Boutique de golf en ligne

MENTALGestion de la colère - gestion de la frustration

Des défaillances au niveau mental?

Modérateurs : ALP, Modérateurs

Avatar du membre
Malalindex
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1223
Enregistré le : 15 juin 2015, 21:00
Index : 18,8
Localisation : Lille
Âge : 35

Gestion de la colère - gestion de la frustration

Message par Malalindex » 18 juin 2018, 12:24

Bonjour à tous,

Comment gérer la colère, la frustration...

Je s'explique.
Il y a quelques mois, j'ai jeté pour la première fois de ma vie un club loin devant moins, après un énième coup raté pendant une mauvaise période...
Pour la première fois en 4 ans de golf...

Et j'ai ouvert la boite de pandore...
Depuis,
j'ai re-jeté des clubs, 4-5-6 fois,
j'ai planté mon fer 9 dans un fairway un peu mou (mais j'ai rebouché le trou :wink: )..
j'ai balancé 2-3 balles à la main dans le rough après des putts qui frôlent...

Edit : j'ai oublié l'avant dernière compet où plutôt que de jeter le club, j'ai tapé dans mon sac avec ... sauf que j'ai fait exploser une bouteille d'eau à l'intérieur de la poche latérale... (sauf que mon sac est waterproof... donc j'avais une réserve d'eau dans mon sac, je m'en suis aperçu en rangeant le matos... parfait pour élever des petits poissons qui n'ont pas besoin de lumière... après coup, valait mieux en rire :lol: )

Et le seuil de tolérance au coup raté avant explosion est de plus en plus faible.

Je ne supporte plus les putts qui frôlent, surtout quand il s'agit de sauver un point stab... et ça m'arrive bcp en ce moment (malgré 4h passées sur la semaine à bosser le putting).
Je supporte de moins en moins les coups ratés, surtout ceux avec un problème de direction... une gratte m'importe peu tant que la balle reste en jeu, même si c'est court...
Et je m'exaspère à chaque mise en jeu ratée, d'autant que la "régularité" au driver était mon point fort il y a peu.


Bien sur, à 19 d'index, il y a du déchet, mais je ne le supporte plus, donc oui, mes exigences sont trop élevées, là n'est pas la question...

Comment gérer la colère, éviter d'exploser, parce que bien sur, ça bouffe de l'énergie cette connerie...

En vous remerciant!
Image
Modifié en dernier par Malalindex le 18 juin 2018, 12:46, modifié 2 fois.
"Le golf, il y a les bons jours et les mauvaises années"

David7578
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2320
Enregistré le : 11 sept. 2017, 16:10
Index : 30
Localisation : Versailles
Âge : 44

Message par David7578 » 18 juin 2018, 12:40

Changer le regard sur les performances et sur les attentes ?
Je suis beaucoup plus médiocre que toi, mais j'ai compris que dans mon cas des exigences inadaptées pourrissaient mon plaisir et ma carte de score aussi.
Je me suis fixé deux coups de marge par rapport au par, tenir cet objectif est déjà un énorme progrès pour moi, et pourtant avec cette idée simple j'arrive même à faire mieux suivant le parcours.
Mais surtout, le niveau de stress à disparu une fois l'objectif cohérent.
Car les coups de recentrage ne me coûtent pas cher, mais moins de stress c'est aussi un bois 5/fer7 qui passent mieux, Donc ça avance mieux.

A ton niveau, tu pars toujours des jaunes, donc avancer doit être encore plus simple que moi. Du coup un objectif bogey est cohérent. Surtout que si le stress qui entraîne frustration et colère disparaît, le jeu devient très plaisant et il est possible de faire mieux que cet objectif réaliste.
Callaway XR16 10.5 Shaft Aldila regular. Bois 3 Adams regular 16°. Bois 5 Ping G30 stiff 18° ajustable. Bois 7 Adams regular 22°.Srixon Z765 NS120 regular 4-PW. Wedges Cleveland RTX3 50/56/60. Sac Srixon étanche, chariot trolem onelock. Putter Odyssey O-Works #7.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11798
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 18 juin 2018, 13:06

Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5184
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 45

Message par Franc38 » 18 juin 2018, 13:08

J'ai toujours été assez colérique et surtout quand les choses ne se font pas comme elles devraient (genre un programme bien codé qui plante, une maquette bien montée qui s'effondre... À chaque fois que je pense avoir bien fait mais que c'est pas bon au final)
Deux choses m'ont aidé.
- La première c'est d'internaliser tout le négatif : en gros si quelque chose va bien c'est peut être la faire au hasard, mais si ça va mal c'est de mon fait. Donc que j'ai pas été assez attentif, assez sérieux à l'entraînement, etc. De ce fait s'énerver semble idiot : je peux améliorer les choses, c'est sous mon contrôle.
- la seconde c'est de reconnaître que ce qui est, est. En gros si un coup est raté je peux jeter mon club, le ruminer, pester, insulter les dieux du golf... ça n'y changera rien ! Donc là encore reconnaître que la colère ne va rien changer au passé mais risque de pourrir le futur...

Cela dit, juste lutter contre la colère, qui peut arriver tout de même, c'est parfois dangereux. Il ne faut pas la laisser monter, s'accumuler, puis éclater de façon incontrôlable. Une bonne approche je trouve c'est celle de Tiger Woods : on se trace une ligne imaginaire 5 ou 10m après le coup à jouer. Avant la ligne on a le droit d'être vénère, frustré, de ressasser le coup raté, mais dès qu'on la passe on doit être sur le coup suivant. Donc on rate un coup, on s'autorise un petit "damn it" ou "bordel!" à la Cedepe121, et ça dès le premier raté du parcours, puis on passe la ligne et c'est fini. Si on sent que non, la colère est toujours là, on repasse en arrière on respire un bon coup, on se dit "comme toujours quand je suis au golf, ça va nickel", "mauvais départ n'empêche pas le par" etc. Et on repasse la ligne dans le bon sens, tranquille et calme !


Bien sûr c'est plus facile à dire qu'à faire, surtout les premières fois, surtout quand on joue vraiment mal, que c'est "grosse compète" et qu'on joue avec des gens qu'on connait/connait pas/voudrait impressionner/etc. Mais ça vient assez vite si on pratique ça a l'entraînement. Une espèce de routine d'après coup, en quelque sorte...

Sent from my A0001 using Tapatalk


Modifié en dernier par Franc38 le 18 juin 2018, 13:08, modifié 1 fois.
Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
Corsaire
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5781
Enregistré le : 02 juil. 2012, 09:49
Index : 4,6
Localisation : Arcachon
Âge : 32

Message par Corsaire » 18 juin 2018, 13:10

Casse toi la main, arrête presque 1 an, quand tu reviens, même une gratte te fera plaisir car tu es sur le parcours. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

On vient prendre du plaisir sur le parcours. Tu rates un coup ? Réussis le suivant :)
Et comme dirait Dustin Johnson (j'adore cette phrase) : "Pourquoi perdre de l'énergie sur quelque chose qui ne peut être changé ?!"
Driver Ping G400, Alta 55 stiff
Bois 5 Epic, Aldila Tour green 75 stiff
4-GW Callaway Rogue Pro, Recoil 110F4
52° TM Milled Grind Bronze
58° TM Hi-Toe
Putter Odyssey Exo Stroke Lab Seven
https://www.instagram.com/frenchleftygolf/
'La base, c'est la fracasse"

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11798
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 18 juin 2018, 13:38

je plussite sur ce que dit l'ami Corsaire
Si tu perds le plaisir et en plus si tu restes sur le passé et ta frustration c'est mort autant qu'inutile !
"game of golf" est un jeu.... ne l'oublions pas et je ne pense pas que tu ambitionne de devenir pro... :wink:

Dans mon sport passé, le fait de se mettre en colère ou de râler après avoir raté une trajectoire ou un freinage qui laisse passer les suivants que tu as dans le dosseret est la meilleure manière de se prendre 2 secondes au tour et de finir à la queue, très loin (ça c'est au mieux ! :mrgreen: sinon tu te vautres :lol: ) .
Si tu vas vite (si tu joues bien au golf, c'est pareil) tu es concentré mais lucide, dans ton golf ou dans ta course, le terrain ou la piste ne sont plus trop réfléchi, ça c'était avant d'être bien, dans la phase analytique qui précède... tu joues réfléchi mais pas trop, tu ressens surtout... si tu t'énerves, adieu les sensations et dans le cas de mon sport tu peux très bien te retrouver au tapis, et au mieux on te lâche inexorablement... tout devient alors compliqué et difficile voire impossible.
Et le plaisir va te fuir aussi.
C'est aussi un plaisir de "revenir "d'un début de partie très mal engagée

Si tu montes à cheval c'est pareil d'autant plus que la bête va ressentir cela, tu vas lui passer ton stress, déjà que c'est assez craintif, je ne te raconte pas dans quoi tu te fourres :roll: ... mon père qui était un type assez colérique ne s'est jamais énervé à cheval...jamais ! bien au contraire... le
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
MAT12
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1137
Enregistré le : 01 janv. 2014, 11:04
Index : 10,1

Message par MAT12 » 18 juin 2018, 15:39

Picole, cf mon espace!

:arrow:

vpl
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 6015
Enregistré le : 11 oct. 2010, 22:39
Index : 32,2
Localisation : Grenoble
Âge : 55

Message par vpl » 18 juin 2018, 15:41

Le truc minimum je pense c'est d'être dans d'agir autant que se peut sur l'agrément des conditions de jeu.

Je m'explique : j'apprécie de jouer seul le soir ou n'importe quand avec des gens sympas, ça me gave de jouer avec des pénibles. dans le premier cas je supporte beaucoup mieux de mal jouer ! Une fois je me suis arrêté au 9 en ayant payé 18 trous, en ayant pourtant pas tout raté, mais y'avait aucun plaisir.

Donc, agir au moins sur son plaisir à aller jouer, ne pas se forcer à s'inscrire à la compét' même si on s'était dit qu'on en ferait une ce mois-ci, laisser partir devant les types qu'on a déjà eu du mal à supporter 4 ou 5h, etc.

Si il n'y a pas au moins le plaisir de fouler un parcours (c'est l'impression que donnes ton message), vaut mieux éviter d'aller "jouer", non ?

PS Ou picole, effectivement... :mrgreen:

Avatar du membre
Doktorr
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4002
Enregistré le : 12 mars 2012, 18:22
Index : 11,2
Localisation : Yerres (91)
Âge : 47

Message par Doktorr » 18 juin 2018, 15:42

MAT12 a écrit :
18 juin 2018, 15:39
Picole, cf mon espace!

:arrow:
Mon idole !!!! En bon breton, je sais reconnaitre certaines valeurs !! :mrgreen: :lol:
Titleist Driver TS2 10,5° (HZRDUS Smoke Black 60 6.0)
Titleist Bois 4 TS2 16,5° (HZRDUS Smoke Black 70 6.0)
Titleist Hybride 818 H1 19° (Even Flow Blue 85 6.0)
Callaway APEX UT 21° (Even Flow Black 85 6.0)
Mizuno MP-32 4-PW (Nippon 950GH S)
Mizuno MP-T11 52-58 (DG S300 pured)
Odyssey OWorks Jailbird Mini S

Gastel
Par Expert
Par Expert
Messages : 641
Enregistré le : 11 nov. 2013, 18:54
Index : 17,7

Message par Gastel » 18 juin 2018, 19:16

Malalindex a écrit :
18 juin 2018, 12:24
Bien sur, à 19 d'index, il y a du déchet, mais je ne le supporte plus, donc oui, mes exigences sont trop élevées, là n'est pas la question...
Et pourtant je serait tenté de supposer que c'est la question: comme la réaction est totalement inadaptée à la réalité objective, il faut éventuellement se poser la question de ce qui provoque cet intolérance à l'échec ailleurs que dans le golf: éducation, difficultés par ailleurs dans sa vie (que l'on veut "sauver" en réussissant dans le golf) etc....

Je n'ai pas trop le caractère à m'énerver mais je sais que mon éducation rend difficile l'acceptation de rater et quand la vie à côté n'allait pas trop bien, cela m'a mis à la limite. C'est vu la même chose chez un ami.

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2916
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 18 juin 2018, 19:37

Beau sujet ! :wink: ou il convient de travailler à deux niveaux distincts :

-une meilleure gestion de soi
-une meilleure gestion de la situation....

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
Malalindex
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1223
Enregistré le : 15 juin 2015, 21:00
Index : 18,8
Localisation : Lille
Âge : 35

Message par Malalindex » 18 juin 2018, 20:55

Merci à tous pour vos interventions...

Pour l'alcool, il n'y a pas que là que ça m'aiderait... mais manque de bol, je n'en bois pas :lol:
(ouai, golfeur, musicien, nordiste, plutôt rock, et qui boit pas une goutte d'alcool... cherchez l'erreur :lol: )

Pour le truc de Tiger Woods, oui, je connais le principe, mais je jette pas mon club 10m après mon coup, je jette mon club tout de suite :mrgreen:
Mais sur le principe de base, effectivement c'est à méditer.

J'apprécie assez le retour sur Dustin Johnson... un mauvais coup, faut l'accepter, pas besoin de ressasser, ça n'y changera rien... il faudrait que je travaille ce point...

@Egli... j'ai survolé la lecture de l'article au boulot, je vais y regarder de plus près... :wink:
Gastel a écrit :
18 juin 2018, 19:16
Et pourtant je serait tenté de supposer que c'est la question: comme la réaction est totalement inadaptée à la réalité objective, il faut éventuellement se poser la question de ce qui provoque cet intolérance à l'échec ailleurs que dans le golf: éducation, difficultés par ailleurs dans sa vie (que l'on veut "sauver" en réussissant dans le golf) etc....

Je n'ai pas trop le caractère à m'énerver mais je sais que mon éducation rend difficile l'acceptation de rater et quand la vie à côté n'allait pas trop bien, cela m'a mis à la limite. C'est vu la même chose chez un ami.
Je vois l'idée au fond... alors non, je ne veux pas me sauver en réussissant le golf...
Peut-être que je me vois meilleur que je ne suis, ce qui provoque cette intolérance...
Peut-être aussi que j'aimerai faire mieux dans le golf qu'ailleurs... (médiocre au tennis, à la batterie, aux percussions, à la guitare, au piano... en bref, médiocre dans tous les loisirs :mrgreen: )

Après, mon principal défaut, c'est un manque de confiance en moi assez fort, mais pour l'instant, je n'isole pas le lien de cause à effet entre ça et l’énervement...

Par contre, pour le coup, l’énervement, c'est dans mes gènes... je crois que j'ai un gros gros bout d'ADN dédié rien qu'à ça... ça n'aide pas :lol:
Heureusement qu'à côté de ça, je suis calme :)
ALP a écrit :
18 juin 2018, 19:37
Beau sujet ! :wink: ou il convient de travailler à deux niveaux distincts :

-une meilleure gestion de soi
-une meilleure gestion de la situation....
oui, c'est sur... mais la gestion de soi... faudrait que j'aille voir un psy, et j'ai pas les moyens :lol:
"Le golf, il y a les bons jours et les mauvaises années"

Avatar du membre
Audy
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 966
Enregistré le : 25 juin 2008, 20:46
Index : 31,5
Âge : 43

Message par Audy » 18 juin 2018, 22:29

Mille merci Malalindex pour ce partage d’experience qui fait un terrible écho chez moi.
Je n’ai pas du tout ton niveau et hier j’ai vécu un début de parcours horrible mentalement comme je n’en avais jamais connu (et punaise, plus jamais ça !!! :? )
De manière générale, je suis d’une exigence quasi inacceptable vis à vis de moi-même, peu, voire pas de droit à l’erreur, le syndrome debile du « sois parfaite » (ce que je ne suis pas du tout et ne serai jamais :mrgreen: ) ou plutôt du « ne déçois personne ».

J’ai repris le golf l’été dernier après 5 ans de pause et en reprenant quasi à 0 (changement de swing, de posture etc). Depuis, je n’ai pas encore trouvé mon swing avec mes fers, je suis irrégulière, pas deux coups identiques et je tâtonne aux approches alors que je suis en confiance au driver.
Moralité, sauf mes drives qui partent hyper facilement (je ne réfléchis quasi pas), je perds confiance à l’adresse dès que je joue un fer ou un wedge et les coups qui suivent s’en ressentent.
Le golf c’est pourtant ma bulle d’air, c’est supposé être un vrai plaisir, un moment hors du temps, convivial. Ça l’est dans 80% des cas. Et hier, pendant 9 trous, j’ai eu un mental de poisson rouge, m’en voulant à fond de rater mes coups, culpabilisant ensuite de ne pas arriver à reprendre le dessus surtout pour mon partenaire à qui je ne voulais pas le moins du monde imposer tout ceci. Et je bouclais... malgré moi :oops: :|
2h d’enfer dans une prison mentale.

J’ai pu sortir de la boucle à partir du 10eme trou mais culpabilisant toujours pour mon « attitude » de l’aller.
Ça m’a poursuivie toute la soirée. Comment puis-je être aussi exigeante et dure avec moi au point d’en arriver là. Grosse prise de conscience.
Le point hyper positif, c’est que, côté féminin oblige, je ne balance pas mes clubs, mon sac ou mes balles de rage 8) mais tout reste en moi, c’est peut être pire :roll:

Bref, dès demain je reprends le chemin du practice au lieu de déjeuner pour lâcher prise, essayer de travailler le ressenti de mon swing, aller à sa rencontre et surtout retrouver cette sensation si agréable du plaisir de JOUER ! Je vais peut être aussi penser à l’alcool sur parcours, juste en cas d’urgence (ou pas :mrgreen: ) Merci à tous pour vos conseils en tout cas !
Mizuno MP18 MMC sur Project X graphite (5-PW), 2 MP18 Fli Hi en fers 3 et 4.
3 wedges Mizuno, un Driver Cleveland, mon putter Mizuno Bettinardi BC3 35 et une grosse dose de bonne humeur dans le sac (et bien sûr d'autres trucs, femme oblige !)
Reste à acheter un bon swing pour mettre tout ça en musique sur le parcours !

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11798
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 19 juin 2018, 06:30

ah " le syndrome de ne déçois personne" suivi du manque de routine et du "je tape n'importe comment"
Si ça peut te rassurer, nous en sommes plus ou moins tous passés par là et en plus ça revient parfois.
je te conseille (je sens que je vais me faire foutre de moi encore mais c'est pour ton bien :mrgreen: ) achète "je veux jouer au golf avec régularité" de JE Elbaz qui est un livre qui reprend en Français les enseignements de Bob Rotella ou de l'Inner game, mais classé et par chapitre.
Là on te parlera de mental, de cible, de routine, de sensation, "d'extérieur" au jeu...
C'est un peu différent de ce que traverse mon jeune ami Malalindex mais ça va t'apprendre que, parfois, cela n'a rien à voir avec ton swing ou très peu et que sur le parcours, essayer de le retrouver est une erreur.... tu devras passer par le practice pour la technique, sur le parcours c'est souvent trop tard, sauf une chose que tu te seras donnée au départ, sans en changer en cours de route.
Donc c'est simple, ça t'apprend la cible, la routine, à chasser les mauvaises pensées, le jugement de soi, la sensation, le coup après coup etc... en gros ça te donne un cadre.
Le golf est très technique mais il est surtout très mental.
Mon fils m'a conseillé ce livre, il est passé de 13,2 à 9,8 d'index. Landais s'en sert aussi très bien (on en plaisante ensemble).

Pour te donner une exemple , l'an dernier, je sors du 8 avec 8 points stableford sans avoir appliqué ce que je viens de te dire... puis je me souviens de quelques enseignements du bouquin et j'attaque le 9 pour finir avec 37 pts, mais là je ne comptais plus, j'étais revenu au golf mental enseigné, à une routine, aux cibles et aux pensées idoines.
Depuis le début de l'année je ne l'applique pas, je remonte en index :mrgreen:
Modifié en dernier par eglishadow le 19 juin 2018, 08:43, modifié 1 fois.
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

momo30
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1729
Enregistré le : 18 févr. 2008, 09:26
Index : 12,5
Âge : 60

Message par momo30 » 19 juin 2018, 07:28

je crois que l'on est tous passé par cette phase de déception et de colère après avoir raté un coup que nous pensions à priori facile....

Au début, j'étais comme toi car je ne comprenais pas vraiment pourquoi cela m'arrivait et je m'énervais inutilement....

Maintenant, j'ai complétement changé de philosophie et lorsque je rate un coup, je me concentre immédiatement sur la cause et non plus sur la conséquence en analysant rapidement pourquoi j'ai loupé: mauvais choix de club, mauvais choix de coup, problème technique dans la montée ou la descente, mauvais rythme, etc... et ceci en me disant que l'expérience accumulée dans l'analyse de ce mauvais coup me servira, la prochaine fois, pour essayer de ne pas renouveler la même erreur... et ça marche, au lieu de rester dans la frustration du mauvais coup, je me projette dans l'amélioration progressive de mon jeu.
Et pareil pour le putting, entre 3 et 5 m un pro ne rentre que moins de une fois sur deux, donc si un putt à cette distance frôle le trou mais que la balle reste à moins de 1 m du trou, c'est un bon putt...

la phrase de DJ est juste mais celle de Nelson Mandela peut la compléter: " je ne perds jamais, soit je gagne, soit j'apprends"...
Modifié en dernier par momo30 le 19 juin 2018, 14:45, modifié 1 fois.

Avatar du membre
bennyhill
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1419
Enregistré le : 18 oct. 2006, 09:07
Index : 10,7
Localisation : Gironde
Âge : 45

Message par bennyhill » 19 juin 2018, 08:25

Le golf est un terrible miroir grossissant de ce qu'on est dans la vie de tous les jours (dans "la vraie vie" comme on dit souvent. Punaise que ça me gonfle d'entendre cette expression à longueur de journée :x ).
Au quotidien, au boulot, à la maison, tous les événements que nous vivons génèrent une réaction, un sentiment, mais qui bien souvent ne se manifeste pas tout de suite. Le processus est plus long, on a la faculté de "prendre sur nous", d'encaisser, mais on stocke tous ces mauvais états émotionnels quelque part dans notre tête.
Et quand on arrive sur un parcours, c'est le feu d'artifice ! Le golf est le moment et l'endroit pour restituer tous les états émotionnels accumulés.

En plus au golf la réponse est immédiate :
je rate un coup -> je dégoupille,
je rate un putt -> je suis frustré,
le partenaire tape plus fort que moi -> problème d'égo, etc ...

Au golf, tu te prends ta vie et ta personnalité en pleine face, on ne se ment pas, c'est cash, parfois violent.
En résumé, je dirais que pour gérer son état émotionnel au golf, il faut d'abord être au clair avec soi dans sa vie. Ça parait évident de dire ça, mais plus ça va plus je m'en rends compte.

Petite anecdote perso vécue il y a 10 jours sur le parcours. J'arrive sur le tee du 1 plutôt bien et décontracté. Je suis +1 après 4 trous, puis vient le trou 5 où je fais quadruple bogey. +5 après 5 trous bof bof. Je suis resté hyper calme en me disant une seule chose : "au golf tout peut arriver, le meilleur comme le pire". J'ai choisi le meilleur en jouant -1 sur les 13 trous suivants, et +4 au final. Encore aujourd'hui je repense et analyse cette partie, pour m'appuyer sur ce que j'ai bien fait au niveau mental. L'aspect technique importe peu, ce n'est pas grâce à ça que j'ai fait ma perf.

Le golf c'est la vie, la vie c'est le golf ... peu importe l'ordre, mais ce poncif est pourtant bien vrai.
Driver: Cobra F8
B3: Callaway X hot 3deep
Hybrides: Mizuno JPX Fli-Hi et JPX 850
Fers: Mizuno JPX 850 forged
Wedges: Mizuno S5 50°56°60°
Putter: Odyssey Oworks 7 tank

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2916
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 19 juin 2018, 09:51

bennyhill a écrit :
19 juin 2018, 08:25
Le golf est un terrible miroir grossissant de ce qu'on est dans la vie de tous les jours (dans "la vraie vie" comme on dit souvent. Punaise que ça me gonfle d'entendre cette expression à longueur de journée :x ).
Au quotidien, au boulot, à la maison, tous les événements que nous vivons génèrent une réaction, un sentiment, mais qui bien souvent ne se manifeste pas tout de suite. Le processus est plus long, on a la faculté de "prendre sur nous", d'encaisser, mais on stocke tous ces mauvais états émotionnels quelque part dans notre tête.
Et quand on arrive sur un parcours, c'est le feu d'artifice ! Le golf est le moment et l'endroit pour restituer tous les états émotionnels accumulés.

En plus au golf la réponse est immédiate :
je rate un coup -> je dégoupille,
je rate un putt -> je suis frustré,
le partenaire tape plus fort que moi -> problème d'égo, etc ...

Au golf, tu te prends ta vie et ta personnalité en pleine face, on ne se ment pas, c'est cash, parfois violent.
En résumé, je dirais que pour gérer son état émotionnel au golf, il faut d'abord être au clair avec soi dans sa vie. Ça parait évident de dire ça, mais plus ça va plus je m'en rends compte.

Petite anecdote perso vécue il y a 10 jours sur le parcours. J'arrive sur le tee du 1 plutôt bien et décontracté. Je suis +1 après 4 trous, puis vient le trou 5 où je fais quadruple bogey. +5 après 5 trous bof bof. Je suis resté hyper calme en me disant une seule chose : "au golf tout peut arriver, le meilleur comme le pire". J'ai choisi le meilleur en jouant -1 sur les 13 trous suivants, et +4 au final. Encore aujourd'hui je repense et analyse cette partie, pour m'appuyer sur ce que j'ai bien fait au niveau mental. L'aspect technique importe peu, ce n'est pas grâce à ça que j'ai fait ma perf.

Le golf c'est la vie, la vie c'est le golf ... peu importe l'ordre, mais ce poncif est pourtant bien vrai.
Joli post , au contenu riche et pertinent de bon sens ! Bravo :wink:

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2916
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 19 juin 2018, 09:54

Audy a écrit :
18 juin 2018, 22:29

Bref, dès demain je reprends le chemin du practice au lieu de déjeuner pour lâcher prise, essayer de travailler le ressenti de mon swing, aller à sa rencontre et surtout retrouver cette sensation si agréable du plaisir de JOUER ! Je vais peut être aussi penser à l’alcool sur parcours, juste en cas d’urgence (ou pas :mrgreen: ) Merci à tous pour vos conseils en tout cas !
C'est une belle idée ... :D Pour l'alcool , attend le 19 e trou .... :wink:

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
Malalindex
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1223
Enregistré le : 15 juin 2015, 21:00
Index : 18,8
Localisation : Lille
Âge : 35

Message par Malalindex » 19 juin 2018, 12:41

En passant,
eglishadow a écrit :
19 juin 2018, 06:30
je te conseille (je sens que je vais me faire foutre de moi encore mais c'est pour ton bien :mrgreen: ) achète "je veux jouer au golf avec régularité" de JE Elbaz qui est un livre qui reprend en Français les enseignements de Bob Rotella ou de l'Inner game, mais classé et par chapitre.
J'ai fini par le commander sur Amazon le bouquin... depuis le temps que tu en parles :mrgreen:
Je le reçois demain.
ça m'aidera p-e pour une partie du problème!
"Le golf, il y a les bons jours et les mauvaises années"

Avatar du membre
Bend
Par Expert
Par Expert
Messages : 565
Enregistré le : 26 juin 2016, 11:20
Index : 14,8

Message par Bend » 19 juin 2018, 12:43

vincemomo a écrit :
19 juin 2018, 12:01
bennyhill a écrit :
19 juin 2018, 08:25
Le golf est un terrible miroir grossissant de ce qu'on est dans la vie de tous les jours

Le golf c'est la vie, la vie c'est le golf ... peu importe l'ordre, mais ce poncif est pourtant bien vrai.
assez d'accord et surtout respectueux de ce qu'a écrit benny, et bravo le +4, mais c est plus fort que moi!!!!
On fourre le plus où? Au golf? Ou..... :mrgreen:
Je ressors :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Faut lancer un sondage ! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Index 2017 : 45 > 31 > 28.5 > 24.8 > 24.4 > 23.6
Index 2018 : 23.6 > 21.2 > 19.6 > 17.2
Index 2019 : 17.2 > 17.3 > 16.4 > 15.3 > 14.8

tomcat
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 6772
Enregistré le : 12 nov. 2007, 16:23
Index : Non classé
Pays : Royaume-Uni
Localisation : London

Message par tomcat » 19 juin 2018, 14:04

vincemomo a écrit :
19 juin 2018, 12:01
bennyhill a écrit :
19 juin 2018, 08:25
Le golf est un terrible miroir grossissant de ce qu'on est dans la vie de tous les jours

Le golf c'est la vie, la vie c'est le golf ... peu importe l'ordre, mais ce poncif est pourtant bien vrai.
assez d'accord et surtout respectueux de ce qu'a écrit benny, et bravo le +4, mais c est plus fort que moi!!!!
On fourre le plus où? Au golf? Ou..... :mrgreen:
Je ressors :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
des balles, des trous, des HL, des Water hazard... :arrow: :arrow: :arrow: :arrow: :arrow:
Driver PXG 0811X Gen2 9* - Stinger 60s
3w Epon AF203 15* - Speeder Evolution 569
Epon AF 903 18* (iron 3 DI) - Steelfiber i95cw
Epon AF 903 22* (iron 4 DI) - Steelfiber i95cw
5-AW Epon 503 - Steelfiber i95cw
Yururi Keigekiku Tour Wedge 52/58 - KBS Tour 120 Wedge stiff
Toulon Portland H4 - UST Filtered shaft - The Gripmaster Cognac stitched grip

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5184
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 45

Message par Franc38 » 19 juin 2018, 14:41

vincemomo a écrit :
19 juin 2018, 12:01
bennyhill a écrit :
19 juin 2018, 08:25
Le golf est un terrible miroir grossissant de ce qu'on est dans la vie de tous les jours

Le golf c'est la vie, la vie c'est le golf ... peu importe l'ordre, mais ce poncif est pourtant bien vrai.
assez d'accord et surtout respectueux de ce qu'a écrit benny, et bravo le +4, mais c est plus fort que moi!!!!
On fourre le plus où? Au golf? Ou..... :mrgreen:
Je ressors :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
En classe de maths !
Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

tomcat
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 6772
Enregistré le : 12 nov. 2007, 16:23
Index : Non classé
Pays : Royaume-Uni
Localisation : London

Message par tomcat » 19 juin 2018, 15:00

Franc, il a dit FOURRER pas FOURIER !!
Driver PXG 0811X Gen2 9* - Stinger 60s
3w Epon AF203 15* - Speeder Evolution 569
Epon AF 903 18* (iron 3 DI) - Steelfiber i95cw
Epon AF 903 22* (iron 4 DI) - Steelfiber i95cw
5-AW Epon 503 - Steelfiber i95cw
Yururi Keigekiku Tour Wedge 52/58 - KBS Tour 120 Wedge stiff
Toulon Portland H4 - UST Filtered shaft - The Gripmaster Cognac stitched grip

Avatar du membre
bennyhill
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1419
Enregistré le : 18 oct. 2006, 09:07
Index : 10,7
Localisation : Gironde
Âge : 45

Message par bennyhill » 19 juin 2018, 15:17

C'est quoi le rapport entre vos histoires de fourrer et la gestion de la frustration ?
Vois pas ... ppffff :lol:
Malalindex, reviens mettre un peu d'ordre dans ton topic stp !
Driver: Cobra F8
B3: Callaway X hot 3deep
Hybrides: Mizuno JPX Fli-Hi et JPX 850
Fers: Mizuno JPX 850 forged
Wedges: Mizuno S5 50°56°60°
Putter: Odyssey Oworks 7 tank

tomcat
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 6772
Enregistré le : 12 nov. 2007, 16:23
Index : Non classé
Pays : Royaume-Uni
Localisation : London

Message par tomcat » 19 juin 2018, 16:41

vincemomo a écrit :
19 juin 2018, 16:37
tomcat a écrit :
19 juin 2018, 15:00
Franc, il a dit FOURRER pas FOURIER !!
dans mes bras...
J étudie les séries note bien!!! :mrgreen:
Excellent les gars!!!
Oh tu sais la culture..c'est comme la confiture :roll: :mrgreen:
Driver PXG 0811X Gen2 9* - Stinger 60s
3w Epon AF203 15* - Speeder Evolution 569
Epon AF 903 18* (iron 3 DI) - Steelfiber i95cw
Epon AF 903 22* (iron 4 DI) - Steelfiber i95cw
5-AW Epon 503 - Steelfiber i95cw
Yururi Keigekiku Tour Wedge 52/58 - KBS Tour 120 Wedge stiff
Toulon Portland H4 - UST Filtered shaft - The Gripmaster Cognac stitched grip

David7578
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2320
Enregistré le : 11 sept. 2017, 16:10
Index : 30
Localisation : Versailles
Âge : 44

Message par David7578 » 19 juin 2018, 18:27

Moins on en a, plus on l'étale... :D
Callaway XR16 10.5 Shaft Aldila regular. Bois 3 Adams regular 16°. Bois 5 Ping G30 stiff 18° ajustable. Bois 7 Adams regular 22°.Srixon Z765 NS120 regular 4-PW. Wedges Cleveland RTX3 50/56/60. Sac Srixon étanche, chariot trolem onelock. Putter Odyssey O-Works #7.

Avatar du membre
Audy
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 966
Enregistré le : 25 juin 2008, 20:46
Index : 31,5
Âge : 43

Message par Audy » 19 juin 2018, 18:32

Vous m’avez bien fait rire les mecs :lol:
Et merci Benny, tu as bien raison, le golf est un échappatoire et parfois le lieu où la soupape de sécurité explose. Le tout c’est d’en avoir conscience pour capitaliser sur l’expérience vécue et savoir qui on est et comment on fonctionne (je confirme que ça aide beaucoup !!!).
Ce midi je suis allée au practice, totalement alignée avec moi-même, zen, ravie de cette parenthèse plaisir et ca en a été une ! Routine en place, une partie du cerveau débranchée et quelques jolies sensations. Ça fait tellement plaisir que j’ai hâte de recommencer demain et de jouer ce week-end :mrgreen:
Merci à tous !
Mizuno MP18 MMC sur Project X graphite (5-PW), 2 MP18 Fli Hi en fers 3 et 4.
3 wedges Mizuno, un Driver Cleveland, mon putter Mizuno Bettinardi BC3 35 et une grosse dose de bonne humeur dans le sac (et bien sûr d'autres trucs, femme oblige !)
Reste à acheter un bon swing pour mettre tout ça en musique sur le parcours !

tomcat
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 6772
Enregistré le : 12 nov. 2007, 16:23
Index : Non classé
Pays : Royaume-Uni
Localisation : London

Message par tomcat » 19 juin 2018, 19:04

Mince une fille ... désolé Audy ^^
Driver PXG 0811X Gen2 9* - Stinger 60s
3w Epon AF203 15* - Speeder Evolution 569
Epon AF 903 18* (iron 3 DI) - Steelfiber i95cw
Epon AF 903 22* (iron 4 DI) - Steelfiber i95cw
5-AW Epon 503 - Steelfiber i95cw
Yururi Keigekiku Tour Wedge 52/58 - KBS Tour 120 Wedge stiff
Toulon Portland H4 - UST Filtered shaft - The Gripmaster Cognac stitched grip

Avatar du membre
Audy
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 966
Enregistré le : 25 juin 2008, 20:46
Index : 31,5
Âge : 43

Message par Audy » 19 juin 2018, 20:19

tomcat a écrit :
19 juin 2018, 19:04
Mince une fille ... désolé Audy ^^
Ne t’en fais pas, j’evolue depuis bien des années dans un monde plutôt masculin donc j’ai l’habitude de l’humour qui va avec :mrgreen:
Mizuno MP18 MMC sur Project X graphite (5-PW), 2 MP18 Fli Hi en fers 3 et 4.
3 wedges Mizuno, un Driver Cleveland, mon putter Mizuno Bettinardi BC3 35 et une grosse dose de bonne humeur dans le sac (et bien sûr d'autres trucs, femme oblige !)
Reste à acheter un bon swing pour mettre tout ça en musique sur le parcours !

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5184
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 45

Message par Franc38 » 19 juin 2018, 22:14

tomcat a écrit :
19 juin 2018, 15:00
Franc, il a dit FOURRER pas FOURIER !!
Tout de suite t'essaye de transformer le sujet, Thom... :mrgreen:
Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5184
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 45

Message par Franc38 » 19 juin 2018, 22:18

Audy a écrit :
19 juin 2018, 18:32
Vous m’avez bien fait rire les mecs :lol:
Et merci Benny, tu as bien raison, le golf est un échappatoire et parfois le lieu où la soupape de sécurité explose. Le tout c’est d’en avoir conscience pour capitaliser sur l’expérience vécue et savoir qui on est et comment on fonctionne (je confirme que ça aide beaucoup !!!).
Ce midi je suis allée au practice, totalement alignée avec moi-même, zen, ravie de cette parenthèse plaisir et ca en a été une ! Routine en place, une partie du cerveau débranchée et quelques jolies sensations. Ça fait tellement plaisir que j’ai hâte de recommencer demain et de jouer ce week-end :mrgreen:
Merci à tous !
C'est ça le problème !!!
Quand vous pensez que le golf est le lieu de détente pour se remettre du boulot, rien de bien ne peut arriver. Il faut bien comprendre que c'est l'inverse. :mrgreen:

Le boulot c'est le lieu de détente pour se remettre du golf (et financer les changements de clubs, les cours, les green fees, les... ). Le golf c'est la vie, le reste c'est une distraction (au sens pascalien) entre deux parties ! 8)
Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
Malalindex
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1223
Enregistré le : 15 juin 2015, 21:00
Index : 18,8
Localisation : Lille
Âge : 35

Message par Malalindex » 20 juin 2018, 12:57

Bon,

Pour le relancer le sujet.

J'ai (déjà) reçu le fameux livre d'Elbaz (merci Amazon)
J'ai commencé à lire les premiers chapitres.
ça semble plein de bons sens que j'ai hâte de mettre en pratique dans les semaines à venir :)
"Le golf, il y a les bons jours et les mauvaises années"

Avatar du membre
Lovecat
Modérateur
Modérateur
Messages : 2236
Enregistré le : 25 oct. 2011, 09:44
Index : 18,4

Message par Lovecat » 20 juin 2018, 13:02

Franc38 a écrit :
18 juin 2018, 13:08
...un programme bien codé qui plante..
C'est bien d'être optimiste :lol:
Je ne travaille jamais. Je ne me repose pas non plus. C'est juste la vie qui passe.

La difficulté est grande de rendre savant celui qui ne fait rien ; parce que son ignorance lui fait croire qu'il en fait plus que celui qui entreprend de l'instruire.

Avatar du membre
edess
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1000
Enregistré le : 01 févr. 2014, 08:22
Index : 20,9
Âge : 48

Message par edess » 20 juin 2018, 13:39

Malalindex a écrit :
20 juin 2018, 12:57
J'ai (déjà) reçu le fameux livre d'Elbaz (merci Amazon)
J'ai commencé à lire les premiers chapitres.
ça semble plein de bons sens que j'ai hâte de mettre en pratique dans les semaines à venir :)
A force d'en "entendre parler" je vais finir par l'acheter aussi.
il y a quelques années de cela j'ai eu l'occasion de faire un petit stage individuel de 3-4h avec lui practice plus parcours à Saint Cloud et il est excellent pédagogue ... même si à l'époque il m'a dit qu'on allait faire quelques focus car il y avait "trop de chose à améliorer" (je grossis le trait sur la façon dont il l'a dit LOL)
TW 919THI 15,5° - Claymore MX48 F4
TW 929HS 5-18° & 9-24,5° - Claymore MX48 F4
TW Sterling Irons 5 au SW sur S2S Superlite SS - S
SC Futura X5R

(Titleist T-MB 3 - DG R300 AMT)
(Vokey sm5 56°-60°)

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11798
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 20 juin 2018, 14:52

excellent investissement :mrgreen: , chapitre après chapitre on progresse peu à peu et vraiment et à la fin de chaque chapitre on a les choses importantes en résumé
livre de chevet :wink:
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Draidenk
Par Expert
Par Expert
Messages : 580
Enregistré le : 04 nov. 2008, 14:39
Index : 17,4
Localisation : Malaunay (Rouen)
Âge : 43

Message par Draidenk » 20 juin 2018, 15:33

Bon ben je l'ai commandé aussi :D

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2916
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 20 juin 2018, 16:35

Malalindex a écrit :
20 juin 2018, 12:57
Bon,

Pour le relancer le sujet.

J'ai (déjà) reçu le fameux livre d'Elbaz (merci Amazon)
J'ai commencé à lire les premiers chapitres.
ça semble plein de bons sens que j'ai hâte de mettre en pratique dans les semaines à venir :)
Bien entendu que ce n'est Que du bon sens ! Pour quelle , bonne , mauvaise raison cela devrait être autrement :?:
Restez simple en lâchant prise , en pensant différemment , en cessant vouloir tout contrôler , c'est LA Clé pour scorer régulièrement et ce , quelque soit le niveau du joueur . :wink:

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Lemp
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 267
Enregistré le : 01 sept. 2014, 04:53
Index : Non classé
Âge : 33

Message par Lemp » 04 juil. 2018, 14:09

Pour continuer sur le sujet, j'ai un problème un peu différent mais tout autant bloquant pour mon jeu. Quand ca va pas trop du côté vie perso, comment faites vous pour débrancher en arrivant au golf et cela ne vous pourrisse pas le plaisir ?

Je dois avouer que c'est assez dur en ce moment, et je peine à garder mon niveau.... J'aimerais bien ne plus y penser mais....

Des solutions ?
Driver: Callaway XR'15 11.5° - shaft regular
Bois 4: Ping G20 16.5° - TFC-169 regular
Hybride 3/4: TM RBZ Stage2 19°/22° - RocketFuel 65g regular
Fers 4-PW: TM RocketBladez HL - RocketFuel 85g Steel regular
GW-SW: Cleveland RTX2 CB 50°/56°
Putter: Odyssey Versa n°7 - SuperStroke 3.0

Avatar du membre
Malalindex
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1223
Enregistré le : 15 juin 2015, 21:00
Index : 18,8
Localisation : Lille
Âge : 35

Message par Malalindex » 04 juil. 2018, 14:46

Lemp a écrit :
04 juil. 2018, 14:09
Pour continuer sur le sujet, j'ai un problème un peu différent mais tout autant bloquant pour mon jeu. Quand ca va pas trop du côté vie perso, comment faites vous pour débrancher en arrivant au golf et cela ne vous pourrisse pas le plaisir ?

Je dois avouer que c'est assez dur en ce moment, et je peine à garder mon niveau.... J'aimerais bien ne plus y penser mais....

Des solutions ?
Te concentrer sur le golf, la réussite d'un coup, la stratégie d'un trou?
Et un bon gros seau entier au driver pour se défouler...

Et des copains! Tu as des partenaires de jeu réguliers avec qui tu t'éclates bien? Si oui, essaye de jouer le plus possible avec eux...

J'ai eu une période difficile il y a un an (séparation avec enfant en bas âge), et le golf était mon exutoire, donc je te souhaite de trouver la bonne formule pour que tu puisses t'y vider la tête! :wink:
"Le golf, il y a les bons jours et les mauvaises années"

tomcat
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 6772
Enregistré le : 12 nov. 2007, 16:23
Index : Non classé
Pays : Royaume-Uni
Localisation : London

Message par tomcat » 04 juil. 2018, 15:31

"A bad day of golf is always better than a good day at work"
Driver PXG 0811X Gen2 9* - Stinger 60s
3w Epon AF203 15* - Speeder Evolution 569
Epon AF 903 18* (iron 3 DI) - Steelfiber i95cw
Epon AF 903 22* (iron 4 DI) - Steelfiber i95cw
5-AW Epon 503 - Steelfiber i95cw
Yururi Keigekiku Tour Wedge 52/58 - KBS Tour 120 Wedge stiff
Toulon Portland H4 - UST Filtered shaft - The Gripmaster Cognac stitched grip

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2916
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 04 juil. 2018, 17:18

Lemp a écrit :
04 juil. 2018, 14:09
Pour continuer sur le sujet, j'ai un problème un peu différent mais tout autant bloquant pour mon jeu. Quand ca va pas trop du côté vie perso, comment faites vous pour débrancher en arrivant au golf et cela ne vous pourrisse pas le plaisir ?

Je dois avouer que c'est assez dur en ce moment, et je peine à garder mon niveau.... J'aimerais bien ne plus y penser mais....

Des solutions ?
Merci de ton témoignage Lemp :D Par manque de temps , je ne développerai pas plus que ça , néanmoins , pèle mêle quelques pistes de réflexions qui fonctionnent :wink:
Cultive chaque jour tes qualités en développant tes compétences et ton autonomie. Agit en fonction de tes objectifs , qu'il va falloir prioriser probablement . :wink: Reprendre sa vie en main , c'est le lot de nous tous à un moment donné de son existence . C'est aussi agir en accord avec soi-même , c'est à dire tout simplement se respecter soi-même , mais aussi apprendre à s'accepter et accepter son histoire dans l'instant présent , ne pas tomber dans un sentiment de culpabilité qui serait néfaste à ton évolution future et ce, en lâchant prise afin de garder le focus sur les activités essentielles qui te permettront de t' épanouir à plus long terme. :wink: Enfin , s'abstenir de te comparer aux autres est pertinent , car en effet , cela entraîne généralement un sentiment de dévalorisation.

Bien à toi et bon golf à venir ....Tant qu'il y a le golf , en compagnie de vrais potos c'est mieux , il y a de la vie .....! On naît plus d'une fois dans une Vie :wink:

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5184
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 45

Message par Franc38 » 04 juil. 2018, 20:20

Lemp a écrit :
04 juil. 2018, 14:09
Pour continuer sur le sujet, j'ai un problème un peu différent mais tout autant bloquant pour mon jeu. Quand ca va pas trop du côté vie perso, comment faites vous pour débrancher en arrivant au golf et cela ne vous pourrisse pas le plaisir ?

Je dois avouer que c'est assez dur en ce moment, et je peine à garder mon niveau.... J'aimerais bien ne plus y penser mais....

Des solutions ?
J'ai eu une année très compliquée sur le plan perso (un peu de bronx au boulot, et des gros ennuis de santé). Et le golf a été pour moi plutôt un exutoire, une bouée de sauvetage.
Le truc c'est que je ne l'ai pas considéré comme un autres aspect de ma vie où je devais performer ou qui aurait été connecté au reste mais comme une sortie "vacances mentales et physiques". L'idée c'est que si je suis au golf 1° je suis en vie et c'est un bon point, et 2° je ne suis pas dans les guéguerres politiques du boulot ou autre.
En arrivant au club déjà c'est "ha, sorti du monde des problèmes" (bon, il y en a d'autres, là aussi, mais c'est pas les mêmes, pas les mêmes gens etc.) ou comme dit Cedepe121 "moi quand je suis au golf, ça va nickel".

Ensuite, c'est sûr c'est pas toujours simple, mais c'est une très bonne école de vie et de golf, en se mettant dans l'immédiateté pour vivre à fond ce qu'on fait (et ne pas être dans ce qui s'est passé, ce qui aurait pu se passer, ce qui se passera sûrement ou ce qui pourrait se passer). Je suis là à devoir gérer un balle sur un lie tordu ou à vouloir planter le mat à 150m de là... donc j'ai un vrai truc à gérer, comme ça je ne pense pas ni au coup qui a un peu merdouillé, ni à celui qui avait été splendide, ni au collègue qui veut pas finalement faire tel cours et qu'il va falloir remplacer au plus vite, ni à la maladie ou aux ennuis de santé ou pas des enfants de ci de ça.

Bref ça a été facile (plus ou moins) et ça m'a bien aidé pour la gestion des coups sur le parcours, ça m'a bien appris à jouer ce que j'ai à jouer sans laisser le reste envahir.

Mais c'est tellement plus facile à dire qu'à faire quand ça n'arrive pas naturellement...
Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Prius
Par Expert
Par Expert
Messages : 752
Enregistré le : 18 mai 2016, 10:15
Index : 30
Localisation : 48.808699, 2.298355

Message par Prius » 04 juil. 2018, 21:30

tomcat a écrit :
04 juil. 2018, 15:31
"A bad day of golf is always better than a good day at work"
Tellement vrai ! :lol:
Début Golf : juin 2016
2016 : NC
2017 : NC --> 49 --> 48
2018 : 48 --> 43 --> 35,5 --> 31 --> 31 --> 30

Lemp
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 267
Enregistré le : 01 sept. 2014, 04:53
Index : Non classé
Âge : 33

Message par Lemp » 05 juil. 2018, 08:28

Bonjour à tous, et merci pour vos messages de soutien, je vais essayer de suivre vos conseils, mais il faut que j'arrive à rentrer ça dans ma tête...

1) Profiter de l'instant présent au golf. Ça c'est clairement le plus dur pour moi, comme j'ai pas bcp de temps libre, j'ai l'impression de vouloir en faire le plus possible en peu de temps... et ça marche pas du tout.

2) Réduire un peu mes attentes et arrêter d'être en permanence dans le recherche de performance (mais vu que je suis déjà en train de penser que ça va améliorer mon jeu si je suis vos conseils, je suis déjà dans la contradiction...)

Bon j'en parle seulement maintenant, mais en fait je suis plutôt en train de sortir de la phase compliqué sur le plan perso, donc ça devrait s'arranger dans les semaines à venir....

Je pense aussi que lire des messages compréhensifs m'a fait du bien, je suis le seul à jouer au golf dans ma famille, et ils ne comprennent pas trop pourquoi les problèmes extérieurs au golf peuvent influencer mon jeu (il faut vraiment y jouer pour comprendre l'aspect mental de ce jeu).

merci
Driver: Callaway XR'15 11.5° - shaft regular
Bois 4: Ping G20 16.5° - TFC-169 regular
Hybride 3/4: TM RBZ Stage2 19°/22° - RocketFuel 65g regular
Fers 4-PW: TM RocketBladez HL - RocketFuel 85g Steel regular
GW-SW: Cleveland RTX2 CB 50°/56°
Putter: Odyssey Versa n°7 - SuperStroke 3.0

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11798
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 05 juil. 2018, 09:41

Tous le pb perso influencent le reste, c'est une évidence.
je te souhaite de rencontrer de bons amis (à défaut de famille) pour partager tes parties... pour te donner un très grand bol d'air, une respiration dont tu as besoin :D
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
mathieuboard
Par Expert
Par Expert
Messages : 577
Enregistré le : 26 juil. 2014, 17:07
Index : 15,3

Message par mathieuboard » 05 juil. 2018, 10:33

j'ai connu un peu le meme cheminement ces derniers temps
depuis mes débuts l'evolution du score et donc de l'index etait rapide
puis a force de descendre on atteint son seuil d'incompetence (j'aime bien cette expression :mrgreen: )
et a chaque fois que je revenais de compet si je n'avais pas fait plus de 36pts j'etais enervé et ca me pourrissait la fin de mon weekend

et puis déclic, ces dernières semaines
j'ai réfléchi a cela, et au même moment je suis tombé sur une des dernieres videos d'Edouard Montaz sur la mentalité a adopter pendant une partie
et une phrase a particulièrement résonné dans ma tète: demandez vous, sérieusement pourquoi, je joue au golf?

et moi qui travaille dans un milieu (la banque) ou la concurrence et la recherche de performance sont quotidiens, je me suis dit merde c'est certainement pas ca que je viens chercher en jouant au golf
alors c'est assez récent donc je ne vois pas les effets pour le moment, mais depuis quelques parties je suis beaucoup plus cool avec le score, l'index etc...
même si je veux toujours m'ameliorer je ne vois plus le golf de la meme facon :D
et je pense qu'a long terme ca va ameliorer mon moral, et ce sera deja pas mal :mrgreen:

Avatar du membre
Beninho95
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1995
Enregistré le : 05 oct. 2016, 07:46
Index : 18,4
Localisation : Val d'Oise (95)
Âge : 38

Message par Beninho95 » 05 juil. 2018, 14:42

J'ai également vu cette video de Montaz, elle est très juste. Perso, depuis que j'ai débuté, on me pose la question, pourquoi / comment tu t'es mis au golf ? Souvent au cours d'une partie d'ailleurs ... et ma réponse est toujours la même : ''nan mais regarde ou on est là ! c'est superbe, c'est vert, ca fait du bien cette bulle.'' Point.

Donc quand vient la frustration, en ce qui me concerne, j'en sors très vite, grâce à cette question : pourquoi joues tu au golf ? PLAISIR. Donc le prochain coup sera fait de plaisir, le précédent n'existe plus.

Enfin en ce qui concerne le fameux bouquin d'Elbaz, depuis que je l'ai, mon index va bien plus vite vers le bas, mon plaisir aussi, c'est béton. Mala, j'espère qu'il en sera de même pour toi et tout ceux qui ont cédé au martelage d'Egli :lol:
2017 : 54... // 2019 : 24.4 > 18.5 (obj. 18)
Putter ''holeitalone'' EvnRoll ER5 Hatchback
Lob Wedge ''iloveyoubaby'' TW PCF Micro Pro 60°
Wedges ''stickzeflag'' TW LI Sterling 45/50/55°

Série ''kickitaway'' TW LI Sterling du 5 au 9
Hyb 3 ''reskiumi'' Ping G30
Bois 5 ''powafade'' TM R15

Driver ''straightitpliz'' Alpha 10.5

Roms
Messages : 8
Enregistré le : 19 juin 2018, 23:08
Index : 17,1

Message par Roms » 05 juil. 2018, 15:57

Je pense que je ne rajouterai rien à ce qui a déjà été dit. Mais oui, arrêter de voir le golf comme un lieu de performance (tu veux t'amuser ou devenir pro ?) t'aidera largement.
Personnellement j'étais très nerveux aussi au début, les clubs volaient, les bunkers prenaient quelques coups (il y a moins de traces dans le sable :roll: ) et plus moyen de revenir dans ma partie. Maintenant je chante au lieu de m'énerver ; je chante un air bateau dans ma tête tout en profitant du cadre. Ca m'a pas mal aidé.
Et puis, en se plaçant du côté de mes coéquipiers, de ceux avec qui je partageais mes parties, je me dis que ça ne devait pas être sympa pour eux de partager ma partie.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11798
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 69

Message par eglishadow » 05 juil. 2018, 16:00

Beninho95 a écrit :
05 juil. 2018, 14:42
. Mala, j'espère qu'il en sera de même pour toi et tout ceux qui ont cédé au martelage d'Egli :lol:
c'est pour votre bien jeunes écervelés et néanmoins têtes de pioche ! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 271
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 17,3
Âge : 40

Message par crevettejule » 05 juil. 2018, 16:02

Comme voilà un sujet intéressant ! J'ai manqué de temps dernièrement pour naviguer sur le forum, mais là je dois dire que je ne peux que m'arrêter un instant pour y mettre mon petit grain de sel.

J'aurais envie de poser une question un peu bête : est-ce qu'on se pose la même question que pour la colère quand il s'agit d'émotions qualifiées de "positives" ?
Si par exemple Malalindex (et oui c'est toi qui a jeté le pavé dans la mare donc tu seras ma cible :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: ) tu réussis un superbe shot qui te place à moins d'1 mètre du trou, ou bien si tu fourres un putt de 6 mètres avec une lecture des pentes parfaite (ça marche aussi pour les autres types de fourrage), est-ce que tu vas chercher à contrarier ta joie et à ne pas la ressentir ?

pour moi, il faut commencer par reconnaitre la colère comme une émotion normale. Nous ressentons tous de la colère à différents moments. Et le problème c'est que plus on lutte contre ce genre de chose et plus elle nous envahit et explose. Premier petit conseil pour moi donc : accepter sa colère. C'est ce que fait très bien ce cher Tiger cité plus haut. En imaginant sa ligne, il commence par accepter la présence de cette émotion. Et bizarrement quand on accepte sa présence, elle devient déjà moins oppressante. N'hésite pas même à le dire à voix haute. Ca a presque un côté absurde-apaisant.

Ensuite, la prise de recul (ou de hauteur suivant la taille de la personne) est essentielle. Si tu ne faisais que des bons coups, comment pourrais-tu ressentir de la satisfaction lorsque tu en réussis un ? J'aime beaucoup la citation faite de Mandela. J'y ajouterais qu'il faut des montagnes pour voir les vallées (ou inversement suivant les préférences). Tu as fait un mauvais coup ? Génial tu vas pouvoir apprécier encore mieux le bon coup qui arrive !!! Deux mauvais coups ? L'orgasme est proche... Je pars un peu dans mon délire, mais je ne fais que redire ce qui a déjà été écrit en parlant d'acceptation de ce qui est. Comme dans la vie, tu ne peux pas changer ce qui s'est passé, mais tu peux en tirer un apprentissage pour la suite.

Enfin il est clair que de se rappeler du pourquoi on est là est génial. L'autre jour, il faisait un magnifique soleil. Devant moi une partie de deux avançant aussi vite qu'un escargot sous anxiolytiques. Un des deux joueurs se précipitait sans arrêt pour jouer. Pas vraiment d'intérêt à les doubler puiqu'une partie de 3 devant avait dû fumer une barrette de shit avant de jouer. de plus j'étais au départ du 15. Un camarade me rattrape et me fait une remarque sur la lenteur des groupe devant. Je lui ai dit, que je trouvais la situation géniale, nous étions sur un parcours de golf tandis que d'autres étaie,t au boulot, il y avait un magnifique soleil et que grâce à nos prédécesseurs nous allions en profiter d'avantage. Il s'est marré et m'a dit qu'en effet il y avait des personnes plus à plaindre que nous.

Le golf est un sport de frustration, nous sommes des masochistes, mais quelle bonheur !!!!
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

Répondre

Retourner vers « MENTAL »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité