MON ESPACE DE PARTAGEMon Espace : Crevettejule

Un espace dédié à vous, seulement vous...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
stephane
Administrateur - Site Admin
Administrateur - Site Admin
Messages : 5578
Enregistré le : 07 févr. 2006, 01:30
Index : 7
Localisation : Château d'Olonne
Âge : 36

Mon Espace : Crevettejule

Message par stephane » 03 juil. 2017, 11:07

En introduction :

Année de mes débuts golfiques :
2009 en accompagnant un pote au practice. Il me met un fer dans les mains et me dit "tape". J'ai tapé, la balle est partie à 70 mètres. Je suis tombé amoureux du golf. Sinon premier vrai parcours en avril 2010 sur les bords de la mer du nord en Ecosse... un grand souvenir...

Composition de mon sac :
Driver RAM Evolution plus 10.5 ; Bois 3 RAM Evolution plus ; Hybrides 21 et 24 RAM SDX2 ; fers 6 à SW RAM SDX2 shafts acier; putter Topflite executive 2 (une antiquité, mais c'est comme une histoire d'amour). Sinon des balles, un gant des tees et surtout toujours une bouteille d'eau et des gateaux :D

Mon parcours habituel :
Le golf municipal de Saint Lazare à Limoges

Q01 : Quel est votre classement ?
En ce 2 juillet 2017 = 31

Q02 : Racontez nous vos premières balles
Comme je le disais déjà un peu plus haut, c'était en 2009 sur un practice des Deux-Sèvres (je me rappelle plus où exactement). Un copain m'y emmène pour me faire essayer. Il n'y avait personne à part nous et nos deux femmes assises derrière à nous regarder. Un truc que j'ai su après : la femme de mon pote a dit à la mienne "si déjà Julien arrive à toucher la balle ce sera bien." Mon pote m'a tendu un fer et sans plus d'explication m'a dit "vas-y tape". J'ai fait comme ça m'est venu et la balle est partie à 70 mètres. Un grand souvenir et une histoire d'amour (avec le golf) qui est née. J'ai compris sur les balles suivantes qu'il allait falloir pas mal bosser :D

Q03 : Racontez nous votre coup préféré
Un coup de SW à 60 mètres au dessus d'un obstacle d'eau venant se planter au pied du drapeau. Taux de réussite pour moi : 1/50. J'ai pas la précision. Mais je peux pas m'empêcher de le tenter régulièrement.

Q04 : Racontez nous votre club préféré
Mon fer 7. J'ai l'impression que tout est né avec ce numéro pour moi. Si je suis en doute, c'est lui que je sors, même si je sais qu'il sera trop court en distance. Je commence toujours mon échauffement avec lui. Il me met en confiance.
Une pensée aussi pour mon vieux putter Topflite. Je cois que même s'il y a mieux et que parfois j'ai regardé ailleurs, je n'arrive pas à me résoudre à en prendre un autre pour le moment.

Q05 : Le club que vous détestez ?
"Détestez" est un bien grand mot, mais je dirais mon driver. On se fâche régulièrement. Du coup il y a des périodes où je ne le sors pas. J'ai longtemps été un gros slicer avec lui. Quand on est fâché je lui préfère mon bois 3 comme à ma dernière compet qui me met plus en confiance pour une distance quasi équivalente. Mais je finis toujours par le ressortir, car le son du Driver a quelque chose de spécial...

Q06 : Racontez nous votre meilleure carte
Dur à dire... Je parlerai bien de ma dernière compet à Saint-Lazarre il y a une semaine. J'ai fait 42 points en Stableford. C'est pas miraculeux ni génial, mais j'ai eu la sensation d'être régulier avec 3 par sur des par 3 et la sensation de pouvoir encore grappiller pas mal de points. Mais bon, je considère que mes cartes commenceront à être bonnes quand je serai régulièrement vers les 90.

Q07 : Le plus beau coup de votre vie ?
C'était au golf de Saint Junien en Haute Vienne. Un par 4 avec le green en hauteur par rapport au fairway. Donc je suis sur le fairway à environ 120 mètres du green et je mets un coup de fer (7 si je me souviens bien) pour attaquer le green quasi en aveugle (je sais où il est, mais je ne peux pas voir où est le trou, ni ce qui se passe dessus en raison du dénivelé). La balle vole bien et retombe sur le green, mais je n'en sais pas plus. Quand j'arrive enfin sur le green, je découvre ma balle posée à 10 cm du trou.

Q08 : Vous drivez à quelle distance ?
Si je pars droit, environ 200 mètres. Ca doit faire un peu plus en ce moment avec les fairway durs comme du béton, mais ce n'est qu'une estimation de mes distances (sur un beau drive il m'arrive de compter mes pas "pour voir").

Q09 : Combien de parcours par mois ?
Vu que cette année je me suis offert l'abonnement au golf de Limoges, j'en fais pas mal. C'est lié à ma garde alternée pour mes enfants (sans raconter ma vie :D ). Les semaines où je ne les ai pas je vais au golf quasi chaque jour à la débauche et je me fais au moins 7 à 9 trous (les jours sont longs en ce moment).

Q10 : A 150 m du drapeau vous prenez quoi ?
A 150 mètres du drapeau normalement ce sera mon hybride 24°. Mais si je suis en manque de confiance je sortirai le fer 6, qui sera certainement trop court, mais plus sécur comme coup.

Q11 : Votre dernière tricherie ?
Un des aspects qui me plait au golf c'est de devoir s'auto-arbitrer. Du coup j'ai beaucoup de mal avec l'idée de tricher. Je m'arrange parfois avec certaines balles en partie d'entrainement, mais en compet je ne peux pas... Pour moi je dois être face à mon jeu, qu'il soit bon ou mauvais.

Q12 : Votre dernier coup de sang ?
Au golf jamais, aussi loin que je me souvienne. Sinon il y a quelques temps au boulot j'ai dit à une collègue que j'avais envie de lui retourner le bureau sur la tête...

Q13 : Votre excuse préférée ?
Il ya eu une taupe qui est sortie au moment où je jouais ma balle. Si on retrouve la tête on retrouvera ma balle...

Q14 : Votre meilleur partenaire ?
Mon pote Stef, même si ça fait un moment qu'on n'a pas joué ensemble.

Q15 : Votre pire partenaire ?
Celui qui commente tout les coups en essayant de montrer qu'il s'y connaît et qu'il a plein de savoir.
sinon celui qui n'est jamais content.

Q16 : Votre parcours préféré ?
Parmis ceux que j'ai fait, le golf de la Makila à côté de Bayonne. La vache qu'est-ce qu'il est raide physiquement.

Q17 : Le parcours de vos rêves ?
Le Old Course de Saint Andrews

Q18 : Votre rêve golfique ?
Jouer le par ou mieux à chaque trou :mrgreen:
Sinon me faire deux semaines de golf en Ecosse.

Q19 : On arrive au 19eme trou, vous buvez quoi ?
Une bière bien fraiche et on refait le monde.

Q20 : Que faisiez vous lors du 72eme trou de J. Van de Velde à Carnoustie en juillet 99 ?
A voir suivant l'heure qu'il était, mais j'étais certainement en train de mettre des tranches de pâté dans des alvéoles à l'usine Madrange à Limoges en travail d'été. J'avais 19 ans et je crois que c'est une des pires choses que j'ai fait...

meumeu91330
Par Expert
Par Expert
Messages : 798
Enregistré le : 30 sept. 2014, 11:47
Index : 7,7
Localisation : Perigny sur Yerres
Âge : 32

Message par meumeu91330 » 03 juil. 2017, 11:26

Bienvenu ici Crevette :wink:

hâte de suivre ton évolution ici
Index
Début : 09/14 - 12/17 : 54>11.5
2018: 11.5 > 7.7

Matos:

Driver : TW 919 THI 11°
Bois 4 : TW 929 HS 16.5°
Hyb 3 : TW 775 HS 21°
Serie : TW Sterling - 4/LW
Putter: PING Scottsdale S

http://www.gamegolf.com/player/meumeu91330

Avatar du membre
Maxinpar
Birdie Expert
Birdie Expert
Messages : 1214
Enregistré le : 25 nov. 2011, 10:47
Index : 3,8
Pays : Australie
Localisation : Sydney, Australie
Âge : 41

Message par Maxinpar » 03 juil. 2017, 11:37

bienvenu, hate de lire tes CR
Index Francais: 3.8
Index Australien: 2.3

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11461
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 03 juil. 2017, 12:28

Bienvenu :D
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 254
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 18,5
Âge : 39

Message par crevettejule » 03 juil. 2017, 13:48

Merci les gars.

Quelques compet à venir durant l'été (au moins deux, peut-être trois). Mon but est de gagner en régularité.
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 254
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 18,5
Âge : 39

Message par crevettejule » 17 juil. 2017, 11:15

Hier petite coupe d'été au golf municipal de Limoges

Je suis parti un peu tendu en raison de soucis personnels, mais grand bonheur j'ai réussi à les mettre de côté.
Je savais que je pouvais réaliser une bonne perf sur un parcours que je connais bien et je dois dire qu'au final ça s'est plutôt bien passé.

Je ne me lancerai pas dans un compte rendu complet de mes exploits golfiques car la narration d'un double ou d'un triple bogey n'a rien de passionnant.

Globalement mon parcours a été assez régulier avec seulement un trou où je ne marque aucun point. Mes deux points forts du jour (en lien avec mon niveau) ont été mes coups de fer et mon putting.
Pour les fers j'ai la sensation d'être plus "en phase" avec eux depuis que j'ai lu un post sur le forum qui parlais de sentir le poids de la tête du club pendant le downswing. Je le savais déjà avant, mais le fait de le lire m'a fait me rendre compte que je n'y attachais pas assez d'importance. Depuis que je me concentre plus sur cette sensation, j'ai de meilleurs contacts de balle et des trajectoires qui ressemblent à ce que j'avais imaginé. Si j'arrive à éliminer les quelques grattes et top (ça me fait penser qu'il faudra que j'élimine les taupes aussi); ce sera génial.
Mon putting est cohérent : un seul 3 putt par défaut de concentration. C'est un secteur sur lequel je travaille beaucoup de manière à y être régulier et ça paye. Je suis content en plus de mes lectures de green.
Je dois rajouter en point positif ma stratégie globale qui me permet de jouer avec moins de stress et d'être dans une dynamique positive.

Mon plus gros point négatif a été mes mises en jeu. Je manque de régularité avec mon driver. Et à Limoges il est nécessaire de le maitriser un minimum. Trop de départs à droite ou à gauche. Mais je ne désespère pas, je n'ai perdu aucune balle et je ne suis pas allé sur les fairway des trous voisins ni sur l'autoroute.

Au final je rends une carte de 94 (48 à l'aller et 46 au retour), je marque 44 points en stableford. Je fais 1 birdie, 4 par et 5 bogeys. Mon index devrait normalement descendre à 27 :D

Juste pour la petite histoire, mon birdie :

Trou numéro 12. C'est un court par 3 d'une centaine de mètre avec un OE devant le green. Celui-ci est légèrement surélevé par rapport au départ. Je prends mon fer 9 car régulièrement je me plante dans l'OE avec mon PW (le problème est surtout d'ordre psychologique). Je tape bien... trop bien... L'air sec et chaud de ce début d'après-midi emporte ma balle qui finie 2 bons mètres derrière le green... :oops:
En grommelant sur mon mauvais choix de club, je me reconcentre en pensant que je ne suis pas dans l'OE et que j'ai un bon par à faire.
Arrivé à ma balle je commence par penser à mon PW car j'ai environ 4 à 5 mètres de green et seulement 2 mètres d'avant-green. Mais ce green est en descente... Je me ravise et je sors mon SW pour limiter la roule et ne pas trop dépasser le drapeau (les green étaient très roulant avec le temps qu'il faisait).
Je lis donc ma pente... un petit coup d'essai... Je fais mon chip... La balle tombe là où je voulais... Elle prend la pente comme je l'avais imaginé... Elle tombe dans le trou en se cognant au drapeau... J'ai couru pendant dix minutes autour du green avec mon maillot sur la tête.

La vie est faite de petits bonheurs et le golf aussi :D
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

Avatar du membre
zigrit
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4080
Enregistré le : 23 avr. 2009, 19:55
Index : 17
Localisation : les fairways normands
Âge : 58

Message par zigrit » 17 juil. 2017, 12:03

lol
il manque la photo du tour de green avec le maillot sur la tête
le F9 est le bon club, grippe 2 doigts plus bas la prochaine fois
enjoy
Driver Ping G Sftech, 10°, Alta55
B2 Ping G20, 12°,
B4 Ping G25, 16.5°
H3 Titleist 913H, 19°, Bassara
H4, H5, H6 Mizuno Fli Hi, 22/25/28°, Orochi
F7 au AW (50), Ping G15, red dot
52/10 Cleveland CG15 Zip Grooves,
Putter Odyssey White Hot 2 balls, 33",
Balles wilson DX2 soft
sac big max silencio
chariot foissy retriver 200 lithium

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2797
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 17 juil. 2017, 12:09

crevettejule a écrit :
17 juil. 2017, 11:15
... J'ai couru pendant dix minutes autour du green avec mon maillot sur la tête.
La vie est faite de petits bonheurs et le golf aussi :D
Sois vigilant tout de même , pour moins que cela , certains ce sont retrouver en HO .... :mrgreen:

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11461
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 17 juil. 2017, 13:08

bravo, j'aime bien ta vision , tu cherches les sensations et aussi tu visualises le coup

tout bon ça :D

on veut quand même la photo même si e n'est pas sur le coup :mrgreen:
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 254
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 18,5
Âge : 39

Message par crevettejule » 17 juil. 2017, 14:32

zigrit a écrit :
17 juil. 2017, 12:03
lol
il manque la photo du tour de green avec le maillot sur la tête
le F9 est le bon club, grippe 2 doigts plus bas la prochaine fois
enjoy
Je mesure avec quel doigt ? Le pouce ou l'auriculaire ? Parce que ça donne pas du tout la même chose !!! :mrgreen:
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 254
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 18,5
Âge : 39

Message par crevettejule » 17 juil. 2017, 14:37

eglishadow a écrit :
17 juil. 2017, 13:08
bravo, j'aime bien ta vision , tu cherches les sensations et aussi tu visualises le coup

tout bon ça :D

on veut quand même la photo même si e n'est pas sur le coup :mrgreen:
Pour tous les sports que j'ai pratiqué j'ai été très à l'écoute de mes sensations corporelles. Trop de contrôle et de maitrise empêchent d'être à l'écoute de ses émotions et de ses sensations (et ça c'est pas valable que pour le golf).

Je vais voir ce que je peux faire pour la photo 8)
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 254
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 18,5
Âge : 39

Message par crevettejule » 17 juil. 2017, 14:41

ALP a écrit :
17 juil. 2017, 12:09
crevettejule a écrit :
17 juil. 2017, 11:15
... J'ai couru pendant dix minutes autour du green avec mon maillot sur la tête.
La vie est faite de petits bonheurs et le golf aussi :D
Sois vigilant tout de même , pour moins que cela , certains ce sont retrouver en HO .... :mrgreen:

8 )

Alain :D
Tu n'es pas à la page mon cher Alain ! Cela fait déjà quelques années qu'on ne parle plus de HO, mais de SPDRE !

Je me suis tout de même excusé auprès de mes partenaires de parcours, car même si je n'ai pas couru autour du green, mon passé de footballeur m'a fait lâché un bon gros "YES !!!" qui a dû être entendu à l'autre bout du golf. Je n'ai pas encore la retenue so british qui convient :oops:
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2797
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 17 juil. 2017, 14:52

crevettejule a écrit :
17 juil. 2017, 14:41
ALP a écrit :
17 juil. 2017, 12:09
crevettejule a écrit :
17 juil. 2017, 11:15
... J'ai couru pendant dix minutes autour du green avec mon maillot sur la tête.
La vie est faite de petits bonheurs et le golf aussi :D
Sois vigilant tout de même , pour moins que cela , certains ce sont retrouver en HO .... :mrgreen:

8 )

Alain :D
Tu n'es pas à la page mon cher Alain ! Cela fait déjà quelques années qu'on ne parle plus de HO, mais de SPDRE !

