Mon Espace : Kantziko

Un espace dédié à vous, seulement vous...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Kantziko
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1393
Inscription : 23 mai 2008, 09:32
Index : 12
Pays : Suisse

Re: Mon Espace : Kantziko

Message par Kantziko »

Merci pour le feedback Max !
Maxinpar a écrit : 27 mai 2024, 11:23Meme si sur ce par 4 court sans danger tu joues F5 court du bac je le suis posé la question: le driver il ne le fly pas le bac?? (Je ne sais pas quelle longueur fait le dit bac).
Je ne suis pas sûr de quel par 3 tu parles ...

Celui où j'ai mis F5, il est pas court du tout.

Et celui qui est court, je mets F9.

Des jaunes, y'a aucun par 3 où je mets drive, car on a du danger à chaque fois derrière (de l'eau au 2, du HL au 4, une cabane et des chachis au 8, du gros chachis et dévers au 11, et pareil au 17)
Maxinpar
Eagle Expert
Eagle Expert
Messages : 1716
Inscription : 25 nov. 2011, 10:47
Index : 4
Pays : Australie
Localisation : Sydney, Australie

Re: Mon Espace : Kantziko

Message par Maxinpar »

Kantziko a écrit :Merci pour le feedback Max !
Maxinpar a écrit : 27 mai 2024, 11:23Meme si sur ce par 4 court sans danger tu joues F5 court du bac je le suis posé la question: le driver il ne le fly pas le bac?? (Je ne sais pas quelle longueur fait le dit bac).
Je ne suis pas sûr de quel par 3 tu parles ...

Celui où j'ai mis F5, il est pas court du tout.

Et celui qui est court, je mets F9.

Des jaunes, y'a aucun par 3 où je mets drive, car on a du danger à chaque fois derrière (de l'eau au 2, du HL au 4, une cabane et des chachis au 8, du gros chachis et dévers au 11, et pareil au 17)
Je parlais du trou 16.

Tu dis ne pas engager au driver car un bac est là et tu veux l'éviter. Mais tu dis aussi que ton F5 te laisse 20m court du bac.

Je me dit donc que sauf si le bunker en question est TRES long (40m+ ?) tu devrais peut être pouvoir le franchir au driver et laisser un petit pitchip?

Sent from my Pixel 6a using Tapatalk

Index Francais: 1.5
Index Australien: 1.4
Mes videos sur YouTube
Kantziko
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1393
Inscription : 23 mai 2008, 09:32
Index : 12
Pays : Suisse

Re: Mon Espace : Kantziko

Message par Kantziko »

Maxinpar a écrit : 27 mai 2024, 14:42
Kantziko a écrit :Merci pour le feedback Max !
Maxinpar a écrit : 27 mai 2024, 11:23Meme si sur ce par 4 court sans danger tu joues F5 court du bac je le suis posé la question: le driver il ne le fly pas le bac?? (Je ne sais pas quelle longueur fait le dit bac).
Je ne suis pas sûr de quel par 3 tu parles ...

Celui où j'ai mis F5, il est pas court du tout.

Et celui qui est court, je mets F9.

Des jaunes, y'a aucun par 3 où je mets drive, car on a du danger à chaque fois derrière (de l'eau au 2, du HL au 4, une cabane et des chachis au 8, du gros chachis et dévers au 11, et pareil au 17)
Je parlais du trou 16.

Tu dis ne pas engager au driver car un bac est là et tu veux l'éviter. Mais tu dis aussi que ton F5 te laisse 20m court du bac.

Je me dit donc que sauf si le bunker en question est TRES long (40m+ ?) tu devrais peut être pouvoir le franchir au driver et laisser un petit pitchip?

Sent from my Pixel 6a using Tapatalk

Oula, oui, désolé, c'est moi qui planait total là.
Totalement, pour le 16. Le driver est une option, MAIS, il faut être vraiment sûr de le carry, et c'est pas donné à tout le monde. Déjà parce que oui, ce bunker de FW est un peu long. Et puis comme y'a du dévers à gauche (le 17 fait comme un plateau surélevé par rapport au 16) et sur la droite (ça dégueule vers le 15), le ratio risk/reward est pas ouf. Le bosquet que l'on voit sur l'image à gauche du bunker est assez touffu et très en dessous du niveau du FW, donc t'as pas non plus envie d'y aller. Et pareil pour la zone arborée de droite, très en pente.
La zone de réception d'un drive "safe" se situe donc dans un carré de 30m de côté, à plus de 250-260m.
Je peux y arriver, mais une fois sur 5, et encore !

En partie amicale, je le tente hyper souvent, et j'ai donc eu à jouer des seconds coups depuis :
- le banc à côté du tee rouge du 17 :shock:
- le fairway du 15, très en contrebas
- le fameux bosquet de gauche, en contrebas
- la pente arborée à droite
- le bunker lui-même, obvisouly

En compète, je me raisonne, et fais plutôt comme les autres avec fer long et basta.

L'année passée, en compète d'ouverture (formule ludique genre scramble), un jeune du club très long avait drivé jusqu'au bunker de green (pas celui de FW), et avait encore assez de jus dans sa balle pour qu'elle en ressorte et vienne se loger en fond de green. Un drive de 320 mètres (certes, vent dans le dos, mais température frisquette) :shock: :shock:
Kantziko
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1393
Inscription : 23 mai 2008, 09:32
Index : 12
Pays : Suisse

Re: Mon Espace : Kantziko

Message par Kantziko »

Demain, Mid-Am B à Blumisberg !

Voici le birdie book en ligne qui est dispo.
https://www.map18.ch/de/map18-pl%C3%A4t ... sberg.html

En analyse "sur papier", ça me paraissait être plutôt court, mais en fait, il vaut clairement mon parcours usuel.
Par contre, j'y vois beaucoup de dangers sur les HL.
D'ailleurs, mon binôme pour le double me cède gentiment les impairs, là où il y en a le plus :D

Quelle analyse vous feriez de ce parcours ? Quels dangers principaux ? Quelle approche globale (offensive, défensive) ?
zigrit
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5389
Inscription : 23 avr. 2009, 19:55
Index : 16,8
Localisation : Houlgate et tous golfs normands

Re: Mon Espace : Kantziko

Message par zigrit »

joli yardage, en particulier les green
je ne vois pas les HL trop proches
mais je pousserais les bog sur les 2 longs par5 et je me méfierais du par3 par dessus la clôture et des 2 derniers trous longs et attaque de green difficile
bien regarder le yardage du green pour jouer du bon côté

enjoy
Baby drive Ping G20, 12°,
B4 Ping G25, 16.5°
H3 Titleist 913H, 19°, Bassara
H4, H5, H6 Mizuno Fli Hi, 22/25/28°, Orochi
F7 au AW (50), Ping G15, red dot
56/14 Cleveland CG15 Zip Grooves,
Putter Odyssey Works V-line
Balles srixon tour special, wilson DX2 soft ou vice drive
sac big max silencio
chariot foissy retriver 200
Kantziko
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1393
Inscription : 23 mai 2008, 09:32
Index : 12
Pays : Suisse

Re: Mon Espace : Kantziko

Message par Kantziko »

8 & 6 le matin en foursome

7 & 6 l'après-midi en single


Y'avait comme qui dirait un petit gap de niveau en notre faveur. Je jouais contre un 21 d'index en brut ...

Bref, easy win, on to the next !
Kantziko
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1393
Inscription : 23 mai 2008, 09:32
Index : 12
Pays : Suisse

Re: Mon Espace : Kantziko

Message par Kantziko »

Prélude

Vendredi soir, première de la saison pour les "Play with the staff" du club. Comme nous avons la chance d'avoir des employés du club qui sont très bons golfeurs, ils proposent une formule dans laquelle chaque "staff" joue contre 1 ou plusieurs membres (selon affluence), en net, sur 9T. Tu gagnes contre le "staff", il te paye un verre. Tu perds, tu verses 20 chf à la section Juniors.

Ce soir, ils me font jouer ... Paul, joueur scratch, qui envoie des parpaings de l'espace.

Match serré, dans lequel il me fourre des putts surréalistes ... mais moi aussi :D
Et, pas de bol pour le Polo ... il me pull trois drives aux mauvais moments. Et le highlight de la partie : trou numéro 4, comme toujours, je joue court à droite, dans le bunker. C'est pluggé, contre la lèvre. Aucune chance. Mon adversaire est sur le dance floor, loin du trou certes, mais il putte. Son putt mord d'ailleurs le trou et lui garantit un Par. Ma sortie de bunker, qui ressemble à un coup de pioche dégueulasse me sort du bunker, mais en restant sur la fringe du green, à bien 4 ou 5m du trou. Et mon putt .. .tombe. Evidemment, avec le coup rendu ici, je lui prends le trou :p

Résultat final, 2&1 pour bibi :)

Acte I : coup pour coup

Mais ça n'était que la mise en bouche. Ce dimanche, j'avais ... le Match Play du Capitaine (2ième tour) contre... le capitaine ! Chez nous, il s'agit du membre du comité un peu en charge des affaires sportives globales, donc pas nécessairement le meilleur joueur du club. De loin pas. Donc je joue contre PH, index 12.5, auquel j'oppose mon 11.7 tout neuf. Il a vingt ans de plus que moi, mais on s'entend très bien !

Conditions du jour : pas trop chaud, un peu couvert, mais pas de pluie, et pas mal de vent.
Je vous remets le Birdie Book pour suivre tout ça.

Dès le premier tee, on commence déjà la guerre psychologique : je lui dis qu'on ira pas plus loin que le 13 (puisque tous mes derniers MP en mid am ont été courts), et lui m'indique que le vent fort risque de mettre mon premier drive à l'eau. Ca donne le ton !

Trou numéro 1 :
2 mises en jeu correctes, deux approches de green ratées, mais la mienne en meilleur lie que la sienne. Il ratouille un peu son premier chip (avec beaucoup de chachis à traverser), et l'approche suivante est très mezzo. Mon chip long en 3ième coup me laisse une bonne chance de l'emporter, mais l'adversaire, déjà vexé de ces deux approches ratées me concède rapidement le trou.
1 Up

Tour numéro 2 :
Petit par 3 vicieux, avec beaucoup de dévers et de l'eau partout. Je déchausse mon coup en faisant l'habituelle balle très haute, flottante, qui dérive à droite sur la fin (aidée en ça par le vent). Ca finit dans un des endroits les plus pourris du trou (hors l'eau) : je suis à droite, après le petit pont, mais contre un arbre, dans les chachis. J'arrive à faire un coup qui ne tombe pas à l'eau, mais même pas assez puissant pour prendre le green. Donc ça fait en 3 sur la galette, alors que mon adversaire, qui l'a raté initialement aussi, se met donné à son chip. Je concède.
All Square

Acte II : sans pitié

Trou numéro 3 :
Mon adversaire met un drive très mezzo plutôt à droite, et aura un second coup très long. Mon drive, cette fois, est bijou, puissant, et bénéficie bien du vent. Je n'ai plus qu'un petit 105m pour le mât ensuite. Lui se met dans la merde à droite, court, sous des arbres. Puis sur le green, mais avec encore du chemin pour son par. C'est à mon tour de putter : je fourre un bon 4m, 4.50m tout tranquillement. Mon adversaire hésite entre rire et m'insulter, il fait un truc entre les deux ^^
1 Up

Trou numéro 4 :
Pour pas refaire la même bourde que toutes les dernières semaines, je mets un club bien plus fermé que d'habitude : mon hybride à 18°. Sauf que je le toppe un peu, sous le vent, et finis bien sûr derrière le green, dans une pente très forte vers le green, lui-même en descente dans le même sens, et avec un mât tout en bas. Mon adversaire fait un coup très moyen qui reste court à gauche, puis met son approche raisonnablement proche du trou sur le green. Je me mets à l'adresse et me dis qu'il va falloir pas mal de finesse et de "touch" là dedans. Je bricole quelque chose au 60° (pour compenser la pente forte), avec la face fermée, mais en cherchant du spin. Ca tombe 2 ou 3m dans le green, puis ça roule, ça roule, ça roule, ça prend la bonne pente, ça continue de rouler, je commence à sourire ... et bim, in da hole ! Birdie, trou pris, merci au revoir.
Là, l'adversaire a un rictus franchement inquiétant ... tant pis pour lui !
2 Up

Trou numéro 5 :
Petit par 4 (n'est-ce pas, Max :p) avec un gros virage gauche et de l'eau à passer. Je sens que mon adversaire, PH, est dégoûté des deux derniers trous, mais c'est son affaire, pas la mienne. Je mets donc mon F7 sur la gauche du FW, proche de l'eau, mais donc proche du green. Lui, se troue complètement avec une quasi gratte qui avance rien du tout. Il fait ensuite un très bon coup qui arrive juste à côté du green. De mon côté, j'ai toujours ce lie en descente vers l'eau et le green pour un coup qu'il faut toujours sous-cluber et que j'appréhende toujours tellement j'arrive à gratter ou toper et finir dans l'eau. Mais cette fois non, je me concentre sur un bon contact, et ça part comme une fléchette pour planter, à moins de 3m du green. Encore une ptite réflexion de PH ("tu vas te calmer, oui?"). Son approche est pas géniale et son putt ensuite non plus. Je rate le birdie de peu, mais assure le par, et ça me suffit ici.
3 Up

Ma prophétie sur le nombre de trou joué semble se confirmer, et PH tire déjà la longue face des mauvais jours. Je tâche de ne pas trop me relâcher, mais dans ma tête, j'avoue que j'exulte ... même si, même si ... je vous ai déjà dit que j'adore être le chasseur mais déteste être le chassé ?

Acte III : reste-t-il un pilote dans l'avion ?

Trou numéro 6 :
Je mets en place un drive plutôt costaud, en léger cut, mais bien en piste. Mon adversaire en fait autant.
De là, s'en suit des coups très proches pour chacun de nous : deuxièmes coups plutôt longs, mais de loin pas assez pour le green, puis deux pitch shots de moins de 100m, lui pas très bon, et le mien plutôt bien placé, au dessus du trou, certes, mais rentrable. Et puis, y'a l'absence totale ... je fais un premier putt très moyen, et rate un micro putt de rien du tout pour finir avec un bogey tristoune. Pendant ce temps, mon adversaire arrive solidement à compenser son approche ratée pour égaler mon bogey. On partage.
3 Up still

Trou numéro 7 :
Gros slice pourri pour moi, qui trouve le waste area de droite. Lui se met sur le fw, mais court. Son deuxième coup est bien mieux et le met juste un peu court du green. Depuis ma zone sableuse, je n'arrive qu'à me remettre dans le FW, vers les 105m du green. De là, je tape un très bon PW ... mais pas dans le bon axe. Je frôle la correctionnelle en restant en jeu avant l'eau, mais mon approche à suivre n'est pas géniale, et surtout, mon putt de 3m en retour ne rentre pas. Ca fera donc un lourd double bogey, et l'adversaire prend le trou avec son bogey poussif, mais tranquille.
2 Up

Trou numéro 8 :
Par 3 contre le vent. PH met un coup très à droite, dans les arbres, et je me dis "c'est bon, on se reprend, et on le défonce". Sauf que ... un truc anodin m'embête, et je fais un gros topon, qui ne passe même pas l'eau. Shame ! Mon deuxième coup, de 105m environ, doit planter le mât. Pas moyen de faire autre chose. Ce coup, je l'ai. Obligé ! Et ben ... non ... je fais exactement le bon coup, mais pas dans le bon axe. Je prends les chachis à gauche dans une pente immonde, et surtout, un lie injouable. Je fais une sortie pas géniale, et me reste encore pas mal de boulot. Alors que depuis tout à l'heure, PH a retrouvé sa balle du bon côté des arbres, et a mis son approche à distance raisonnable de putting. Au final, je fais encore deux putts, lui aussi, mais son GIR+1 bat mon GIR+3 tous les jours :(
1 Up

Trou numéro 9 :
Long par 5, quasi contre le vent. Il met en jeu correctement, avec un drive relativement long pour lui. Je me dis qu'il faut que je provoque quelque chose .... ah bah oui, je provoque un magnifique slice qui se loge juste à côté du bunker, sous des branches. Je suis obligé de me recentre à partir de là, et ensuite de faire un B3 pour pousser un maximum. A mon quatrième coup, il me reste encore 100m, vent contre, avec un green en hauteur. Et pendant ce temps-là, PH, lui, a fait deux très bons coups qui l'ont mis ? derrière le mât, sur le green. Mon quatrième coup arrive à être trop court du green, et me laisser un bon chip en montée. En blaguant, PH dit que je suis capable de fourrer l'approche. Et effectivement, mon chip passe à 5cm. Ca fera donc un Bogey, qui ne peut lutter contre son magnifique par bien construit.
Back to All Square

Tout est à refaire ...
La suite après ce court interlude publicitaire ...
Dernière modification par Kantziko le 16 juin 2024, 22:08, modifié 1 fois.
Kantziko
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1393
Inscription : 23 mai 2008, 09:32
Index : 12
Pays : Suisse

Re: Mon Espace : Kantziko

Message par Kantziko »

Acte IV : money time !

Trou numéro 10 :
Mise en jeu très à gauche pour PH, nous sommes inquiets de son kick, suffisant ou pas pour revenir sur le FW. Je tape mon drive aussi ... et même chose ! trop à gauche, peut-être, mais dur à dire. On mettra deux provisoires, mais aucune ne sera utile. La sienne était bien revenue sur le FW (peu après le bunker), et la mienne a bloqué dans le rough pentu de gauche. Et là, je sais pas ce qui passe dans la tête de PH, mais il fait un coup très moche, court, raté, qui part dans les hautes herbes de gauche, en pente. Voyant son coup plutôt raté, je me concentre pour un coup simple, au PW, juste pour retrouver le FW, sans risque, et surtout pas celui de ressortir à droite (avec une autre pente, dans le même sens, qui dégueule jusqu'au trou 11 en contrebas). Je fais exactement ce que je voulais, et j'en suis bien content ! Par la suite, PH s'obstine à mettre des coups toujours plus à gauche, jusqu'à abandonner le trou, pendant que je prends le GIR avec un bon coup de F7 (pour 147m, mais avec gros vent aidant). Il concède, mais je putte pour mon birdie (raté) quand même :p
1 Up

Trou numéro 11 :
Très long par 3, vent contre. On met tous les deux des cannes assez longues, mais on dévisse tous les deux à droite, assez pour être même pas dans le bunker, mais dans la pente au dessus :/ PH fait son approche en premier, avec un peu trop de jus, mais il voulait être sûr de sortir de son rough, et il prend la rough de l'autre côté. J'ai une autoroute pour lui faire mal. Sauf que je rate l'entrée de cette autoroute : je fais un coup tout mou qui reste court du green (genre ma balle franchit 10m, au lieu de 15 ou 18m pour le mât). De là, je réussis l'exploit de faire une blade avec mon 60°, pour finir loin derrière et encore je sais plus combien de putts. Bref, il prend le trou, et je rumine un peu ces gros ratés heureusement de plus en plus rares, mais encore présents.
All Square

Trou numéro 12 :
PH à droite, avec un drive régulier, moyen en distance. J'essaie de bénéficier du vent arrière en tapant fort, le long de la ligne d'arbre, comme quand, avec des conditions estivales favorables, j'arrivais à 50m du green environ. Sauf que l'on est clairement pas en été, et que mon drive est bien moins bon ces temps ci. Ca fait donc une pseudo chandelle, qui m'inquiète un moment, jusqu'à ce que l'on retrouve cette coquine plutôt bien placée dans le rough de droite. Le coup suivant pourrait être gêné par les branches des arbres, donc je me contente d'un coup au F8 très à droite, pour les éviter. Ce sera court, mais valait mieux ça qu'un coup qui ne fait que 30m après avoir touché des branches. PH fait un super coup, qui arrive pile à la cassure du green, et avec lequel il aura encore un putt de 5 ou 6m à suivre. Depuis ma balle courte de green à droite, je fais une nouvelle approche bijou qui se met un peu après le trou. Sauf que je rentre le putt de retour. Et que PH fera un 3-putts. Oups, désolé. Ou pas :D
1 Up

Trou numéro 13 :
Très long par 4, en montée, mais avec le vent arrière, ça simplifie. C'est le seul trou où je rends un CR à PH. Ca va être tendu.
Je mets un très bon drive, bien puissant, et cette fois, sans effet indésirable, qui prend beaucoup de vent avec. Je ne sais pas ce que ça a mis dans la tête de PH, mais il s'arrache et met un truc dégueulasse dans les chachis de gauche. On ne la retrouvera pas. Avec sa provisoire, dans la waste area partagée avec le trou 7, il est contre la lèvre, et n'arrive pas à faire mieux que se mettre à environ 40m du green. Pendant ce temps-là, je mets un très bon F8, un peu court, mais avec le drapeau à l'entrée, je voulais pas rouler au fond de green. PH, déboussolé et sûrement en train de ruminer son drive perdu, rate son approche en étant un peu long et surtout très à droite. Il m'avouera que pour ce coup, il n'avait pas d'autre intention que de le boîter. Pour sûr, avec sa deuxième balle, il n'y avait pas d'autre option. Et pour sûr, à ce moment là, je fais encore un très bon chip qui me met donné pour un Par.
2 Up

Acte V : finish him !

Le goût du sang (de ma proie) commence à me monter aux babines. Il est temps de lui casser l'échine (métaphoriquement, on s'entend !)

Trou numéro 14 :
Par 4 un peu taquin avec beaucoup d'eau et surtout, un vent latéral très fort sur le premier coup, et qui se transforme en vent de face pour l'approche de green. Je mets en jeu un B3 entre bien et moyen, mais qui me suffit à ce stade. Lui, il met drive, et finira à peine 10m plus loin. Je dois jouer avant lui, et je fais encore cette horreur de coup flottant qui dérive à droite à la redescente. Ca finit entre le départ blanc du Trou 15 et une mare à roseaux à la con, très à droite du green, et avec un lie pas génial. PH, lui, assure le coup, et s'il n'arrive par à la tenir sur le green, ce n'est qu'à cause d'une surface très ferme. Il est donc fringe, plutôt avec un avantage par rapport à moi. De ma position, j'ai un coup très chiant : lie en très légère descente, puis viser le sommet d'une butte (quasiment sa position à lui, PH), pour espérer un release ensuite vers le trou, en légère descente depuis ce sommet de butte de fringe. Ca va nécessiter du touch. Ca tombe bien, j'en ai plein 8) Ou pas. Je fais un coup un peu en retenue, et si mon point de chute me semble bon au départ, il n'en est rien ! C'est court, et ça reste sur cette butte ! Scheiße ! Bon, pas grave, faut maintenant faire une approche bijou pour assurer le bogey, et ptêtre que sur un malentendu ... Je m'applique donc pour faire l'approche la plus smooth possible (je rappelle que de là, ça descend légèrement sur 5m vers le trou). Et bim, in da hole ! PH explose de rire, me redit que je suis un sacré enfoiré et va faire son putt. Qu'il rate :p Il ne lui reste plus que 70cm environ. Il m'amadoue de ses yeux. Je lui refuse le "donné". Non mais ! Il rentre quand même. Je lui dis que le partage de ce trou aura meilleur goût ainsi. Il grince des dents :oops:
2 Up

Trou numéro 15 :
Long, très long par 5, avec un fort vent de face. Nos deux drives sont corrects, sans plus. Au deuxième coup, PH avance bien, plein FW. Pis là, nouveaux fils qui se touchent dans mon cerveau, je fais un gros raté sur la gauche, très court. Puis un nouveau raté pour aller me foutre dans le bunker. Et de là, je rate encore court. Pffff, la barbe ! PH, lui, a raté son troisième coup sur la droite, mais s'est remis plutôt bien au quatrième. Ca m'emmerde, parce que j'ai toujours du mal sur les 17 et 18, et il me faut absolument finir avant ceux là ! Pour mon cinquième coup, je tente un énième chip, cette fois à l'AW. Au poil, ça me remet quasi donné. PH fera deux putts depuis sa position compliquée, et ... me fera putter mon micro putt, par pure vengeance du trou d'avant ^^ Mais je le fourre, et on partage.
2 Up

Trou numéro 16 :
Par 4 plutôt court, surtout avec le vent avec comme là. Je me dis qu'il faut que je kill le game. Et je sors la babatte. Confiant que je suis que j'ai trouvé la clé pour ne plus slicer. Ben non, je slice et vais foutre ma balle presque sous des arbres, à droite, dans une grosse pente (balle bien plus haute que les pieds). Bien joué, le con-fiant ! PH lui, prend moins de risque et me touche le FW sans broncher. Depuis ma position un peu compliqué, il ne me reste que 115m, mais avec le vent arrière, je me dis que mon PW, grippé très bas, devrait suffire. Je la touche bijou, et me mets à moins de 3m du trou. PH, lui, arrive à se mettre juste court du green à son deuxième, et commence à sentir le vent du boulet. Il cherche ensuite à boîter son chip, mais n'y arrive pas, ça dépasse de 2m. Il tremble un peu sur le putt de retour, mais le réussit ! Ca lui fait le Par. Sauf que j'ai un putt de ... birdie. Pour la win ! Mais je le rate de peu, je ne fais que Par aussi. On partage, mais c'est dormie !
2 Up

Trou numéro 17 :
Je déteste ce trou, cordialement. C'est un petit par 3 ridicule, mais tout comme sur le 4, je m'obstine à y être toujours court. Sauf qu'au bout d'un moment, je me dis qu'il faut pas être con. Comme je suis tout le temps court, je vais mettre une canne exagérément longue, et espérer que ça compense le vent. Donc F7 pour 118m, et go. Je la touche très bien (pour mon niveau), et évidemment, elle monte au plafond, prend plein de vent ... mais arrive à hauteur du mât, quelques 3 ou 4m plus bas. PH doit avoir un moment de stress ou de je ne sais quoi, mais il dévisse complètement à droite, dans le dévers qui retourne au trou précédent. D'en bas, c'est très très dur, et son approche, avec un chouille trop de jus, passe le trou de pas mal et se met au pire endroit : tout en haut de la pente de green, au dessus du trou. Son putt à suivre doit impérativement rentrer, et ensuite espérer que je fasse 3 putts pour rester en vie. Le sien passe littéralement à 2 cm, mais le mien me laisse à 15cm, et donc, on en finit là.
Score final : 3 & 1


Ca n'a pas du tout été une promenade de santé et mon arrogance du début aurait pu me coûter très cher. PH, c'est quand même une teigne, et si je le pensais complètement abattu après 5 trous, il m'a montré qu'il en avait quand même sous le pied. Et il a su profiter de mon relâchement. Il avait fini en demi-finale l'année dernière. C'est donc un vrai sérieux client.
Je suis très content de ma victoire, et globalement de mon jeu. Les seules inquiétudes réelles, sont les 2 ou 3 drives très ratés. Mais ça reste globalement de bonne augure avant le championnat de club la semaine prochaine.

La suite de ce tournoi de Match-Play, à voir. J'ai potentiellement en face de moi un 4,4 d'index, s'il gagne son match. Sinon, ce sera un gamin que je ne connais pas trop. Dans tous les cas, c'est du Net, donc tout est possible. Et ma foi, c'est marrant de franchir les différents stages, mais c'est pas non plus un objectif incontournable de la saison. Bien figurer en deuxième série du championnat, ça serait déjà mieux.

Voili voilou ... That's all, folks !
Bonne nuit les petits (et bon US Open)
zigrit
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5389
Inscription : 23 avr. 2009, 19:55
Index : 16,8
Localisation : Houlgate et tous golfs normands

Re: Mon Espace : Kantziko

Message par zigrit »

joli MP, bravo
bien maitrisé
j'ai bien aimé l'ambiance :twisted: :mrgreen:
Baby drive Ping G20, 12°,
B4 Ping G25, 16.5°
H3 Titleist 913H, 19°, Bassara
H4, H5, H6 Mizuno Fli Hi, 22/25/28°, Orochi
F7 au AW (50), Ping G15, red dot
56/14 Cleveland CG15 Zip Grooves,
Putter Odyssey Works V-line
Balles srixon tour special, wilson DX2 soft ou vice drive
sac big max silencio
chariot foissy retriver 200
Kantziko
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1393
Inscription : 23 mai 2008, 09:32
Index : 12
Pays : Suisse

Re: Mon Espace : Kantziko

Message par Kantziko »

Héhé merci ...
Bon, il s'agit d'un récit très subjectif. Et pour le plaisir de la lecture, je force le trait sur ses réactions, mais c'est resté très bon enfant ^^


Bon sinon, pour la Coupe Helvétique de cette année, je m'étais mis en retrait (pour favoriser la Mid Am B), mais dispo au besoin.
Possible qu'il fasse appel à moi pour une rencontre à Crans Montana afin de remplacer un absent. Oh zut, c'est vraiment pas de bol :roll: :oops: 8)

Après, j'aime bien le parcours, mais sans plus. En revanche, ça me rappellerai de bons souvenirs, ce match l'année dernière contre leur meilleur joueur (que je me recoltinerai ptêtre) battu sans CR 5 & 4 :twisted:
Kantziko
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1393
Inscription : 23 mai 2008, 09:32
Index : 12
Pays : Suisse

Re: Mon Espace : Kantziko

Message par Kantziko »

Premier tour achevé, première place du classement temporaire (de deuxième série, hein, on se comprend).
25 points Stableford brut.

Météo très compliquée ,beaucoup de flotte, besoin de jongler avec les couches de vêtements, pas génial.

Mon poursuivant est un jeune qui me met quasi 1.5 d'index dans les dents. Ca va être serré demain !

Mon plus beau coup de la journée : un Fer 7 pour 124m avec pas mal de vent (trois quart face). Ca pitche à 20 cm du trou, et s'arrête à 50 cm pour un easy birdie (qui fait donc plus de 10% de la carte :D)

Reste plus qu'à conclure demain !
Dernière modification par Kantziko le 24 juin 2024, 09:28, modifié 1 fois.
Kantziko
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1393
Inscription : 23 mai 2008, 09:32
Index : 12
Pays : Suisse

Re: Mon Espace : Kantziko

Message par Kantziko »

Championnat du club, 2ième journée

Situation au matin

J'ai mal dormi. Trop "excité" de mon résultat produit le premier jour, je me projette toute la nuit sur mon triomphe obligatoire le deuxième. C'est con, c'est puéril, et surtout, c'est contre-productif, puisque je dors très mal, et donc entame ma récupération.

Au matin, l'excitation toujours me sort du lit tôt, alors que je ne joue qu'à 12h10. Je tourne donc en rond, piétine, pis finit par me mettre en route tôt. Mon binôme habituel, bon joueur mais assez irrégulier, m'appelle pile quand j'allais me mettre en route pour ... me proposer ses services de caddie, puisqu'il ne fait pas le championnat. J'accepte avec joie, puisque je sais que ça sera toujours de la fatigue épargnée que d'avoir une petite main avec, et un bon soutien moral/mental si je flanche.

J'arrive assez tôt pour m'entraîner correctement, mais autre erreur, j'oublie de putter. J'ai trop discuté avec les uns et les autres qui me félicitaient encore pour ma carte de la veille dans des conditions très difficiles (grosse pluie et vent). Il faut dire que mettre 25 points avec ces conditions, alors que je ne suis que le 5ième index du champ (les premiers sont 10.3, 10.4, 10.8, 11.1, puis moi à 11.7), c'était effectivement une belle perf.

Puis vient le moment fatidique ... nous jouons avec exactement les mêmes adversaires que la veille. On se connait, tout ira bien. Y'a un anglais qui joue à l'anglaise (booooooring, mais terribly terribly efficient), qui a 3 points de retard sur moi, et un jeune blanc-bec plutôt athlétique, qui n'a qu'un seul point de retard. Même formule que la veille, Stableford Brut (Par 2 points, Bogey 1 point, au delà 0). Et conditions toujours très venteuses, mais au moins, au sec !

Je vous remets le Birdie Book pour suivre tout ça.

Un début tonitruant

Trou numéro 1 :
Gros drive bien en ligne, qui me place idéalement pour le deuxième coup. Ce jour, nous avons le vent contre à celui d'hier (Bise, contre Vent), ce qui change pas mal la configuration ... mais la plupart du parcours est orienté en long par rapport au vent, quel qu'il soit, sauf justement le 1 et le 2, qui sont très perpendiculaires à cet axe. Donc, avec la bise qui souffle, et un mât plutôt au fond, je me dis que prendre le mât en alignement et laisser la balle prendre un peu à droite me permettra d'éviter les bacs en dessous du green à gauche si je suis court. Deux erreurs à la fois : je ne suis ni court, ni suffisamment à gauche pour contre cette bise. Je finis donc dans le talus à droite du green, au dessus. Heureusement, ma balle a un bon lie, posée sur une touffe. Je n'ai qu'un petit chip, avec la balle très haute par rapport aux pieds, pour finir quelque part sur le green. J'arme, et mon club passe franchement sous la balle et la touffe, et ça donne un coup misérable qui va se loger en bas de la pente, même pas sur le green. Pas cool. Je garde mon club, un peu vexé, un 60°, et je visualise bien le coup qu'il faut faire. J'y vais, ça tombe au point de chute envisagé, et ça roule en direction du trou. Très vite, je sais que ça me laissera un petit putt donc je commence à marcher sans regarder ... pis j'entends un petit bruit sec et les vivas de mon caddie. C'est boité :) Allez, un petit par sorti Par miracle pour commencer !

Tour numéro 2 :
Hésitation pour ce par 3 avec beaucoup d'eau partout autour. La veille, j'avais pris le bouillon avec une balle qui s'était faite emporter par le vent, donc cette fois, je veux bien appuyer le coup. Je m'aligne un peu à droite du mât, pour laisser le vent me la déporter pile dessus, et j'y vais au 7. Avec l'adrénaline, je fais un coup bien plus long que d'habitude, qui effectivement se fait dévier progressivement, et je finis presque dans le coin du fond à gauche du green, environ 6 ou 7m derrière le mât. Pas trop de regret, je sais pas ce qu'aurait donner une canne plus courte. Premier putt vraiment bien dosé, j'ai quasiment un tap-in Par. On prend !

Trou numéro 3 :
A nouveau, un super drive, d'autant que le vent est de face cette fois ! Il ne me reste que 124m pour le mât. La veille, j'avais merdé (avec vent de dos donc) en propulsant un F8 à plus de 150m. Donc là, je carbure un moment sur le choix du club. Je me décide pour un F7, qui risque vraiment d'être court (mes balles étant hautes, le vent a beaucoup d'influence sur elles), mais c'est là qu'il faut rater. Et puis, une fulgurance, je laisse passer tous les souvenirs négatifs de la veille au moment de mon geste, et je fais une magnifique socket ! Ca va se loger au pied d'un buisson, sans aucun shot possible. Déclarer la balle injouable et dropper à proximité n'offre non plus aucun shot sérieux. Je me décide pour l'option de rejouer de la position précédente. Avec le coup de pénalité, je me dis que si je plante le mât, je peux encore gratter un point en faisant bogey. Pas de bol, je tape cette fois la balle correctement avec mon F7, mais j'embarque à gauche et finis dans le bunker. De là, j'arrive à sortir convenablement, mais ce n'est évidemment pas boité. Et je rate même le petit putt que j'ai, en faisant une virgule, pour un 7 (triple bogey), au final pas différent d'un 6 pour le score.

Trou numéro 4 :
Pour ce petit par bien agaçant où je suis toujours court (car souvent le vent de face comme la veille), cette fois nous avons le vent de dos. Je crois de mémoire que je prends un F7 pour 143m, préférant être un peu long que court. Ben non, je touche pas très bien, ça manque de force, et ça finit juste avant le green, et à gauche du mât. Pas grave, mon nouveau super pouvoir, ce sont mes approches du tonnerre. Je fais donc mon chip, et ça fait le job, même si ça aurait pu être un peu plus long pour avoir une chance de rentrer. Mais en restant un tout petit peu court, ça me laisse une chance avec un putt en montée facile. Qui est boité. Par !

Trou numéro 5 :
La tension monte, je me dis qu'avec le vent de face, faut faire un coup solide ... et je fais un coup un peu toppé au F6, mais sans conséquence, puisque ça reste plein axe du FW, à bonne distance quand même. Pour le coup suivant, un truc me gêne dans mon stance, et malgré de nombreux coups d'essai, je n'arrive pas à me mettre dans les bonnes conditions, ou le bon mindset. Je tape, sans conviction, et ma balle n'en a pas beaucoup plus. Ca passe l'obstacle d'eau mais n'arrive pas jusqu'au green. Pas grave, je chippe divinement ^^ Enfin non, pas là. C'est un peu un peu court, et surtout, c'est le putt à suivre qui est aussi trop court, donc qui ne peut pas rentrer. Ca fait Bogey, mais rien à dire, mon deuxième coup m'avait mis trop dans le rouge ici.

Trou numéro 6 :
Ce par 5 est d'habitude considéré comme court, car avec le vent. Mais là, c'est pas la même tambouille, vent de face. On y va donc pas à pas, mais mon drive, si pas très long, reste solide, et surtout, mon deuxième coup à l'hybride avance super bien contre le vent. Au troisième coup, il me reste moins de 70m. J'y vais à l'AW, me doutant que le vent la freinerait bien, et c'est le cas. Je me mets pile à hauteur, et savoure ce que je n'avais pas du tout au début de saison : un contrôle de distance satisfaisant. Le putt pour birdie est pas mal exécuté du tout, avec un fort droite gauche, mais ça passe juste à côté. De là, le Par est une formalité.

Trou numéro 7 :
On va pouvoir se régaler sur ce plutôt long par 4 avec le vent qui pousse. Sauf que mon drive, un peu trop enthousiaste à l'idée de me faire me déchausser, est tapé au talon. Ca avance un peu, mais pas ouf. Pour le coup suivant, avec tous les obstacles à hauteur de mât (l'eau à droite et au fond, et le bunker à droite court), je choisis la canne du dessous, et je reste court de green. Mais comme je chippe divinement ;) Bref, vous connaissez la chanson, ça refait approche-putt, et on repart aussi avec un Par (pour le HCP 2 du parcours)

Trou numéro 8 :
Par 3 vicieux, avec un bunker bien gênant devant à droite, un mur d'arbres tout du long à droite et un vent qui est souvent imperceptible depuis ce recoin du parcours, mais qui influence beaucoup aussi de la crête des arbres. Je mets en jeu la canne que je pense être la bonne, et ça finit vraiment court, juste sur la bosse entre le bunker et le green. Je m'obstine contre l'avis de mon caddie à chipper au 60°, principalement à cause d'une surestimation de ma part de la descente de green entre le point de chute et le mât. Arrive ce qui devait arriver, je reste bien trop court sur mon chip, et j'ai un vrai putt de 4 ou 5m devant moi. Ca passe pas loin, mais pas dedans. Faudra se contenter d'un Bogey

Trou numéro 9 :
Avec le vent de dos, ça va être de la tartine aux enfants, ce par 5 ! Drive bien appuyé, qui bénéficie bien du vent. Deuxième coup à l'hybride, un peu embarqué à droite, qui me donne du soucis pendant quelques secondes à s'obstiner à aller en direction du seul arbre gênant de ce côté, mais ça va, ça reste petit rough, avec une ligne directe pour le green. Mon approche est relativement correcte, en restant un peu courte et pas mal à gauche, mais sur le green. J'ai un très long putt avec pente gauche droite, et j'ai presque cru que ça pouvait boiter. Mais non, ça fait juste un easy Par, et les Par, on aime en STB brut, ça fait pas mal de points !


Et donc là, je commence ma réalisation. Mon aller est super costaud, avec +5 dont un triple, ce qui me rapporte 14 points STB brut. Et avec 14 points, plus mes 25 de la veille, je me sais être en très bonne position.
Maintenant que j'ai les chiffres, je peux même confirmer ça a posteriori : à ce moment là, j'avais 5 points d'avance sur mon plus proche poursuivant (le jeune de mon flight et un autre joueur d'un autre flight, le champion de l'année dernière).

Mais je fais l'énorme connerie de conscientiser tout ça, et même pire, de le verbaliser et à mon caddy, et au responsable sportif du club que l'on croise au turn. Bref, je fais le coq, je joue à l'Icare des fairways, et comme on le sait, le coq chante jusqu'à ce qu'on le plume, et Icare s'est bien cassé la figure. :oops:

La suite après ce court interlude publicitaire ...
Kantziko
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1393
Inscription : 23 mai 2008, 09:32
Index : 12
Pays : Suisse

Re: Mon Espace : Kantziko

Message par Kantziko »

Championnat du club, 2ième journée [suite]

On rentre dans le dur (non, pas là, ça fait mal)

Trou numéro 10 :
Je me sens léger, je me sens voler, je ne me sens plus pisser, rien ne peut m'arriver. On a le vent de face, pas grave, mon driver est infaillible. Je le cut, voire le slice, pas grave. Ca finit à côté d'un bunker de droite, très court, on va gérer. Sauf que non, toquard ! Le coup suivant, on en parle pas mal avec mon caddie, et j'opte pour un F6 sans forcer, pour rester sous le vent, plein FW, et avoir une attaque de green faisable. Sauf que, pour une raison complètement incompréhensible, je fais un énorme pull qui se met dans la grande butte de gauche, au milieu des chachis. Avec un stance atroce, je tente de me recentrer au F9, mais je la tope pour faire qu'une quinzaine de mètres et m'enfoncer encore plus dedans. Le coup suivant, à la limite de la socket, va trouver le bunker de droite, celui qui se trouve à environ 90m du green, soit la pire distance pour un coup de bunker. Je vais taper mon cinquième coup, pale choix, faut planter le mât. Je tape un PW clean de chez clean, avec le vent de face, la seule option. Ca part pas trop mal, mais ça reste un peu court pour ce mât tout au fond (c'était quand même voulu, car derrière, y'a un HL). Mon premier putt est correct, mais ça ne suffit pas. Ce sera donc un Double Bogey, synonyme de croix. Snifff ...
J'avoue en plus que dans ma tête, j'ai été très anti-sportif : le jeune de mon flight, plus probable poursuivant que j'avais, s'était mis en position confortable de birdie, mais, avec son putting très fragile, réalise mes vœux en faisant 3 putts pour ne rentrer qu'un bogey.

Trou numéro 11 :
Très très long par 3 (184m mesurée pour le mât), mais avec le vent de dos, ça va. Mes deux adversaires se mettent dans le bac à droite avec des bois ou hybrides. Pour ma part, je me dis qu'avec un long fer bien contacté, ça pourrait rester court à gauche et de là, me laisser soit un chip, soit un long putt, mais ça sera toujours mieux qu'un coup depuis le bunker, ce que je déteste. Je tape, ça part bien, et pour une fois, il n'y a pas mon cut légendaire ... mouarf. Pis ça tombe à peu près où j'imaginais, soit court et à gauche, sauf que ça prend une des pentes, et ça kicke dans ... le deuxième bunker de gauche. Bon ben, pas le choix, on va à la plage. Par miracle, j'applique les conseils de notre directrice (ancienne joueuse pro) pour les coups de sable, et ça sort nickel. J'ai un putt largement faisable de 2.5m pour le par. Allez, on se remet dans le bon sens ! Ca frôle, virgule même, et ça repart quelques 60cm derrière. Bon, tant pis, un bogey, c'est pas si mal. Je me précipite, et ... je rate. Décomposition morale instantanée ! Je viens de faire un horrible Double bogey, alors que le par était encore faisable 3 min avant. Merde !

Trou numéro 12 :
On a le vent contre ici, donc faudrait voir à pas faire le con. Ben si, c'est exactement ce que je fais. Gros slice qui se met sous des arbres, à droite, dans une butte qui me met aussi un stance compliqué. Je fais un coup punché de débutant pour recentrer et ensuite, il n'y a plus que 130m, mais toujours vent de face. Etant donné que le danger est derrière, je m'emballe pas, et tente un coup simple de F7 pour me mettre entrée de green ou même devant. Ben ça sera plutôt devant, vu le vent. Et mon chip, bien plus mauvais que les précédents, me laisse très court du mât. Alors que j'avais l'intention de l'appuyer pour potentiellement le boiter. Comme quoi ... Deux putts plus tard, on est à nouveau sur un Double bogey qui ne rapporte rien !

Trou numéro 13 :
Un monstre de par 4, surtout avec la bise comme ce jour. Mes deux adversaires s'enjaillent à balancer des drives sur la gauche, là où il y a du HL et des hautes herbes bien embêtantes. Compensation ou juste faute technique, je fais l'inverse, je balance encore tout à droite, vers la waste area sablée. Le coup suivant part très haut, en cut, derrière un bosquet. Ca me vexe, je mets donc une provisoire de dépit et pour retrouver des sensations : je la gratte, et elle se fout juste derrière une plante qui empêchera tout coup. Bon, on va retrouver la première balle, hein ? Hé bah non. Malgré mon caddie, et parce que l'on avait pas pris de point de repère, on ne la retrouvera jamais. Croix
Cela fait 4 trous que je ne vois plus la lumière du jour, et plus, même, que je vois un voile rouge de colère devant mes yeux, que je ne suis lucide sur rien, et que je me vois déjà devoir boire ma honte d'avoir tout saccagé tout seul comme un grand. Je boue littéralement. Comment m'en sortir ? Mon caddie fait son possible (hormis me frapper) pour me recentrer, mais rien n'y fait.
A ce moment, et vu le carnage, on se dit qu'il faut un finish ultra solide de 9 ou 10 coups pour pas laisser filer la victoire. Ca veut dire que des Pars, ou que des Pars et un Bogey. Est-on lucide à ce moment-là, de poser cette exigence, alors que mon jeu est parti comme un cerf-volant sans ficelle dans le vent ? Pas vraiment. Mais a-t-on le choix ?

Trou numéro 14 :
Le trou est jamais évident, mais à plus forte raison avec le vent toujours plus fort, il est même compliqué. La tension est palpable pour tous, y compris entre mon caddie qui tente de me recentrer, et moi qui suis en mode un peu con, borné, et défaitiste. Je lui demande mon driver, et il se met avec moi sur la tee box pour me demander le projet. Il a raison, c'est pas la canne. Mais, même si je peux paraître déraisonnable en apparence, y'a quand même une logique, que je lui exprime à voix haute : je veux me redonner confiance avec le drive pour les trous suivants, et comme je suis pas très long, je ne pense pas me mettre à l'extérieur de ce dogleg prononcé, mais aussi, qu'avec le slice que je me traîne depuis quelques trous, avec la bise qui souffle fort de droite à gauche, c'est le meilleur endroit pour expérimenter. Il s'incline devant mes raisons, mais je l'imagine dubitatif, et je l'aurais été à sa place. Au final, je fais effectivement un mini slice qui me met fond de FW, plutôt à droite (donc ça rallonge), mais safe. On avait donc sûrement un peu raison les deux :D S'en suit un coup de 115m environ et une grosse interrogation sur la canne à jouer. On opte pour un AW, qui ne laisse que peu de marge à l'erreur. Je le tape horriblement mal, en faisant vraiment une blade non maîtrisée (malgré 5 ou 6 coups d'essai, alors que d'habitude j'en fais 2 maximum, mais je n'arrive vraiment plus à retrouver des sensations). Heureusement, coup de bol, ça fait la distance, même un peu plus, et ça zippe bien pour s'arrêter pas trop loin. On a donc un putt pour birdie, même si raisonnablement, 2 putts seront déjà très bien. Le premier putt est pas si mal, et j'ai encore un 2-footer pour finir. Que je banane comme au 11. Trois putains de putts pour continuer à bien me poignarder le bide. Bogey pour un maigrelet point Stableford. C'est peu, mais c'est déjà infiniment mieux que les 4 derniers trous. Foutu sport !

Petite éclaircie

Trou numéro 15 :
Ce par 5 nous pose souvent problème de par sa longueur et son finish qui monte progressivement et relativement beaucoup. Avec la bise qui nous pousse au cul, ça devrait être mieux. Mon drive n'est pas mirobolant, mais ça fait le taff, et surtout, ça reste sur la piste. Mon deuxième coup, à l'hybride, qui n'avait aucune raison d'être raté, l'est un peu. Je passe sous la balle, donc la chandellise un peu, et ça n'avance que trop peu. Pour l'attaque de green, j'ai un 145m en montée, avec fort vent arrière. Je m'arrête sur un F7, ce qui est un peu présomptueux, puisque mon dernier fer moyen/long bien tapé date soit du trou 12 si on est indulgent, sinon du trou 8. Ca fait le job, de manière très médiocre, mais par contre le manque de lucidité me fait faire une bêtise ! J'ai oublié de checker avec mon caddie la position de drapeau de ce green qui est en aveugle depuis ma position. Et donc, je l'avais pris en ligne de mire, alors qu'il était calé à gauche ... et avec mon léger pull, je me suis mis non sur le green, mais dans le rough juste à côté. Damned. Ca va faire un chip très court, du côté du mât, en haut de ce green tout en descente. Pas vraiment la bonne idée, Heureusement, mon chipping retrouve des couleurs, et me laisse juste à côté du mât, pour un nouveau 2-footer. Je vous jure, pendant toute la préparation, à l'adresse, et pendant même l'exécution du geste, je n'ai fait que penser à mes ratés précédents à cette distance. Soit, la pire des choses à faire. Mais ça rentre. Ouf ! Ca fait le Par

Trou numéro 16 :
Tout petit par 4, avec vent fort de face. On réfléchit un peu, mais je m'arrête encore sur le choix d'un driver, d'une part pour laisser un deuxième coup le plus short possible (le vent de face rendant peu probable que j'aille me mettre dans le bunker de milieu de FW), mais aussi pour continuer à retrouver des sensations avec ce club dont j'aurai besoin au 18 (un par 5). Ca part mezzo, et ça prend encore du cut/slice pour se loger en bas de la pente de droite, pas si mal. J'ai plus le yardage en tête pour le mât, mais je me souviens que mon coup finit tout au fond du green, presque dans l'axe du trou. Mon premier putt reste un tout petit short du trou, mais comme ça descendait, je voulais pas tenter le diable. Le deuxième putt est tout simple. Y'a pas de raison. Ben si, ducon, y'en a plein. Je refais ces horreurs de petits mouvements parasites pour rater encore un putt ultra simple. Ca fera Bogey, et le contrat de faire 9 ou 10 point sur les 5 derniers semble dérisoire maintenant.

Trou numéro 17 :
Je déteste ce trou. Cordialement. Je fais toujours des bêtises ici. Mais bon, faut s'appliquer, et faut que quelque chose se passe de toute manière.
J'y vais avec un PW pour 117m, vent avec, ce qui me semblait le plus raisonnable. Mon coup est totalement désengagé, et sur le moment, j'ai cru rester très court. Au final, non, ça allait, c'était court de 5m environ, mais ça reste un coup avec la chaussette laissée sur le club. Je me prends à rêver d'un birdie pour recoller au projet des 5 derniers trous, mais mon premier putt passe juste à côté, sans tomber. Ca me permet tout de même un Par solide qui met du baume au cœur.
Y'a tout de même une chose qui me taraude, c'est le petit jeune qui geignarde beaucoup en s'auto-flagellant, soutenant qu'il s'était lui-même sabordé ... alors oui, il puttait hyper mal et aurait pu prétendre à bien mieux avec ce secteur de jeu plus solide, mais là où j'étais en désaccord, c'est qu'il me semblait pas si mal pour bien figurer à la fin. Certes, son aller était moins bon que le mien, mais il n'avait quasiment aucune croix sur sa carte, toujours en allant grapiller au moins un point par trou. Donc je me méfiais d'un résultat comptable qui pouvait venir me chipper mon lead.

Trou numéro 18 :
L'heure de vérité ! Long par 5, dans le sens du vent, qui peut se transformer en long par 4 pour les longs frappeurs. Alors que je suis à l'adresse, et comme j'avais fait récemment pour mon pote qui me caddeyait quand il avait été dans le dur quelques jours auparavent, j'ai repensé à tous les fondamentaux pour savoir ce qui déconnait sur mon drive. Et là, petite illumination : je mettais mon poids à l'adresse quasi au milieu, voire au pied gauche. Donc je me force à mettre mon poids au pied droit à l'adresse, et à bien transférer. Bim, ça cut encore, comme depuis pas mal de temps, mais moins, et surtout, y'a vraiment de la distance. Pour preuve, le petit jeune m'avait overdrivé presque systématiquement sur les deux jours, et là, je lui mets 10 ou 15m. A ce moment, on a une discussion que l'on aurait peut-être pas dû avoir, mais je n'y tenais plus, alors j'ai craqué : je me suis rapproché du jeune, et je lui ai dit qu'il n'était pas si loin que ça de moi au niveau du score, et qu'il fallait qu'il ait une attitude plus positive sur son jeu. Est-ce que ça a eu une influence ? j'en sais rien. Toujours est-il qu'il tente un coup très complexe au bois 5, je crois, pour aller au green, à 210m de là (avec le vent et de la descente). Il ne réussit qu'à se mettre dans la pampa, assez mal, très à gauche. Evidemment, je serais hypocrite de dire que je n'en ai pas été soulagé. De mon côté, la même question se pose : tenter le green et faire de l'esbrouffe pour la galerie, ou jouer sage. Mon caddie me force un peu la main en parlant d'un coup safe, puisque mon adversaire direct le plus probable s'est mis mal. Je suis assez d'accord, et vais pour un coup de F6 le plus secure possible. Que je tope :( Mais genre méchamment ... un coup de croquet, pas de golf. Sauf que ça descend la colline et que ça me met pas si mal. Comme quoi, la chance sourit aux innocents.
On réalise après coup, tout comme lui d'ailleurs, que le jeune n'est pas si mal, puisque sa balle à gauche à trouver juste un passage coupé ras pour le passage des machines des greekeepers au milieu de hautes herbes touffues. Il a donc un shot pour le green ! Qu'il prend un malin plaisir à faire bien trop court et à aller loger dans un des bunkers ^^ Ouf ! Sauf qu'avant ça, j'avais mon troisième coup à jouer moi ... J'avais, de mémoire, un truc comme 95m pour le mât. On discute âprement avec le caddie sur le choix de club, mais aussi sur le point de chute du coup. Le club, on est relativement d'accord pour y aller avec l'AW (distance théorique entre 85 et 90m), en comptant sur le vent pour combler la distance manquante. Mais sur le point de chute, mon caddie insiste pour me faire jouer à gauche, pour mettre en jeu le moins de bunker possible ... Là dessus, j'étais moins d'accord, parce qu'il y en avait aussi dans cette zone, et qu'au final, pourquoi chercher à s'emmerder avec un coup précis pour éviter les obstacles loin du mât, plutôt qu'un coup précis au mât ? Je m'aligne donc plutôt mât, et le miracle se met en marche. Le coup est tip top, un peu court malgré tout, mais ça prend la fringe ou le rough entre le bunker et le green, et contrairement à mes attentes vue la hauteur du coup, roule un peu pour aller se mettre pin high, juste un peu à droite. J'aurais donc un coup pour même un birdie ! Comme quoi !

Donc, entre deux, mon adversaire s'est mis dans le bunker que j'ai justement passé. Sa sortie est pas mauvaise, mais pas bonne non plus, car il ressort juste derrière le green. De là, il fera approche et deux putts pour un méchant double bogey.
Pour ma part, j'avais très envie de faire un birdie pour conjurer tous les mauvais coups de ce retour, et surtout, valider ma victoire, sachant qu'à ce stade, je n'ai aucune idée si un des poursuivants qui jouait devant n'avait pas fait la partie de sa vie et n'avais rattrapé les 3 ou 4 points de la veille ! Ou plus prosaïquement, qui aurait fait le même score que moi la veille, et que ce jour, je faisais un de moins que lui la veille. Donc beaucoup d'application sur le putt, et vraiment, ça passe pas loin du tout. Tap-in Par pour libérer la tension, et m'en remettre au sort pour le résultat final selon les perfs des uns et des autres.

Le contrat des 10 ou 9 points sur les 5 derniers trous est raté, mais de peu : 8 points.
Avoir un caddie, même si ça force à négocier les rapports de force et des fois discuter des coups, ça aide quand même, surtout pour des mentaux de poulpe comme moi

Epilogue

Avec ma carte à moitié sabordée, je n'ai aucune idée de mes chances de vaincre dans le pool global de joueurs. Comme nous étions le dernier flight, la décision est quand même rapidement parvenue à mes oreilles :
c'est la victoire, la win, la délivrance !

J'avoue que si j'avais voulu me rendre cardiaque, je ne m'y serai pas pris autrement. Et alors que je me prévalais d'un mental bien plus solide qu'avant, je crois que j'ai fait la démonstration, du 10 au 13, qu'il y a encore du boulot.

Niveau chiffres, ça donne donc 14 points à l'aller, 8 au retour (sur 5 trous seulement), et donc 22 points total.
Avec le cumul des 25 points de la veille, 47 points total.
Les suivants sont à 45 (22+23, le champion de l'année dernière, index 10.3) et 43 points (24+19, le jeune de mon flight les deux jours, index 10.8 ).

Par contre, plus même que le titre, ce qui m'a fait le plus chaud au cœur, ce sont les félicitations très sincères que j'ai reçues de la part de beaucoup de membres. Et tous de me charrier sur le fait que l'année prochaine, c'est en première série qu'il faudra concourir ... bien sûr, ça serait plus intéressant, et je pense que c'est ce que je ferai de toute manière.
Sauf que c'est pas du tout la même confiture. Déjà, le parcours est bien plus punitif des blancs. Et puis là, on parle en strokeplay, évidemment, et avec un panel de joueurs entre 0 et 5 d'index assez solide (même si très peu nombreux). Cette année, d'ailleurs, la victoire s'est faite en +14 (+6 le premier jours, +8 le deuxième jour), ce qui, pour des joueurs pas si loin du scratch, dit quelque chose de la difficulté des conditions de jeu. D'habitude, c'est plutôt aux alentours de +5 cumulé sur deux jours que ça se gagne.

Dans le même ordre de comparatif que cela, j'ai le souvenir que le champion de deuxième série de l'année passée (mon dauphin cette année), avait triomphé avec deux cartes de 27 et 28 points stableford brut. Soit un cumul de 8 points de mieux que ce que je fais là.

En tout cas, je suis ravi, mais vanné. Et j'ai eu la bonne surprise d'être rappelé aussi pour le match de Mid-Am B de la semaine prochaine, le responsable de l'équipe considérant qu'il me préférait à un autre pour suppléer un absent, du fait de ma régularité (de présence dans l'équipe, et un peu de résultat) :) Donc encore quelques matchs d'équipe à venir avec ce match là (foursome le matin et single l'après-midi), et en Juillet, Crans-Montana avec l'équipe de Coupe Helvétique, pour là aussi une suppléance d'un absent.
Kantziko
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1393
Inscription : 23 mai 2008, 09:32
Index : 12
Pays : Suisse

Re: Mon Espace : Kantziko

Message par Kantziko »

Nouvelle rencontre Mid Am B hier.
Nos adversaires venaient du Haut-Valais, au pied de la Furka (golf Source du Rhône), et ça se déroulait donc chez nous, à Vuissens.

En tant que moins bon index de ma team, je me prends souvent les moins bons en foursome et le moins bon en simple. Hier ne faisait pas exception.

Mon partenaire de foursome est un gars ultra sympa mais un peu à côté de son golf en ce moment. Alors que pour moi, c'est une très belle période. En entraînement jeudi soir, j'ai fait un MP contre un autre gars de l'équipe, à qui j'ai pris 7 trous sur 9 à l'aller. On a continué avec un troisième pour faire au total 13 trous (du 1 au 12 puis le 18), et je suis retourné au CH à +2 avec 2 birdies et 4 bogeys.

Bref, le match en double d'hier matin avec des index cumulés de 21,4 pour nous, contre 31,5 pour nous, s'est terminé très logiquement au 14, alors même que nous avons offert sur un plateau quelques trous.

Pour le simple, je joue leur 17 d'index. Mais on m'associe avec un autre match en simple et le gars de mon équipe qui nous accompagne est un bavard notoire qui fait pas trop gaffe quand il dérange les autres. De fait, je sais pas pourquoi, mais j'y suis allé que d'une fesse, dans ce match. Alors que je devais plier l'adversaire en 11 ou 12 trous, sur le papier, j'ai mal entamé :
- 1 DN après 1,
- AS après 3,
- 1 DN après 4,
Puis je me réveille :
- AS après 7,
- 2 UP après 9,
- 3 UP après 10,
- 4 UP après 12,
Et quelques ratés subsistent, pour finalement arriver au résultat escompté :
- 3 UP après 13,
- 4 UP après 14,
- Victoire 5 & 3

Alors que les trois matchs de double en foursome du matin étaient gagnés de notre côté, on pensait l'affaire pliée. Mais un membre du staff qui sillonnait le parcours nous avait alerté que derrière, c'était loin d'être gagné. Donc heureusement que ces deux premiers matchs de simple sont pris, car derrière, ça a libéré un peu les énergies, et nous sommes passés, sur les 4 derniers matchs en simple, de 1 match AS et 3 match DN au trou 15, à trois matchs AS et un match perdu à l'arrivée.

Cela fait donc 3 (points du matin) + 2 (victoires) + 1,5 (pour les trois matchs partagés) = 6,5 / 9

On ne sait pas encore si nous aurons besoin de la différence de points dans les rencontres pour nous départager d'une autre équipe, mais dans le doute, c'est important d'aller gratter autant de points que possible !


Aujourd'hui, j'ai les jambes qui picotent bien. Deux tours, même si incomplets, avec un chariot manuel, ça crève pas mal. Mais la satisfaction du job bien fait est un bon antalgique :)
Kantziko
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1393
Inscription : 23 mai 2008, 09:32
Index : 12
Pays : Suisse

Re: Mon Espace : Kantziko

Message par Kantziko »

1/4 de finale du championnat de Match-Play (dite du Capitaine, en net) hier

Je faisais face à un jeune (28 ans), très costaud et enveloppé, sportif, d'index 15.5
Je lui devais 4 CR donc au 1, 7, 12 et 13.
Pour donner une idée du bestiau, son F8 fait entre 145 et 160m (et pas avec des lofts aberrants!)

Dès le début, la tonalité était donné avec un niveau de jeu très costaud en face de moi. Je suis rapidement à 2 DN après 4 trous. Faut dire que j'avais du mal à rentrer dans ma partie en étant arrivé comme souvent à la dernière minute, et donc pas trop échauffé.

Puis au 5, il a fait une grosse cagade dans le gros rough pour finir avec un double bogey tandis que je me remettais dans le bon sens avec un par. Au 6, j'ai assuré un nouveau par qui prenait donc sur son bogey, et nous revoilà All Square.

Au 7, deuxième trou avec un CR, il n'a pas eu de chance en faisant une blade sur son petit fer et a donc trouvé l'eau derrière le green. Je prenais alors le trou avec un troisième par consécutif bien solide. Première fois que j'étais devant.
Partage au 8, et j'ai fauté au 9 en trouvant l'eau à la mise en jeu, donc retour à AS à la fin de l'aller.

Au 10, il a merdouillé allègrement pour me laisser repasser devant, mais ce fut l'inverse au 11, et donc back to square.
S'en suivait les deux trous consécutifs où je lui laissais un CR : 12 et 13.

Au 12, je faisais mon par avec deux coups très moyens, mais heureusement une bonne mise en jeu et un bon dernier putt.

Et puis au 13, cas d'école : il a mis en jeu au B3, long et sur le FW. Je savais que je devais faire quelque chose, donc j'ai appuyé mon drive, mais ça m'a fait aller en slice sur le rough du trou d'à côté, bloqué dans mon attaque de green par un grand arbre (impossible de passer par dessus ou de le contourner). Encore à moi de jouer, j'ai commencé à prendre mon F7 pour imaginer un coup en fade ou en draw depuis du rough, jusqu'à réaliser ma bêtise puisque réellement, ce n'était pas faisable. La raison m'étant retombée dessus telle le Saint-Esprit sur les innocents, j'ai rangé le F7 et pris un PW. De là, magnifique coup par dessus l'arbre, évidemment court de 50 ou 60 du green, mais bien en piste. Et là, ce fut le drame : par je ne sais quelle diablerie, mon adversaire a cru que j'étais proche de green et qu'il lui fallait agresser le parcours (alors qu'il avait un CR !). Il a donc tenté un coup puissant au F8 (pour 160m justement), et l'a enroulé sur la gauche, le pire endroit pour raté. Elle a fini en HL. Sa deuxième, tapée dans l'énervement du raté de celle d'avant, a suivi la même trajectoire, plus courte, car il était passé sur son F9 entre temps. Ca a fini dans les grosses herbes à côté du green, et impossible d'en ressortir. Il a concédé ce trou.
1 Up pour bibi.

Au 14, on a mis tous les deux pas trop mal, en fond de FW, pour nous ouvrir l'attaque de green. Là, je fais pour la 3 ou 4ième fois de la partie un planton de mât (énorme sujet de satisfaction de cette partie d'ailleurs que ces attaques de mât précises), en restant à moins de 3m depuis mes 93m. Lui a refait une blade qui le place en fond de green. Son premier putt atroce lui a laissé encore du boulot, mais, incroyable, il m'a boité la suivante depuis 3m50. Mon birdie est passé tout près, mais tout près, c'est pas assez. On reste à 1 Up pour moi.

Au 15, on a l'orage qui nous est tombé dessus, on en menait pas large. On s'est obstiné à essayer de le jouer, mais mon adversaire avait déjà renoncé dans sa tête, je crois. Je lui ai pris ce trou un peu par hold-up, puis nous prîmes la décision de nous arrêter là, les enjeux ne justifiant pas de nous faire électrocuter.

Il a ensuite concédé le match, puisque nous n'avions pas vraiment possibilité de le reprendre dans les délais impartis.

Moralité : je n'aime pas beaucoup être le chassé, comme je le sais depuis un moment déjà. Et autre moralité, faudrait que je me discipline un peu sur l'échauffement !

Ca me fait passer en demi-finale, ce qui est bien. Prochain adversaire, il a 3,0 d'index :shock: Ma chance est qu'il joue beaucoup moins en ce moment (jeune papa) et que ça reste du Net. M'enfin, faudra quand même le prendre au sérieux, évidemment !
zigrit
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 5389
Inscription : 23 avr. 2009, 19:55
Index : 16,8
Localisation : Houlgate et tous golfs normands

Re: Mon Espace : Kantziko

Message par zigrit »

Beau match malgré un peu trop de déchets des 2 côtés
Tu enfonce un premier coin en gagnant le 7 contre son cr, ça fait mal
Et le St esprit du 13,tres bien
Il est jeune pour déconnecter comme ça
Si tu as 100% de cr en demi, tu es clairement favori :twisted:
Bon match :wink:
Baby drive Ping G20, 12°,
B4 Ping G25, 16.5°
H3 Titleist 913H, 19°, Bassara
H4, H5, H6 Mizuno Fli Hi, 22/25/28°, Orochi
F7 au AW (50), Ping G15, red dot
56/14 Cleveland CG15 Zip Grooves,
Putter Odyssey Works V-line
Balles srixon tour special, wilson DX2 soft ou vice drive
sac big max silencio
chariot foissy retriver 200
Répondre

Revenir à « MON ESPACE DE PARTAGE »