Driversfaut-il renoncer au driver?

Le plus long des bois est le bois 1, couramment appelé driver. Il a une tête extrêmement large et son utilisation est facilitée en posant la balle sur un tee.

Modérateurs : ALP, Modérateurs

Répondre
MBEX27

faut-il renoncer au driver?

Message par MBEX27 » 09 avr. 2014, 13:09

bonjour à tous,

je choisis cette première question car c'est un des points que je n'arrive toujours pas à résoudre correctement au niveau matériel. Pour les fers, je crois que j'ai enfin à peu-près trouvé ce qu'il me fallait, mais pas pour le driver.
Mon souci : j'ai un swing vraiment très lent (enfin, si je compare avec des données annoncées par pas mal de golfeurs, et pas seulement sur ce forum) : aux alentours de 85 Mph (j'utilise la mesure US par ce que c'est celle qu'on trouve un peu partout). Même si je me dis que je peux un peu améliorer ma technique, je ne pense pas aller très au-delà de 90, et encore.
J'ai commencé avec un TM Burner "HT" (donc avec un loft de 13° au moins) en me basant sur les explications de Tom Wishon sur l'inutilité pour un golfeur avec un swing lent d'essayer de taper les bêtes vendues actuellement à 10° ou moins. Dans un bon jour, je peux arriver à toucher avec ce club 70 à 80% de FW, ce qui me donne au moins la possibilité de jouer un deuxième coup propre. Le problème est que je stagne désespérément aux alentours de 160/170m (max), ce qui me prive de toute possibilité de toucher un jour le green en 2 sur un par 4. Deuxième constat : avec le driver, j'obtiens une distance à peine supérieure à mon bois...5 ( :oops: ) que je peux envoyer à 150m sans trop me fouler.
Le deuxième driver que j'ai essayé, toujours TM était le R1. J'avais pris le réglage le plus haut possible (12°). Pas du tout probant : quelques "mines" (enfin, à mon niveau) aux alentours de 185/190m pour une collection de coups en-dehors du cadre. J'ai laissé tomber
pour reprendre mon vieux Burner, en attendant d'y voir clair.
Si certains d'entre vous ont connu les mêmes difficultés, je suis preneur de conseils : à mon niveau actuel, faut-il que je laisse tomber le driver, vu le faible gain en distance, faut-il que j'attende de progresser en technique???

Avatar du membre
Corsaire
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5278
Enregistré le : 02 juil. 2012, 09:49
Index : 6,6
Localisation : Arcachon
Âge : 32

Message par Corsaire » 09 avr. 2014, 13:21

Salut à toi,

Alors y renoncer non.
85mp/h ce n'est pas ce qu'on appelle un swing lent :wink:

Mes conseils :
- prendre un cour driver avec ton pro
- bien se caler
- faire un fitting pour trouver la tête, et le shaft, faits pour toi

Et tu verras que ça ira beaucoup mieux :D
Driver Ping G400, Matrix Ozik M4 Black Tie 60S
Bois 5 Epic, Aldila Tour green 75 stiff
Hybride Callaway X2Hot Pro, Aldila Tour Green 75 stiff
4-GW Callaway Rogue Pro, Recoil 110F4
52° TM Milled Grind Bronze
58° TM Hi-Toe
Putter Odyssey Exo Stroke Lab Seven
https://www.instagram.com/frenchleftygolf/

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11461
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 09 avr. 2014, 13:34

non , pas se désespérer

on peut améliorer en technique pure, avec le désarmement des poignets et surtout le bas du corps, la résistance à l'intérieur des pieds à la montée etc sans pour autant se précipiter et avoir une bonne vitesse de tête de club... prendre des cours avec un bon pro
après il y a des shafts plus on moins souple etc...
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

nicolpodo
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1238
Enregistré le : 29 sept. 2008, 15:47
Index : 26
Localisation : Haute Normandie
Âge : 47

Message par nicolpodo » 09 avr. 2014, 13:55

eglishadow a écrit :non , pas se désespérer

on peut améliorer en technique pure, avec le désarmement des poignets et surtout le bas du corps, la résistance à l'intérieur des pieds à la montée etc sans pour autant se précipiter et avoir une bonne vitesse de tête de club... prendre des cours avec un bon pro
après il y a des shafts plus on moins souple etc...
? Tu peux en dire plus stp ?
2013: 54 => 34
2014: 34 => 30
2015: 30=>26 pourvu que ça dure :)
2019: pas fait de compétition depuis 2015...

"To find a man’s true character, play golf with him."

Gastel
Par Expert
Par Expert
Messages : 621
Enregistré le : 11 nov. 2013, 18:54
Index : 17,7

Message par Gastel » 09 avr. 2014, 14:04

Il doit y avoir de la marge pour progresser en distance: mon swing donne 90mph au driver, et rien qu'au B3 je fais 190/200m (je ne joue pas de driver car j'arrose trop mais de mémoire en fitting le flightscope donnais 210m au driver).

Avatar du membre
Siegfried
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1829
Enregistré le : 02 mars 2011, 13:25
Index : 15,3
Localisation : 31
Âge : 45

Message par Siegfried » 09 avr. 2014, 14:04

Je ne connais pas ma vitesse de swing, mais je me reconnais dans tes distances ;)

Il ne faut pas abandonner ton driver car à 70% de fairway touchés, tu vas en faire baver + d'un ici :mrgreen:
Et il vaut mieux être sur le fairway plutôt que 50m devant et dans le chachi :lol:

Perso, j'ai un bois 4 que je tape en 2ème (et même en 3ème coup), et c'est celui là qu'il faut que tu maitrise à la perfection car tu le taperas souvent

Et je n'ai pas honte d'attaquer le green avec mon driver sur certains par3 et avec mon bois 4 sur les pars 4 & 5

Et puis, 170m + 150m +150m = 470m : tu arriveras à toucher des par 5 en régul (et des pars 4) et même de faire des pars (et des birdies)

Par contre, je n'ai aucune ambition d'index : je suis tout à fait conscient que mes distances seraient rédhibitoires pour atteindre un certain niveau

Je fais 4 à 5 compets par an pour que mon index corresponde à mon niveau : mon but ultime : Arriver à 18 et arrêter les compets :mrgreen:
Perso, je joue tous les trous en bogey, et tout ce qui est en dessous, c'est tout benef

Je joue par pur plaisir avec mon père (2 parcours par mois) et il est encore + court que moi (69ans) et nos parties en match play sont super acharnées et serrées puisqu'on calcule les coups reçus qu'il bénéficie (19.3 pour moi et 23.9 pour lui)

Bref, ton fils va bientôt te battre, mais il faut que tu lui rendes la pareille avec tes armes ;)

Tu en ecoeureras + d'un à être souvent droit : c'est du vécu : certains ici peuvent te parler de mes parties avec eux :mrgreen:
915D2 12° Tour Green 65 atx R
915F 15° Diamana S+ Blue R
910F 17° Diamana Kaili R
Adams Tech V3 H4 (22°) H5 (25°) H6 (29°)
Adams Tech V3 F7 > GW
Vokey SM 54.11 + 58.08 (Black Nickel)
Tank #7 (38")

J'adore les clubs noirs : ça fait méchant

2011 : NC > 29
2013 : > 19.3
2015 : > 16.2
2017 : > 15.3

MBEX27

Message par MBEX27 » 09 avr. 2014, 14:26

Siegfried a écrit :...
Perso, j'ai un bois 4 que je tape en 2ème (et même en 3ème coup), et c'est celui là qu'il faut que tu maitrise à la perfection car tu le taperas souvent

Et je n'ai pas honte d'attaquer le green avec mon driver sur certains par3 et avec mon bois 4 sur les pars 4 & 5

Et puis, 170m + 150m +150m = 470m : tu arriveras à toucher des par 5 en régul (et des pars 4) et même de faire des pars (et des birdies)

...
bonjour Siegfried,
c'est un peu ce que j'essaie de me mettre en tête : sauf exception (court par 4, mais c'est rare sur mon parcours :lol: ), je joue délibérément bogey sur les P4 et P5. Le problème pour moi, c'est effectivement d'arriver à un bon pourcentage sur le bois de parcours (pour le moment, je tourne plutôt sur du 140m avec le B7, s'il est bien tapé. Le B5, je ne suis pas encore assez régulier pour le taper depuis un FW. L'alternative, qui marche bien sur certains par 4 doglegs, c'est driver , F7 et F9 ou PW pour finir.

MBEX27

Message par MBEX27 » 09 avr. 2014, 14:32

eglishadow a écrit :non , pas se désespérer

on peut améliorer en technique pure, avec le désarmement des poignets et surtout le bas du corps, la résistance à l'intérieur des pieds à la montée etc sans pour autant se précipiter et avoir une bonne vitesse de tête de club... prendre des cours avec un bon pro
après il y a des shafts plus on moins souple etc...
bonjour eglishadow,
ça fait partie de mes objectifs de formation, mais il est vrai que pour l'instant, j'ai fait ma progression tout seul avec le driver. La dernière fois que j'ai pris des cours, je n'avais même pas de driver, je me contentais d'un bois 3 (pas facile à taper, même depuis un tee) mais c'est un club assez particulier et je me rends compte qu'il faudra investir de ce côté-là. Reste à trouver un bon pro qui ne me mettra pas "tout" en l'air (ça m'est arrivé dans le passé, et ça m'a rendu prudent de ce côté-là).

PEEB
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1698
Enregistré le : 14 juin 2012, 21:08
Index : 21,7
Âge : 30

Message par PEEB » 09 avr. 2014, 16:52

Bonjour,

Je serais toi, je ne renoncerais pas. Je suis à peine plus rapide que toi, je tourne aux alentours de 87mph...
La distance que tu annonces avec ton driver je la joue au Fer 5/ hybride 4, c'est donc qu'avec ta vitesse de swing tu peux être bien plus long. Ce qu'il faut c'est jouer en relâchement et en rythme. Au début je trouvais ça ridicule de faire 110m au F7 quand je voyais ce qu'on annonçais autour de moi, et ensuite j'ai progressé techniquement et les distances aussi. Pour tout te dire sur mes quelques derniers parcours, suite à l'amélioration de mon swing et de mon contact, je me suis même trouvé un poil plus long.

Je joue mal mon driver moi aussi car je n'ai pas confiance, par contre j'ai trouvé un bois 5 avec lequel je suis bien et je le joue facilement 10/20m plus loin que le drive. Le jour où tu auras trouver ton driver et où tu seras serein avec, tout va se mettre en place !
2012/2016 : 54 -> 21,7
2017 : 21,7 -> ???


Driver : Alpha RX460 12° / Wishon S2S Black 65
Bois : B5 Toski / Wishon S2S Black 65
Hybride : H3 Cleveland Mashie / Wishon S2S Red Hybrid R
Fers : 4-PW Mizuno MP54 / Nippon 1150GH Tour
Wedges : 56° Maltby M Series, 52°/60° Maltby LE Forged
Putter : Odyssey White Hot #7

vpl
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5973
Enregistré le : 11 oct. 2010, 22:39
Index : 32,2
Localisation : Grenoble
Âge : 55

Message par vpl » 09 avr. 2014, 21:22

Un gros avantage de jouer le driver au moins de temps en temps, c'est que ça rend le bois 3 plus facile !

Avatar du membre
maxfri
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2037
Enregistré le : 08 nov. 2008, 23:47
Index : 11,4
Localisation : Rennes
Âge : 47

Message par maxfri » 09 avr. 2014, 21:40

a 88mph sur du regular à 10.5° je suis au delà des 200m.
Y a donc un truc à améliorer
DRIVER : Nike VRS Covert 2.0 Stiff
WOODS : TM SDLR 15° Stiff Matrix
HYBRIDES : JPX 800 19°, MP H4 F4
FERS : Ping I20 Shaft CFS SR - F5-GW
WEDGES : MP R12 56° & 60°
PUTTER : Odyssey X Metal 2 Ball
2008-2011 =>10.6 - 2012-2013 =>12.7- 2014 =>11.5
2015, 2016, 2017 => 11.6

MBEX27

Message par MBEX27 » 10 avr. 2014, 09:10

maxfri a écrit :a 88mph sur du regular à 10.5° je suis au delà des 200m.
Y a donc un truc à améliorer
bonjour, merci pour toutes vos réponses. J'en retiens deux pistes :
1) vrai bon fitting Driver pour essayer de trouver le club adéquat. A lire certains d'entre vous, je devrais pouvoir arriver à tirer un peu plus de
distance sans forcément chercher à casser mon swing. Ce que j'ai noté, c'est que ma trajectoire de balle avec le Burner HT, bien tapé, est vraiment très haute (vous me direz, c'est assez logique : HT = High Trajectory :lol: ), mais que ça peut contribuer à me faire perdre les 20/30m qui me manquent. Un loft de 11,5/12° serait peut-être plus adapté :?:
2) un peu de cours spécifique (je n'ai jamais trop aimé les cours "généralistes" où on fait un peu de tout mais pas vraiment à fond…)

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11461
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 10 avr. 2014, 09:17

maxfri a écrit :a 88mph sur du regular à 10.5° je suis au delà des 200m.
Y a donc un truc à améliorer
je suis tout à fait d'accord !
ce doit être une histoire de swing, de tempo, peut importe

avec les drivers modernes, légers et de bons shafts regular ou même "senior" ou litgh ça doit dépasser 200 m...
un driver de 10°5 au 11,5° (faut être prétentieux pour taper du 9 avec une vitesse de swing normale), peut-être mettre le tee un peu plu haut et frapper bien à la remontée...allez faut y croire !!!
le swing plan un peu vertical fait monter.

avant de penser au shaft plus souple qu'un regular je pense qu'il faut voir le swing qui peut aller légèrement plus vite...sans plus...
bons puis , bon jeux de jambes, de hanches etc...
pas de panique

de toute façon, une fois je me suis fais mettre la honte par un Irlandais de 90 ans, adroit comme un singe à 25 m des greens et autour, putter du diable, toujours droit... ce n'est pas la distance mais combien de coups ! ah !
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Tontonlours
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 310
Enregistré le : 03 janv. 2011, 14:25
Index : 30
Localisation : Limours (91)
Âge : 38

Message par Tontonlours » 10 avr. 2014, 09:24

Bonjour,
vécu un peu similaire pour moi : je ne connais pas ma vitesse de swing, donc difficile de comparer. je ne suis pas très long, 120m au fer 7, pour 180m environ au Bois 5.
Problème : en totale perte de confiance avec le driver, qui slice énormément (pourtant, je le lui demande pas !) et qui va finalement moins loin que mon Bois 5. Du coup, puni de parcours, et je me suis ententé à essayer de corriger ça tout seul.
Finalement, direction la case cours pour remettre de l'ordre dans tout ça. Le problème n'est pas QUE lié au driver, mais c'est un très bon révélateur. Donc du boulot sur le swing, driver, longs fers, ça commence à payer (même si pour des raisons de stratégie, en ce moment c'est engagement à l'hybride 21°). On n'a rien toucher à la vitesse, mais plus sur le chemin de club et le relachement.
Driver toujours pas autorisé sur le parcours, mais lors des cours où il a droit de prendre l'air, ça va à 200m sans trop de mal. J'ai du mal à le remettre en pratique tout seul, mais si ça marche pendant les cours, ça doit marcher aillleurs (c'est quand même moi qui tiens le club après tout).
Donc je pense qu'un ou 2 cours sur cet instrument de torture te permettra de mieux l'appréhender.
Tontonlours.
2013 : 54 -> 36 -> 34.5
2014 : 34.5 -> 30.5 -> 30.5
2015 : 30.5 -> 30 -> 30

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11461
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 10 avr. 2014, 10:21

Tontonlours a écrit :Bonjour,
vécu un peu similaire pour moi : je ne connais pas ma vitesse de swing, donc difficile de comparer. je ne suis pas très long, 120m au fer 7, pour 180m environ au Bois 5.
Problème : en totale perte de confiance avec le driver, qui slice énormément (pourtant, je le lui demande pas !) et qui va finalement moins loin que mon Bois 5. Du coup, puni de parcours, et je me suis ententé à essayer de corriger ça tout seul.
Finalement, direction la case cours pour remettre de l'ordre dans tout ça. Le problème n'est pas QUE lié au driver, mais c'est un très bon révélateur. Donc du boulot sur le swing, driver, longs fers, ça commence à payer (même si pour des raisons de stratégie, en ce moment c'est engagement à l'hybride 21°). On n'a rien toucher à la vitesse, mais plus sur le chemin de club et le relachement.
Driver toujours pas autorisé sur le parcours, mais lors des cours où il a droit de prendre l'air, ça va à 200m sans trop de mal. J'ai du mal à le remettre en pratique tout seul, mais si ça marche pendant les cours, ça doit marcher aillleurs (c'est quand même moi qui tiens le club après tout).
Donc je pense qu'un ou 2 cours sur cet instrument de torture te permettra de mieux l'appréhender.
Tontonlours.

180 m au bois 5 c'est tout à fait honorable, ça devrait faire du 200 mètres au bois 3 !!!
pas de panique on y arrivera
sinon un bon hybride à 18 ou 19 ° ça envoie bien, sur tee bas ou sur parcours
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
legone
Par Expert
Par Expert
Messages : 711
Enregistré le : 04 mai 2010, 21:42
Index : 13,2
Localisation : Lyon
Âge : 64

Message par legone » 10 avr. 2014, 10:23

maxfri a écrit :a 88mph sur du regular à 10.5° je suis au delà des 200m.
Y a donc un truc à améliorer
Une trajectoire en léger draw ici, une trajectoire en fade/slice et c'est 20m d'écart :mrgreen:
2011 : 53,5 > Clubs Fitting
2012 : 28,1
2013 : 24,3
2014 : 19,4
2015 : 17,5
2016 : 16,4
2017 : 13,2

Le golf : 10 ans d'apprentissage, 10 ans d'espoir, 10 ans de résignation

Avatar du membre
legone
Par Expert
Par Expert
Messages : 711
Enregistré le : 04 mai 2010, 21:42
Index : 13,2
Localisation : Lyon
Âge : 64

Message par legone » 10 avr. 2014, 10:36

MBEX27 a écrit : Dans un bon jour, je peux arriver à toucher avec ce club 70 à 80% de FW, ce qui me donne au moins la possibilité de jouer un deuxième coup propre. Le problème est que je stagne désespérément aux alentours de 160/170m (max), ce qui me prive de toute possibilité de toucher un jour le green en 2 sur un par 4. Deuxième constat : avec le driver, j'obtiens une distance à peine supérieure à mon bois...5 ( :oops: ) que je peux envoyer à 150m sans trop me fouler.
Bah, 160m/170m (mesure mobitee) c'est ce que je faisais il y a encore pas si longtemps.
j'avais tendance à désarmer beaucoup trop tôt voire faire du "over the top".

Maintenant, je prends quelques leçons, je ralentis ma montée et je swingue plus cool et j'ai gagné 10/15m et je touche davantage de fairways.
Je joue souvent avec des "cogneurs, jeunes" et je ne vois pas souvent des longueurs >220m (mesurées) quoi qu'on en dise :wink:

Un drive à 180m puis un second coup à 160m cela fait quelques par 4 en GIR pour les plus long, quelques ups and down par partie et cela peut faire 6-7 PARS par partie :D

Passer de 160m-170m à 180m-190m n'est pas irréaliste. Il faut des cours, du practice intelligent et un peu de patience.
2011 : 53,5 > Clubs Fitting
2012 : 28,1
2013 : 24,3
2014 : 19,4
2015 : 17,5
2016 : 16,4
2017 : 13,2

Le golf : 10 ans d'apprentissage, 10 ans d'espoir, 10 ans de résignation

popeyedu38
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 347
Enregistré le : 15 nov. 2011, 10:32
Index : 7,2
Âge : 33

Message par popeyedu38 » 10 avr. 2014, 10:53

J'ai bondi en voyant le titre de ce sujet. Pour moi, à moins de débuter le golf, le driver est LE club du sac :D

En progressant, tu joues théoriquement sur des parcours de plus en plus long. Et faire un 18 trous de 5500 ou 6000 mètres sans driver, c'est comme conduire sans accélérateur.

Pour un joueur classé moins de 30, faire 200m au driver devrait être l'une des bases du jeu de golf (avec le putting et les approches). Attention je ne parle pas de faire 200m au carry. Mais porter la balle à 170-180 mètres avec un léger draw pour la faire rouler demande juste de l'entrainement et certainement pas un changement de driver ou un swing rapide.

Puis renoncer au driver c'est mettre de côté l'un des moments le plus jouissif du golf...le moment où on claque un drive parfait sur le fairway.
Driver: Ping Anser 9.5° - TFC 800 stiff
Bois 3: Ping G20 15° - TFC 169 TOUR stiff
Bois 5: Ping G15 18.5° - TFC 149 stiff
4-PW: Titleist AP2 - ProjectX 5.5
SW: Inesis TD TOUR 901 52°/56°/60°
Putter: Scotty cameron Studio Select Newport 2

Avatar du membre
Foutch
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1082
Enregistré le : 07 oct. 2013, 13:01
Index : 16,9
Localisation : Paris
Âge : 38

Message par Foutch » 10 avr. 2014, 10:58

popeyedu38 a écrit :
Puis renoncer au driver c'est mettre de côté l'un des moments le plus jouissif du golf...le moment où on claque un drive parfait sur le fairway.
Le problème c'est que toujours avec la 2ème balle :lol:

:arrow:
TM R7 10.5°
Titleist 913F 19°
Callaway XR H4 22°
Mizuno MP Fli-Hi3 21°
Cobra King TEC Forged 5-P
Cleveland RTX3 48 et 588 52&56
SC Golo S5

'08>54//'13>45//'14>30.2//'15>25.4//'16>23.4//'17>21.0//'18>20.2//'19>16.9

PEEB
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1698
Enregistré le : 14 juin 2012, 21:08
Index : 21,7
Âge : 30

Message par PEEB » 10 avr. 2014, 11:00

popeyedu38 a écrit :J'ai bondi en voyant le titre de ce sujet. Pour moi, à moins de débuter le golf, le driver est LE club du sac :D

En progressant, tu joues théoriquement sur des parcours de plus en plus long. Et faire un 18 trous de 5500 ou 6000 mètres sans driver, c'est comme conduire sans accélérateur.

Pour un joueur classé moins de 30, faire 200m au driver devrait être l'une des bases du jeu de golf (avec le putting et les approches). Attention je ne parle pas de faire 200m au carry. Mais porter la balle à 170-180 mètres avec un léger draw pour la faire rouler demande juste de l'entrainement et certainement pas un changement de driver ou un swing rapide.

Puis renoncer au driver c'est mettre de côté l'un des moments le plus jouissif du golf...le moment où on claque un drive parfait sur le fairway.
C'est pas pour polémiquer, je respecte ton avis, car pour moi aussi il devrait le garder, mais je trouve que tu oublies les errances des débutants comme nous. A des index plutôt élevés le driver met souvent les joueurs plus dans l'embarras qu'autre chose. Par contre, pour esperer pouvoir le jouer un jour... il faut le jouer ! En mettant de coté le problème on le résout jamais. Il ce peut que ça vienne d'un défaut de swing que le driver met en avant là où des clubs plus faciles passent quand même.
Popeye dans tous les cas, si un jour on atteint ton niveau, j'espère qu'on saura un minimum s'appuyer sur notre driving, sinon c'est qu'on y arrivera jamais :lol: :mrgreen:
2012/2016 : 54 -> 21,7
2017 : 21,7 -> ???


Driver : Alpha RX460 12° / Wishon S2S Black 65
Bois : B5 Toski / Wishon S2S Black 65
Hybride : H3 Cleveland Mashie / Wishon S2S Red Hybrid R
Fers : 4-PW Mizuno MP54 / Nippon 1150GH Tour
Wedges : 56° Maltby M Series, 52°/60° Maltby LE Forged
Putter : Odyssey White Hot #7

popeyedu38
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 347
Enregistré le : 15 nov. 2011, 10:32
Index : 7,2
Âge : 33

Message par popeyedu38 » 10 avr. 2014, 13:01

C'est pour ça que je dis que cela nécessité de l'entrainement mais certainement pas de renoncer au driver :D
Driver: Ping Anser 9.5° - TFC 800 stiff
Bois 3: Ping G20 15° - TFC 169 TOUR stiff
Bois 5: Ping G15 18.5° - TFC 149 stiff
4-PW: Titleist AP2 - ProjectX 5.5
SW: Inesis TD TOUR 901 52°/56°/60°
Putter: Scotty cameron Studio Select Newport 2

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11461
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 10 avr. 2014, 13:06

MBEX27 a écrit :
eglishadow a écrit :non , pas se désespérer

on peut améliorer en technique pure, avec le désarmement des poignets et surtout le bas du corps, la résistance à l'intérieur des pieds à la montée etc sans pour autant se précipiter et avoir une bonne vitesse de tête de club... prendre des cours avec un bon pro
après il y a des shafts plus on moins souple etc...
bonjour eglishadow,
ça fait partie de mes objectifs de formation, mais il est vrai que pour l'instant, j'ai fait ma progression tout seul avec le driver. La dernière fois que j'ai pris des cours, je n'avais même pas de driver, je me contentais d'un bois 3 (pas facile à taper, même depuis un tee) mais c'est un club assez particulier et je me rends compte qu'il faudra investir de ce côté-là. Reste à trouver un bon pro qui ne me mettra pas "tout" en l'air (ça m'est arrivé dans le passé, et ça m'a rendu prudent de ce côté-là).
salut !

il y a des bois trois plus facile à jouer que d'autres, mais là il faut que Tu essaies, faire un draw, avec toujours le m^me swing est facile....
mais pour les bois cela dépend de TOI, on peut très bien se sentir mieux avec des bois que l'on dit difficile, même si les fautes sont plus visibles avec des bois "difficiles (pour ma part j'étais bien avec des persimons has been, et mon 3 Mizuno Zoïd, petite tête)
ne pas chercher des lofts trop fermés...surtout en hiver ou on doit avoir de la portée
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11461
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 10 avr. 2014, 13:15

on cofond souvent swing rapide et longueur

mon fils de 32 ans a un swing rapide il n'est pas plus long que moi qui avec la babate dans les bons jours tape à 230 m parfois plus...
et c''est droit ou léger , très léger fade...
swinguer en rythme c'est ça le truc , ne pas brûler tous les chevaux et ses pneus ! (pourquoi les antipatinages d'après vous ?) au début de la descente...
pousser avec pied et jambes, ne pas passer le poids à l'extérieur du pied à droite....trouver un outil avec lequel on est en confiance et ne pas se faire de mouron...
si avec le bois 5 on est au même niveau qu'avec le driver, ça veut bien dire que ce n'est pas le driver qui est en cause mais le swing, et peut-être aussi que c'est surtout psychologique... tu devrais trouver une longueur honnête même si tu peux être overdrivé par certains..

il y a trois club auxquels faire attention disait Nicklaus : le putter, le sand-wedge , et le driver

ce n'est pas un hasard !
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Garicou
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3263
Enregistré le : 31 déc. 2013, 15:44
Index : 20,4
Localisation : Nice Ouest
Âge : 58

Message par Garicou » 10 avr. 2014, 13:46

Hello !

Si on fait le compte, les grands moments de bonheur représentent une infime partie de nos coups exceptionnels.

Dans les moments d'extase pure, il doit y avoir l'approche rentrée ou planté, idem pour la sortie de bunker, le putt de 20m et bien sûr le Drive.

Entièrement d'accord avec Popeyedu38, le driver est LE club du sac.

Maintenant faire une fixette sur le drive parce qu'il part mal, c'est dommage bien que réel pour beaucoup d'entre nous.

Concernant les distances, j'ai joué dernièrement avec un ancien de 72 ans. Il jouait Driver à tous les trous de plus de 150m. Moralité : par 4 et par 5 au drive toujours bien placé et hybride 4, et à la sortie + 13 (s'il n'avait pas pelleté dans les bunker (comme moi), je ne vous raconte pas sa carte, la mienne était + 20 et le parcours Biot)).

Les pros nous montrent chaque semaine que le driver n'est pas obligatoire, et que quand ça ne fonctionne pas, ils retournent à leur bon bois 3. Dans un article de Golf Digest, Justin Rose disait que son club préféré était le bois 3 car s'il marche au practice, le reste ira.

Enfin, hormis le plaisir de réussir un beau drive, je crois que 67% des coups se jouent à moins de 100m du drapeau (putter non comptabilisé).

Bonne fin de semaine, bon golf tv et live
Driver Nike VRS 2.0 9,5°
B 3 Callaway X hot pro 15°
B 5 Callaway X hot 19°
F 4 => PW X Hot Pro
Wedges: Cleveland 588 forgé 50, 56, 60 ou Callaway Mc Daddy 64
Putter: Daddy long legs 38
Balles D4 520 soft ou trouvées

Ce n'est pas parce que c'est difficile que l'on ne fait pas,
C'est parce qu'on ne fait pas que c'est difficile !
Sénèque

Avatar du membre
Simonov
Cross Expert
Cross Expert
Messages : 64
Enregistré le : 10 avr. 2014, 12:45
Index : 8,6
Localisation : Sous les arbres
Âge : 30

Message par Simonov » 10 avr. 2014, 14:50

Je ne suis pas sur que le driver soit LE club du sac.

On peut très bien s'en passer sous certaines conditions. D'abord bien sûr, sa distance avec un autre club, la régularité des coups avec le driver/cet autre club, et aussi (et surtout) la longueur du parcours où tu joues.
Oui

momo30
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1713
Enregistré le : 18 févr. 2008, 09:26
Index : 12,9
Âge : 59

Message par momo30 » 10 avr. 2014, 15:39

Simonov a écrit :Je ne suis pas sur que le driver soit LE club du sac.

On peut très bien s'en passer sous certaines conditions. D'abord bien sûr, sa distance avec un autre club, la régularité des coups avec le driver/cet autre club, et aussi (et surtout) la longueur du parcours où tu joues.

Tout à fait, la longueur de certains parcours oblige à savoir jouer le driver , quand je voie plus haut que faire 180 m + 160 m suffisent à atteindre les par quatre les plus longs ( 340 m donc ) !!! .

chez nous longueur des par 4 ( départ jaunes ) : aller 328, 316, 340, 358, 374 retour 373, 302, 357, 339, 353 avec tous les greens en montée ( donc la balle ne peut pas rouler pour arriver sur le green) et les fairways sont épais .... l'idéal est donc de faire au minimum un départ de 210 m pour pouvoir espérer scorer :roll:
Modifié en dernier par momo30 le 10 avr. 2014, 15:50, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Garicou
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3263
Enregistré le : 31 déc. 2013, 15:44
Index : 20,4
Localisation : Nice Ouest
Âge : 58

Message par Garicou » 10 avr. 2014, 15:43

Simonov a écrit :Je ne suis pas sur que le driver soit LE club du sac.

On peut très bien s'en passer sous certaines conditions. D'abord bien sûr, sa distance avec un autre club, la régularité des coups avec le driver/cet autre club, et aussi (et surtout) la longueur du parcours où tu joues.
Si si ! LE club !

Car lorsque l'on lit un reportage, ou déambule dans un proshop, ou regarde dans le sac du mec d'à côté qui drive bien, je crois que la grande majorité d'entre nous fantasme sur ce club, souvent dernier modèle, qui va nous faire jouer, plus loin, plus droit.

Je suis tout à fait d'accord avec toi, on peut s'en passer. D'ailleurs sur certains parcours il vaut mieux le laisser dans le coffre (Monte Carlo par exemple).

Mais j'ai en mémoire le 13 de Taulanne. Fin de journée printanière grand beau, comme un aigle sur le tee de ce trou dominant le parcours, j'ai tapé une superbe balle où tout y était : bruit à l'impact, longue avec un léger draw qui a pris la descente, pur bonheur ! Comme on était deux et personne derrière, on s'est improvisé un pseudo-practice avec 4 balles : une mauvaise et deux normales.

Si si ! LE Club de tous les fantasmes !

Bon Auguta !
Driver Nike VRS 2.0 9,5°
B 3 Callaway X hot pro 15°
B 5 Callaway X hot 19°
F 4 => PW X Hot Pro
Wedges: Cleveland 588 forgé 50, 56, 60 ou Callaway Mc Daddy 64
Putter: Daddy long legs 38
Balles D4 520 soft ou trouvées

Ce n'est pas parce que c'est difficile que l'on ne fait pas,
C'est parce qu'on ne fait pas que c'est difficile !
Sénèque

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11461
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 10 avr. 2014, 17:22

Garicou a écrit :
Simonov a écrit :Je ne suis pas sur que le driver soit LE club du sac.

On peut très bien s'en passer sous certaines conditions. D'abord bien sûr, sa distance avec un autre club, la régularité des coups avec le driver/cet autre club, et aussi (et surtout) la longueur du parcours où tu joues.
Si si ! LE club !

Car lorsque l'on lit un reportage, ou déambule dans un proshop, ou regarde dans le sac du mec d'à côté qui drive bien, je crois que la grande majorité d'entre nous fantasme sur ce club, souvent dernier modèle, qui va nous faire jouer, plus loin, plus droit.

Je suis tout à fait d'accord avec toi, on peut s'en passer. D'ailleurs sur certains parcours il vaut mieux le laisser dans le coffre (Monte Carlo par exemple).

Mais j'ai en mémoire le 13 de Taulanne. Fin de journée printanière grand beau, comme un aigle sur le tee de ce trou dominant le parcours, j'ai tapé une superbe balle où tout y était : bruit à l'impact, longue avec un léger draw qui a pris la descente, pur bonheur ! Comme on était deux et personne derrière, on s'est improvisé un pseudo-practice avec 4 balles : une mauvaise et deux normales.

Si si ! LE Club de tous les fantasmes !

Bon Auguta !