Je me suis tout de même excusé auprès de mes partenaires de parcours, car même si je n'ai pas couru autour du green, mon passé de footballeur m'a fait lâché un bon gros "YES !!!" qui a dû être entendu à l'autre bout du golf. Je n'ai pas encore la retenue so british qui convient :oops:
Oui , suis un être Old school , HO c'est plus facile à mémoriser que SPDRE . Mais bon , je me soigne et te rassure , je traite des personnes présentant des troubles bipolaires plus de PMD hein ! :wink:

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 254
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 18,5
Âge : 39

Message par crevettejule » 17 juil. 2017, 15:00

ALP a écrit :
17 juil. 2017, 14:52
crevettejule a écrit :
17 juil. 2017, 14:41
ALP a écrit :
17 juil. 2017, 12:09


Sois vigilant tout de même , pour moins que cela , certains ce sont retrouver en HO .... :mrgreen:

8 )

Alain :D
Tu n'es pas à la page mon cher Alain ! Cela fait déjà quelques années qu'on ne parle plus de HO, mais de SPDRE !

Je me suis tout de même excusé auprès de mes partenaires de parcours, car même si je n'ai pas couru autour du green, mon passé de footballeur m'a fait lâché un bon gros "YES !!!" qui a dû être entendu à l'autre bout du golf. Je n'ai pas encore la retenue so british qui convient :oops:
Oui , suis un être Old school , HO c'est plus facile à mémoriser que SPDRE . Mais bon , je me soigne et te rassure , je traite des personnes présentant des troubles bipolaires plus de PMD hein ! :wink:

8 )

Alain :D
Faudra qu'on parle boulot à l'occasion, mais alors là mon espace va être fuit par tous les autres membres du forum !
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11461
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 17 juil. 2017, 15:37

non, non, intéressant au contraire :wink:
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
zigrit
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4080
Enregistré le : 23 avr. 2009, 19:55
Index : 17
Localisation : les fairways normands
Âge : 58

Message par zigrit » 17 juil. 2017, 15:44

crevettejule a écrit :
17 juil. 2017, 14:32
zigrit a écrit :
17 juil. 2017, 12:03
lol
il manque la photo du tour de green avec le maillot sur la tête
le F9 est le bon club, grippe 2 doigts plus bas la prochaine fois
enjoy
Je mesure avec quel doigt ? Le pouce ou l'auriculaire ? Parce que ça donne pas du tout la même chose !!! :mrgreen:
l'index, toujours l'index
ça me rappelle une histoire salace sur une histoire de whisky ...
:wink:
Driver Ping G Sftech, 10°, Alta55
B2 Ping G20, 12°,
B4 Ping G25, 16.5°
H3 Titleist 913H, 19°, Bassara
H4, H5, H6 Mizuno Fli Hi, 22/25/28°, Orochi
F7 au AW (50), Ping G15, red dot
52/10 Cleveland CG15 Zip Grooves,
Putter Odyssey White Hot 2 balls, 33",
Balles wilson DX2 soft
sac big max silencio
chariot foissy retriver 200 lithium

meumeu91330
Par Expert
Par Expert
Messages : 798
Enregistré le : 30 sept. 2014, 11:47
Index : 7,7
Localisation : Perigny sur Yerres
Âge : 32

Message par meumeu91330 » 17 juil. 2017, 16:03

l'index tu le démonteras un jour ou l'autres. :wink:

Vu ton état d'esprit tu pars avec une longueur d'avance sur 80% des joueurs.
Reste à laisser la technique s'ancrer et le travail et ton esprit feront le reste :wink:
Index
Début : 09/14 - 12/17 : 54>11.5
2018: 11.5 > 7.7

Matos:

Driver : TW 919 THI 11°
Bois 4 : TW 929 HS 16.5°
Hyb 3 : TW 775 HS 21°
Serie : TW Sterling - 4/LW
Putter: PING Scottsdale S

http://www.gamegolf.com/player/meumeu91330

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4742
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 44

Message par Franc38 » 17 juil. 2017, 16:23

crevettejule a écrit :
17 juil. 2017, 15:00
............
Faudra qu'on parle boulot à l'occasion, mais alors là mon espace va être fuit par tous les autres membres du forum !
Je pense que dans un sport de malade mental comme le golf des discutions psycho/psychatriques intéresseront beaucoup de gens au contraire. :mrgreen:

Le pire c'est que même moi je commence à en mettre dans mes recherches, de ces trucs psy-bidule et neuro-truc ! C'est dire !
Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2797
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 17 juil. 2017, 18:38

Franc38 a écrit :
17 juil. 2017, 16:23
crevettejule a écrit :
17 juil. 2017, 15:00
............
Faudra qu'on parle boulot à l'occasion, mais alors là mon espace va être fuit par tous les autres membres du forum !
Je pense que dans un sport de malade mental comme le golf des discutions psycho/psychatriques intéresseront beaucoup de gens au contraire. :mrgreen:

Le pire c'est que même moi je commence à en mettre dans mes recherches, de ces trucs psy-bidule et neuro-truc ! C'est dire !
Aie ! On va te faire un " MOOC " , genre 101 pratico pratique , ce qui désigne un cours d'introduction à la théorie et aux méthodes de base de ces trucs psy-bidule et neuro-truc comme tu le dis !

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4742
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 44

Message par Franc38 » 17 juil. 2017, 19:41

Bah, les MOOC je suis moyen fan. Je préfère me fader de bon vieux articles de recherche bien comme il faut, au moins je peux les mettre dans les références ! :mrgreen:
Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2797
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 17 juil. 2017, 20:25

Franc38 a écrit :
17 juil. 2017, 19:41
Bah, les MOOC je suis moyen fan. Je préfère me fader de bon vieux articles de recherche bien comme il faut, au moins je peux les mettre dans les références ! :mrgreen:
C'est sur , vu comme ça .... :wink: Tu sembles être , au moins , aussi old school que moi au fond !

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Bede
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 263
Enregistré le : 03 déc. 2014, 20:30
Index : 11,8

Message par Bede » 17 juil. 2017, 20:27

Hé , les psy , vous allez finir par nous empêcher d'être nous mêmes , avec des émotions , des envies , des colères , des frustrations , des joies .
Toutes ces sensations nous construisent .
Il n'y a pas trois cerveaux : chaques parties sont tellement connectées .....
Éventuellement , ce qu'on peut gérer , c'est le passage à l'acte , cad la réaction à ces sensations
Au golf , tout cela construit notre jeu ( agressif, timide , passif .... ) un tout petit exemple , parfois au cours d'un match play qui ronronne 1 ou 2 down , la colère ( sentiment négatif ) peut avoir des effets positifs.
Alors , au golf , comme au macdo , venez comme vous êtes et n'essayons pas de tout gérer
Bye
Bede

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 254
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 18,5
Âge : 39

Message par crevettejule » 17 juil. 2017, 22:52

Sans vouloir interrompre vos discussions, petite rectification : C'est 45 points stableford et pas 44 que j'ai fait. Donc nouvel index à 26,5.
C'est bon vous pouvez reprendre.
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 254
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 18,5
Âge : 39

Message par crevettejule » 17 juil. 2017, 23:01

Bede a écrit :
17 juil. 2017, 20:27
Hé , les psy , vous allez finir par nous empêcher d'être nous mêmes , avec des émotions , des envies , des colères , des frustrations , des joies .
Toutes ces sensations nous construisent .
Il n'y a pas trois cerveaux : chaques parties sont tellement connectées .....
Éventuellement , ce qu'on peut gérer , c'est le passage à l'acte , cad la réaction à ces sensations
Au golf , tout cela construit notre jeu ( agressif, timide , passif .... ) un tout petit exemple , parfois au cours d'un match play qui ronronne 1 ou 2 down , la colère ( sentiment négatif ) peut avoir des effets positifs.
Alors , au golf , comme au macdo , venez comme vous êtes et n'essayons pas de tout gérer
Bye
Bede
Je suis entièrement d'accord avec toi.
Je ne cherche en aucun cas le contrôle. C'est chiant à souhait et seules les anorexiques sont de réelles championnes dans ce domaine.
Les techniques d'approches psy n'ont d’intérêt que pour les personnes qui ont une difficulté et qui souhaitent la résoudre. Les personnes qui sont en phase avec leurs ressentis n'en ont en aucun cas besoin.
Dans la plupart des situations les psychothérapies ont pour objectif d'aider la personne à s'accepter tel qu'elle est (agressive, timide, passive,...)
Les apports permettant de mieux comprendre ses propres mécanismes servent principalement à tirer le meilleur parti de ces mécanismes.
En gros si ta baraque fonctionne nickel et est complètement finie tu t'en fous d'avoir une caisse à outil (et c'est bien normal), mais s'il commence à y avoir des fuites tu es tout content de trouver tes outils ou bien d'appeler le plombier (et c'est normal là aussi)

J'adore ces petites métaphores à deux balles :mrgreen:
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4742
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 44

Message par Franc38 » 17 juil. 2017, 23:18

Pour moi, c'est encore pire...
Je ne suis pas psychothérapeute, ou autre, et pas intéressé du tout.
A la limite si je dois être vaguement classé dans une case "psy" ça serait psychomètre. En fait, je suis statisticien et économiste (tendance un peu comportementaliste), et ce qui m'intéresse c'est de comprendre les régularités des comportements humains "réels" pour les intégrer dans la compréhension plus générale des marchés. Après, cette compréhension des comportements (mon truc c'est plus spécialement les attitudes par rapport au risque et à l'incertitude et les dynamiques d’interaction dans la définition et la réaction à ces deux choses) peut servir, parfois, pour ajuster ses attentes, ses attitudes, et optimiser ses prises de décisions (y compris sur le parcours).
Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 254
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 18,5
Âge : 39

Message par crevettejule » 17 juil. 2017, 23:39

Franc38 a écrit :
17 juil. 2017, 23:18
Pour moi, c'est encore pire...
Je ne suis pas psychothérapeute, ou autre, et pas intéressé du tout.
A la limite si je dois être vaguement classé dans une case "psy" ça serait psychomètre. En fait, je suis statisticien et économiste (tendance un peu comportementaliste), et ce qui m'intéresse c'est de comprendre les régularités des comportements humains "réels" pour les intégrer dans la compréhension plus générale des marchés. Après, cette compréhension des comportements (mon truc c'est plus spécialement les attitudes par rapport au risque et à l'incertitude et les dynamiques d’interaction dans la définition et la réaction à ces deux choses) peut servir, parfois, pour ajuster ses attentes, ses attitudes, et optimiser ses prises de décisions (y compris sur le parcours).

Bon ok j'ai relu ton message trois fois et je commence à avoir une vague idée de ce que tu fais... Tu fais des marchés, mais je suis pas encore sûr que ce soit pour vendre des légumes ou du fromage... :mrgreen:

Plus sérieusement, tu ne crois pas qu'il est délicat de vouloir trop regrouper les profils dans des grands groupes ? Il y a tellement de nuances possibles dans les personnalités humaines. En y réfléchissant je me dis bien que c'est possible, mais il arrive tout de même toujours un moment où certaines réactions sont imprévisibles.
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4742
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 44

Message par Franc38 » 18 juil. 2017, 00:09

crevettejule a écrit :
17 juil. 2017, 23:39
Franc38 a écrit :
17 juil. 2017, 23:18
Pour moi, c'est encore pire...
Je ne suis pas psychothérapeute, ou autre, et pas intéressé du tout.
A la limite si je dois être vaguement classé dans une case "psy" ça serait psychomètre. En fait, je suis statisticien et économiste (tendance un peu comportementaliste), et ce qui m'intéresse c'est de comprendre les régularités des comportements humains "réels" pour les intégrer dans la compréhension plus générale des marchés. Après, cette compréhension des comportements (mon truc c'est plus spécialement les attitudes par rapport au risque et à l'incertitude et les dynamiques d’interaction dans la définition et la réaction à ces deux choses) peut servir, parfois, pour ajuster ses attentes, ses attitudes, et optimiser ses prises de décisions (y compris sur le parcours).

Bon ok j'ai relu ton message trois fois et je commence à avoir une vague idée de ce que tu fais... Tu fais des marchés, mais je suis pas encore sûr que ce soit pour vendre des légumes ou du fromage... :mrgreen:

Plus sérieusement, tu ne crois pas qu'il est délicat de vouloir trop regrouper les profils dans des grands groupes ? Il y a tellement de nuances possibles dans les personnalités humaines. En y réfléchissant je me dis bien que c'est possible, mais il arrive tout de même toujours un moment où certaines réactions sont imprévisibles.
Justement, c'est là où ma casquette de statisticien est utile. En fait ce n'est pas des grands groupes mais des distributions, donc ce qu'en psycho on va souvent appeler des spectres. Il y a des attitudes par rapport à certaines propriétés des évènements futurs potentiels qu'on peut mesurer (aversion pour le risque, prudence, tempérance ou d'autres plus rigolottes et qui n'ont pas vraiment encore de noms) et qui sont des variables continues, avec des supports finis ou infinis. La distribution jointe de ces variations dans les attitudes permet de comprendre (ou pas) les décision, les attitudes qui s’agrègent in fine pour donner des "valeurs d'équilibre" (un certain taux de chômage, ou taux d'intérêt). Le plus "drôle" c'est qu'il y a des interactions d'ordre élevé dans tout ça et qu'une attitude peut tout à la fois influencer le niveau de risque et être influencé par ce niveau de risque, par exemple, pour un individu donné et que le fait d'avoir plein d'individus en même temps change aussi les choses.
Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2797
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 18 juil. 2017, 06:38

Intéressant à lire ; Les 10 comportements humains les plus destructeurs expliqués ici :

https://fr.express.live/2017/07/11/comp ... n-science/

On attendra un peu , pour les 10 comportements humain les plus efficients .... :D

Inverser le processus comportemental et faire le contraire : trier et être constructeur :

Le commérage devient ... informations utiles et pratiques ?

Le stress ... relaxation ?

Le vol...libre échange ?

A chacun de construire de nouvelles constructions plus constructives...

Développer des comportements positifs et solidaires :

Progressistes et adaptatifs :

Se construire toujours mieux en s'améliorant en permanence :

Trouver de nouvelles inductions toujours plus constructives inductivement :

Ensemble :

Être + :

Merci.

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
eglishadow
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 11461
Enregistré le : 07 avr. 2014, 08:10
Index : 16,1
Localisation : 03
Âge : 68

Message par eglishadow » 18 juil. 2017, 06:57

Pas tout à fait d'accord avec Bede : bien sur il faut rester comme on est et s'accepter mais rien n'empêche de s'améliorer dans des compartiments où on peut se trouver bien mais où la possibilité d'exploiter ses capacités est un atout resté en friche, ou mal exploité.
exemple au golf : je rêve de bien jouer et éventuellement de scorer, c'est compète ! yesss !
je me prépare pour ma compète et déjà j'imagine très bien la belle partie :wink:
je démarre au 1 par un drive pourri et je sort en triple (exemple vécu dimanche dernier)
- soit je me morfonds et me dit c'est vraiment mal parti et je ne pourrais jamais bien jouer...
-...ou alors je me dis , bon , passons à autre chose, il reste 17 trous, on va commencer à jouer...
évidemment ça met un peu de temps à payer et puis les bons coups avec score médiocre sont vus positivement jusqu'à ce que ça commence à payer un peu.
Pour cela il faut tout de même rassembler des pensées positives, de la patience , de la confiance, ne pas se laisser envahir par des pensées parasites etc...
Se servir de ce que l'on a et l'on est mais essayer de le bonifier.

la je pourris le post de Crevette
Driver TW 919 THI et FD sur S2S white
bois 3TW (950 , 14,5°) S2S white
Bois 5, 7 et 9 TW 929 S2S white
TW Sterling 5 au LW Superlite S
Putter PXG Gunboat
-Chaque fois que je fais un birdie, je dois faire 2 triple bogey pour rétablir l'équilibre fondamental de l'univers.

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2797
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 18 juil. 2017, 07:09

Bede a écrit :
17 juil. 2017, 20:27
Hé , les psy , vous allez finir par nous empêcher d'être nous mêmes , avec des émotions , des envies , des colères , des frustrations , des joies .
Toutes ces sensations nous construisent .
Il n'y a pas trois cerveaux : chaques parties sont tellement connectées .....
Éventuellement , ce qu'on peut gérer , c'est le passage à l'acte , cad la réaction à ces sensations
Au golf , tout cela construit notre jeu ( agressif, timide , passif .... ) un tout petit exemple , parfois au cours d'un match play qui ronronne 1 ou 2 down , la colère ( sentiment négatif ) peut avoir des effets positifs.
Alors , au golf , comme au macdo , venez comme vous êtes et n'essayons pas de tout gérer
Bye
Bede
Personnellement , j'accompagne les personnes plutôt vers elle même, le lâcher prise , l'ici est maintenant . Bref , vers la rencontre avec eux et justement, vers un apprentissage à se faire passer en priorité.
En gros, ta vie c'est ton chemin, avec tes objectifs. Quoi que tu fasses, il y a toujours des gens à qui ça ne plaira pas. Mais à mon avis, la question la plus importante c'est: "Qu'est-ce qui te convient à toi?"

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 254
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 18,5
Âge : 39

Message par crevettejule » 18 juil. 2017, 11:00

eglishadow a écrit :
18 juil. 2017, 06:57
Pas tout à fait d'accord avec Bede : bien sur il faut rester comme on est et s'accepter mais rien n'empêche de s'améliorer dans des compartiments où on peut se trouver bien mais où la possibilité d'exploiter ses capacités est un atout resté en friche, ou mal exploité.
exemple au golf : je rêve de bien jouer et éventuellement de scorer, c'est compète ! yesss !
je me prépare pour ma compète et déjà j'imagine très bien la belle partie :wink:
je démarre au 1 par un drive pourri et je sort en triple (exemple vécu dimanche dernier)
- soit je me morfonds et me dit c'est vraiment mal parti et je ne pourrais jamais bien jouer...
-...ou alors je me dis , bon , passons à autre chose, il reste 17 trous, on va commencer à jouer...
évidemment ça met un peu de temps à payer et puis les bons coups avec score médiocre sont vus positivement jusqu'à ce que ça commence à payer un peu.
Pour cela il faut tout de même rassembler des pensées positives, de la patience , de la confiance, ne pas se laisser envahir par des pensées parasites etc...
Se servir de ce que l'on a et l'on est mais essayer de le bonifier.

la je pourris le post de Crevette
Non tu ne pourris pas mon post, c'est une discussion riche et intéressante.

Là où je suis d'accord avec Bede c'est qu'effectivement certaines personnes savent "naturellement" régler leurs problèmes. Ces personnes n'ont aucun mal à se remettre dans une dynamique positive et à oublier ce foutu premier drive qui est parti dans les sapins à droite (oui je slice). Il y a énormément de monde qui a des capacités de résilience.
En revanche il y a quelques personnes qui ont besoin d'aide pour réfléchir à leurs difficultés et à pouvoir progresser dessus. C'est là où nos réflexions et analyses un peu complexes interviennent. Si on peut filer un coup de main c'est toujours bon à prendre.

En addicto, la grande majorité des personnes ayant un problème avec un produit (que ce soit alcool, tabac, cannabis,...) le gère par eux-même. Mais pour ceux qui ont besoin d'aide on est là :)
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 254
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 18,5
Âge : 39

Message par crevettejule » 18 juil. 2017, 11:02

ALP a écrit :
18 juil. 2017, 07:09
Bede a écrit :
17 juil. 2017, 20:27
Hé , les psy , vous allez finir par nous empêcher d'être nous mêmes , avec des émotions , des envies , des colères , des frustrations , des joies .
Toutes ces sensations nous construisent .
Il n'y a pas trois cerveaux : chaques parties sont tellement connectées .....
Éventuellement , ce qu'on peut gérer , c'est le passage à l'acte , cad la réaction à ces sensations
Au golf , tout cela construit notre jeu ( agressif, timide , passif .... ) un tout petit exemple , parfois au cours d'un match play qui ronronne 1 ou 2 down , la colère ( sentiment négatif ) peut avoir des effets positifs.
Alors , au golf , comme au macdo , venez comme vous êtes et n'essayons pas de tout gérer
Bye
Bede
Personnellement , j'accompagne les personnes plutôt vers elle même, le lâcher prise , l'ici est maintenant . Bref , vers la rencontre avec eux et justement, vers un apprentissage à se faire passer en priorité.
En gros, ta vie c'est ton chemin, avec tes objectifs. Quoi que tu fasses, il y a toujours des gens à qui ça ne plaira pas. Mais à mon avis, la question la plus importante c'est: "Qu'est-ce qui te convient à toi?"

8 )

Alain :D
Ca me fait penser à mes deux questions directrices, que je me pose à moi-même et que je pose aux personnes qui viennent me voir :

- Qu'est-ce que tu préfères ? Être heureux ou avoir raison ?
- Qu'est-ce que tu veux vraiment ?
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4742
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 44

Message par Franc38 » 18 juil. 2017, 11:24

crevettejule a écrit :
18 juil. 2017, 11:02
Ca me fait penser à mes deux questions directrices, que je me pose à moi-même et que je pose aux personnes qui viennent me voir :

- Qu'est-ce que tu préfères ? Être heureux ou avoir raison ?
- Qu'est-ce que tu veux vraiment ?
La première est "loaded"... Il faut d'abord répondre à la question "peut-on être heureux sans avoir raison ?" (pour moi c'est difficile). Et à : "Avoir raison me rend-t-il heureux ?".

La seconde est effectivement cruciale et beaucoup de gens ne se la posent pas ou pas assez. Mais il est extrêmement difficile d'arriver à la bonne réponse. D'un coté l'analyse et l'introspection conduisent à certaines réponses en contradictions avec les actes posés, de l'autre il n'est pas certain qu'on fasse ce qu'on aime vraiment, ni qu'on puisse savoir ce qu'on aime rien qu'en y pensant et on se trompe souvent soi même du fait de plein de biais en tout genre. D'où les marketeux qui "inventent" et répondent à des besoins et envies que les gens ignoraient avoir !

Une question plus importante sera alors de savoir si faire ou aboutir à ce que je veux peut rendre heureux (le souverain bien... mais on peut parler de maximisation de la fonction de valeur, de l'utilité etc.) ou si pour avoir cette valeur maximale il vaut mieux vouloir ce que j'obtiens/je fais ?

En gros un équilibre subtil entre "je veux jouer super bien au golf" (bien sûr) mais je n'y arrive pas vraiment => frustration, mal-être => je joue encore plus mal et "je veux prendre du plaisir sur le parcours" => c'est pas grave si je joue mal => état plus relâché, plus "dans l'instant" => joue mieux. Mais avec le risque de ne pas se pousser à avancer plus loin, de végéter. Ce qui est, je pense, l'approche de la majorité des golfeurs amateurs : pour être heureux et "bien jouer à mon niveau" ils visent un niveau bas et l'excèdent parfois, mais peu, se moquent de ceux qui visent très haut. D'autres au contraire (plus GT... et plus fréquent chez les anglo-saxons) veulent "bien jouer" et se rendent facilement malheureux pour une soquette, un hook, une gratte... Les joueurs de ce type là vivront moins bien et "sous performeront leurs attentes" régulièrement, mais s'amélioreront plus vite, et généralement "sur performeront" les joueurs du premier groupe. L'optimal étant d'être dans le groupe 2 "pour l'ensemble", mais d'avoir une approche groupe 1 "pour l'instant présent", en local.

Là encore, je dis "groupe" par facilité mais c'est un continuum sur lequel on se trouve rarement à une des extrémités. Et il y a une certaine fluidité que l'on peut travailler. Pour progresser ET être heureux dans son golf.
Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2797
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 18 juil. 2017, 12:37

crevettejule a écrit :
18 juil. 2017, 11:02

- Qu'est-ce que tu veux vraiment ?
Je rajouterai : Quel impact cela aura-t-il sur ma vie ? :wink:

En effet , de le mettre en lumière , peut permettre d’aligner nos différentes ressources plus facilement et de partir à la conquête de ce que nous voulons vraiment !

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Bede
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 263
Enregistré le : 03 déc. 2014, 20:30
Index : 11,8

Message par Bede » 18 juil. 2017, 13:55

Ouah ! The débat !!!! Merci , les gars , et bravo .
J'aimerais dire tout ce que cela m'inspire, mais je tape avec 2 doigts ....
Donc pour faire court : ALP , tes 2 questions princepts sont hallucinantes de portée et je ne suis pas sûr de pouvoir y répondre un jour mais me les poser sera déjà un bien .
J'ai fait , avant- hier, une partie de crotte mais , comme chaque fois , mon désespoir n'a pas passé la nuit . Seuls me restent les 4 coups bijoux et l'envie d'en faire d'autres , et plus souvent ( visite chez mon pro ? ) . Vous me situez où , dans vos questions existentielles ? Moi , je n'ai pas encore trouvé.
Enfin Je pense que thérapie répond à Pathologie et j'espère que nos travers ne sont pas pathologiques
Je crois que meilleure est notre technique,meilleur est notre mental

Merci encore , les gars et bye
Bede

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 254
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 18,5
Âge : 39

Message par crevettejule » 18 juil. 2017, 14:14

Franc38 a écrit :
18 juil. 2017, 11:24

La première est "loaded"... Il faut d'abord répondre à la question "peut-on être heureux sans avoir raison ?" (pour moi c'est difficile). Et à : "Avoir raison me rend-t-il heureux ?".
Je te proposerais bien de tester une chose : La prochaine fois que tu sentiras en toi l'envie de monter au créneau face à quelqu'un pour lui démontrer que ton avis est le bon, de respirer un grand coup et de lui dire simplement "OK" avec un sourire (le top c'est de dire "tu as raison, mais je veux pas te faire faire un AVC :mrgreen: ). Prete attention à ce que tu ressentiras, ce que ça te fait dans ton ventre et ta poitrine.

Franc38 a écrit :
18 juil. 2017, 11:24
La seconde est effectivement cruciale et beaucoup de gens ne se la posent pas ou pas assez. Mais il est extrêmement difficile d'arriver à la bonne réponse. D'un coté l'analyse et l'introspection conduisent à certaines réponses en contradictions avec les actes posés, de l'autre il n'est pas certain qu'on fasse ce qu'on aime vraiment, ni qu'on puisse savoir ce qu'on aime rien qu'en y pensant et on se trompe souvent soi même du fait de plein de biais en tout genre. D'où les marketeux qui "inventent" et répondent à des besoins et envies que les gens ignoraient avoir !
La deuxième question ne demande pas une réponse qui reste figée dans le temps, la vérité d'un jour n'est pas forcément celle du lendemain. Il est important de bien se poser la question "Qu'est-ce que je veux VRAIMENT ?". Cela prend alors un tout autre sens et dans ce cas aucun marketteur ne peut induire une réponse dans mon cerveau.
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 254
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 18,5
Âge : 39

Message par crevettejule » 18 juil. 2017, 14:20

ALP a écrit :
18 juil. 2017, 12:37
crevettejule a écrit :
18 juil. 2017, 11:02

- Qu'est-ce que tu veux vraiment ?
Je rajouterai : Quel impact cela aura-t-il sur ma vie ? :wink:

En effet , de le mettre en lumière , peut permettre d’aligner nos différentes ressources plus facilement et de partir à la conquête de ce que nous voulons vraiment !

8 )

Alain :D
Dans ma formation en TCC, mon maitre jedi avait complété cette question par un exercice de méditation. Une fois qu'on avait donné une réponse à cette question, nous devions choisir un détail représentant cette réponse. Puis au cours d'un exercice respiratoire répété 18 fois nous devions visualiser ce détail symbolisant notre objectif. En répétant cet exercice chaque jour, le but est de fixer cet objectif en nous. La légende dit qu'alors toutes les forces de l'univers se ligueront pour nous aider à atteindre cet objectif...

Pour donner un exemple, si ce que je veux vraiment est d'avoir une maison, je vais visualiser juste la poignée de la porte pendant mon exercice respiratoire.

Ca me donne une idée, je vais proposer des exercices de méditation pour golfeurs anxieux :mrgreen:
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 254
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 18,5
Âge : 39

Message par crevettejule » 18 juil. 2017, 14:31

Bede a écrit :
18 juil. 2017, 13:55
Ouah ! The débat !!!! Merci , les gars , et bravo .
J'aimerais dire tout ce que cela m'inspire, mais je tape avec 2 doigts ....
Donc pour faire court : ALP , tes 2 questions princepts sont hallucinantes de portée et je ne suis pas sûr de pouvoir y répondre un jour mais me les poser sera déjà un bien .
J'ai fait , avant- hier, une partie de crotte mais , comme chaque fois , mon désespoir n'a pas passé la nuit . Seuls me restent les 4 coups bijoux et l'envie d'en faire d'autres , et plus souvent ( visite chez mon pro ? ) . Vous me situez où , dans vos questions existentielles ? Moi , je n'ai pas encore trouvé.
Enfin Je pense que thérapie répond à Pathologie et j'espère que nos travers ne sont pas pathologiques
Je crois que meilleure est notre technique,meilleur est notre mental

Merci encore , les gars et bye
Bede
Pour moi thérapie ne veut pas forcément dire pathologie (surtout au niveau psy). Une thérapie est là pour aider à avancer. Ce peut-être pour résoudre un problème à un instant donné (thérapies brèves) ou bien pour avancer dans la connaissance de soi. Tout le monde n'a pas besoin de thérapie.

Par rapport à ce que tu dit, tu as certainement une belle capacité de résilience et c'est un atout fort dans un jeu (belote et rebelote). Ne pas faire excéder une nuit à une déception c'est déjà quelque chose de formidable. Si tu le développes tu sera capable de ne pas faire excéder la déception à 9 trous et tu pourras donc ne jamais avoir de carte complètement pourrie :D

Pour le rapport entre technique et mental, je crois qu'il est beaucoup plus complexe que ça. Il correspond pour moi au rapport entre le corps et l'esprit.
Si mon corps va mal, mon esprit en souffrira et je verrai mon moral baisser. Si mon moral baisse j'ai plus de chance de développer des maladies. Si mon moral est bon, mon corps guérit mieux. Si mon corps est en forme après une bonne nuit de sommeil, mon moral s'améliore. Toutes ces phrases sont justes. Il n'y en a pas un qui domine fondamentalement l'autre.
Et bien pour le rapport entre technique et moral je vois la même chose. Si ma technique est peu performante, mon moral baisse. Si mon moral baisse, je suis moins bon techniquement. Si ma technique est bonne, mon moral s'améliorer. Si mon moral est bon, je réussis mieux mes coups techniquement.

Tu en penses quoi ?
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4742
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 44

Message par Franc38 » 18 juil. 2017, 14:59

crevettejule a écrit :
18 juil. 2017, 14:14
Franc38 a écrit :
18 juil. 2017, 11:24

La première est "loaded"... Il faut d'abord répondre à la question "peut-on être heureux sans avoir raison ?" (pour moi c'est difficile). Et à : "Avoir raison me rend-t-il heureux ?".
Je te proposerais bien de tester une chose : La prochaine fois que tu sentiras en toi l'envie de monter au créneau face à quelqu'un pour lui démontrer que ton avis est le bon, de respirer un grand coup et de lui dire simplement "OK" avec un sourire (le top c'est de dire "tu as raison, mais je veux pas te faire faire un AVC :mrgreen: ). Prete attention à ce que tu ressentiras, ce que ça te fait dans ton ventre et ta poitrine.
C'est bien ce que je supposais. Tu ne parles pas d'avoir raison mais d'afficher face à l'autre que tu as raison, de remporter un débat... Donc la question est un peu "compliquée" du fait des termes choisis. Je m'en fiche d'avoir "gagné la discussion" (si c'est bien le sens que je comprend dans ton "avoir raison") mais il est très important pour moi de m'approcher de la Vérité (le sens de "avoir raison" pour moi).
crevettejule a écrit :
18 juil. 2017, 14:14
Franc38 a écrit :
18 juil. 2017, 11:24
La seconde est effectivement cruciale et beaucoup de gens ne se la posent pas ou pas assez. Mais il est extrêmement difficile d'arriver à la bonne réponse. D'un coté l'analyse et l'introspection conduisent à certaines réponses en contradictions avec les actes posés, de l'autre il n'est pas certain qu'on fasse ce qu'on aime vraiment, ni qu'on puisse savoir ce qu'on aime rien qu'en y pensant et on se trompe souvent soi même du fait de plein de biais en tout genre. D'où les marketeux qui "inventent" et répondent à des besoins et envies que les gens ignoraient avoir !
La deuxième question ne demande pas une réponse qui reste figée dans le temps, la vérité d'un jour n'est pas forcément celle du lendemain. Il est important de bien se poser la question "Qu'est-ce que je veux VRAIMENT ?". Cela prend alors un tout autre sens et dans ce cas aucun marketteur ne peut induire une réponse dans mon cerveau.
Certes ça peut changer, ça va changer. En local. Mais au fond il y a généralement un désir profond qui ne change pas vraiment, c'est juste qu'on a parfois (souvent) du mal à le percevoir, l'exprimer. Et c'est ce désir profond et sa satisfaction qui vont motiver ou pas nos actions postérieures, notre bonheur, etc.
Tu peux penser vouloir X ou Y, mais ce n'est pas réellement ce que tu veux et c'est seulement plus tard en te rapprochant de ton "but" que tu réalises que... "Ah mais je ne voulais pas être single, en fait je m'en tape, c'est juste que je voulais 'être content de mes coups'... maintenant que je suis 9 d'index je réalise que je rate autant (ou même plus) que quand j'étais 25 parce que mon niveau d'exigence à monté !"

Les marketeux (enfin, au sens académique, ceux que je fréquente, dont je participe parfois aux soutenances de thèse, etc. en entreprise c'est peut être différent) ne sont pas des vendeurs, il ne veulent pas mettre de réponses dans ta tête, juste essayer de comprendre les ressorts de ta consommation pour te donner ce que tu veux. Et là est le problème : si on interroge les consommateurs ils disent vouloir X ou Y mais veulent en fait souvent Z et Z parfois n'existe pas encore (d'où leur difficulté à expliquer qu'ils veulent ça) ou n'est pas "à la mode" ou.... "L'art" du marketing c'est d'arriver à trouver Z quand on entend X et Y. Ca se fait avec plein de psycho, plein de stats pour analyser au mieux les structures des réponses à des questionnaires, des focus groups, des expériences en laboratoire, etc.
Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 254
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 18,5
Âge : 39

Message par crevettejule » 18 juil. 2017, 15:19

En réalité le "avoir raison" ne se passe que rarement face à quelqu'un. Quand on laisse l'autre avoir raison, ce n'est qu'un exercice, une étape vers quelque chose de plus profond. Parfois dans la vie, on s'entête dans une voie. On y reste, on ne la lâche pas alors qu'elle ne nous rend pas heureux. J'ai longtemps lutté contre moi-même pour avoir raison. Aujourd'hui j'essaye d'être heureux et putain qu'est-ce que c'est dur !!! :D

Pour la deuxième partie de ton propos, je suis tout à fait d'accord, c'est pour ça que j'insiste sur le "vraiment". La vraie réponse dans ce cas se trouve toujours être quelque chose de profond et spirituel. Mais on peut passer sa vie à essayer d'y répondre.
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

Bede
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 263
Enregistré le : 03 déc. 2014, 20:30
Index : 11,8

Message par Bede » 18 juil. 2017, 15:20

Eh bien , revenons au drive raté d'Egli sur le 1 , on peut se dire
C'est pas grave , ça va aller mieux
Bon , ok , faut se réveiller etc..( je n'évoque pas les pensées négatives ...m.)
Ou alors on a un coup à jouer , on se routine , s'adresse , repaire technique,et shoot. Si le coup est raté, on recommence au coup suivant , mais si le contact est bon ,la balle vole bien , alors là , ton corps est content ( adrénaline,endorphines ) avant même ton esprit , tu auras vite oublié le drive du 1 ( même si elle tombe dans le bac parce que trop bien tapée .
Pour le golf , je te propose de cultiver cela .
Pour le reste , je compte bien relire plusieurs fois votre débat
Bon golf
Bede

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 254
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 18,5
Âge : 39

Message par crevettejule » 18 juil. 2017, 15:21

Bede a écrit :
18 juil. 2017, 15:20
Eh bien , revenons au drive raté d'Egli sur le 1 , on peut se dire
C'est pas grave , ça va aller mieux
Bon , ok , faut se réveiller etc..( je n'évoque pas les pensées négatives ...m.)
Ou alors on a un coup à jouer , on se routine , s'adresse , repaire technique,et shoot. Si le coup est raté, on recommence au coup suivant , mais si le contact est bon ,la balle vole bien , alors là , ton corps est content ( adrénaline,endorphines ) avant même ton esprit , tu auras vite oublié le drive du 1 ( même si elle tombe dans le bac parce que trop bien tapée .
Pour le golf , je te propose de cultiver cela .
Pour le reste , je compte bien relire plusieurs fois votre débat
Bon golf
Bede
Je suis tout à fait d'accord que la culture des sensations et émotions positive est un formidable booster
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

Bede
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 263
Enregistré le : 03 déc. 2014, 20:30
Index : 11,8

Message par Bede » 18 juil. 2017, 15:33

Cela permet d'éviter trop d'interactions entre le mental et le jeu . Il est certain que les influences du moral sur le corps et réciproquement existent , mais on a un coup à jouer là et si on le réussit ......
Pour le reste , eh bien , ce n'est que du golf et ça ne doit pas nous préoccuper au-delà d,une bonne nuit de sommeil
Bye
Bede

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2797
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 18 juil. 2017, 15:45

crevettejule a écrit :
18 juil. 2017, 15:19
Parfois dans la vie, on s'entête dans une voie. On y reste, on ne la lâche pas alors qu'elle ne nous rend pas heureux. J'ai longtemps lutté contre moi-même pour avoir raison. Aujourd'hui j'essaye d'être heureux et putain qu'est-ce que c'est dur !!! :D
Parce que la liberté d’être soi est sûrement la plus belle quête qui soit....

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Avatar du membre
Franc38
Albatros Expert
Albatros Expert
Messages : 4742
Enregistré le : 05 mai 2016, 20:08
Index : Non classé
Localisation : Grenoble
Âge : 44

Message par Franc38 » 18 juil. 2017, 16:06

Bede a écrit :
18 juil. 2017, 15:33
Cela permet d'éviter trop d'interactions entre le mental et le jeu . Il est certain que les influences du moral sur le corps et réciproquement existent , mais on a un coup à jouer là et si on le réussit ......
Pour le reste , eh bien , ce n'est que du golf et ça ne doit pas nous préoccuper au-delà d,une bonne nuit de sommeil
Bye
Bede
Très d'accord sur la fin. Comme on dit souvent et sans trop y réfléchir "il n'y a pas mort d'homme". C'est pas vraiment grave.

Pour la première partie, éliminer le lien entre mental et physique marche dans les deux sens. Tu y gagnes de ne pas être pollué par des idées néfastes qui te font couper et lever la balle justement parce que tu t'es bloqué sur l'idée de NE PAS lever et couper la balle (genre il y a du vent qui arrive de 10h30... et un gros bunker profond à mi fairway à droite !).

Par contre le mental peut aussi avoir des effets très bénéfiques. Pense à Hogan qui ne pouvait pendant toute la "seconde" partie de sa carrière (post accident) marcher qu'avec des bandes de contention, et au prix de douleurs importantes et ne jouait donc presqu'aucun tournois (en 1953 il joue 6 tournois, en gagne 5 dont 3 majeurs... et il avait fait l'impasse sur le 4ème -PGA- sans quoi, qui sait... ). Il voulait se prouver, prouver au monde, à ses médecins qui lui avaient dit qu'il ne pourrait sans doute plus jamais marcher, et que le golf fallait même pas y penser, qu'il était là, qu'il pouvait faire mieux, plus... le physique n'était plus là, donc le mental a pris les commandes (au point qu'on le disait froid, distant, hautain, tellement il était dans sa bulle quand il jouait). Et peut-être d'ailleurs pour rattacher ça à ce que tu disais plus haut, ce mental lui a permis d'avoir et d'affiner une technique parmi les meilleures de tous les temps.
Driver : Nike Vapor Pro 10.5°; Diamana Blue S
5W : Acer XV 18° ou H2 : Inesis 900
H3 : Nike Vapor Flex @21°; Diamana Blue S
4-PW : Bridgestone J38 CB; PX 6.0
52°, 58° : SM7
Putter : Cleveland Classic #1 milled
Balle : Inesis Tour 900

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2797
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 18 juil. 2017, 16:16

Bede a écrit :
18 juil. 2017, 15:20
Eh bien , revenons au drive raté d'Egli sur le 1 , on peut se dire
C'est pas grave , ça va aller mieux
Bon , ok , faut se réveiller etc..( je n'évoque pas les pensées négatives ...m.)
Ou alors on a un coup à jouer , on se routine , s'adresse , repaire technique,et shoot. Si le coup est raté, on recommence au coup suivant , mais si le contact est bon ,la balle vole bien , alors là , ton corps est content ( adrénaline,endorphines ) avant même ton esprit , tu auras vite oublié le drive du 1 ( même si elle tombe dans le bac parce que trop bien tapée .
Pour le golf , je te propose de cultiver cela .
Pour le reste , je compte bien relire plusieurs fois votre débat
Bon golf
Bede
Super Bede :D

En principe il est souhaitable d’être Acteur ( état associé) , mais spectateur ( état dissocié ) lorsque l'on vient de rater un coup c'est pas mal non plus, spectateur de son film qui recommence un coup raté par exemple et le transforme en coup réussi, cela permet de rester sur le moment présent et ne pas faire d'arrêt sur image avec une pensée négative...spectateur/acteur etc...mais plus acteur :D

Pour en revenir au Golf, si l’on veut bien dépasser le stade de frapper une balle vers un objectif déterminé et que l’on « imagine » son jeu sur le parcours en faisant appel à ce qui est au plus profond de nous, alors bon nombre d’articles traitant des défauts les plus courants n’auraient plus courts.
Il ne s’agit pas de verser dans le mysticisme, non, épargnez nous cette remarque, mais essayez plutôt de découvrir ce que ce jeu exige de notre part pour qu’il puisse nous ouvrir la porte de ses secrets.On a coutume de lire et donc on sait, que le Golf est au moins 80% mental mais pourtant on s’obstine à parfaire notre technique pour aller plus loin, toujours plus loin.

Une fois un certain bagage technique acquis, ce sont les aspects mentaux qui doivent pris en compte pour continuer notre quête du Graal golfique ; enfin, pour ceux qui ont choisi cette voie, bien sûr !
La plupart des écoles de pensées modernes, en grande majorité, issues des premières heures du yoga, et se proposant de renforcer nos qualités mentales, n’offrent que des artifices pour masquer nos peurs, nos hésitations, face à certaines situations difficiles du jeu.

Il convient alors d' aller chercher bien au-delà des notions de concentration et de visualisation, pour atteindre les forces ou puissances mentales qui peuvent sublimer notre jeu.
Pour le golf, si nous voulons toucher au sublime que ce jeu nous propose, nous devons ‘rentrer’ dans le jeu lui-même : cela signifie rechercher cet état mental issue de nos plus profondes convictions pour ce jeu, pour ‘vivre dans le jeu et selon son code’, et ne plus être un spectateur.

Tant que nous demeurons au niveau du spectateur de notre jeu, comme tout spectateur, nous ne pouvons qu’assister impuissant au déroulement notre partie.
Les dispositions mentales que ce jeu exige, nous les avons en nous, il faut seulement accepter de travailler ce domaine qui, on peut en convenir n’est pas chose aisée, car le « yard » n’est pas son unité de mesure.
Entrer dans Le Jeu, c’est faire corps avec le joueur qui est en nous : nous identifier à ce Héros qui vit au plus profond de nous et qui attend d’exister au travers de chaque coup exceptionnel que nous espérons réaliser.
Laisser vivre notre Héros intérieur, c’est l’unique chance de pouvoir un jour connaître notre valeur, bien réelle cette fois.

Le Golf est plus qu’un jeu, c’est un regard sur nous-même et une mise à nue des valeurs qui font ce que nous sommes réellement.
Enfin , mon propos est largement cautionné par l’environnement contrôlé que l’on trouve autour des champions qui entre autre ont des "préparateurs mentaux."....
Etes vous sûr d’avoir tout bien compris ? :D

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Bede
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 263
Enregistré le : 03 déc. 2014, 20:30
Index : 11,8

Message par Bede » 18 juil. 2017, 16:19

Yes , Franc , yes
C'est là que le golf peut être plus simple que la vraie vie : on a un coup à jouer , juste un coup , pas un coup qu'on ne doit pas rater , un coup à faire avec son savoir faire .
Donc le mental ne doit faire qu'une chose , nous diriger vers ce coup à faire , et s'il est bon , alors là , on a JOUÉ au golf
Finalement , je me demande si cele ne pourrait pas servir dans la vraie vie ?
Bye
Bede

Bede
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 263
Enregistré le : 03 déc. 2014, 20:30
Index : 11,8

Message par Bede » 18 juil. 2017, 16:34

Désolé Alp , nos post se sont chevauches ( comment fais-tu pour taper des tartines comme ça , si vite 😀)
Je crois que j'ai un peu compris 😜😒
Ça me fait penser à une chanson ( Greame Alright ) sur le joueur de poker qui cherchait LA CARTE
Moi , je chercherais volontiers LE COUP ,là où tu chercherais LA PARTIE . Ton option est sûrement plus Vraie mais là , le mental est plus dur à gérer . La mienne est plus d'un amateur ( aimer ) et , si je la garde dans ces justes proportions , le plaisir sera plus accessible
J'avais compris ?
Bede

crevettejule
Double Bogey Expert
Double Bogey Expert
Messages : 254
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:47
Index : 18,5
Âge : 39

Message par crevettejule » 18 juil. 2017, 20:39

Merci les copains de faire vivre mon post de cette manière là ! On va publier dans psychologie magazine si on continue ! :mrgreen:

J'adhère à 100 % à ta vision et ta philosophie Alain, mais je pense que ça tu l'avais déjà compris.
Sport : chercher ma balle
Occupation entre deux séance de sport : golf

Julien, maitre Jedi ayant confondu son sabre laser avec son driver

Avatar du membre
ALP
Modérateur
Modérateur
Messages : 2797
Enregistré le : 22 oct. 2014, 18:08
Index : Non classé

Message par ALP » 18 juil. 2017, 20:51

crevettejule a écrit :
18 juil. 2017, 20:39
Merci les copains de faire vivre mon post de cette manière là ! On va publier dans psychologie magazine si on continue ! :mrgreen:

J'adhère à 100 % à ta vision et ta philosophie Alain, mais je pense que ça tu l'avais déjà compris.
En tout humilité , je pense que l'on peut même envisager un draft ; in the lancet psychiatry :lol:

8 )

Alain :D
....Ce n'est pas la volonté qui même au but , mais le but qui donne la volonté.....

Répondre

Retourner vers « MON ESPACE DE PARTAGE »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités