PuttersGuide du débutant : les putters

Le putter possède un loft très fermé à la limite de la verticale (pas tout à fait, environ 4° d'ouverture) et un shaft très court. Il est utilisé pour faire rouler la balle sur le green mais peut être également utilisé pour effectuer des approches très courtes du green.

Modérateurs : ALP, Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
stephane
Administrateur - Site Admin
Administrateur - Site Admin
Messages : 5578
Enregistré le : 07 févr. 2006, 01:30
Index : 7
Localisation : Château d'Olonne
Âge : 36

Guide du débutant : les putters

Message par stephane » 06 sept. 2009, 17:08

Salut les aficionados du matos,

Toujours dans la logique de "construire ensemble le prochain GT", je vous soumets le guide du débutant concernant les putters ...

Qu'en pensez-vous ? Est-ce qu'il y a des rubriques à rajouter ? Ou même des rubriques à supprimer ? Comment pouvons-nous améliorer ce texte ?

Mise à jour : 09 Septembre 2009
Le putter possède un loft très fermé à la limite de la verticale (pas tout à fait, environ 4° d'ouverture) et un shaft très court. Il est utilisé pour faire rouler la balle sur le green mais peut être également utilisé pour effectuer des approches très courtes du green.

UN PEU D'HISTOIRE

Au début existait le putter dit "classique" celui qu'on retrouve dans tous les mini-golfs , le "bull's eye" de Titleist.
Ce n'est pas le plus facile à jouer et il ne se commercialise quasiment plus. Puis Karsten Solheim (le créateur de "Ping") qui fut un réel génie inventif a créé dans les années 60 le putter Ping "A1" devenu par la suite le "Ping Anser" qui est aujourd'hui décliné sous mille et une formes par Ping et bien d'autres comme Scotty Cameron.

La plupart des putters modernes sont inspirés des idées du nain de jardin (Karsten Solheim).

RAM, une autre marque mythique et historique du golf (Tom Watson) a créé le Zébra, un putter maillet qui connait un succès phénoménal dans les années 80 puis Odyssey (racheté par Callaway en 1997) n'a pas inventé mais commercialisé dans les années 90 le putter avec aide à l'alignement (les 2 balls, 3 balls, etc..) avec un succès énorme.

TÊTES DE PUTTERS

Il existe différents types de têtes de putter. La tête peut être soit de forme maillet soit de forme blade (forme rectangulaire ou lame) ou avec une répartition des masses en périphérie (Anser).

BLADE

Image

C'est le putter classique avec une tête de club relativement petite et peu de fantaisie autour. La ligne très épurée offre une confiance maximale à l'adresse et le touché de balle convient à la plupart des greens notamment les greens très rapides.

Les putters "blade" sont en général face-balanced, ils conviennent donc aux joueurs qui produisent une trajectoire droite (square-square-square).

RÉPARTITION DES MASSES EN PÉRIPHÉRIE

Image

Ping fut la première marque à introduire ce type de putters "Anser" dont le brevet a été repris par tous les grands équipementiers, notamment Scotty Cameron. La forme offre une répartition des masses en périphérie d'où une tolérance accrue au décentrage de la frappe, la tête restant perpendiculaire à la ligne de putt.

Les putters avec répartition des masses en périphérie sont en général toe-balanced, ils conviennent donc aux joueurs qui produisent une trajectoire en arc-de-cercle (intérieur -extérieur-intérieur) ... à savoir la plupart des golfeurs.

MAILLET

Image

Le putter maillet offre une plus grande tolérance grâce à une inertie supérieure et à une répartition des masses en périphérie de la tête. Le volume de la tête procure un mouvement naturel de balancier et les lignes de visée (plus importantes que sur la forme blade) optimisent la précision.

Il est recommandé pour les joueurs débutants du fait de sa grande tolérance et d'une plus grande facilité d'alignement mais convient tout à fait aux joueurs confirmés et même professionnels !

PUTTER CONVENTIONNEL, BELLY PUTTER OU PUTTER LONG

PUTTER "CONVENTIONNEL" (32-36 inches)

Image

Les professionnels de golf sont quasiment unanimes : si vous pouvez utiliser un putter conventionnel, alors vous devez utiliser un putter conventionnel !

Pour atteindre la posture idéale au putting, adressez la balle, inclinez-vous vers l'avant et placez vos yeux au-dessus de la balle. Laissez vos bras décontractés se diriger vers le sol et rapprochez vos mains. Vous voilà maintenant prêt à enquiller des kilomètres de putts !

Le putter conventionnel permet d'obtenir le meilleur rapport entre précision et mécanisme musculaire. Toutefois, au cas où vous seriez nerveux, il peut arriver que l'action des poignets (Yips en anglais) détériorent la qualité de votre putting. Il sera alors intéressant pour vous d'opter pour un long ou belly putter.

BELLY PUTTER (41-46 inches)

Image

Le Belly putter offre un troisième point de contact entre le joueur et le putter : l'abdomen (en plus des deux mains). Le résultat est une meilleure stabilité et un meilleur équilibre lors de la réalisation du coup.

La valeur ajoutée de ce type de putter est la réduction de l'action des poignets, tout en préservant une position quasi-idéale à l'adresse.

Par contre, comme le shaft est plus long, le putt sera exécuté mécaniquement, et vous perdrez en "feeling" notamment au niveau des longs putts. Pour résumer, le belly putter est excellent pour les distances courtes et plus difficile pour les putts longs.

LONG PUTTER (48-52 inches)

Image

Nous recommandons le long putter pour les joueurs qui ont des problèmes de dos. En effet, la posture à l'adresse avec un putter conventionnel implique de courber la colonne vertébrale et pour certains joueurs, ceci peut être inconfortable.

Le Long Putter vous offrira un véritable swing en pendule. L'action des poignets est toalement anéantie et une fois la ligne de putt déterminée, il sera impossible de s'en écarter !

Par contre, le shaft étant encore plus long que le Belly Putter, l'appréciation des distances sera encore plus difficile et le feeling égal à zéro !

AVEC OU SANS INSERT, FACE USINÉE

Vous devez choisir votre putter en fonction des sensations que vous développez avec et des greens que vous avez l'habitude de jouer. Par exemple, nous ne recommandons pas de jouer une face en métal avec des balles "dures" (2 pièces) sur des greens rapides. Vous devez trouver la combinaison optimale entre la balle, la face de votre putter et les greens que vous jouez ! C'est pourquoi, vous devez tester un putter sur votre parcours, et non simplement sur le tapis d'un magasin !

La tête d'un putter peut être en métal, comporter un insert ou une face usinée. Découvrez ci-dessous les avantages de chaque technique :

FACE DE CLUB EN MÉTAL

Image

La face de putter traditionnelle est en métal. Les propriétés du métal sont parfaitement adaptées au putting : solidité, poids, stabilité, touché réactif ...

Les golfeurs puristes apprécieront le bruit émis par une face de putter en métal lorsque la balle est contactée, leur permettant de savourer davantage leur coup et de ressentir la position du sweet spot. Rappelez-vous qu'il est important de développer des affinités avec le putter ...

FACE DE CLUB AVEC INSERT

Image

La tête d'un putter peut comporter un insert en matériel souple placé sur le sweet spot ou qui permet d'obtenir un meilleur touché. L'insert permet au poids d'être redistribué en périphérie et accroit la tolérance sur les coups légèrement décentrés !

Par contre, l'insert ne vous permettra pas de ressentir "à l'écoute" le coup exécuté avec votre putter contrairement à une face de putter en métal. A vous de déterminer si ce "sound feedback" est un facteur important pour votre putting.

FACE USINÉE

Image

La plupart des putts sont ratés à cause d'une mauvaise réaction de la balle à l'impact (backspin, rebond, déviation ...). La clé d'un bon putting réside dans un roulement de balle parfait dès le contact avec la tête de club.

Les faces usinées ont la particularité d'améliorer ce roulement de balle vers l'avant dès l'impact et conduiront votre balle plus régulièrement sur la ligne de putt désirée. Le "groove" correspondant à l'usinage de la face se retrouve sous formes diverses: stries, demi-lunes, cercles ...

LONGUEUR, SHAFTS ET OFFSET

La longueur du shaft s'avère être des plus importantes au regard de la position du joueur devant la balleet doit d'être adaptée à la taille du joueur pour permettre aux yeux de ce dernier d'être au-dessus de la ligne de jeu (favorisant ainsi la visée). La longueur du shaft s'exprime en inchs (un inch = un pouce = 2,54 cm). La longueur standard d'un shaft de putter pour les amaterus est de 34 inchs.

L'ofset est un décalage du manche qui se trouve plus en avant de la tête de club. Il permet de placer les mains en avant de la balle, facilitant ainsi la rectitude de la trajectoire.

Celui-ci peut être intégré dans la tête de club (au niveau du hosel) de plusieurs manières différentes. Voici ci-dessous les configurations les plus fréquentes :

Image

Shaft au talon, Shaft centré & Avec offset

POIDS DE LA TETE DE CLUB PUTTER

Choisissez un putter avec une tête lourde pour des greens lents et une tête légère pour des greens rapides. Si vous rencontrez des difficultés de rythme dans l'exécution de votre geste, optez pour un putter avec du poids en tête.

Le poids de la tête de putter généralement constaté est située entre 300-350 grammes.

PUTTERS FACE-BALANCED ou TOE-BALANCED

FACE-BALANCED

Image

Sur un putter face-balanced, la face s'ouvre peu à la prise d'élan et se ferme peu après l'impact. Idéal pour les golfeurs qui ont une trajectoire rectiligne au putting (square-square-square).

Pour déterminer si un putter est face-balanced, trouvez le point d'équilibre au bout de votre doigt. Si la face est parallèle au sol, le putter est alors face-balanced.

TOE-BALANCED

Image

Il est très difficile, même si c'est souhaitable de produire une trajectoire droite. La trajectoire du putter (vue de haut) dessine un arc plus ou moins prononcé.

Pour déterminer si un putter est toe-balanced, trouvez le point d'équilibre au bout de votre doigt. Si la pointe penche en direction du sol, le putter est alors toe-balanced ou toe-drop.

LE CHOIX DE VOTRE PUTTER

Le choix du putter est très personnel, certains en ont un plein garage et en changent chaque semaine, d'autres ont le même depuis leur 15 ème anniversaire et dorment avec.

Notre conseil : essayez un maximum de putters avant de prendre une décision. Trouvez un magasin ou un pro shop qui vous permet de tester plusieurs types de putters.

Pour le putter, plus que pour les autres clubs, c'est avant tout une question de feeling ! Vous devez construire une confiance réciproque avec votre putter, peu importe le prix, le shaft, le hosel, ou la tête de club.

Sachez que certaines marques se sont spécialisées uniquement dans la création de putters performants comme la marque "YES". La plupart des grandes marques ont développé leur propre gamme de putters :

- Taylor Made : ROSSA
- Titleist : SCOTTY CAMERON
- Mizuno : BETTINARDI
- Callaway : ODDYSSEY
- ...

Avatar du membre
stephane
Administrateur - Site Admin
Administrateur - Site Admin
Messages : 5578
Enregistré le : 07 févr. 2006, 01:30
Index : 7
Localisation : Château d'Olonne
Âge : 36

Message par stephane » 06 sept. 2009, 17:14

Par exemple, pensez-vous que l'intervention de Ximist sur le hang dans ce post : http://www.golftechnic.com/forum/viewto ... f=2&t=3844 est intéressante pour le commun des golfeurs ? Ou alors trop technique ?

hawkeagle
Par Expert
Par Expert
Messages : 440
Enregistré le : 02 août 2009, 18:12
Index : 53,4
Localisation : France

Message par hawkeagle » 06 sept. 2009, 19:46

Sans avis sur cett equestion mais j'aurait mentionné les demi-maillet aussi :wink:
Lors d'une partie sous un orage munissez vous d'un fer 1 car même Dieu ne peut pas frapper le fer 1...

Avatar du membre
J3ROM3
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4423
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:55
Index : 7,1
Localisation : POISSY (78)
Âge : 49

Message par J3ROM3 » 06 sept. 2009, 19:50

et je voudrais dire que les maillets c'est pas obligatoirement réservé aux débutants! :mrgreen:

Phil2003
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1171
Enregistré le : 30 nov. 2006, 22:56

Message par Phil2003 » 07 sept. 2009, 05:37

idiotduvillage a écrit :et je voudrais dire que les maillets c'est pas obligatoirement réservé aux débutants! :mrgreen:
Absolument de cet avis.
C'est beaucoup trop réducteur d'associer les maillets aux débutants et les lames aux experts.

Nombre de très bons pros du tour jouent des maillets et ce n'est pas parce que Phil ou Tiger ne jouent pas de maillet qu'on doit éliminer cette solution.
Phil joue avec un putter blade extrême ( dérivé d'un vieux Wilson ) comme celui de Ben Crenshaw et limite injouable pour 99,99 % des golfeurs.

J'ai joué longtemps un putter "style Ping Anser", une pale copie à 10 Euro gagné dans une cochonou et j'adorais.
Je l'ai toujours et en fait c'est un putter "femme" de 33 pouces.
Puis j'ai acheté ( très cher ) un putter top de chez top joué par Seve Ballesteros et qui a fini rapidement comme tisonnier.
Dans une autre cochonou j'ai gagné un RAM Zebra maillet et j'ai trouvé ça extraordinaire de facilité, mais je l'ai perdu.
Et pour finir depuis 16 ans j'ai trouvé le putter idéal, un Ray Cook M1-X maillet dessiné par un petit gars besogneux qui depuis a monté sa petite entreprise qui craint pas la crise, un certain Scott Cameron.

Le putter, c'est très personnel, certains en ont un plein garage et en changent chaque semaine, d'autres ont le même depuis leur 15 ème anniversaire et dorment avec.

Ximist, j'ai rien trop compris à son post. Je vais le relire à tête reposée.
Ximist est directeur d'un golf au sud de Bordeaux, et je sais juste que c'est un collectionneur très connaisseur et fanatique des "Scottys".

Les Scottys je trouve que c'est très beau, magnifique même pour certains au niveau "craftmanship" mais pas facile et fonctionnel, un peu comme un vieille Jaguar Type E ou une Z8 pour faire ses courses à Casino.

Sauf le Red X maillet très comparable à celui que j'utilise.
Le Red X comme le M1-X de Ray Cook ne sont pas très beaux et pas bandants ou sexy, mais aussi fonctionnels qu'un Odyssey 2 balls, un autre putter maillet ou semi-maillet assez extraordinaire.
Le 2 balls est devenu un classique, et l'idée de l'aide à l'alignement une réelle trouvaille.
La paternité de la chose ne vient pas d' Odyssey mais d'un illustre inconnu.
Dave Pelz avait un moment pompé le truc de manière artisanale et Odyssey en a fait une fortune en industrialisant le concept.

En matière de putters depuis 50 ans l'évolution est simple à retracer :

- au début existait le putter dit "classique" celui qu'on retrouve dans tous les mini-golfs , le "bull's eye" de Titleist.
Ce n'est pas le plus facile à jouer et ça ne se vend même plus.
- puis Karsten Solheim ( le créateur de "Ping" ) qui fut un réel génie inventif a créé dans les années 60 le putter Ping "A1" devenu par la suite le "Ping Anser" qui est aujourd'hui décliné sous mille et une formes par Ping et bien d'autres comme Scotty Cameron.
La plupart des putters modernes sont inspirés des idées du nain de jardin ( c'est pas de sa faute, mais Karsten Solheim ressemble plus physiquement à Robert Hue qu'a Alain Delon. C'est néanmoins un vrai génie ).
- RAM une autre marque mythique et historique du golf ( Tom Watson ) a créé le Zébra , un putter maillet qui a connu un succès phénoménal dans les années 80.
- puis Odyssey ( racheté par Callaway en 1997 ) n'a pas inventé mais commercialisé dans les années 90 le putter avec aide à l'alignement ( les 2 balls, 3 balls, etc..) avec un succès énorme.

Le choix d'un putter est très personnel : perso j'aime bien en dehors du mien pour les avoir testés, le Red X de chez Scotty Cameron ou le Olivia de Yes., mais la parenté avec mon putter est plus qu'évidente dans les deux cas.

http://thesandtrap.com/clubs/scotty_cameron_red_x
http://thesandtrap.com/clubs/yes_olivia ... ter_review

J'aime bien ce qu'écrit Erik J. Barzeski de Sandtrap avec qui j'ai déjà échangé.
On a une même vision des choses la plupart du temps, et les mêmes gouts.

Avatar du membre
stephane
Administrateur - Site Admin
Administrateur - Site Admin
Messages : 5578
Enregistré le : 07 févr. 2006, 01:30
Index : 7
Localisation : Château d'Olonne
Âge : 36

Message par stephane » 07 sept. 2009, 09:26

Merci Phil pour cette contrib.
Concernant les putters YES, j'ai lu quelque part qu'il n'intégrait pas un INSERT classique mais plutôt un "groove" sur la face...
comme sur cette photo :

Image

Tu connais la traduction de "Groove" en français ? Ce serait le 3ème type de face de putters (classique, insert, groove). Serait-ce tout simplemement des stries ?

Avatar du membre
J3ROM3
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4423
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:55
Index : 7,1
Localisation : POISSY (78)
Âge : 49

Message par J3ROM3 » 07 sept. 2009, 09:33

je penche plutôt pour un travail spécifique sur la zone de contact avec la balle, un autre usinage...

Amusant de constater à quel point ce putter ressemble au Persimonn impact...

Avatar du membre
superlent
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 3253
Enregistré le : 29 juin 2008, 22:26
Index : 15,2
Localisation : Quimper
Âge : 54

Message par superlent » 07 sept. 2009, 11:40

Bon, le sujet sur les putters est extrêmement vaste.
En passant rapidement, groove correspond à un usinage de la face, sous formes diverses, stries, demi-lunes, cercles, etc...
Either a green unicorn just raced across the lab, or I accidentally took some LSD

Taz64
Messages : 34
Enregistré le : 04 sept. 2009, 09:02
Index : 14,5
Localisation : Bordeaux
Âge : 39

Message par Taz64 » 07 sept. 2009, 15:51

Je pense que tu pourrais parler également des différents grips qui existent et qui ont leur importance :wink:

stk
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 146
Enregistré le : 02 avr. 2009, 09:50
Index : 35

Message par stk » 08 sept. 2009, 16:51

Bonjour,
post très intéressant!

Pouvez-vous donner en complément les correspondances entre la longueur du shaft et la taille du joueur svp?

(genre pour 1M70 il faut combien? :mrgreen: )

Avatar du membre
J3ROM3
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4423
Enregistré le : 24 sept. 2008, 17:55
Index : 7,1
Localisation : POISSY (78)
Âge : 49

Message par J3ROM3 » 08 sept. 2009, 17:01

stk a écrit :Bonjour,
post très intéressant!

Pouvez-vous donner en complément les correspondances entre la longueur du shaft et la taille du joueur svp?

(genre pour 1M70 il faut combien? :mrgreen: )
se référer aux excellentes pages "fiche conseil" de ce site : http://www.golfermania.com/index.php?me ... om=Conseil

Avatar du membre
inesis33
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 264
Enregistré le : 08 juin 2009, 16:42
Index : 20,3
Âge : 38

Message par inesis33 » 08 sept. 2009, 18:51

idiotduvillage a écrit :
stk a écrit :Bonjour,
post très intéressant!

Pouvez-vous donner en complément les correspondances entre la longueur du shaft et la taille du joueur svp?

(genre pour 1M70 il faut combien? :mrgreen: )
se référer aux excellentes pages "fiche conseil" de ce site : http://www.golfermania.com/index.php?me ... om=Conseil
Super site merci du conseil :wink: .
53.5 -> 44.5 -> 36 -> 29 -> 28 -> 28 -> 27.5 -> 22.8 -> 21.6 -> 20 -> 20.1 -> 20.2 -> 20.3

Mongoose92
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 201
Enregistré le : 22 mai 2008, 11:48
Index : 19,7
Âge : 38

Message par Mongoose92 » 08 sept. 2009, 20:19

Je ne quote pas pour éviter l'indigestion de texte... (et aussi parce que je suis entre mes chiottes et ma douche)

Stéphane :
Les explications proposées sont intéressantes, mais un certain nombre d'entre elles inexactes.
La longueur standard n'est pas 35 pouces, ça se rapprocherait plutôt de 34 pouces, si bien sûr on arrivait à obtenir l'info exacte.
Parler de poids d'un putter n'a de sens que si on parle du poids de la tête exclusivement, et dans ce cas, à part les heavy putter et quelques autres modèles, on est plutôt aux alentours de 300-350 gr qu'entre 400 et 500. je trouve ça plus sensé de donner ce type de mesures, car c'est ce genre de metrics que les lecteurs/golfeurs/forumeurs vont retrouver partout, donc autant ne pas créer de confusion.

Phil2003
J'aime beaucoup ton intervention, autant pour son côté historique que son aspect technique, ainsi que pour l'apport personnel que tu y mets.
Néanmoins, Phil Mickelson ne joue absolument pas avec un putter blade extrême injouable.
Le poids est en pointe certes, mais on est au niveau de la forme à la limite du semi-maillet, il y a une sacrée zone de métal de plusieurs centimètres à l'arrière de son putter. Y'a qu'à voir, prends un Odyssey #9, essaye de lui mettre un couvre-putter lame, tu n'y arriveras pas...
Pour la jouabilité, j'ai changé d'un Yes! Olivia au putter de Phil, et je trouve ça limite plus facile qu'avant... après ce dernier point reste bien entendu très personnel.

Mongoose92
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 201
Enregistré le : 22 mai 2008, 11:48
Index : 19,7
Âge : 38

Message par Mongoose92 » 08 sept. 2009, 20:54

stephane a écrit :Par exemple, pensez-vous que l'intervention de Ximist sur le hang dans ce post : http://www.golftechnic.com/forum/viewto ... f=2&t=3844 est intéressante pour le commun des golfeurs ? Ou alors trop technique ?
C'est tout à fait accessible, juste une question de vocabulaire à acquérir.
Au départ quand t'y connais rien et qu'on te parle de draw, fade, hook, etc.. c'est pas évident non plus :-)

hawkeagle
Par Expert
Par Expert
Messages : 440
Enregistré le : 02 août 2009, 18:12
Index : 53,4
Localisation : France

Message par hawkeagle » 09 sept. 2009, 13:02

Mongoose92 a écrit :La longueur standard n'est pas 35 pouces, ça se rapprocherait plutôt de 34 pouces
Je crouyais que un putter n'avais pas de taille standard et que en doit se fonder sur ses préférences ?? :P
Lors d'une partie sous un orage munissez vous d'un fer 1 car même Dieu ne peut pas frapper le fer 1...

Mongoose92
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 201
Enregistré le : 22 mai 2008, 11:48
Index : 19,7
Âge : 38

Message par Mongoose92 » 09 sept. 2009, 14:03

oh, c'est juste pour ceux qui rechercheraient une éventuelle moyenne.
je crois que sur le tour 80% sont sur du 33, la moyenne amateurs doit etre plus haute, vers 34.

Avatar du membre
stephane
Administrateur - Site Admin
Administrateur - Site Admin
Messages : 5578
Enregistré le : 07 févr. 2006, 01:30
Index : 7
Localisation : Château d'Olonne
Âge : 36

Message par stephane » 09 sept. 2009, 15:51

OK, merci à tous, continuez comme ça !
Je fais des rectifs sur l'article ci-dessus et je vous soumets une version améliorée dans les plus brefs délais ... et des nouveaux guides du débutant :wink: :wink: :D :D

Avatar du membre
stephane
Administrateur - Site Admin
Administrateur - Site Admin
Messages : 5578
Enregistré le : 07 févr. 2006, 01:30
Index : 7
Localisation : Château d'Olonne
Âge : 36

Message par stephane » 09 sept. 2009, 19:05

Bon, voilà où nous en sommes. J'ai revu l'articles cet après-midi en précisant quelques points et en ajoutant certaines de vos interventions dans les chapitres adéquats :
Le putter possède un loft très fermé à la limite de la verticale (pas tout à fait, environ 4° d'ouverture) et un shaft très court. Il est utilisé pour faire rouler la balle sur le green mais peut être également utilisé pour effectuer des approches très courtes du green.

UN PEU D'HISTOIRE

Au début existait le putter dit "classique" celui qu'on retrouve dans tous les mini-golfs , le "bull's eye" de Titleist.
Ce n'est pas le plus facile à jouer et il ne se commercialise quasiment plus. Puis Karsten Solheim (le créateur de "Ping") qui fut un réel génie inventif a créé dans les années 60 le putter Ping "A1" devenu par la suite le "Ping Anser" qui est aujourd'hui décliné sous mille et une formes par Ping et bien d'autres comme Scotty Cameron.

La plupart des putters modernes sont inspirés des idées du nain de jardin (Karsten Solheim).

RAM, une autre marque mythique et historique du golf (Tom Watson) a créé le Zébra, un putter maillet qui connait un succès phénoménal dans les années 80 puis Odyssey (racheté par Callaway en 1997) n'a pas inventé mais commercialisé dans les années 90 le putter avec aide à l'alignement (les 2 balls, 3 balls, etc..) avec un succès énorme.

TÊTES DE PUTTERS

Il existe différents types de têtes de putter. La tête peut être soit de forme maillet soit de forme blade (forme rectangulaire ou lame) ou avec une répartition des masses en périphérie (Anser).

BLADE

Image

C'est le putter classique avec une tête de club relativement petite et peu de fantaisie autour. La ligne très épurée offre une confiance maximale à l'adresse et le touché de balle convient à la plupart des greens notamment les greens très rapides.

Les putters "blade" sont en général face-balanced, ils conviennent donc aux joueurs qui produisent une trajectoire droite (square-square-square).

RÉPARTITION DES MASSES EN PÉRIPHÉRIE

Image

Ping fut la première marque à introduire ce type de putters "Anser" dont le brevet a été repris par tous les grands équipementiers, notamment Scotty Cameron. La forme offre une répartition des masses en périphérie d'où une tolérance accrue au décentrage de la frappe, la tête restant perpendiculaire à la ligne de putt.

Les putters avec répartition des masses en périphérie sont en général toe-balanced, ils conviennent donc aux joueurs qui produisent une trajectoire en arc-de-cercle (intérieur -extérieur-intérieur) ... à savoir la plupart des golfeurs.

MAILLET

Image

Le putter maillet offre une plus grande tolérance grâce à une inertie supérieure et à une répartition des masses en périphérie de la tête. Le volume de la tête procure un mouvement naturel de balancier et les lignes de visée (plus importantes que sur la forme blade) optimisent la précision.

Il est recommandé pour les joueurs débutants du fait de sa grande tolérance et d'une plus grande facilité d'alignement mais convient tout à fait aux joueurs confirmés et même professionnels !

PUTTER CONVENTIONNEL, BELLY PUTTER OU PUTTER LONG

PUTTER "CONVENTIONNEL" (32-36 inches)

Image

Les professionnels de golf sont quasiment unanimes : si vous pouvez utiliser un putter conventionnel, alors vous devez utiliser un putter conventionnel !

Pour atteindre la posture idéale au putting, adressez la balle, inclinez-vous vers l'avant et placez vos yeux au-dessus de la balle. Laissez vos bras décontractés se diriger vers le sol et rapprochez vos mains. Vous voilà maintenant prêt à enquiller des kilomètres de putts !

Le putter conventionnel permet d'obtenir le meilleur rapport entre précision et mécanisme musculaire. Toutefois, au cas où vous seriez nerveux, il peut arriver que l'action des poignets (Yips en anglais) détériorent la qualité de votre putting. Il sera alors intéressant pour vous d'opter pour un long ou belly putter.

BELLY PUTTER (41-46 inches)

Image

Le Belly putter offre un troisième point de contact entre le joueur et le putter : l'abdomen (en plus des deux mains). Le résultat est une meilleure stabilité et un meilleur équilibre lors de la réalisation du coup.

La valeur ajoutée de ce type de putter est la réduction de l'action des poignets, tout en préservant une position quasi-idéale à l'adresse.

Par contre, comme le shaft est plus long, le putt sera exécuté mécaniquement, et vous perdrez en "feeling" notamment au niveau des longs putts. Pour résumer, le belly putter est excellent pour les distances courtes et plus difficile pour les putts longs.

LONG PUTTER (48-52 inches)

Image

Nous recommandons le long putter pour les joueurs qui ont des problèmes de dos. En effet, la posture à l'adresse avec un putter conventionnel implique de courber la colonne vertébrale et pour certains joueurs, ceci peut être inconfortable.

Le Long Putter vous offrira un véritable swing en pendule. L'action des poignets est toalement anéantie et une fois la ligne de putt déterminée, il sera impossible de s'en écarter !

Par contre, le shaft étant encore plus long que le Belly Putter, l'appréciation des distances sera encore plus difficile et le feeling égal à zéro !

AVEC OU SANS INSERT, FACE USINÉE

Vous devez choisir votre putter en fonction des sensations que vous développez avec et des greens que vous avez l'habitude de jouer. Par exemple, nous ne recommandons pas de jouer une face en métal avec des balles "dures" (2 pièces) sur des greens rapides. Vous devez trouver la combinaison optimale entre la balle, la face de votre putter et les greens que vous jouez ! C'est pourquoi, vous devez tester un putter sur votre parcours, et non simplement sur le tapis d'un magasin !

La tête d'un putter peut être en métal, comporter un insert ou une face usinée. Découvrez ci-dessous les avantages de chaque technique :

FACE DE CLUB EN MÉTAL

Image

La face de putter traditionnelle est en métal. Les propriétés du métal sont parfaitement adaptées au putting : solidité, poids, stabilité, touché réactif ...

Les golfeurs puristes apprécieront le bruit émis par une face de putter en métal lorsque la balle est contactée, leur permettant de savourer davantage leur coup et de ressentir la position du sweet spot. Rappelez-vous qu'il est important de développer des affinités avec le putter ...

FACE DE CLUB AVEC INSERT

Image

La tête d'un putter peut comporter un insert en matériel souple placé sur le sweet spot ou qui permet d'obtenir un meilleur touché. L'insert permet au poids d'être redistribué en périphérie et accroit la tolérance sur les coups légèrement décentrés !

Par contre, l'insert ne vous permettra pas de ressentir "à l'écoute" le coup exécuté avec votre putter contrairement à une face de putter en métal. A vous de déterminer si ce "sound feedback" est un facteur important pour votre putting.

FACE USINÉE

Image

La plupart des putts sont ratés à cause d'une mauvaise réaction de la balle à l'impact (backspin, rebond, déviation ...). La clé d'un bon putting réside dans un roulement de balle parfait dès le contact avec la tête de club.

Les faces usinées ont la particularité d'améliorer ce roulement de balle vers l'avant dès l'impact et conduiront votre balle plus régulièrement sur la ligne de putt désirée. Le "groove" correspondant à l'usinage de la face se retrouve sous formes diverses: stries, demi-lunes, cercles ...

LONGUEUR, SHAFTS ET OFFSET

La longueur du shaft s'avère être des plus importantes au regard de la position du joueur devant la balleet doit d'être adaptée à la taille du joueur pour permettre aux yeux de ce dernier d'être au-dessus de la ligne de jeu (favorisant ainsi la visée). La longueur du shaft s'exprime en inchs (un inch = un pouce = 2,54 cm). La longueur standard d'un shaft de putter pour les amaterus est de 34 inchs.

L'ofset est un décalage du manche qui se trouve plus en avant de la tête de club. Il permet de placer les mains en avant de la balle, facilitant ainsi la rectitude de la trajectoire.

Celui-ci peut être intégré dans la tête de club (au niveau du hosel) de plusieurs manières différentes. Voici ci-dessous les configurations les plus fréquentes :

Image

Shaft au talon, Shaft centré & Avec offset

POIDS DE LA TETE DE CLUB PUTTER

Choisissez un putter avec une tête lourde pour des greens lents et une tête légère pour des greens rapides. Si vous rencontrez des difficultés de rythme dans l'exécution de votre geste, optez pour un putter avec du poids en tête.

Le poids de la tête de putter généralement constaté est située entre 300-350 grammes.

PUTTERS FACE-BALANCED ou TOE-BALANCED

FACE-BALANCED

Image

Sur un putter face-balanced, la face s'ouvre peu à la prise d'élan et se ferme peu après l'impact. Idéal pour les golfeurs qui ont une trajectoire rectiligne au putting (square-square-square).

Pour déterminer si un putter est face-balanced, trouvez le point d'équilibre au bout de votre doigt. Si la face est parallèle au sol, le putter est alors face-balanced.

TOE-BALANCED

Image

Il est très difficile, même si c'est souhaitable de produire une trajectoire droite. La trajectoire du putter (vue de haut) dessine un arc plus ou moins prononcé.

Pour déterminer si un putter est toe-balanced, trouvez le point d'équilibre au bout de votre doigt. Si la pointe penche en direction du sol, le putter est alors toe-balanced ou toe-drop.

LE CHOIX DE VOTRE PUTTER

Le choix du putter est très personnel, certains en ont un plein garage et en changent chaque semaine, d'autres ont le même depuis leur 15 ème anniversaire et dorment avec.

Notre conseil : essayez un maximum de putters avant de prendre une décision. Trouvez un magasin ou un pro shop qui vous permet de tester plusieurs types de putters.

Pour le putter, plus que pour les autres clubs, c'est avant tout une question de feeling ! Vous devez construire une confiance réciproque avec votre putter, peu importe le prix, le shaft, le hosel, ou la tête de club.

Sachez que certaines marques se sont spécialisées uniquement dans la création de putters performants comme la marque "YES". La plupart des grandes marques ont développé leur propre gamme de putters :

- Taylor Made : ROSSA
- Titleist : SCOTTY CAMERON
- Mizuno : BETTINARDI
- Callaway : ODDYSSEY
- ...
Je dois encore taffer sur la rubrique "Grips" ...

Merci à Phil2003, Mongoose92, idiotduvillage, Taz64, Bubulle, superlent pour vos contributions très utiles. N'hésitez pas à intervenir sur l'article mis à jour :D :wink:

stk
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 146
Enregistré le : 02 avr. 2009, 09:50
Index : 35

Message par stk » 20 juin 2012, 19:21

Coucou,
Déterrage de post.

J'ai un putter de type maillet, qui m'aide grandement pour l'alignement. (deux belles lignes pleines)

Seul inconvénient, je n'ai pas de retour de sensation au moment du contact- encéphalogramme plat.

C'est grave docteur?

Est-ce inhérent à ce type de putter?

Merci

Avatar du membre
Doug
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 218
Enregistré le : 13 nov. 2011, 08:16
Index : 19,7
Âge : 40

Message par Doug » 17 sept. 2012, 13:56

Salut, moi c pareil. J'ai un putter odyssée rossie qui est facile à aligner mais dont je ne ressens pas de sensations. Après un an et demi d'effort, je vais m'en séparer et m orienter vers des faces usinées... On verra bien, et tant pis pour l'alignement plus difficile, si je prend du plaisir à putter ça sera déjà bien.!
PING G 10.5°
PING G 17.5° F
PING G 22°H
Titleist AP1 714 4-W
RTX 2 CB 52 § 58
Cleveland HB11
Sun Mountain V1+sync

Avatar du membre
maxfri
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 2037
Enregistré le : 08 nov. 2008, 23:47
Index : 11,4
Localisation : Rennes
Âge : 47

Message par maxfri » 21 mai 2013, 13:26

bha crotte alors !!!!

Je viens de me rendre compte que je puttais avec un TOE-BALANCED alors que j'ai une trajectoire rectiligne !!
:shock: :shock:
j'avais choisi ce putter justement parce qu'il me permettait de rentrer des ficelles !!!

c'est grave docteur ?
DRIVER : Nike VRS Covert 2.0 Stiff
WOODS : TM SDLR 15° Stiff Matrix
HYBRIDES : JPX 800 19°, MP H4 F4
FERS : Ping I20 Shaft CFS SR - F5-GW
WEDGES : MP R12 56° & 60°
PUTTER : Odyssey X Metal 2 Ball
2008-2011 =>10.6 - 2012-2013 =>12.7- 2014 =>11.5
2015, 2016, 2017 => 11.6

Avatar du membre
ellimac
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 996
Enregistré le : 07 mars 2011, 17:55
Index : 23,1
Localisation : Toulouse
Âge : 35

Message par ellimac » 21 mai 2013, 13:36

Tant que tu continues de rentrer des ficelles pas de soucis :mrgreen:

Il me semble que c'est swingweight qui expliquait ailleurs sur le forum qu'il n'y a pas forcément un type de putter mieux adapté à un swing rectiligne ou en arc, c'est plus une question de sensation.
Driver : TM R9 10,5° - Fujikura Blur X
Bois 3 : Inesis 15° - shaft Panzani reg
Hybride : TM Burner Superfast 21° - reg
Fers : 4-PW Mizuno MP59 - KBS Tour Stiff
Wedge : Cleveland 588 52-08 - KBS Tour Stiff & CG15 56-14 - Wedge flex
Putter : TM Ghost MA-81

Zeflo
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 373
Enregistré le : 08 juil. 2010, 11:07
Index : 13
Âge : 37

Message par Zeflo » 21 mai 2013, 13:40


tomcat
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 6480
Enregistré le : 12 nov. 2007, 16:23
Index : Non classé
Pays : Royaume-Uni
Localisation : London

Message par tomcat » 21 mai 2013, 14:08

"Dans deux saisons et demi, les longs et bellys putters, coincés dans le sternum, le ventre, ou ailleurs, seront interdits"

:lol: :arrow:
Driver Epon AF153 10* - Fujikura Pro 53s
5w Epon AF203 18* - Diamana Stinger 70s
Epon AF 903 23* - Steelfiber i95cw
4-AW Epon 503 - Steelfiber i95cw
Crazy Toyoshima 52/58 - KBS Tour 120 Wedge stiff
Putter Epon Zen

Avatar du membre
Jeterh
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 164
Enregistré le : 20 juil. 2016, 12:32
Index : Non classé
Localisation : Sud Bordeaux - entre deux mers
Âge : 55

Message par Jeterh » 08 août 2016, 21:35

Je déterre le post pour une raison.

Il me "manque" un conseil pour les débutants....
Autant on peut acheter un driver, des fers, ..., sur le net selon les critiques, les avis, etc... Au final, pour le débutant, dans les grandes marques phares, y a un pet de lapin de différences.

Autant pour un Putter, faut aller en boutique avec tapis d'essai. C'est vraiment, vraiment, (vraiment?^^) trop une affaire de sensations.
Entre le poids et ses répartitions hautes et basses, la forme, les repères, trop d'ingrédients le rendent non achetable sans tester.
Non?

A moins de vouloir commencer une collection de timbres, mais c'est pas facile à coller un putter... :roll:

[edit sorry]

Dsl ta conclusion résumait tout :
Le choix du putter est très personnel, certains en ont un plein garage et en changent chaque semaine, d'autres ont le même depuis leur 15 ème anniversaire et dorment avec.

Notre conseil : essayez un maximum de putters avant de prendre une décision. Trouvez un magasin ou un pro shop qui vous permet de tester plusieurs types de putters.

Pour le putter, plus que pour les autres clubs, c'est avant tout une question de feeling ! Vous devez construire une confiance réciproque avec votre putter, peu importe le prix, le shaft, le hosel, ou la tête de club.

C'est juste qu'en fait faut la mettre en intro aussi!!!!
ton post est exhaustif, notre concentration décroche un peu à la fin^^^^
dsl!!! :)
Driver Ping G15
Hybride Nike vapor speed 24
Fers PING G25, 5/PW - CFS Steel regular, +1/2inch +3°UP
Wedges PING Gorge tour 50/54/58°- CFS Steel regular, +1/2inch +2°UP
Putter Odyssey White Hot XG #1

laurentpro
Bogey Expert
Bogey Expert
Messages : 183
Enregistré le : 10 juin 2014, 20:04
Index : Professionnel

Message par laurentpro » 05 oct. 2016, 13:49

QUEL PUTTER CHOISIR ?

On m'a posé cette question aujourd'hui en me demandant si un putter "face balanced" était mieux qu'un putter "équilibré en pointe".

Face balanced, torque balanced, contrebalancé, heavy putter, offset, onset, insert, gros grip, pistol grip, etc sont des concepts imaginés par les fabricants et les fitteurs pour pallier les défauts d'habileté des joueurs, et autres manques techniques.

Quand un joueur a une perception correcte de ce qu'il faut faire, il s'en sort quelque soit la caractéristique du putter. "Ce n'est pas la flèche mais l'indien".

Un fitting doit donc idéalement se situer au terme de l'apprentissage des habiletés et non au début. Un putter avec des caractéristiques trop prononcées qui compense un déficit d'habileté risque en effet de limiter le joueur dans sa progression, comme c'est le cas de beaucoup de démarches actuelles avec des analyses chiffrées qui vont aboutir à des choix qui n'ont que peu à voir avec les habiletés à développer.

Quelques idées des caractéristiques à prendre en compte pour un putter "neutre" :
(Dans l'ordre d'importance)
1 loft (pas trop ouvert)
2 poids (pas trop lourd)
3 lie (pas trop flat)
4 grip (pas trop gros et pas trop lourd)
5 offset (pas trop d'offset)
6 taille (pas trop long)
7 aides visuelles (le moins le mieux)
Et...
8 le prix (pas trop cher ?)

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4741
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 44

Message par Franc38 » 05 oct. 2016, 14:25

Après, le même joueur selon les moments va être plus à l'aise avec un maillet ou une "lame" (genre Anser) cf. Rory passé du maillet à la lame puis au maillet.
Idem pour la taille et le type de grip. Voire pour les type d'équilibrage.

Et oui, beaucoup de gens font "collection de timbre" avec les putters. Sur des forums US il y a des gens qui montrent en photo, ils ont un sac ou deux complets de putters, et contrairement aux séries de fer, aux bois, où les gens changeant revendent et prennent un remplacement, beaucoup gardent bon nombre de putters. Justement parce que ce qui marche aujourd'hui, c'est pas sûr que dans un mois on ne soit pas moins à l'aise avec qu'avec un autre putter. C'est quand même vachement plus une question de "25cm entre les deux oreilles" le putting. Ça et l'expérience. La technique et le matos comptent, je trouve, beaucoup moins que sur les autres clubs/coups du golf.
Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11461
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 11 févr. 2019, 13:31

bon voilà un sujet intéressant :
le débutant a en face de ce club, le putter, les mêmes chances que le joueur confirmé, en faisant attention il peut acquérir assez vite les bonnes habitudes pour bien putter.
A côté de cela il est des cas (même chez les pros) où des méthodes de putting tout à fait impensables à transmettre donnent d'excellent résultats : par exemple chez Bobby Locke qui avait un putting très mais très "spécial" :roll:

Une fois que l'on a trouvé une bonne méthode on peut essayer ce que l'on veut mais il faut s'arrêter à ce qui convient à son geste... Donc (quoiqu'en pense Tomcat) la tête du putter est très importante autant que sa longueur , son grip etc... pour chacun de nous, puisqu'il faut toucher et confiance

pour putter du bord de green , limite rough ou dedans , ce qu'on appelle à l'heure actuelle assez faussement "lames" est pour moi mieux qu'un "maillet
Une tête avec une bonne lisibilité de la direction est pour ma part meilleure.
je préfère aussi depuis quelques années les putters à tête lourde, les maillets, là aussi il y a des différences très notables.

Entre mon ex Bull eye et mon PXG la différence est grande et j'avoue rentrer plus de putt avec l'Odissey V line Tank et le PXg qu'avec le Bull.
L'équilibre est le vecteur principal que ce soit en maillet ou en "lame" et je peux putter correctement avec les deux formes si c'est bien équilibré? Après cela revient à une question de préférence : comment se sent -on putter en main à l'adresse ?
Ensuite le toucher : je préfère les faces douces comme sur la grille Odissey ou celle du PXG (cela est aussi fonction de la balle utilisée)
Une fois que l'on a trouvé un bon putter (= celui avec lequel vous vous sentez le mieux) on peut le garder très longtemps, et ce n'est pas une question de prix
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Répondre

Retourner vers « Putters »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité