Savoir gérer l’échec

>>>>Savoir gérer l’échec

savoir gérer l'échec

Apprendre à gérer l’échec

Beaucoup de golfeurs ont peur de l’échec, ce qui les empêche d’exprimer leur réel potentiel.

Comme chacun est responsable de ses propres échecs, la solution simple est de rester en sécurité dans sa zone de confort. Mais, en restant dans sa zone de confort, il n’y a pas de progression possible. Et c’est là le véritable échec mes chers amis!

Chacun est responsable de ses échecs car le seul échec est l’abandon. Tout le reste n’est que de l’apprentissage. Et pour bien apprendre, parfois on réussite, parfois on échoue. Mais l’essentiel est de toujours avancer.

Le contraire de l’abandon (et donc de l’échec), c’est la persévérance. Pour développer sa capacité à persévérer, il y a deux points très important sur lesquels il faut impérativement travailler.

Toujours y croire !

Ton cerveau peut t’aider à développer cette capacité car tu ne peux pas penser à quelque chose d’impossible. Ton cerveau est incapable de le faire. Il ne fait pas la différence entre la réalité et l’imaginaire. Dès que tu penses à quelque chose, pour lui, c’est la réalité. Lorsque tu abandonnes, c’est que tu cesses d’y croire.

Arrête de te poser des questions pour savoir si tu vas y arriver ou pas. Ce que tu fais à ce moment là est un jugement. Alors arrête de juger et fais les choses. Tu ne pourras les juger qu’après les avoir faites.

Exemple: J’entends souvent les mots « facile » ou « difficile ».

« Ce trou est difficile ! »

« Facile » et « difficile » sont des mots de jugement. Il faut d’abord jouer le coup et juger après.

La gratification différée

De nos jours, nous voulons tout, tout de suite!

La gratification différée est la capacité à être récompensé plus tard dans le temps.

Des études scientifiques ont démontré que les personnes ayant cette capacité de gratification différée allaient plus loin dans leurs objectifs. Les autres ont tendances à perdre confiance, remettre en question leur projet, ou simplement abandonner.

Imagine un grand bol d’eau. Tu dois y déposer chaque jour 1 goutte de colorant bleu avec comme objectif que l’eau devienne un jour toute bleu. Au départ, tu seras motivé, car on voit bien la couleur se répandre dans l’eau, puis petit à petit, tu ne vas plus remarquer que la petite goutte bleue ajoutée (les efforts réalisés) fait une différence. Tu penseras alors que ça ne sert à rien (plus de progression). Et pourtant, si tu prends une photo chaque semaine, il y a bien des évolutions.

Si tu veux vraiment faire baisser ton handicap, il n’y a rien de mieux que l’entraînement! Les résultats viendront petit à petit, c’est la dure réalité du golf.

« Au plaisir et Bon Golf »

Ces conseils sur le mental golf vous ont plu?

Allez plus loin en consultant la FORMATION MENTAL GOLF proposée par Ludovic Leroux, notre coach mental actif sur l’European Tour.

Ludovic Leroux
Suivez-moi

Ludovic Leroux

Coach mental chez MYAsport
Fondateur de MYAsport et fondateur d'Esprit-Golf, je suis coach mental en optimisation de la performance sportive et j'ai le plaisir d'accompagner chaque année des joueurs sur le Tour Européen, Challenge Tour et autres circuits. Ma philosophie est de vous montrer et vous faire découvrir le potentiel humain à travers les neurosciences. Je souhaite vous partager mes connaissances et outils pour vous aider à mieux comprendre vos erreurs, pouvoir les rectifier et ainsi être plus régulier sur le parcours. Le principal adversaire, ce n'est pas vous mais le manque de connaissance de soi !
Ludovic Leroux
Suivez-moi

Les derniers articles par Ludovic Leroux (tout voir)

By |2017-06-11T19:07:45+00:0007/05/17|Cours de golf, Mental Golf|

Leave A Comment