutralise l'effet de la main droite
j'ai changé de grip pour les fers et les bois, et j'ai essayé aussi au putting et j'ai beaucoup moins d'action de la main droite ainsi. Le triangle bras / puter est plus ancré je trouve.
C'est une bonne idée mais j'ai l'impression que n'importe quelle position "classique" de la main droite ne fonctionne pas. J'ai essayé l'inversé, toutes les positions de doigts possible, relâcher au maximum la pression sur la main droite.

J'avais lu que les yips étaient un problème neuro-moteur qui affectent ceux qui font de manière répétée des mouvements de précision : les chirurgiens, les joueurs de fléchette, les golfeurs etc...

La meilleure solution pour s'en libérer c'est de faire un espèce de reset notamment via un changement radical de technique...
En évolution constante...
Driver Ping G400 Max + Diamana W Series 50S
Bois 3 Ping G30 + Diamana B series 60s
Bois 5 Adams Tight Lies 2 + Diamana Kaili 70s
Fer 2 Titleist T-MB + Hazardus black 85g 6.0
Série Cobra Fly Z+ 4-PW + Recoil 95F4
Titleist SM6 48, 52 et 58 + KBS tour R
Putter Cure TX3

arjac06
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 153
Enregistré le : 23 janv. 2010, 14:49
Index : 11,4

Message par arjac06 » 27 déc. 2018, 14:53

David7578 a écrit :
27 déc. 2018, 12:43
A mon avis la problématique n'est pas du tout liée au grip/stance/matériel.
C'est purement psychologique. Et là pour trouver une solution...

Éventuellement tenter la méthode bourrin : 10 balles à moins d'un mètre du trou, tout au tour.
Rentrer 10 séries de ces 10 putts, sinon retour du compteur à zéro à la moindre erreur.
Méthode employée par Michelson et d'autres.
A mon avis ton problème sera de passer le cap de la première série de 10...

L'autre idée serait peut-être de carrément aller voir un spécialiste de thérapie comportementale. Même pas obligé qu'il/elle soit sportif/golfeur.
Tu y vas avec un kit decathlon à 15€ et ton putter et tu montres le problème... si ce problème existe toujours avec ce kit d'ailleurs (on ne sait jamais).
Le coup des 10 putts à 1m je le tenais depuis une interview de Colin Montgomerie dans les années 90 :mrgreen:
C'est une des bases de mon entrainement ! mais malheureusement ça ne règle rien... Les sensations et mon attitude à l'entrainement sont différentes du parcours et sous pression, les yips reviennent assez vite.
Le travail mental pourrait était mais je n'ai pas trouvé de professionnels susceptibles de m'aider dans ce sens là...
En évolution constante...
Driver Ping G400 Max + Diamana W Series 50S
Bois 3 Ping G30 + Diamana B series 60s
Bois 5 Adams Tight Lies 2 + Diamana Kaili 70s
Fer 2 Titleist T-MB + Hazardus black 85g 6.0
Série Cobra Fly Z+ 4-PW + Recoil 95F4
Titleist SM6 48, 52 et 58 + KBS tour R
Putter Cure TX3

David7578
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1987
Enregistré le : 11 sept. 2017, 16:10
Index : 30,5
Localisation : Versailles
Âge : 43

Message par David7578 » 27 déc. 2018, 14:56

C'est pour ça que je parle d'aller voir un spécialiste de la thérapie comportementale.
Finalement c'est même pas un problème de golf, le kit de golf ne sert qu'à la démonstration/mise en pratique.
Ensuite le thérapeute pourra analyser et proposer des solutions probablement simples.
Et puis se ramener avec son kit de golf chez son médecin, moi ça me mettrait la bannane :lol: 8)
Callaway XR16 10.5 Shaft Aldila regular. Bois 3 Adams regular 16°. Bois 5 Ping G30 stiff 18° ajustable. Bois 7 Adams regular 22°.Srixon Z765 NS120 regular 4-PW. Wedges Cleveland RTX3 50/56/60. Sac Srixon étanche, chariot trolem onelock. Putter Odyssey O-Works #7.

Avatar du membre
edess
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 982
Enregistré le : 01 févr. 2014, 08:22
Index : 20,9
Âge : 47

Message par edess » 27 déc. 2018, 15:36

Tu peux essayer la technique de Webb Simpson, un putter mi-long le manche contre l'avant bras et la main droite en prise pince.
"L'avantage" de ton problème sur putt court c'est que tu peux aller en boutique et essayer.
TW 919THI 15,5° - Claymore MX48 F4
TW 929HS 5-18° & 9-24,5° - Claymore MX48 F4
TW Sterling Irons 5 au SW sur S2S Superlite SS - S
SC Futura X5R

(Titleist T-MB 3 - DG R300 AMT)
(Vokey sm5 56°-60°)

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4748
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 44

Message par Franc38 » 27 déc. 2018, 21:34

J'ai un pote qui a eu des yips terrible. Et puis un jour il a chopé un putter de gaucher "pour voir" et ça a marché. Résultat il joue droitier, putt gaucher et n'a plus de yips!

Sent from my ONEPLUS 6 using Tapatalk

Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
Meaban
Cross Expert
Cross Expert
Messages : 72
Enregistré le : 27 oct. 2013, 20:09
Index : 11,4
Localisation : Nantes
Âge : 53

Message par Meaban » 27 déc. 2018, 21:46

Une question me taraude : les Yips, ça finit par passer ou pas?
En ce qui me concerne j'ai prix un grip claw (pince) il y a 18 mois et cela a résolu le problème. Mais comme j'aime bien le grip classique qui me semble plus naturel, de temps en temps je refais un test en puttant main droite uniquement...C'est toujours la cata.
Driver Ping G20 10,5°
Bois 5 Ping G20
Hybride 4 Ping G20
Fers Ping G20 4-UW
Wedges Callaway X-hot 50-54-58
Putter Odyssey 2-ball 33"

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4748
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 44

Message par Franc38 » 27 déc. 2018, 22:05

Ça doit passer... Quand on l'oublie.
Le truc c'est que le cerveau "panique" dans une certaine position et envoie des ordres contradictoires aux muscles. Tant qu'il pense que c'est "la situation" ça va se produire. Sauf à "traiter" vraiment (thérapie comportementale) la même situation risque de mener aux mêmes soubresauts. Donc un retour a la position de départ n'est sans doute pas possible "rapidement"...

Sent from my ONEPLUS 6 using Tapatalk

Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

arjac06
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 153
Enregistré le : 23 janv. 2010, 14:49
Index : 11,4

Message par arjac06 » 28 déc. 2018, 10:13

Meaban a écrit :
27 déc. 2018, 21:46
Une question me taraude : les Yips, ça finit par passer ou pas?
En ce qui me concerne j'ai prix un grip claw (pince) il y a 18 mois et cela a résolu le problème. Mais comme j'aime bien le grip classique qui me semble plus naturel, de temps en temps je refais un test en puttant main droite uniquement...C'est toujours la cata.
En ce qui me concerne, 4 ans après pas d'amélioration... Je dois avoir le cerveau définitivement cramé à certains endroits ! :lol:
En évolution constante...
Driver Ping G400 Max + Diamana W Series 50S
Bois 3 Ping G30 + Diamana B series 60s
Bois 5 Adams Tight Lies 2 + Diamana Kaili 70s
Fer 2 Titleist T-MB + Hazardus black 85g 6.0
Série Cobra Fly Z+ 4-PW + Recoil 95F4
Titleist SM6 48, 52 et 58 + KBS tour R
Putter Cure TX3

Avatar du membre
Meaban
Cross Expert
Cross Expert
Messages : 72
Enregistré le : 27 oct. 2013, 20:09
Index : 11,4
Localisation : Nantes
Âge : 53

Message par Meaban » 28 déc. 2018, 16:33

Je crains que ce soit la même chose pour moi...
Driver Ping G20 10,5°
Bois 5 Ping G20
Hybride 4 Ping G20
Fers Ping G20 4-UW
Wedges Callaway X-hot 50-54-58
Putter Odyssey 2-ball 33"

Avatar du membre
Fumsek
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2164
Enregistré le : 26 nov. 2015, 18:23
Index : Non classé

Message par Fumsek » 28 déc. 2018, 18:35

Meaban a écrit :
27 déc. 2018, 21:46
Une question me taraude : les Yips, ça finit par passer ou pas?
...
il y a des cas connus où les joueurs qui en souffraient sont parvenus à s'en sortir. B. Langer il y a longtemps, était connu pour souffrir de yips au putting, avant de remporter ses deux Vestes Vertes (et à Augusta, n'en déplaise à certains, il faut être assez à l'aise sur les greens :mrgreen: ). J'ai pas connu au putting, mais sur le plein swing, oui (je préfère ne pas faire de dessin). Comme dit à plusieurs reprises, source essentiellement mentale. La recherche de solution est passé pour moi par la reconstruction d'une routine destinée à évacuer certaines appréhensions en essayant de déplacer la perception du swing. Typiquement, étant droitier, ressentir le swing comme étant un mouvement de gaucher, ce qui m'a aidé à rendre plus passif le "mauvais côté" (droit) qui subissait ces yips. Je suppose qu'au putting, les cures reposent sur la même idée : trouver un autre schéma. Il y avait aussi u jeune pro british qui avait des yips aux approches, et qui s'était tout reprogrammé pour jouer à une main... Donc oui, c'est pas forcément perdu mais il faut une grosse volonté pour surmonter ça, et savoir mettre son ego de côté le temps de trouver son réglage.
Bang Death Kiss 9,74° - shaft Golden Glaoui
Bois 13&15 Hookitmate – shaft Baramine Steel
Série H. Hanzo Kill Bill edition forged – shaft Black Mamba
Wedges Spinitmore 50/54/58
Putter Somelikeit Hot
Balles Bottomlake
J'ai un point commun avec Bubba Watson : au drive, le bunker de fairway à 250m n'interfère pas vraiment avec ma ligne de jeu

Avatar du membre
edess
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 982
Enregistré le : 01 févr. 2014, 08:22
Index : 20,9
Âge : 47

Message par edess » 02 janv. 2019, 14:05

Un des plus gros retours de Yips c'est aussi Ernie Els qui est passé proche de l'arrêt de carrière pour revenir (parfois) dans la haute volée.
Un petit article (2016) à ce sujet et les noms donnés des victimes ont de quoi inspirer.
https://www.lequipe.fr/Golf/Actualites/ ... ble/650592
TW 919THI 15,5° - Claymore MX48 F4
TW 929HS 5-18° & 9-24,5° - Claymore MX48 F4
TW Sterling Irons 5 au SW sur S2S Superlite SS - S
SC Futura X5R

(Titleist T-MB 3 - DG R300 AMT)
(Vokey sm5 56°-60°)

aaristocat
Par Expert
Par Expert
Messages : 446
Enregistré le : 03 juin 2011, 07:30
Index : 23,4

Message par aaristocat » 02 janv. 2019, 15:16

Franc38 a écrit :
27 déc. 2018, 22:05
Ça doit passer... Quand on l'oublie.
Le truc c'est que le cerveau "panique" dans une certaine position et envoie des ordres contradictoires aux muscles. Tant qu'il pense que c'est "la situation" ça va se produire. Sauf à "traiter" vraiment (thérapie comportementale) la même situation risque de mener aux mêmes soubresauts. Donc un retour a la position de départ n'est sans doute pas possible "rapidement"...

Sent from my ONEPLUS 6 using Tapatalk
possibilité de traitement par toxine botulique
Driver Callaway Big Bertha Alpha 815 12°
Bois 3 Mizuno JPX-EZ 15°
Bois 5 Cobra F8 18.5°
Hybride Cobra F8 One Length 22°
Fers Cobra F-Max One Length 5-GW
Cleveland Reg 588 52°
Callaway Jaws X Series 56°
Putter Argolf Perceval

Avatar du membre
edess
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 982
Enregistré le : 01 févr. 2014, 08:22
Index : 20,9
Âge : 47

Message par edess » 02 janv. 2019, 15:22

aaristocat a écrit :
02 janv. 2019, 15:16
Franc38 a écrit :
27 déc. 2018, 22:05
Ça doit passer... Quand on l'oublie.
Le truc c'est que le cerveau "panique" dans une certaine position et envoie des ordres contradictoires aux muscles. Tant qu'il pense que c'est "la situation" ça va se produire. Sauf à "traiter" vraiment (thérapie comportementale) la même situation risque de mener aux mêmes soubresauts. Donc un retour a la position de départ n'est sans doute pas possible "rapidement"...

Sent from my ONEPLUS 6 using Tapatalk
possibilité de traitement par toxine botulique
ce traitement c'est pour figer ton sourire crispé quand tu te foires ?
8)
TW 919THI 15,5° - Claymore MX48 F4
TW 929HS 5-18° & 9-24,5° - Claymore MX48 F4
TW Sterling Irons 5 au SW sur S2S Superlite SS - S
SC Futura X5R

(Titleist T-MB 3 - DG R300 AMT)
(Vokey sm5 56°-60°)

Répondre

Retourner vers « MENTAL »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités