Le golf: un sport de sensations

sensations golf

La technique oui, les sensations aussi

Durant la dynamique, il y a des sensations incontournables à ressentir au golf.

Bien évidemment, on ne peut pas toutes les ressentir durant l’exécution de son mouvement. En revanche, on peut en éprouver deux ou trois régulièrement. Cela signifie que son swing est techniquement fiable. C’un incontournable pour mettre en place un système de jeu performant dans lequel on a confiance. La confiance dans votre jeu est très certainement l’élément majeur qui décidera du score à la fin de la partie.

« Chacun doit trouver les bonnes sensations avec lesquelles il se sent à l’aise et s’y raccrocher autant que possible sur le parcours. »

Une liste de sensations non-exhaustive

Voici quelques unes de ces fameuses sensations :

  • Sensation de « fermeté » au niveau des trois derniers doigts de la main gauche, de l’annulaire et le majeur de la main droite.
  • Sensation de démarrer en même temps son bras et sa main gauche avec son genou gauche (pour un meilleur take-away et une bonne synchronisation).
  • Sensation de démarrer simultanément sa main gauche et la poche droite du pantalon vers l’arrière (pour ne pas bloquer la rotation des hanches au début de la montée sous peine de rigidifier le backswing).
  • Sensation du haut du bras gauche contre le torse au début de la montée (pour une meilleure connexion).
  • Sensation de « passivité » du coté droit (chez un droitier, le coté gauche tracte du début de la montée jusqu’à la mi-descente. A partir de là, le coté droit rentre en jeu et vient frapper contre le coté gauche et lance la tête de club à travers la balle).
  • Sensation d’un bras gauche tendu mais pas raide au sommet du backswing ! On peut parler d’un bras gauche allongé.
  • Sensation de l’épaule gauche qui vient pointer sous le menton et derrière la balle.
  • Sensation de stabilité de la tête (l’axe autour duquel on tourne est un point qui se trouve à la base de la nuque).
  • Sensation d’un poids du corps à l’intérieur du pied droit au sommet du backswing avec une grande fermeté au niveau du genou droit (il gardera la même flexion pendant toute la montée).
  • Sensation de mobilité de la cuisse et la hanche droites.
  • Sensation de mobilité du bas du coté gauche durant la montée et au tout début de la descente pour entamer le downswing.
  • Sensation d’un finish en équilibre les mains hautes, la ligne des épaules qui regarde à gauche, la boucle de la ceinture à la cible et le pied droit sur la pointe (le finish est le bilan du swing).
sensations golf

L’exemple de Vijay Singh

A titre d’exemple, le champion de golf Vijay Singh utilise systématiquement trois « clefs sensitives » lorsqu’il est sur le parcours et qu’il va taper sa balle:

  1. Sensation de faire une montée complète
  2. Sensation de déclencher le downswing par un petit coup de hanche en direction de la cible
  3. Sensation d’avoir une bonne animation rotative du bassin dans la zone d’impact.

Chacun doit trouver les bonnes sensations avec lesquelles il se sent à l’aise et s’y raccrocher autant que possible sur le parcours.

Bon golf!

Peter Somlay

Peter Somlay est un professeur de golf franco-britannique. Il écrit des cahiers techniques sur golftechnic.com depuis plusieurs années et répond à vos questions techniques sur le forum. Vous pouvez le contacter pour prendre des cours de golf avec lui.

Les derniers articles par Peter Somlay (tout voir)

By |2017-04-28T15:50:50+00:0028/04/17|Conseils Fondamentaux, Conseils techniques|

Leave A Comment