Et bien on peut toujours en avoir un avec lequel on est en confiance et le laisser dans le sac dans pas mal de cas... mais s'il existe c'est qu'il y a une raison et lorsque l'on est plus près du green, on attaque le second coup avec UN fer plus ouvert donc en ayant moins de dispersion... je sais c'est parfois risqué de jouer le driver...savoir le laisser tranquille pour un autre club, est un art...
mais on doit savoir s'en servir dans certain cas... où ça devient quasi vital... long par 5 ouvert , très long par 4 pas trop fermé
ou alors jouer fer 1 sur le tee (ça se fait encore ?) pas simple non plus
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

MBEX27

Message par MBEX27 » 10 avr. 2014, 18:31

popeyedu38 a écrit :J'ai bondi en voyant le titre de ce sujet. Pour moi, à moins de débuter le golf, le driver est LE club du sac :D

En progressant, tu joues théoriquement sur des parcours de plus en plus long. Et faire un 18 trous de 5500 ou 6000 mètres sans driver, c'est comme conduire sans accélérateur.

Pour un joueur classé moins de 30, faire 200m au driver devrait être l'une des bases du jeu de golf (avec le putting et les approches). Attention je ne parle pas de faire 200m au carry. Mais porter la balle à 170-180 mètres avec un léger draw pour la faire rouler demande juste de l'entrainement et certainement pas un changement de driver ou un swing rapide.

Puis renoncer au driver c'est mettre de côté l'un des moments le plus jouissif du golf...le moment où on claque un drive parfait sur le fairway.
...
bonsoir :) le titre de mon sujet ne se veut pas polémique :wink: , j'aurais pu à la rigueur mettre "dois-je renoncer personnellement au driver"... Si je pose la question, c'est pour avoir lu et entendu bien des choses à ce sujet. Quand j'ai repris le golf, et des cours, le pro de l'époque m'avait dit, en gros, au-dessus de 20 d'index, mis à part se faire plaisir (et c'est important), l'intérêt est limité. Ce que je constate en jouant régulièrement, c'est que, pour le moment, l'écart de distance que j'obtiens par rapport à mon B5 est plus psychologique qu'autre chose. Pour m'amuser, j'ai fait tout un parcours avec juste le B5, à l'arrivée, c'était un peu pareil. Si je regarde froidement les distances de mon parcours habituel, mis à part deux par 4 très courts, driver à 180m au lieu de mes 160m actuels ne changerait pas grand-chose au fait que j'ai besoin de jouer les P4 en 3 coups. A 200m, ça changerait un peu plus la donne, mais ça me paraît encore (peut-être à tort) inatteignable.
J'ai un exemple de P4 en tête, qui me posait régulièrement des pb : dogleg droite assez prononcé et avec dénivelé positif + green surélevé. Je merdais régulièrement en essayant de gagner ces fichus 20m de plus. J'ai changé de stratégie : je me contente désormais d'un drive cool pas très long en cherchant l'ouverture, un deuxième coup F7 pour me placer sur le FW, il me reste un coup de 95m que je commence à savoir taper correctement (la dernière fois, posé à 3m du drapeau). Evidemment, c'est de la stratégie bogey, mais à mon niveau, il vaut peut-être mieux essayer de travailler ça à fond, gagner les 5-6 coups que je crame régulièrement aux approches ou au putt.
Maintenant, il ne fait aucun doute pour moi que sans driver + long, il y a des niveaux que je ne franchirai pas. conclusion : pas y renoncer mais être patient et travailler :wink:

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11461
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 11 avr. 2014, 08:25

Bon c'est très bien Pierre

normalement, avec une telle conscience de la tactique, tu dois pouvoir faire baisser rapidement ton index... c'est intelligent et le golf est aussi affaire de tactique...

mais cela ne t'empêche pas d'essayer de reprendre des bases de swing et de trouver un driver avec lequel tu te sentes bien (je viens d'acheter un Cleveland Classic XL PAS TROP GROS à la vue et léger... chez online golf : pas cher du tout

si Tu tapes bien ton bois 5 il n'y a aucune raison de ne pas taper correctement ton bois 3, tu gagnerais ces 20 m...tu l'utiliseras on non suivant cette tactique au bon moment pour toi

le pb avec les drivers modernes est que souvent on a rallongé le manche (shaft) pour argumenter sur les mètres gagnés en marketing, et ce n'est pas si bien pour les amateurs moyens que nous sommes... donc il y a moyen de trouver et en avoir un dans son sac, shaft correct en longueur et en flex , que l'on sortira même rarement, mais avec lequel on est bien, est un atout...surtout que maintenant ils sont très tolérants

j'aimerais bien faire une partie avec toi pour voir comment tu tapes ce bois 5 et pourquoi le reste est problématique et puis ce serait l'occasion de prendre une bonne bière après
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11461
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 11 avr. 2014, 08:34

eglishadow a écrit :
Garicou a écrit :
Simonov a écrit :Je ne suis pas sur que le driver soit LE club du sac.

On peut très bien s'en passer sous certaines conditions. D'abord bien sûr, sa distance avec un autre club, la régularité des coups avec le driver/cet autre club, et aussi (et surtout) la longueur du parcours où tu joues.
Si si ! LE club !

Car lorsque l'on lit un reportage, ou déambule dans un proshop, ou regarde dans le sac du mec d'à côté qui drive bien, je crois que la grande majorité d'entre nous fantasme sur ce club, souvent dernier modèle, qui va nous faire jouer, plus loin, plus droit.

Je suis tout à fait d'accord avec toi, on peut s'en passer. D'ailleurs sur certains parcours il vaut mieux le laisser dans le coffre (Monte Carlo par exemple).

Mais j'ai en mémoire le 13 de Taulanne. Fin de journée printanière grand beau, comme un aigle sur le tee de ce trou dominant le parcours, j'ai tapé une superbe balle où tout y était : bruit à l'impact, longue avec un léger draw qui a pris la descente, pur bonheur ! Comme on était deux et personne derrière, on s'est improvisé un pseudo-practice avec 4 balles : une mauvaise et deux normales.

Si si ! LE Club de tous les fantasmes !

Bon Auguta !

c'est vrai que parfois il y a des pièges sur certains parcours qui nous feraient faire de grosses bêtises...LE 12 ( si je me souviens bien) à Lahinch est un par 4 frisant à un mètre près le par 5, il y en a un semblable à Tralee (Irlande du sud) donc on a tendance à sortir la babatte vu la longueur annoncée alors que même là ce n'est pas facile pour un joueur moyen comme moi... j'ai pris un fer 1 milieu du fairway....et là on se rend compte qu'il faut un drive minimum de 230 m pour être en une partie suffisamment large du fairway (rough à droite et pas petit ! océan à gauche, vent parfois) à 200 m c'est étranglé, étroit ! donc le jouer en par 5 pour nous et passer le cap...
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
Tontonlours
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 310
Enregistré le : 03 janv. 2011, 14:25
Index : 30
Localisation : Limours (91)
Âge : 38

Message par Tontonlours » 11 avr. 2014, 08:56

MBEX27 a écrit : J'ai un exemple de P4 en tête, qui me posait régulièrement des pb : dogleg droite assez prononcé et avec dénivelé positif + green surélevé. Je merdais régulièrement en essayant de gagner ces fichus 20m de plus. J'ai changé de stratégie : je me contente désormais d'un drive cool pas très long en cherchant l'ouverture, un deuxième coup F7 pour me placer sur le FW, il me reste un coup de 95m que je commence à savoir taper correctement (la dernière fois, posé à 3m du drapeau). Evidemment, c'est de la stratégie bogey, mais à mon niveau, il vaut peut-être mieux essayer de travailler ça à fond, gagner les 5-6 coups que je crame régulièrement aux approches ou au putt.
Maintenant, il ne fait aucun doute pour moi que sans driver + long, il y a des niveaux que je ne franchirai pas. conclusion : pas y renoncer mais être patient et travailler :wink:
Je te rejoins complètement sur cette approche, c'est bien ma stratégie du moment. Même si c'est peut-être moins élégant que d'envoyer une mine à 200m, finalement les erreurs sont moins pénalisantes et c'est plus payant (et pour ma part je suis plus en confiance sur les coups qui suivent...
2013 : 54 -> 36 -> 34.5
2014 : 34.5 -> 30.5 -> 30.5
2015 : 30.5 -> 30 -> 30

MBEX27

Message par MBEX27 » 11 avr. 2014, 12:19

eglishadow a écrit :...

le pb avec les drivers modernes est que souvent on a rallongé le manche (shaft) pour argumenter sur les mètres gagnés en marketing, et ce n'est pas si bien pour les amateurs moyens que nous sommes... donc il y a moyen de trouver et en avoir un dans son sac, shaft correct en longueur et en flex , que l'on sortira même rarement, mais avec lequel on est bien, est un atout...surtout que maintenant ils sont très tolérants

...
Bien d'accord sur le constat, c'est pour ça que j'ai laissé tomber le TM R1 que j'avais essayé en remplacement de mon vieux Burner. Outre que je n'aimais pas le son, mis à part un ou deux coups chanceux, ce club ne m'apportait rien. La longueur des shaft "standard" actuels est, à mon avis, devenue absurde, mais visiblement, toutes les marques ont pratiqué cette fuite en avant. J'ai bien rigolé en lisant, que désormais, les mêmes expliquent hyper-sérieusement que "plus de loft = plus de distance" dans leurs pubs, après avoir poussé vers des lofts de plus en plus bas pendant des années...

LaoDan
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 270
Enregistré le : 25 mars 2012, 01:45
Index : 10,9
Pays : Belgique

Message par LaoDan » 11 avr. 2014, 21:23

Bonsoir,

Tout dépend de tes intentions/objectifs pour cette nouvelle saison.

Si tu veux scorer, descendre ton handicap, le driver n'est pas obligatoire du tout.
Si tu joues aussi bien ton driver (70-80% de FW), continue à jouer avec. 180m-190m pour une mise en jeu, c'est tout à fait honorable pour ton handicap. Tu ne dois surtout pas te préoccuper des autres. Ils ont un meilleur hcp, ils doivent allonger leur mise en jeu. (chacun porte sa croix).
C'est seulement à 18 de hcp que j'ai commencé à bien jouer/profiter de mon driver. Avant, je faisais tout à l'H3.

Il faut pouvoir jouer intelligemment avec les strokes donnés: à 28 de hcp, il te reste encore pas mal de bogey à 3 pts :wink:
Driver: Callaway Big Bertha 9°- Speed evolution stiff
Bois 5: Callaway Big Bertha 18°S
Hybrid 3-4 (19°-22°) Callaway XR S
Fers: 4-PW Mizuno MP54 - KBS C-Taper S 120gr
Wedge: Mizuno MP-R12 52°/07 & 60°/08
Putter: Odyssey Versa 7

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11461
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 12 avr. 2014, 09:19

MBEX27 a écrit :
eglishadow a écrit :...

le pb avec les drivers modernes est que souvent on a rallongé le manche (shaft) pour argumenter sur les mètres gagnés en marketing, et ce n'est pas si bien pour les amateurs moyens que nous sommes... donc il y a moyen de trouver et en avoir un dans son sac, shaft correct en longueur et en flex , que l'on sortira même rarement, mais avec lequel on est bien, est un atout...surtout que maintenant ils sont très tolérants

...
Bien d'accord sur le constat, c'est pour ça que j'ai laissé tomber le TM R1 que j'avais essayé en remplacement de mon vieux Burner. Outre que je n'aimais pas le son, mis à part un ou deux coups chanceux, ce club ne m'apportait rien. La longueur des shaft "standard" actuels est, à mon avis, devenue absurde, mais visiblement, toutes les marques ont pratiqué cette fuite en avant. J'ai bien rigolé en lisant, que désormais, les mêmes expliquent hyper-sérieusement que "plus de loft = plus de distance" dans leurs pubs, après avoir poussé vers des lofts de plus en plus bas pendant des années...

de toute façon avec des fairways tondus épais tu dois porter la balle car ça roule moins, donc loft ouvert...
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

djewest
Messages : 18
Enregistré le : 19 janv. 2014, 10:00
Index : 18,4
Âge : 46

Message par djewest » 12 avr. 2014, 09:20

bonjour,
j'ai pour ma part, mis un driver dans mon sac à partir de 20 d'index "Pour passer un cap !" qui n'est jamais arrivé. 2-3 bons drive par parcours, les autres coups, très moyens, coûtaient au final très chers sur la carte. Après beaucoup de lecture notamment sur GT, visite au shop pour raccourcir le shaft (je pensais changer de driver un peu lus tard), résultat : + 20M et plus régulier, plus de confiance, ...

J'en ai conclu qu'un club plus court me convenais mieux, et j'ai changé mon driver, qui optimisé (GNS) m'a fait gagner encore 15M, je dois être à 225M au carry avec un vitesse de swing autour de 90 mph

chrism
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 238
Enregistré le : 03 mars 2011, 07:12
Index : Non classé

Message par chrism » 14 avr. 2014, 06:52

Salut, je suis confronté au même questionnement que toi.

Et pour le moment, mon driver reste à la maison. Je le prend parfois pour travailler au practice. Mais plus sur le parcours, trop, beaucoup, de déchets.
Aujourd'hui c'est F4 au départ, et mes résultats sont beaucoup plus homogènes.

Hier, j'ai voulu reprendre le driver sur une partie amicale... Quelques balles au practice... Et la casse du shaft a été pour moi un signe... :)
J'ai fait 150m... Avec la tête de mon driver:)

Abandonner le driver, non... Le travailler oui, mais tant que tu ne le sens pas, et qu'il ne donne pas les résultats assez significatifs pour re-intégrer ton sac laisse le chez toi quand tu vas sur le parcours.
encore changé...
Demain, j'ouvre une boutique

Denisl21
Par Expert
Par Expert
Messages : 726
Enregistré le : 21 oct. 2012, 22:15
Index : 17,3
Localisation : Fauverney 21
Âge : 75

Message par Denisl21 » 14 avr. 2014, 07:42

Bjr
sur le parcours de Quetigny 21 pas très long 5 247 ms depuis les jaunes (je suis 15,7), si je suis dans un état normal :lol:
le 1 (par 4) au bois 3 (285) la retombée vers les 180 metres reste un coup de 9
le 2 est un par 3 de 159 ms (bois 7 de 21°)
le 3 un par 5 départ au bois 3 pour être dans le dessus du dogleg gauche
le driver à partir du 4;
si les problèmes reviennent retour an bois 3 et en général même type de scores :oops:
pour info si je me slice pas si mon départ est bon je suis vers le 200 / 220
record depuis le 1 janvier 243 m ( je suis né en 1943) :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
bon golf à vous
driver TM R15 13.5° shaft A , bois 3 TM R15 shaft A , bois 5 TM R15 A / Hybrid 4 R15 en 21,5
Mizuno MX Fli-Hi 4 /5 / fers JPX 800 6 / 7 / 8 / 9 / PW / SW 52 °/ / SW steel 58°
putter Yes Callié

MBEX27

Message par MBEX27 » 14 avr. 2014, 14:45

LaoDan a écrit :Bonsoir,

Tout dépend de tes intentions/objectifs pour cette nouvelle saison.

Si tu veux scorer, descendre ton handicap, le driver n'est pas obligatoire du tout.
Si tu joues aussi bien ton driver (70-80% de FW), continue à jouer avec. 180m-190m pour une mise en jeu, c'est tout à fait honorable pour ton handicap. Tu ne dois surtout pas te préoccuper des autres. Ils ont un meilleur hcp, ils doivent allonger leur mise en jeu. (chacun porte sa croix).
C'est seulement à 18 de hcp que j'ai commencé à bien jouer/profiter de mon driver. Avant, je faisais tout à l'H3.

Il faut pouvoir jouer intelligemment avec les strokes donnés: à 28 de hcp, il te reste encore pas mal de bogey à 3 pts :wink:
bonjour LaoDan,
merci pour cet éclairage qui complète bien les autres points de vue. Pour le moment, mon objectif principal serait d'abord de gagner en régularité, ce qui me manque pour descendre dans les 20 d'index. J'ai réussi une partie l'année dernière en moins de 100, c'était à la fois un vrai cap (ça ne m'était jamais arrivé) mais ça m'a aussi permis de bien comprendre la différence entre une performance "exceptionnelle" à mon niveau et un vrai jeu solide. Pour aller dans le sens de ta recommandation, un petit retour d'expérience tout frais.
j'ai travaillé samedi au practice sur le drive. Je commence à bien me connaître et j'avais constaté une tendance à ne pas armer assez les poignets au BS. Rien que ça, sans changer le rythme, j'ai pu constater un gain de l'ordre de 15/20m au drive, ce qui me remonte à 175/180m. Joué mon 18 samedi matin en appliquant la potion du moment : le gain en distance était bien là, mais évidemment, je suis tombé à 50% à peine de fairway touchés… Le plus marrant, c'est que dans bien des cas, quand j'ai touché le FW, ça été pour me mettre une bonne claque au putting :lol: Encore plus fort :
un par 4 fait dans le par, avec : un drive parti en léger hook qui file dans le 1er rough (pas profond en ce moment, heureusement). Mon coup de fer 7 reste un peu court du green, mais approche roulée / putt 8) Comme quoi, à mon niveau, c'est pas encore le drive qui me coûte. Je te suis complètement sur les bogey à 3 points : j'ai encore de la marge de progrès sur le putting (mon gros point faible). Je vais voir dans un premier temps si j'arrive à obtenir une bonne stat de FW touchés à 175-180m et puis, à l'occasion, un petit tour de fitting pour voir si on peut faire un peu mieux côté matis, mais mon vieux Burner est pas encore à mettre au rebut, finalement.

vpl
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5973
Enregistré le : 11 oct. 2010, 22:39
Index : 32,2
Localisation : Grenoble
Âge : 55

Message par vpl » 14 avr. 2014, 15:27

Pour faire approche putt, un long drive n'est effectivement pas indispensable, mais pour espérer un birdie... J'en ai fait 2 récemment sur un par 4 (320m) de mon parcours ou jusqu'à présent je faisais régulièrement bois 3-fer6, quand ça devient drive-fer 9, c'est quand même plus simple !
Le trou suivant est par contre nettement plus long (380m), moins large, et je me rends compte qu'il faudrait vraiment taper un drive exceptionnel pour moi pour que ça me permette d'enfin scorer dessus. La dernière fois, j'étais en 3 sur le green après pourtant un bon drive, en zig-zaguant et frôlant un arbre sur la mise en jeu. En 3 comme le "pépé" avec qui je jouait qui lui a filé tout droit en tapant ses bois tranquillement...

Avatar du membre
Siegfried
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1829
Enregistré le : 02 mars 2011, 13:25
Index : 15,3
Localisation : 31
Âge : 45

Message par Siegfried » 14 avr. 2014, 15:49

Pour revenir sur tes distances courtes (comme les miennes), les pars peuvent tomber même sur les pars 5

La preuve :
Trou 8 de Teoula - par 5 - 433m
Vendredi : Drive - B4 - H6 - 2 putts : Par

C'est mon 1er sur ce trou, mais cela arrive ;)
915D2 12° Tour Green 65 atx R
915F 15° Diamana S+ Blue R
910F 17° Diamana Kaili R
Adams Tech V3 H4 (22°) H5 (25°) H6 (29°)
Adams Tech V3 F7 > GW
Vokey SM 54.11 + 58.08 (Black Nickel)
Tank #7 (38")

J'adore les clubs noirs : ça fait méchant

2011 : NC > 29
2013 : > 19.3
2015 : > 16.2
2017 : > 15.3

MBEX27

Message par MBEX27 » 14 avr. 2014, 16:32

vpl a écrit :Pour faire approche putt, un long drive n'est effectivement pas indispensable, mais pour espérer un birdie... ...
bonjour vpl :) ça c'est sûr. Maintenant, à mon niveau actuel, le par c'est déjà un sacré truc sur les 4 et 5. Sur mon parcours, beaucoup de par 4 sont longs, par ex. 377 m des jaunes. Je me dis que quand bien même j'arriverais à toucher 200m au drive, ça laisse 177m entrée de green et je n'ai aucun coup dans la musette pour faire ça (pour l'instant :oops: ). Donc le 3ème coup s'impose. Sur les par 5, c'est un peu différent : un bon drive me donne une petite chance de toucher le green en 3, ça m'est déjà arrivé mais rarement (il me faut 3 bons coups en séquence : drive, B5 et F7 ou F6 par ex.). Mais je crois qu'on est tous d'accord pour dire que pour des joueurs moyens comme moi, les longs par 4 sont en général compliqués...

Avatar du membre
Tux
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1390
Enregistré le : 07 oct. 2013, 10:04
Index : Non classé

Message par Tux » 14 avr. 2014, 16:42

Je n'ai pas de driver actuellement, juste un bois 3. Ca fera parti de mes achats de fin d'année avec une période hivernale d'entraînement.
De même, le bois 3, je l'utilise peu car je ne suis pas en confiance avec lui.

Par contre, je ne renoncerai ni au bois 3 ni au driver. Ca viendra forcément à un moment, et ça partira loin bien un jour. Je me dis juste qu'un entraînement régulier me permettra d'acquérir cette confiance nécessaire, et les distances qui vont avec. Et puis bien sûr, mon pro m'aidera pour m'améliorer !

Avatar du membre
Doktorr
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3969
Enregistré le : 12 mars 2012, 18:22
Index : 11,2
Localisation : Yerres (91)
Âge : 46

Message par Doktorr » 14 avr. 2014, 19:44

Faut juste (je sais, facile à dire) se dire que le driver n'et pas différent d'un fer 8 ou 9, seulement plus long. Mis à part la position de la balle dans le stance qui influe sur la posture, le swing reste identiquement le même. Donc si tu sais jouer un fer 9, tu sais jouer un driver. Le plus gros problème vient de la poussée de testostérone et donc plus généralement, de ce que tu as entre tes 2 oreilles ;)
Titleist Driver TS2 10,5° (HZRDUS Smoke Black 60 6.0)
Titleist Bois 4 TS2 16,5° (HZRDUS Smoke Black 70 6.0)
Titleist Hybride 818 H1 19° (Even Flow Blue 85 6.0)
Callaway APEX UT 21° (Even Flow Black 85 6.0)
Mizuno MP-32 4-PW (Nippon 950GH S)
Mizuno MP-T11 52-58 (DG S300 pured)
Odyssey OWorks Jailbird Mini S

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11461
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 14 avr. 2014, 20:17

perso, j'ai fait 6 ans sans driver (on me l'avait volé avec tous mes clubs,je jouais peu ensuite , mais avec un bois 3, manche graphite entre regular et stiff
Un mizuno Zoïd

ça frappe très bien et très loin, le bois 5 aussi très utile : bois 5 en moyenne à 180 mètres et le 3 ça vaut les drivers que j'avais avant ... entre 200 et 245 mètres
mais ça peut se disperser si on tape fort et pas centré...tête plus petite qu'actuellement, c'est le meilleur bois 3 que j'ai jamais eu avec un Dunlop pro en persimmons ...si si !

actuellement j'ai ré-essayé des drivers modernes le Mizuno MP 700, ouvert à 9,5° , mais pour moi qui joue peu, neuf degrés et demi c'est trop fermé...
mais c'est vraiment plus léger, grosse tête donc plus facile

je préfère actuellement un Cleveland Classic XL , 2012 neuf, acheté en promo pas cher sur onlinegolf, c'est encore plus léger (j'ai pris en 270, en regular et 10°5) c'est facile, ça tape loin avec un swing tranquille , rythmé sans forcer... et c'est très long (au practice, pas encore sortir sur parcours)
en plus il est beau, shaft excellent... je le sortirai sur des links que je connais (le rough ? même pas peur !!! :wink: )
pas la peine de prendre le dernier cri (y'a pas de différence réelle ! :D )
faut teer très haut ! (grosse face)

le défaut souvent est que l'on veut frapper fort alors que le club est là pour ça, donc juste frapper avec une force et un rythme identique à un fer, voire à 80 % seulement
je suis ravi
du coup j'ai commandé le même ou presque, en bois 3 et 5 (légèrement plus récent, car ça peut servir au tee, la tête équivaut en gros à une ancienne tête de driver... et ça devrait éviter mes erreurs à petite têtes
pas de raison que TU N'ESSAIES PAS UN BOIS 3 moderne AVEC LEQUEL TU SERAIS EN CONFIANCE
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

golf971
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 176
Enregistré le : 25 avr. 2010, 21:02
Index : 5,6
Pays : France (DOM, COM, ...)

Message par golf971 » 14 avr. 2014, 21:50

Pour contribuer modestement au débat, voici ma réflexion.

Je pense que le problème n'est pas de savoir si il faut jouer le drive sur tel ou tel trou selon telle ou telle distance, mais plutot de savoir si le joueur intrinsèquement doit jouer un drive ou non. Je m'explique. Si on considère que les shafts de driver vendus dans le commerce sont en moyenne plus longs d'environ 1 à 3 pouces que ceux utilisés sur le tour. Si on considère que le joueur du dimanche ( ceci n'est pas péjoratif), n'a pas vraiment le physique des joueurs du tour, alors on peut facilement déduire que ces drivers ne sont pas du tout adaptés au joueur lambda français.
Plus de longueur implique forcément plus de dispersion et aussi moins de longeur ( malgré ou maintenant à cause des angles d'envol faible).

Tout ce discours difficilement compréhensible pour conclure qu'à mon avis à moins de se faire fitter un driver avec un shaft aux caractéristiques adaptées au swing du joueur et surtout extrêmement raccourci, le joueur lambda n'a pas besoin de jouer un driver.....mais plutot un bois 4 ou 5 qui permettra de ne pas perdre de distance et surtout de diminuer la dispersion.

Je rejoins donc l'avis de djewest et me situe plutot en opposition avec popeye et garicou.

Moins d'un quart des joueurs à un instant T présents sur n'importe lequel des parcours en France devrait jouer un driver (en tout cas avec les caractéristiques que l'ont trouve actuellement). L'heure du marketing est au loft plus élevé, viendra un jour très prochainement ou l'heure des shaft de driver à 41 voir 43 pouces reviendra.

Ps: vitesse de swing 107mph drive à 12° environ 225 de moy
Pourtant hier j'ai joué lesigny avec mon second sac et un driver que je ne trouve pas assez adapté (10,5° avec shaft trop lourd), je ne le sentais pas alors j'ai opté pour les départs systématiques au fer 5 j e n'ai pas loupé un départ et terminé en 78.

Ps2 : mbex fais toi fabriquer un driver sur mesure ( le fitting classique n'est pas suffisant à mon avis pour le drive) et travaille avec un pro.
En attendant que ces deux conditions ne soient réunies alors eclate toi avec un bois 4 ( entre 15 et 19°) et tu va s'abattre nombre de petits cogneurs qui feront 1 birdie pour 10 double bogey....
Driver cobra fly-z. Stiff
b3 r11 15° stiff
B4 cobra amp stiff
Hybrid titleist 910 h 19 °kaili stiff
Mizuno Mph4 4 ( kbs tour)
Fer mizuno 5-pw mp53 sur ns pro 950 stiff
Wedges Mizuno mpt5 52 et 58
putter mpt 106

MBEX27

Message par MBEX27 » 14 avr. 2014, 22:41

golf971 a écrit :Pour contribuer modestement au débat, voici ma réflexion.

Je pense que le problème n'est pas de savoir si il faut jouer le drive sur tel ou tel trou selon telle ou telle distance, mais plutot de savoir si le joueur intrinsèquement doit jouer un drive ou non. Je m'explique. Si on considère que les shafts de driver vendus dans le commerce sont en moyenne plus longs d'environ 1 à 3 pouces que ceux utilisés sur le tour. Si on considère que le joueur du dimanche ( ceci n'est pas péjoratif), n'a pas vraiment le physique des joueurs du tour, alors on peut facilement déduire que ces drivers ne sont pas du tout adaptés au joueur lambda français.
Plus de longueur implique forcément plus de dispersion et aussi moins de longeur ( malgré ou maintenant à cause des angles d'envol faible).

Tout ce discours difficilement compréhensible pour conclure qu'à mon avis à moins de se faire fitter un driver avec un shaft aux caractéristiques adaptées au swing du joueur et surtout extrêmement raccourci, le joueur lambda n'a pas besoin de jouer un driver.....mais plutot un bois 4 ou 5 qui permettra de ne pas perdre de distance et surtout de diminuer la dispersion.

...
bonsoir golf971 :) je me retrouve complètement dans ta description du joueur du dimanche :wink: et ta démonstration est très parlante pour moi. J'ai fait en direct l'expérience du shaft de + en + long sur les driver (mon Burner devait dater de 2008, le R1 acheté l'année dernière :oops: ). Impossible à taper pour moi.
Petite question : quand tu conseilles club sur mesure et pas un simple fitting, où mets-tu la différence?

BeeVet
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 311
Enregistré le : 18 janv. 2013, 14:56
Index : Non classé
Pays : France (DOM, COM, ...)
Âge : 61

Message par BeeVet » 15 avr. 2014, 03:46

Pourquoi renoncer au driver ? Nous avons la chance de pouvoir utiliser 14 clubs différents pourquoi s'en priver ? Je rejoins Golf971 il faut du matos adapté. J'ai un driver sur mesure que j'ai fini par apprivoiser et qui montre plein de potentialités à mesure que je peaufine mon swing.
D'une manière plus générale, le golf n'est pas un jeu de renoncement mais plutôt de défi permanent, non ?

golf971
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 176
Enregistré le : 25 avr. 2010, 21:02
Index : 5,6
Pays : France (DOM, COM, ...)

Message par golf971 » 15 avr. 2014, 07:59

Pour répondre à ta question, quand tu vas aller faire un fitting, on va te faire taper quelques balles et effectuer quelques mesures statiques et dynamiques pour en déduire plusieurs données ( vitesse de swing, lies des clubs, angle d.envol, angle d'attaque, spin, smash factor.....).
Mais le matériel qui va t'etre fait essayé sera celui de la marque ou alors du magasin chez qui tu fais le fitting. Dans la grande majorité des cas on restera sur des grandeurs de shaft quasiment standards (plus ou moins 1 pouce et demi), même si le shaft paraîtra adapte à ton swing.

Cela constitue pour moi une étape indispensable pour les fers et wedges mais ne suffit pas pour les bois.
Encore une fois par rapport à mon précédent post je me situe particulièrement pour des joueurs qui ne font pas 1m80, pas spécialement sportif, et pas spécialement bon joueur, bref pas un joueur pro donc pour la personne que tu croises tous les jours sur le parcours.

L'etape suivante est le "sur mesure " , le builder va alors pousser les mesures plus précisément et son savoir faire permettra de sortir un club équilibré et complètement adapté au swing du joueur. Car il ne suffit pas de couper un shaft pour qu'il soit adapte il faut rééquilibrer la tête avec des poids pour garder un équilibre satisfaisant ( je ne rentre pas dans les discours techniques(moi, swingweight...)).

C'est un peu comme si tu voulais une paire de chaussures de ski.
Tu peux aller à décathlon est choisir toi même une paire. Tu peux aller voir un magasin de spécialiste qui va t'orienter vers une paire adaptée. Tu peux te faire faire une paire thermoformee a tes pieds, ce qui te donne la quasi certitude d'etre bien dedans.
Driver cobra fly-z. Stiff
b3 r11 15° stiff
B4 cobra amp stiff
Hybrid titleist 910 h 19 °kaili stiff
Mizuno Mph4 4 ( kbs tour)
Fer mizuno 5-pw mp53 sur ns pro 950 stiff
Wedges Mizuno mpt5 52 et 58
putter mpt 106

momo30
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1713
Enregistré le : 18 févr. 2008, 09:26
Index : 12,9
Âge : 59

Message par momo30 » 15 avr. 2014, 08:04

golf971 a écrit :Pour contribuer modestement au débat, voici ma réflexion.

Je pense que le problème n'est pas de savoir si il faut jouer le drive sur tel ou tel trou selon telle ou telle distance, mais plutot de savoir si le joueur intrinsèquement doit jouer un drive ou non. Je m'explique. Si on considère que les shafts de driver vendus dans le commerce sont en moyenne plus longs d'environ 1 à 3 pouces que ceux utilisés sur le tour. Si on considère que le joueur du dimanche ( ceci n'est pas péjoratif), n'a pas vraiment le physique des joueurs du tour, alors on peut facilement déduire que ces drivers ne sont pas du tout adaptés au joueur lambda français.
Plus de longueur implique forcément plus de dispersion et aussi moins de longeur ( malgré ou maintenant à cause des angles d'envol faible).

Tout ce discours difficilement compréhensible pour conclure qu'à mon avis à moins de se faire fitter un driver avec un shaft aux caractéristiques adaptées au swing du joueur et surtout extrêmement raccourci, le joueur lambda n'a pas besoin de jouer un driver.....mais plutot un bois 4 ou 5 qui permettra de ne pas perdre de distance et surtout de diminuer la dispersion.

Je rejoins donc l'avis de djewest et me situe plutot en opposition avec popeye et garicou.

Moins d'un quart des joueurs à un instant T présents sur n'importe lequel des parcours en France devrait jouer un driver (en tout cas avec les caractéristiques que l'ont trouve actuellement). L'heure du marketing est au loft plus élevé, viendra un jour très prochainement ou l'heure des shaft de driver à 41 voir 43 pouces reviendra.

Ps: vitesse de swing 107mph drive à 12° environ 225 de moy
Pourtant hier j'ai joué lesigny avec mon second sac et un driver que je ne trouve pas assez adapté (10,5° avec shaft trop lourd), je ne le sentais pas alors j'ai opté pour les départs systématiques au fer 5 j e n'ai pas loupé un départ et terminé en 78.

Ps2 : mbex fais toi fabriquer un driver sur mesure ( le fitting classique n'est pas suffisant à mon avis pour le drive) et travaille avec un pro.
En attendant que ces deux conditions ne soient réunies alors eclate toi avec un bois 4 ( entre 15 et 19°) et tu va s'abattre nombre de petits cogneurs qui feront 1 birdie pour 10 double bogey....

tout à fait ....

avant, le Driver était mon pire ennemi, je me suis décidé à faire un fitting avec mon clubmaker : 45 pouces était trop long pour moi ( 4 balles sur 10 touchées au centre de la tête ) , je suis donc passé en 44.25 pouces avec pour conséquence 9 à 10 balles sur 10 touchées plein centre ...

ben cela change la vie de ne plus avoir peur de prendre le driver et de jouer le deuxième coup sur les fairways :roll: :D
même si j'ai honte d'être sur GT avec 210 à 220 m de moyenne seulement ...

Répondre

Retourner vers « Drivers »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités